Les chroniques de Miaouss (11)

Chapitre 11: L'abribus

Miaouss : A propos de Jessie et James, souvent quand je me lève en premier le matin, je les retrouve dans des positions très douteuses. Je n'ai pas vraiment envie de savoir comment ils en arrivent là, mais une nuit, je les ai pris en flagrant délit ! Enfin, si on peut dire…

-Mais Jessie ! Je veux dormir sur le banc, moi aussi ! Pleurnicha James.

-Pour la centième fois, James, il n'y a plus de place ! Tu n'as qu'à te trouver un autre endroit où dormir, s'énerva la jeune femme.

-Mais c'est moi qui l'ai trouvé ce banc… Se lamenta-t-il en baissant la tête.

Mais déjà, Jessie avait fermé les yeux, et ne semblait plus l'écouter. Après des heures de marche en pleine campagne, le soir était venu et le ciel s'était progressivement couvert. Heureusement, James avait repéré un banc sous un Abribus. Jessie se l'était tout de suite appropriée et grâce à sa petite taille, Miaouss avait habilement réussi à trouver une place à côté d'elle.

-Bon, et ben… Bonne nuit, alors… Fit-il d'un air abattu en s'asseyant par terre contre la vitre.

Jessie et Miaouss lui répondirent par un grognement à peine audible, et ils s'endormirent tous les trois. Quelques heures plus tard, Jessie et Miaouss furent réveillés par le bruit d'une forte pluie sur le toit de l'abribus. James se réveilla en sursaut en sentant de l'eau mouiller son pantalon, et vint s'asseoir dos au banc en tremblant. L'eau passait librement sous les vitres de l'abribus et atteindrait sûrement le jeune homme très bientôt. Ce dernier se retourna et lança un regard suppliant à Jessie. Il semblait paniqué. De toute façon, un rien pouvait le paniquer, pensa Miaouss. Jessie poussa un long soupir et se tassa dans le fond du banc.

-Bon… Viens, essaye de te glisser là, lui proposa-t-elle d'un ton las. Mais c'est seulement pour que tu sois opérationnel demain pour notre nouvelle devise, le prévint-elle.

James hocha rapidement la tête en se relevant et tenta de s'allonger, dos à elle. La présence de Miaouss à ses pieds n'aidant pas, il réussit seulement à se coucher sur le côté, dans un équilibre plutôt incertain. Il était presque contre Jessie, et écrasait Miaouss contre les jambes de la jeune femme.

-Hey ! Mais ça va pas, non ? Pousses-toi ! Se plaignit le chat pokémon en donnant à James un grand coup de patte.

L'inévitable arriva. Le jeune homme bascula vers l'avant et manqua de s'écraser sur le sol. Heureusement, Jessie l'avait entouré de son bras au dernier moment, pour lui faire reprendre son équilibre et lui éviter de tomber.

-Miaouss ! L'admonesta la jeune femme. Arrête ça tout de suite, ou c'est toi qui dormiras par terre ! Le menaça-t-elle.

-Mais vous m'écrasez ! Comment tu veux que je dorme ? Gémit-il.

Il grimpa sur la hanche de Jessie en regardant l'espace qu'il avait occupé précédemment disparaître. La jeune femme avait attiré James tout contre elle jusqu'à ce qu'ils soient serrés au maximum, et malgré tout, James menaçait toujours de tomber.

-M…Merci, souffla-t-il timidement.

Il n'avait rien dit jusque-là, mais Miaouss crut apercevoir ses oreilles rougir. Il devait être gêné de causer tous ces soucis, comme d'habitude. Sans compter la position dans laquelle ils étaient. Mais il valait mieux qu'il en profite, Jessie faisait rarement preuve de gentillesse. Justement, cette dernière venait de passer son autre bras sous James. Sans doute pour garantir leur équilibre pendant qu'ils dormiraient. Au final, vu d'en haut, la scène était plutôt déstabilisante. Jessie enlaçait par derrière un James tellement serré contre elle que leurs deux corps semblaient ne former qu'un. Le chat pokémon ne sut jamais si c'était fait exprès, mais ils respiraient même à l'unisson.

-Bon, et moi alors, je dors où ? Grogna Miaouss dès que ses deux amis furent installés.

-On n'a pas vraiment le choix, tu n'as qu'à te coucher quelque part sur nous, soupira Jessie.

Elle avança un peu sa tête jusqu'à James, puis la glissa sous la sienne. Le jeune homme était tout au bord du banc, mais semblait avoir trouvé son équilibre grâce à Jessie. Le chat pokémon chercha des yeux un coin confortable où il pourrait se glisser. Il fit plusieurs allers retours entre leurs côtes et leurs cuisses, avant de se rouler en boule au creux de leurs reins.

-Bien. Je vais pouvoir vous surveiller tous les deux, railla-t-il après un bâillement sonore.

Juste avant de fermer les yeux, Miaouss aperçut James en train de se risquer à entremêler ses doigts avec ceux de son amie. Il l'entendit murmurer une phrase. Il tendit alors l'oreille et distingua seulement :

-Merci, Jess.

-Hmmm… Tais-toi et dors, grogna en réponse la jeune femme.

Cependant, elle répondit à son geste et mêla ses doigts aux siens plus intimement encore.

Miaouss : Je vous raconte pas comment c'est bizarre de s'endormir à cheval sur deux personnes…

CHAPITRE PRECEDENT - CHAPITRE SUIVANT

9 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 12/02/2013

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site