Les chroniques de Miaouss (12)

Chapitre 12: Retour en enfance

Miaouss : Parfois, il nous arrive aussi des choses particulièrement bizarres, mais Jessie et James trouvent toujours le moyen de dormir ensemble...

-James, je peux venir dans ton sac de couchage, s'il te plait ? Dit timidement la voix fluette de la petite Jessie.

-Je, heu…

Le jeune homme s'apprêtait à refuser. Il avait partagé plus d'une fois la même couche que son amie, mais dans l'état où elle était, c'était beaucoup trop bizarre pour lui. Malgré tout, lorsqu'il croisa le regard suppliant et encore plein de larmes de la petite fille, il ne put qu'accepter.

De son côté, Miaouss observait la scène en arquant un sourcil. Ces deux-là, rien ne pouvait les empêcher de dormir ensemble quand quelque chose allait mal, même la situation si étrange dans laquelle s'était retrouvée Jessie. Il se souvint de ce qui s'était passé un peu plus tôt dans la journée…

Une petite fille d'environ 6 ou 7 ans qui nageait dans les vêtements de Jessie était arrivée au campement, complètement catastrophée. Elle affirmait qu'elle était Jessie et qu'elle s'était transformée en fillette après avoir fait un vœu à l'arbre des rêves. Après quelques minutes d'explications, James et Miaouss s'étaient rendu à l'évidence, c'était bien elle. La petite fille ressemblait en tous points à Jessie, même si elle n'avait pratiquement aucun contrôle sur ses émotions et qu'elle pleurait toutes les larmes de son corps. Le chat pokémon la surprit même à rougir quand James la prit dans ses bras pour la consoler. Miaouss avait vu le jeune homme hésiter longuement avant de faire quoique ce soit, mais son petit visage larmoyant avait dû l'attendrir. Il l'avait même porté pendant la longue marche qu'ils avaient eu à faire pour retrouver leur cabane. Heureusement, elle s'était vite endormie et avait arrêté de pleurer. Une fois arrivés, James l'avait tout de suite installée dans son sac de couchage, maintenant beaucoup trop grand pour elle.

Le chat pokémon revint à la réalité et reporta son regard sur ses amis humains. James refermait tant bien que mal son sac de couchage avec la petite Jessie dans les bras. Miaouss tendit alors l'oreille, curieux de savoir ce qu'ils se disaient.

-Tout va bien ? S'inquiéta James.

Elle était à moitié affalée sur son torse et s'accrochait à lui avec ses petits bras.

-C'est une sensation vraiment étrange, lui avoua-t-elle. J'ai tellement de pensées et de sentiments différents… Je ne me reconnais plus. Je… Je ne sais plus qui je suis, sanglota-t-elle en se lovant d'autant plus contre lui. Toi, tu sais qui je suis, pas vrai ?

Elle leva vers lui de grands yeux brillants de larmes. Heureusement, James savait exactement quoi lui dire pour apaiser son chagrin.

-Mieux que personne, lui assura-t-il avec douceur.

La fillette lui fit un câlin, et dit avec une intonation tout à fait propre à la Jessie adulte :

-Tu es mon étoile du berger, James.

Le jeune homme rougit violemment en reconnaissant en elle la véritable Jessie, mais se détendit lorsqu'il s'aperçut qu'elle aussi avait les joues plus roses que d'habitude.

-Tu me raconte une histoire, alors ? Demanda-t-elle sur un ton implorant.

-Jessie, tu n'as plus l'âge qu'on te raconte des histoires pour t'endormir, fit James pour essayer de la raisonner.

-Si ! J'ai 6 ans ! Et je veux une histoire ! S'énerva-t-elle en montant complètement sur lui.

Miaouss se boucha les oreilles. Il fallait s'en douter, même si elle était plus mignonne en petite fille, Jessie était d'autant plus capricieuse.

-Raconte-lui son histoire, James. Je ne veux pas l'entendre hurler toute la nuit, maugréa le chat pokémon en se retournant dans son sac de couchage.

Le jeune homme se résigna alors et réinstalla Jessie correctement contre lui. Miaouss se demandait bien ce qu'il allait raconter comme histoire, cette fois-ci, et se retourna à nouveau pour leur faire face.

-Il était une fois… Un jeune homme et une jeune femme, qui s'étaient juré d'être partenaires pour l'éternité. Ils voyageaient avec un Miaouss très bavard. Tous les trois, même s'ils étaient plutôt méchants, étaient très heureux parce qu'ils étaient ensemble et qu'ils étaient libres.

La fillette gloussa et leva les yeux vers James.

-C'est nous, ça ! Dit-elle en riant.

-Oui, mais tu vas voir ce qu'il va nous arriver… Répliqua James sur un ton mystérieux.

-Après des années et des années de travail acharné, ils accomplirent enfin leur objectif final : Devenir immensément riches et puissants. Ils démissionnèrent alors de leur travail et s'exilèrent dans une île paradisiaque, où ils vécurent heureux jusqu'à la fin des temps.

Le jeune homme baissa la tête vers Jessie. Il pensait sans doute trouver un grand sourire et un regard rêveur sur son visage, mais au lieu de ça, elle semblait attendre quelque chose.

-Et c'est tout ? Demanda la petite fille, visiblement déçue.

-Heu… Oui, Hésita James. Il ne voyait surement pas quoi ajouter à cette fin si parfaite.

La petite fille sembla remuer sous la couette, puis dit enfin :

-Il faut qu'ils se marient pour que ça soit une vraie histoire. A la fin, il faut que tu dises « Ils se marièrent, vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants » Récita la fillette.

-Oh… Si… Si tu y tiens… Le jeune homme et la jeune femme se marièrent peu de temps après cela, réalisant leur amour après tant d'années, et ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants.

La petite Jessie se serra tendrement contre James en entendant ces douces paroles, et ne put s'empêcher d'ajouter :

-Tu vois, c'est comme nous. Quand je serais plus grande, on va se marier aussi, lui affirma-t-elle en hochant la tête.

A ces mots, James manqua sans doute de s'évanouir, mais il parvint à articuler :

-Heu… Si… Si tu veux, peut-être… Je…

Mais un sanglot provenant du sac de couchage l'interrompit. La petite Jessie était encore en train de pleurer. Elle avait vraiment l'instabilité émotionnelle des enfants de son âge, se dit Miaouss.

Le chat pokémon devina que James l'avait encore prit dans ses bras et la berçait doucement.

-Jessie, ne pleure pas. Si tu veux toujours qu'on se marie quand tu seras plus grande, on en discutera, fit-il pour apaiser ses larmes.

Miaouss se doutait bien que le jeune homme était certain que la Jessie adulte ne voudrait pas se marier avec lui, sinon il n'aurait JAMAIS pris un tel risque.

-Mais… Et si je ne redeviens jamais grande… On ne pourra pas se marier, fit-elle dans un sanglot déchirant.

James se risqua à lui faire un baiser sur le front et la berça de plus belle.

-On trouvera un moyen, ne t'en fait pas, la rassura-t-il.

Epuisée, la petite s'endormit quelques secondes plus tard, bercée contre la poitrine de son protecteur.

Cependant, le réveil fut autrement plus brutal pour James… Une gifle le réveilla en sursaut, et deux puissants bras l'attrapèrent par le col pour le secouer d'avant en arrière.

-James, espèce de gros pervers ! Libère-moi de ton sac de couchage IMMEDIATEMENT ! Hurla une Jessie plus adulte que jamais.

Miaouss : Heureusement pour James, Jessie n'avait gardé aucun souvenir de cette soirée. Mais de toute façon, même si c'était le cas, elle ne l'aurait surement pas avoué…

PAGE PRECEDENTE - PAGE SUIVANTE

7 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Kon'iro 10/03/2013

Aaaaw cette histoire est ADORABLE!! <3 Bravo tu arrives vraiment à faire ressortir les émotions hihi le passage ou Jessie veut une histoire de conte de fée et la réaction de James est trop mignonne!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site