Les chroniques de Miaouss (3)

Chapitre 3: Conférence au Q.G

Miaouss : Ah oui, il faut absolument que je vous raconte la fois où Jessie, James et moi avons été convoqué au QG pour une conférence sur le harcèlement sexuel au travail ! Tout le monde nous a pris pour des fous mais on a bien rigolé.

-Mmmhh, je crois que je vais m'endormir, se plaignit James.

James était assis avec Jessie et Miaouss dans l'amphithéâtre qui servait normalement à instruire les jeunes recrues de la Team Rocket. De nombreux autres agents étaient également présents et tout le monde tentaient désespérément de garder les yeux ouverts pendant la diffusion d'une vidéo projetée sur grand écran.

-J'ai l'impression que ça fait des heures qu'on est là, ajouta le jeune homme en s'affalant sur la table devant lui.

-Ben, ça fait quand même une heure… Fit remarquer Miaouss.

-Si vous voulez mon avis, c'est une perte de temps. Je doute que qui que ce soit ici soit concerné par le harcèlement sexuel au travail…

-Bah, parle pour toi, combien de fois vous m'avez tiré la queue tous les deux ? Si j'en crois cette vidéo, vous êtes de gros pervers.

Mais déjà, James s'était endormit, et la tête de Jessie était en train de rejoindre celle du jeune homme sur la table. Elle bailla et réussit à articuler :

-Mais oui Miaouss, nous sommes de gros pervers, railla-t-elle. Prends des notes pour nous, tu veux bien ?

-Pfff, c'est toujours moi qui fais tout le travail, soupira-t-il en appuyant sa tête dans sa patte.

Quelques minutes plus tard, la vidéo était enfin terminée. Le maître de conférences ralluma la lumière, avant de se présenter à la salle. Pendant ce temps, Jessie et James étaient toujours endormis l'un contre l'autre et respiraient bruyamment.

-… Donc voyons voir ce que vous avez retenu. Tiens, vous deux qui ronflez sans gêne.

Miaouss réveilla James et Jessie et leur désigna leur interlocuteur. Toute la salle les fixait à présent.

-Puisque vous semblez avoir été si attentifs, donnez-moi un exemple de harcèlement sexuel.

Les deux compagnons échangèrent un regard, puis se tournèrent vers Miaouss, comme pour le supplier de leur venir en aide. Impuissant, leur ami se contenta de se dandiner sur sa chaise, comme s'il était mal à l'aise, ce qui donna une idée à Jessie :

-Par exemple… Si James… me touchait les fesses… intentionnellement, hésita-t-elle.

A ces mots, James prit les mains de son amie et capta son regard.

-Mais tu sais que je ne ferais jamais cela, n'est-ce pas Jessie ?

-Ne t'inquiète pas, si cela t'arrivais, je te frapperais tellement fort que tu me supplierais à genoux de te pardonner, le rassura-t-elle avec un sourire.

-Et tu aurais bien raison, répliqua-t-il en lui rendant son sourire.

Suite à cette déclaration quelque peu singulière, un silence total se fit dans l'amphithéâtre. Il ne fallut cependant que quelques secondes au maître de conférences pour se reprendre, et il continua :

-Oui… Bien… C'est un exemple typique de harcèlement sexuel physique. Cependant, vous devez connaître les trois formes principales : le harcèlement sexuel verbal, le harcèlement sexuel non-verbal, et le harcèlement sexuel physique. Nous allons commencez avec le verbal…

Il continua pendant encore plusieurs minutes, mais un détail poussa James à lever la main pour poser une question.

-Au sujet des surnoms à caractère déplacé, si jamais… Par hasard… Ma co-équipière s'appelait Jessie…

En entendant cela, ses deux coéquipiers levèrent les yeux au ciel.

-… J'ai quand même le droit de l'appeler « Jess » de temps en temps, non ? Ou est-ce que c'est inapproprié ?

-C'est tout à fait approprié. Par contre, si vous l'appelez « ma biche », « cocotte » ou « ma petite chatte », c'est…

-COMMENT EST-CE QUE VOUS AVEZ OSÉ APPELER JESSIE ?! Hurla le jeune homme en se levant brusquement.

Tout l'amphithéâtre se tourna vers James avec des yeux ronds, mais à côté de lui, Jessie le fixait avec un visage émue, des larmes aux coins des yeux.

-Calmez-vous jeune homme, ou je vous donne un avertissement. Je vous assure que ce n'était qu'un exemple.

James se rassit, un peu honteux, et le maître de conférences continua. Mais cette fois, ce fut Miaouss qui interrompit la séance en levant la patte.

-Vous parlez de toutes ces règles pour protéger les humains au travail, mais est-ce que ça marche aussi pour les pokémons ?

-Je… heu…

-Bien sûr que non, Miaous, puisque personne ne va harceler sexuellement un pokémon ! Rétorqua vivement Jessie.

-Et toutes ces fois où vous me touchez les fesses, c'est pas du harcèlement, peut-être ? Railla Miaouss.

Les trois compagnons ne le remarquèrent qu'à peine, mais une vive expression de dégout se dégagea de la salle.

-Tu veux sans doute dire, toutes ces fois où on te botte le derrière ? Répondit tranquillement James.

-Oui, et alors ? Ça fait quand même très mal ! Et vous n'avez pas à faire ça !

-Et toi quand tu nous griffe le visage, tu crois que c'est agréable ? Répliqua James.

-Alors n'essaye pas de faire le coup du pauvre petit pokémon sans défense, ajouta Jessie.

Constatant que l'amphithéâtre tout entier commençait à s'agiter, le maître de conférences se hâta de reprendre le contrôle de son auditoire.

-S'il-vous-plait ! J'aimerais que vous attendiez d'être dehors pour régler vos différents personnels ! Maintenant, revenons au sujet…

La conférence continua normalement jusqu'à ce que le sujet du harcèlement sexuel physique ne soit abordé. À peine quelques minutes après qu'il n'ait commencé ce nouveau sujet, le conférencier émit un profond soupir en voyant la main de Jessie s'élever dans les airs, mais lui donna malgré tout la parole.

-Vous dîtes que les étreintes font partie des comportements déplacés, mais James et moi ça nous arrive très souvent.

-Et à moi aussi ! Ajouta vivement Miaouss.

-Le comportement approprié serait de demander d'abord la permission, mademoiselle.

-Mais je…

Cependant, Jessie fut coupée dans son élan par James qui venait de s'agenouiller à ses pieds en lui prenant la main. Il avait l'air plutôt nerveux, mais bien décidé.

-James ? Voyons, relève-toi, tout le monde nous regarde !

-Justement… Comme ça… Il y aura pleins de témoins. Jessica… acceptes-tu que je te prenne contre moi… Heu… Paniqua le jeune homme

-Dans la maladie ou la bonne santé, dans la richesse ou la pauvreté, et…

-Miaouss ! Lui admonesta le jeune homme.

-Très bien ! Je vous déclare mari et femme, vous pouvez embrasser la mariée, ricana le chat pokémon.

Un silence gêné parcouru l'amphithéâtre. Tout le monde les fixait en se demandant si les trois compères n'étaient pas atteints d'une quelconque maladie mentale. Finalement, James fit comme s'il n'avait rien entendu, et recommença plus calmement.

-Jessica, est-ce que tu es d'accord si je t'étreins lors de situations exceptionnelles, comme… Heu…

-Mais oui, idiot, bien sûr que je suis d'accord, puisque je ferai pareil ! Maintenant relève-toi et arrête de faire le pitre.

Elle le cachait, mais ses joues avaient pris une légère couleur rosée.

Cette fois-ci, le conférencier mit plus de temps à se remettre de ses émotions, et continua dans la plus grande hâte son exposé. Il ne prit même pas le risque de demander si quelqu'un avait une question à la fin de la séance, et libéra tout le monde.

-Enfin fini, soupira Miaouss en suivant ses amis dans le couloir.

-Tu aurais pu t'abstenir de nous embarrasser comme ça quand même, grogna James.

-Le point positif c'est que Cassidy et Butch n'étaient pas là pour voir ça, remarqua Jessie.

-Pourtant, je croyais qu'ils avaient convoqué tout le personnel… Fit Miaouss, songeur.

-Ou alors, Cassidy et Butch se sont fait renvoyer récemment par le boss…

-Oh, j'aime cette idée ! S'exclama James.

-Ah, mia aussi !

Miaouss : Imaginez notre déception lorsqu'on a appris que nos rivaux étaient en fait en pleine mission ultra-secrète pour le boss et étaient donc dispensés de venir…

CHAPITRE PRECEDENT - CHAPITRE SUIVANT

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. Rocket fan (site web) 30/11/2014

c'était quel épisode ncis?

2. Maldorana 26/08/2012

Merci beaucoup <3
J'avoue que celle-là m'a été inspirée par un épisode de NCIS :P

3. tilit11 25/08/2012

J'adore ton humour ^^
Excellent, vraiment, j'ai adoré, j'ai "surkiffé" ^^
Tes "petites histoires" sont superbes ^^

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 28/08/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site