Les chroniques de Miaouss (4)

Les larmes de Jessie

Miaouss : Mais en tant que membres de la Team Rocket, c'est pas la rigolade tous les jours. Surtout les jours où le boss nous passe un savon…

-Jessie ? Ça va ? Demanda James en s'approchant de la souche où elle était assise, dos à lui.

Cela ne faisait que quelques minutes qu'elle avait coupé le visiophone, mais elle était restée pétrifiée depuis.

Le boss les avait appelés, comme il le faisait de temps en temps, pour leur exprimer son mécontentement par rapport à leurs résultats déplorables. Mais cette fois, il avait ensuite demandé à James et Miaouss de s'éloigner, pour qu'il puisse s'entretenir seul à seul avec Jessie. Pendant l'échange, les deux compagnons n'avaient pas compris ce que leur patron disait, mais ils avaient remarqué que Jessie n'avait pas prononcé un seul mot, et semblait s'affaisser au fur et à mesure que les secondes s'écoulaient.

-Jessie ? L'appela encore une fois son ami en approchant sa main de son épaule.

Mais à peine l'avait-il effleuré que la jeune femme s'enfuit à toutes jambes, laissant tomber négligemment l'appareil qui était sur ses genoux.

-Jessie ! Attends !

Sans réfléchir, James et Miaouss se lancèrent à sa poursuite. Jessie semblait trembler et courait de façon assez anarchique. Ils eurent donc tôt fait de la rattraper. Pour l'arrêter, James lui saisit le bras, mis ils perdirent l'équilibre et roulèrent tous les deux dans l'herbe.

La jeune femme ne dit rien lorsqu'elle se rassit par terre à côté de son ami. Habituellement, elle lui aurait crié dessus, mais là elle se contentait d'éviter son regard en fixant le sol.

-Jess ? Murmura le jeune homme.

Elle se débattit un peu lorsqu'il voulut relever son visage vers lui, mais dès qu'elle croisa son regard inquiet, Jessie se figea. Son maquillage avait largement coulé sur ses joues. Elle avait pleuré, et des larmes se trouvaient encore aux coins de ses yeux.

-Oh, Jess… Souffla-t-il face à la mine dévastée de son amie.

Ils se jetèrent dans les bras l'un de l'autre. Jessie pleurait tout son soûl contre son ami, qui la berçait en lui caressant les cheveux. Miaous resta un peu à l'écart, laissant les deux humains se câliner. Ils faisaient vraiment ça en toutes circonstances ces temps-ci, se dit-il.

Quand les larmes de Jessie se tarirent, James s'écarta un peu et essuya ses yeux encore humides.

-Jess, que s'est-il passé ?

-C'est le boss qui t'as fait pleurer ? Demanda le chat parlant en avançant vers eux.

La jeune femme hocha doucement la tête.

-Il m'a dit… des choses… horribles.

A ces mots, James et Miaouss se regardèrent, suspicieux.

-Des choses ?

-Quelles choses ? Voulut savoir James.

Les larmes de Jessie réapparurent, et elle détourna la tête pour qu'ils ne voient pas son visage ravagé par la peine. Il lui fallut quelques minutes pour retrouver son calme et réussir à parler.

-Il a parlé de ma mère... Il a dit que je déshonorais sa mémoire un peu plus chaque jour. Alors qu'elle, avait été prête à mourir pour le servir, balbutia la jeune femme, émue.

James et Miaouss s'échangèrent un nouveau regard, et le chat pokémon haussa les épaules.

-Le boss ne devait pas être dans un bon jour…

-Oui, et je suis sûr qu'il ne le pensait pas, Jess, confirma le jeune homme. De toute façon, tu sais que ce n'est pas vrai, n'est-ce pas ?

Un sanglot la secoua, et elle dit lentement non de la tête. Elle semblait avoir tellement honte… Quoique le boss ait pu lui dire, cela l'avait vraiment touché.

-Jessie, ce n'est pas parce qu'il est le boss qu'il a forcément toujours raiso...

Il eut à peine le temps de finir sa phrase, que Miaouss lui donna un violent coup sur la tête.

-Hey, ne dis pas de mal du boss ! S'insurgea-t-il. C'est notre devoir de le servir en toutes circonstances !

-Je m'en fiche ! Il n'avait pas à faire pleurer Jessie ! S'écria James.

-Non, James. C'est Miaouss qui a raison, lui souffla Jessie en le fixant de ses grands yeux humides. Si ma mère me voyait, elle…

-Si ta mère te voyait, je suis sûr qu'elle serait fière de toi, Jessie. N'en doute jamais, lui assura James dans un murmure.

-Mais je…

-Tu es forte, belle comme un arc-en-ciel, déterminée, intelligente et sans doute l'un des meilleurs agents de la Team Rocket. De plus, tu es heureuse avec Miaouss et moi, non ?

Encore étourdie par tant de compliments, Jessie se contenta de hocher lentement la tête.

-Alors ta mère serait surement contente de ce que tu es devenue, peu importe ce qu'en dit le boss, conclut-il.

Jessie lui sourit et regarda Miaouss, qui confirma d'un signe de tête les dires du jeune homme.

-Merci à tous les deux.

Elle se blottit contre James et attira Miaouss à eux, qui ne put s'empêcher de ronronner de plaisir face à cette démonstration d'affection.

Miaouss : Jessie ne pleure pas souvent, ça non, mais on est toujours là pour elle quand ça ne va pas, mia.

CHAPITRE PRECEDENT - CHAPITRE SUIVANT


12 votes. Moyenne 4.92 sur 5.

Commentaires (3)

1. tilit11 28/08/2012

Moi qui m'attendais à un truc plus joyeux ^^"
C'est un bon chapitre, ça oui. Au début, je me demandais quel sujet de conversation ils avaient pu avoir et quand j'ai lu que c'était de sa mere, j'ai comprise pourquoi les larmes. Bien joué, perso, j'ai aimé ce chapitre ^^

2. Rocket-Girl 28/08/2012

L'émotivité de Jessie est tellement rare mais tellement sincère. J'aime vraiment beaucoup ce chapitre, peut-être même un peu plus que les autres.

3. Rocket-Caro 28/08/2012

Trop bien ! Ca ferait presque pleurer lol ! J'aime beaucoup ces petit chapitres,trop courts pour moi bien sur lol mais c'est super ! vivement la suite !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 02/09/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site