Flash back 7: Méli-Mélo

Avertissement : ce chapitre contient quelques scènes osées explicites. S'adresse donc à un public averti.

Img 2937 51e1794



Marchant effrayée à travers un grand champ de blé qui lui semblait infini, habillée d'une façon étrange dans une robe verte démodée, Jessie vit tout d'un coup une forme abstraite tourner en rond dans le ciel un peu au dessus d'elle. "Papi... papinox..." Elle s'était rapprochée pour distinguer ce que cela pouvait être et elle avait reconnu dans le noir sa vieille amie. "Papinox!!!!", s'écria t elle folle de joie, mais le volatile s'éloignait à chaque fois qu'elle essayait de s'en rapprocher, courant aussi vite qu'elle pouvait entre les hauts épis "Non attend ne pars pas... Papinox!!!!!" Alors, en sautant un peu, elle avait réussi à attraper le Papipoison du bout de ses doigts "Reste!" avant qu'elle ne la repousse violemment de ses ailes, en hurlant d'une voix humaine "TU M'AS ABANDONNÉE!" Jessie avait alors perdu l'équilibre et, en tombant sur le grand sol qui était désormais une étendue de glace, à genoux et sur les mains, elle s'était regardée dans l'eau gelée et avait pu voir qu'elle avait son apparence d'enfant... "Oh non... c'est cette fontaine...ça ne s'arrêtera jamais..." Papinox hurla au dessus d'elle, la faisant sursauter "Tu m'as abandonnée Jessie! Tu as brisé ma pokéball!" Et la jeune femme pleurait, à chaudes larmes, sans pouvoir s'arrêter. Elle lui répondit dans un cri de douleur qu'elle avait fait ça pour son bien, pour qu'elle soit heureuse, que c'était au contraire une preuve d'amour de sa part. Papinox avait doucement changé d'apparence pour finalement prendre la sienne... Jessie n'y comprenait plus rien. Entre ses larmes elle avait penché son beau visage sur le givre et c'et désormais le visage de sa mère qu'elle voyait. Elle porta sa main à sa joue et vit que le reflet faisait de même. Elle poussa un petit cri de terreur étouffé avant de voir une télévision posée plus loin. Elle avait alors couru, trébuchant un peu sur le verglas, et avait revu les images sur l'écran, comme si elle avait été filmée juste avant "Tu m'as abandonnée Jessie! Tu as brisé ma pokéball!" Mais ce n'était plus Papinox, c'était elle... Et sa mère lui avait répondu alors "C'est pour toi que je l'ai fait parce que je t'aime, tu comprends! Il fallait que je le fasse, pour toi, pour ton bonheur!" 
Jessie hurla, de toutes ses forces, brisant le silence angoissant. La cassette reprit et la scène passait en boucle. "Tu m'as abandonnée Jessie! Tu as brisé ma pokéball!" Cette fois ci c'était Papinox. Elle se mit à crier encore, cassant la télévision de ses mains, donnant des grands coups violents et désordonnés dans cette vieille télé cathodique de malheur, en pleurant "Je ne suis pas ma mèèèèèère!! Je ne t'ai pas abandonnééééé" L'écran était tout cassé mais le son continuait. "Tu m'as abandonnée Jessie!" "Taisez vous, ça suffit!!!!! J'aimais Papinox!!" Et la voix de sa mère avait comme percé la glace... "Tu crois vraiment que je ne t'aimais pas, Jessie?"  

"Bonjour toi...", dit James en rougissant tandis que son amie ouvrit brusquement les yeux dans une secousse, et vit qu'il n'y avait toujours pas de lumière... Ils étaient encore dans cette maudite grotte, au milieu de nulle part... 
"Quelle heure il est...?", demanda t elle en s'agitant un peu, paniquée par son affreux cauchemar 
"7h30..." 
Elle releva un peu la tête : Miaouss dormait toujours et... elle senti qu'elle était nue... Tout lui revint alors à l'esprit : les caresses, les baisers, le contact de la peau de James nu contre la sienne, à l'intérieur d'elle... Elle se senti terriblement gênée tout à coup et s'éloigna un peu tandis que ses joues s'empourpraient. Ils étaient encore dans le même sac de couchage, allongés sur le côté, face à face. Il caressa son épaule et la jeune femme lui sourit dans un frisson.  
"Tu as bien dormi...?", lui demanda t il timidement les yeux remplis d'amour. "J'en sais trop rien...", chuchota t elle, perdue entre milles sentiments différents... Qu'avait elle donc fait ...?  
Elle se calma un peu, le souvenir de son rêve se dissipant tandis qu'elle reprenait ses esprits et elle regarda James de ses grands yeux lagons ; son joli minois timide, doux et enfantin, son élégance naturelle, son petit nez en trompette et sa mèche lavande indisciplinée devant ses yeux... ; elle le trouvait vraiment trop mignon. Il avait tellement peur qu'elle regrette, qu'elle n'ai pas aimé... Elle passa la main dans ses cheveux mi-longs puis la descendit le long de son cou avant de rapprocher son visage du sien en l'enlaçant derrière la nuque. C'était indéniable, il la faisait craquer surtout quand il la dévorait des yeux de la sorte. Elle prit un peu d'assurance et elle l'enlaça tendrement, tandis qu'il se senti terriblement rassuré, et se colla à lui, frémissant au contact son érection matinale contre son ventre. "Hhhhm..." James senti une décharge électrique lui parcourir le corps pour s'éteindre entre ses jambes. Il n'avait pas encore eu le temps de se remettre de ses émotions de la veille que Jessie en redemandait déjà... Il ne demandait que ça lui aussi : il commença à l'embrasser et, porté par la passion, empoigna les fesses de Jessie tandis qu'elle se mit à le caresser doucement, faisant glisser ses doigts froids sur sa virilité avant de la prendre à pleine main, hésitante, et de faire un incertain mais doux mouvement d'aller-retour sans le quitter du regard... Il ferma les yeux et sa tête parti en arrière, laissant échapper un râle "Ahh ..." Il plissa la couverture de ses mains en laissant tourner ses yeux sous ses paupières tandis qu'elle allait plus vite... "Ah...han Jess..." Elle fit rouler ses doigts, le décalotta, doucement toujours, dans une caresse et remonta sa main en serrant légèrement... "Hmmmm..."Mais voila que Miaouss s'agita ce qui les fit se décoller à une rapidité hors pair. James remit ses cheveux en place rapidement, ayant à peu près reprit ses esprits et la jeune femme rejoignit son sac de couchage en enfilant sa chemise de nuit à l'envers juste avant que le chat n'ouvre un œil.  
"Eh les gars... Les autres sont pas encore arrivés?" 
James fit un petit "non" de la tête et le chat poursuivi "Y a quoi pour le p'tit dej?", en s'étirant les pattes. 
Une expression d'énervement se dessina sur le visage de Jessie mais elle essaya de camoufler ça par du sarcasme. "Hm... laisse moi réfléchir... des bons petits pains au chocolat, des croissants au beurre et de la baguette française avec des saucisses grillées, des fruits juteux et euh...", affabula Jessie 
Le chat avait des étoiles dans les yeux. "Ettttt....?" 
"Et rien du tout espèce d'imbécile, on est pauvre, et on a plongé dans l'eau, tu as oublié?", hurla t elle le poing levé. 
Il tomba face contre terre, désespéré...  
"On devrait peut être aller voir au niveau du trou s'ils ne sont pas là?" Proposa James  
"Bonne idée, Miaouss, tu y va!" 
"Ehhhh mais c'est pas juste, pourquoi ce s'rait moi?" 
"Parce que je l'ai décidé! Allez et plus vite que ça, sac à puces!", s'enragea Jessie en le jetant hors de la toile, voulant un peu d'intimité avec son coéquipier. 
Miaouss parti en grommelant alors que la jeune despote se retournait vers James, qui était un peu gêné...  
"Tu as encore été méchante avec Miaouss Jessie, il n'avait rien fait de mal..." Elle fit une mine un peu déçue ... après tout elle avait envoyé promener leur ami pour être seule avec lui!  
Seule avec lui... C'était si stupide... Vu de l'extérieur, pour les gens qui ne serait pas au courant, ce serait presque grotesque qu'elle envoie balader Miaouss pour être seule avec James... La situation était toute nouvelle pour elle, elle ne voyait plus son meilleur ami de la même façon désormais et pourtant c'est bien lui, toujours le même, mais elle ressentait  une forme d'admiration nouvelle et d'idéalisation de son équipier tout d'un coup, et le regard qu'il posait sur elle avait de l'importance à ses yeux. Elle avait été méchante, mince qu'allait il penser...? Elle avait déjà ressenti ça, bien sûr, à l'égard d'Astin ou d'autres garçons, mais jamais aussi fort, et ce sentiment de s'être montrée vulnérable de la sorte hier soir était un risque qu'elle n'avait encore jamais pris : James pouvait allègrement briser son petit cœur en mille morceaux s'il le souhaitait, juste en claquant des doigts. Sa peur phobique de l'abandon était ancrée en elle mais ce matin à son réveil, la présence de son équipier l'avait rassurée, comme jamais rien auparavant, même pas la lettre de sa mère...  
Le jeune garçon comprit alors et sans un mot, elle se rapprocha de lui, timidement. Il ne lui en voulait jamais et elle le savait. Il l'attrapa par le bras et l'invita à se glisser dans son sac dans un baiser langoureux... Ils avaient perdu suffisamment de temps à se chercher, à présent elle voulait explorer plus profondément ces nouvelles sensations avec lui, conquise par ce qu'elle avait vécu hier soir. James avait toujours redouté ce moment, le "lendemain", et pourtant il était dénué de toute angoisse, simplement transporté par cette douce sensation que Jessie lui avait toujours apporté, finalement, celle de la liberté. L'amour n'était pas ce qu'il avait toujours cru, c'était quelques choses de beau et de doux, une expérience sensorielle qui se vit à deux, non pas un stupide mariage et une vie monotone sans goût ni signification, juste parce que c'est "correct". Il n'avait jamais aimé les convenances, de toute façon, et peu lui importait que Jessie soit impulsive, intolérante ou mal élevée, il n'y avait pas d'explications, il l'aimait, c'était tout. 

Miaouss marchait à travers la galerie, les pieds dans l'eau, encore en train de râler. "J'en ai marre c'est toujours moi le larbin alors que chui l'cerveau du trio! En plus je déteste l'eau! Oh..." Il vit soudain plusieurs Chétiflor avançant en bande sur les rochers, au moins une vingtaine. "Chétiflor, Chétiflor..." Le félin les suivit bêtement du regard la gueule ouverte, sans bouger, stupéfait de voir ce genre de Pokémon dans un tel endroit... avant de voir deux Empiflor les suivre au pas, probablement les parents de cette joyeuse colonie. 
Soudain, l'un des deux dévisagea Miaouss un instant, avant de quitter sans raison le groupe et de se précipiter à sa rencontre, d'un air terrifiant. Miaouss fit deux pas en arrière, hésitant, mais le pokemon se rua sur lui. "NYYYYYAAAAAAA..." Le chat s'enfuit en courant à toute vitesse, poursuivit par cet Empliflor vorace... 

James était collé à Jessie et l'embrassait encore, tout en la caressant à travers son sous-vêtement humide. "Haaaa... James..." Elle tremblait tellement elle était excitée tandis que le jeune homme jubilait de contrôler son habituel bourreau. Ils s'amusaient à découvrir les faiblesses de d'un et de l'autre, tendrement, comme un jeu... Il passa sa main sous sa culotte en dentelle en continuant à embrasser son cou et dirigea doucement sa main vers.... Miaouss déboula dans la tente en hurlant, suivi de l'Empiflor. "Niiiiiaaaaaahhhhh Jessie, James aidez moi!!!!"  
Il se cacha derrière ses amis qui heureusement portaient quelques choses, bien qu'ils soient peu vêtus...  
"C'EST PAS VRAIIII!", ragea Jessie d'être coupée dans son excitation par cet imbécile pour la deuxième fois!! 
L'Empiflor arriva sous la tente et se mit à sauter de joie, tandis que James bondit hors du sac, en caleçon déformé par une incroyable érection, qui heureusement disparue très rapidement. "Je n'arrive pas à le croire!!!!" Il fonça vers son vieil ami et le serra dans ses bras. "Empiflor c'est bien toi!!!" L'imposant pokemon plissa ses yeux, afficha son plus beau sourire, enroula le gosse de riche de son fouet liane et le serra contre lui avant de l'avaler comme au bon vieux temps. James se mit à pleurer en le câlinant "Mon Empiflor, pardonne moi de t'avoir échangé, je n'ose imaginer à quel point ca a du être difficile pour toi... mais tu m'as retrouvé tu es le meilleur, oh Empiflor tu m'a tellement manqué!!!" 
Sous ses faux airs de méchant, James n'était encore qu'un petit garçon rebelle et sensible, et son comportement envers ses Pokemons en étaient la preuve flagrante. Il pleurait de joie, serrant contre lui son ami qu'il avait tant aimé et abandonné contre son gré... 
"C'est pathétique...", minauda Jessie devant une telle démonstration 
Elle trouvait ça adorable dans le fond, mais c'était plus fort qu'elle, il fallait qu'elle critique... 
"Ouais manquait plus que cet empafé comme si on en avait pas assez de Qulbutoqué...", répliqua Miaouss tandis que le géant bleu apparu à l'appel de son nom, mettant sa patte gluante au coin de sa tete comme un militaire "Ooooookéééé!"  
"C'est l'pompon...", souffla sa propriétaire en le rappelant dans sa pokeball. 


Sacha rentrait au Bourg Palette après de long mois d'absence, accompagné de ses vieux amis Pierre, Ondine, Aurore et Flora pour rendre une petite visite à Délia et son indissociable Mr Mime ainsi qu'à Jacky et au Professeur Chen qu'ils n'avaient pas vu depuis un bon bout de temps. Ils traversaient cette épaisse forêt effrayante et gorgée d'humidité étouffante, qui était en temps normal interdite, mais comme ils y avaient pénétrer par mégarde, le garde forestier, Maya, une grande jeune femme aux cheveux rouges en queue de cheval, avait finalement proposer de les faire traverser. Et cela allait être un immense gain de temps pour la joyeuse troupe! Comme vous vous en doutez, elle ne laissait pas Pierre indifférent...  
"C'est incroyable qu'une si belle jeune femme telle que vous travaille toute seule dans cette effrayante forêt, vous savez, je suis docteur et peut être que je pourrais vous aider sur place en soignant les pokemons de cette jungle, et en échange bien sûr, vous soigneriez mon cœur..." Il termina sa phrase en joignant ses mains, les yeux remplis de cœurs. Ondine lui saisi l'oreille fermement et l'entraîna vers elle en grommelant "C'est pas ton cœur qui doit être soigné, c'est un hôpital psychiatrique qu'il te faut..."  
Flora et Aurore haussèrent les épaules dans un sourire. Décidément Pierre ne changera jamais... 
"Waw... qu'est ce que c'est?", s'exclama Sacha à la vue d'un trou intriguant au milieu d'un cercle de plusieurs petits rochers.  
"Pika?" Son Pokémon l'était tout autant. 
"Tiiiiplouf!" Et son ami également... 
"Oh ça, c'est l'entrée d'une grotte qui d'après une vieille légende renfermerait la Fontaine de Jouvence...", expliqua Maya 
Les amis écarquillèrent les yeux avant de répondre tous en chœur "La fontaine de Jouvence?"  
"En effet! D'après la rumeur, un ancien peuple vivait en harmonie dans cette cavité avec des Mélofées, et un jour d'hiver, un petit Mélo cru bien perdre son ami humain qui souffrait d'une étrange maladie... Les guérisseurs de la colonie avaient tous échoués à le soigner : les prières, les mélanges de plantes, la magie, le magnétisme... rien ne fonctionnait... Il ne semblait plus y avoir d'espoir... Le petit Pokémon resta au chevet de son ami durant des semaines, dans une chambre taillée dans la roche, là où les mourants étaient disposés d'ordinaire, et avait alors pleuré au dessus de l'eau claire d'une grande fontaine qui était au centre de la cavité, et elle s'était illuminée comme par magie... Il avait alors prit un peu de cet élixir entre ses petites pattes et l'avait versé sur les lèvres du petit garçon souffrant, qui redevint à ce contact un petit bébé avant de grandir progressivement et retrouver sa forme normale, guérit. Dans cette sombre grotte où aucune forme de vie ne pouvait pousser était alors apparu de longues plantes et fleurs enchanteresses contenant d'incroyables capacités médicinales... Jamais personne ne su quel pouvoir contenait cette fontaine et quand la guerre fit rage, la colonie s'enfuit de même que les Mélofées, laissant derrière eux ce mystère... Jusqu'à présent personne n'a jamais été assez stupide pour pénétrer la forêt interdite et s'aventurer dans cette grotte, car ce ne sont que des légendes bien sûr et elles sont très peu connues..."  
Les morveux étaient captivés par ce récit.  
"Pikaaa...!" 
"Waaaaaw une grotte mystérieuse! J'adore ça, allons voir les amis!", s'écria alors Flora en sortant tout son attirail de spéléologie.  
"Ehhh pas si vite, ça a l'air profond ce truc...", se dégonfla Pierre 
"Tiplouf..." Ca n'attirait pas spécialement  Tiplouf non plus... 
"Ce n'est pas si profond que ça, on voit souvent des Pokémon plantes et insectes y descendre...", expliqua le garde forestier. 
"Raaaaah je déteeeeeste les Pokémon insectes, il est hors de question que je mette un pied la dessous!", s'enflamma Ondine.  

James avait empaqueté toutes leurs affaires alors qu'Empiflor lui présentait toute sa famille "Chetiflor!" "Chetiflor!" Il était stupéfait que ces deux vieux copains se soient rencontrés et aient fondé une si jolie troupe. Il était agenouillé face à eux et leur donnait de la nourriture Pokemon qui avait fini par sécher. "Oh et coucou toi, tu en veux aussi? Tiens" Et il assignait des caresses affectueuses sur leurs petites têtes. Miaouss les observait attentivement tandis qu'une question le taraudait... comment pouvaient ils bien distinguer leurs enfants les uns des autres parmi tous ces chétiflors qui étaient similaires en tous points...? Il ne préférait pas poser la question à James, qui lui aurait probablement montré d'infimes détails pendant une heure, sans qu'il puisse les remarquer, de toute façon... 
Jessie, elle, ne voulait bizarrement plus quitter cette grotte qui avait été le théâtre du plus bel instant de toute sa vie... Elle lança un regard triste sur la pierre froide et se décida à partir quand même, car après tout, vivre en totale marge de la société dans un tel endroit l'horrifiait. 
"Empiflor attaque fouet liane!", s'exclama James tandis que le Pokémon s'exécuta afin de les remonter mais au lieu de s'agripper à un rocher, il attrapa Flora qui était penchée au dessus du trou. "Ahhhhhhhhhh!!!!!!!" 
"Flora!!!!", s'écrièrent ils tous en chœur à la vue de leur amie disparaissant dans le noir. 
"Il faut qu'on descende la chercher!", s'écria Sacha en fouillant dans le sac à la recherche de matériel... 

Retour la veille au soir : il est tard, et tandis que James découvre de ses doigts tremblants le corps de son équipière, Jolene prépare son excursion en compagnie de Patrick. Vêtue du costume noir de la Team Rocket qui lui allait comme un gant, avec son indissociable tresse en épi sur son épaule, elle remplissait son sac de vivres et de matériel en chantonnant cette chanson que lui avait chanté son ami pendant leur voyage de test, et qui l'avait fait tellement rire "On vous traque, on vous ennui, on ne vous laisse pas de répit, on vous suit paaaaaaartoouuuuut... la team rocket est là..." Elle esquissait des petits pas de danse tout en s'affairant à ses occupations sous le regard impassible de Patrick, lorsque le visiophone la fit sursauter. La jolie blonde se précipita alors pour répondre d'un pas enjoué tout en continuant à siffloter, comme à son habitude. "On veut capturer Pikachuuuu... nous sommes de retouuuuur.." Elle pressa fermement le bouton "Décrocher" et vit alors apparaître Giovanni, l'air ennuyé, en tenue de nuit accompagné de son fidèle Persian qui portait un bonnet de nuit à clochette à sa taille avec deux encoches pour ses oreilles. 
"Oh bonsoir boss...", dit elle un peu inquiète 
"Bonsoir Jolene, nous avons un problème."  
"Patrick viens par là!", l'appela la jeune femme pour qu'il vienne écouter lui aussi, et le jeune sbire apparu alors derrière elle.
"Notre base de données à été piratée, et cela a sans doute un lien avec Elias. Je vous attend pour demain matin."  
"Nous y serons, mais je préfère vous prévenir que nous avions une mission pour aider des agents dans le besoin demain matin, monsieur. Il faudrait envoyer quelqu'un aux coordonnées que je viens de vous transmettre."  
"Très bien, appelez l'unité bleue." Et il raccrocha tandis que Jolene essayait de joindre James qui était totalement indifférent au vibreur de son téléphone, occupé à bien plus important...  
❤️"J'ai peur James... Qu'est ce qui se passe, ça va trop vite..." "C'est moi enfin... tu n'as aucune raison d'avoir peur..." ❤️
Quel ennui d'envoyer Cassidy et Butch à la rescousse de Jessie et James, mais c'était un ordre du boss, alors elle n'avait malheureusement pas le choix... 

Cassidy dormait tranquillement dans son lit quand la sonnerie de son portable se mit à retentir. Elle enleva son masque de nuit, agacée, et regarda qui pouvait bien la déranger à une heure pareille. Jolene... Elle serra les dents d'énervement : elle détestait cette petite greluche insupportable qui avait prit beaucoup trop d'importance auprès du patron à son goût en si peu de temps... Une nouvelle recrue qui commence directement en classe A était déjà plus que louche, elle qui travaillait si dur au quotidien pour rester au top, cette petite idiote avait tout juste débarqué et voilà qu'elle était déjà dans les petits papiers du boss... Elle décrocha quand même, d'une voix agressive "Allo?"  
"Oui, bonsoir Cassidy, c'est Jolene..." 
Elle détestait appliquer les décisions de Giovanni : elle savait que cela affectait son image auprès des autres sbires et qu'ils la critiquaient pour son comportement suffisant alors qu'elle n'était pas du tout comme ça... 
"Hm... Je me permet de te déranger pour t'informer d'une mission que le boss m'a chargé de vous confier à toi et à euh... Buff? Enfin, ton équipier quoi. Je t'ai communiqué les modalités sur ton bipper." 
Cassidy ragea intérieurement : pour qui se prenait cette minable pour lui donner des ordres? Mais enfin, elle n'avait pas vraiment le choix... "Très bien." Elle ne prit même pas la peine de s'éterniser plus longtemps et raccrocha avant de s'étirer un peu puis elle se dirigea vers la chambre de Butch qui dormait lui aussi. *Toc toc toc* Le son du poing de son équipière contre la porte l'agita un peu dans son rêve plutôt nul où il jouait au volley-ball sur une plage avec un Suicune qui était debout sur ses pattes... Il se retourna sans se réveiller tandis que Cassidy entra dans la chambre à pas de Miaouss et le secoua doucement "Hey Butch..." et à ce contact il bondit, surpris "Aaaannnnnhhh qu'est ce que c'est? Oh Cass...?" 
Son équipière lui expliqua alors la situation et elle sorti son bipper pour qu'ils regardent ensemble en quoi consistait cette mission de dernière minute...  
"Pff pour qui elle se prend cette gamine?", s'énerva le jeune homme aux cheveux verts.  
Cassidy était tout aussi excédée par cette ridicule besogne "On va pas sérieusement écouter cette sbire de bas étage et aller jouer les justiciers des bacs à sable pour sauver deux pauvres recrues dans la forêt interdite, hein Bill?"  
"Je m'appelle BUTCH, c'est un ordre du boss, et cette petite peste est en passe de basculer en classe A+..." Les yeux de son équipière s’écarquillèrent alors : elle était encore plus irritée que tout à l'heure  
"EN CLASSE A+ TU DIS?" 
"Ouais, apparemment elle a des connaissances scientifiques et en informatiques, une sorte de surdouée..." Cassidy la détestait encore plus, décidément cette fille était tout bonnement insupportable! 

Finalement arrivés à destination, épuisés d'après avoir eu leur nuit fichue en l'air par cette satané mission, Cassidy et son équipier pénétrèrent la forêt interdite, et heureusement pour eux, le garde forestier était occupée à raconter l'histoire de la mystérieuse fontaine aux morveux tandis que Jessie et James repliaient la tente, ou plutôt... James tout seul, pendant que Jessie, elle, s'amusait avec Miaouss à se moquer des Chetiflor. Plier une tente, très peu pour elle.... 
Sur leur système de géolocalisation, les coordonnés GPS transmises par Jolene se rapprochaient à travers leurs jumelles de plus en plus, quand  
"Oh non, c'est encore ce sale mioche et son Pikachu", râla Butch. Décidément cette journée s'annonçait plus que pénible... 
"Qu'est ce qu'ils fabriquent? Ils sont à l'endroit indiqué par le boss...", s'insurgea sa coéquipière en les dévisageant au travers des jumelles. 

"Waaaaaw une grotte mystérieuse! J'adore ça, allons voir les amis!" 

"Empiflor attaque fouet liane!" 

"Qu'est ce que c'était?", s'écria l'agent aux cheveux verts, surpris en voyant la liane d'Empiflor surgir du sol avant d'y engouffrer Flora. 
"Allons voir!", décida son équipière en lâchant ses jumelles 

"Flora!!!!" 
"Il faut qu'on descende la chercher!" 
"Eh pas si vite morveux!" 
Sacha et ses amis furent surpris par cette voix qui leur était malheureusement familière... 

"Ahhhhhhhhh", Flora atterri dans un fracas contre Empliflor qui la lâcha sèchement, presque effrayé en voyant qu'il la tenait : qu'est ce que c'était que ça...?  
"Mwooo?" (<- Ceci est sensé être le bruit d'Empiflor) 
"La morveuse!", s'écria Jessie en reconnaissant Flora 

"Oh non!!!", se plaignit Sacha le premier 
"C'est pas vrai...", s'insurgea Aurore, dépitée par cette altercation imprévue 
"Pika..." Pikachu partageait son agacement...tandis que les amis s'étaient tous rapproché instinctivement pour former un groupe 
"Et oui nous de sommes de retour!", lança t elle, confiante 
"Pour vous jouer un mauvais tour!" 
Ils se rapprochèrent alors dans un saut maîtrisé  
"Afin d'infecter le monde par la dévastation!" 
"Afin d'écraser tous les peuples de toutes les nations...." 
"Afin de dénoncer les bienfaits de l'amour et d'la vérité!" 
"Afin de répandre notre colère jusqu'à la Voie lactée!" 
"Cassidy!" 
"Et Butch!" 
"La Team rocket nuit et jour autours de la terre!" 
"Et maintenant rendez vous car aucune chance que vous gagniez la guerre!" 

"Miaouss oui la guerre!", répliqua t il machinalement dans un geste énergique avant de réaliser que quelques choses clochaient 
"C'est quoi ça encore?", s'interrogea Jessie "Ne me dites pas que..." 
"Ce doit être Jolene et Patrick..." essaya de relativiser James 
"Ils n'ont pas de devises ces deux là, je suis sûre que c'était cette minable de Cassidy!", s'énerva Jessie rien qu'à penser à sa rivale de toujours 
"Mais qu'est ce que vous faites dans cette grotte vous trois?", leur lança Flora les mains sur les hanches, d'un air accusateur  
"C'est plutôt à toi qu'on devrait poser cette question morveuse! On était là avant toi!", répliqua Jessie 
"C'est votre Empiflor qui m'a attrapé, qu'est ce que vous nous voulez?" 
"On veut sortir d'ici!!!", dit James dans un petit gloussement d'inquiétude  

"Hors de notre chemin les mioches, nous avons une mission à accomplir!" 
"L'accès à cette forêt n'est pas autorisé, qui êtes vous?", s'énerva à son tour Maya, suivie de près par Pierre 
"Ouais, vous êtes en violation de territoire!" 
Cassidy se mit à rire, provocatrice "La Team Rocket se moque de vos règles, finissons en Buff." 
Il serra les dents à s'en rompre la mâchoire avant d'étouffer sa remarque au fond de sa gorge, les poings serrés "Je m'appelle Butch..." 
"Malosse attaque brouillard!", commença Cassidy en lançant énergiquement sa Pokéball et le Pokémon s'exécuta tandis que les amis toussèrent, essayant de continuer à avancer malgré cet épais nuage immonde. 

"Empiflor attaque fouet liane!" 
James retenta alors une deuxième fois de s'extirper de cette fichue grotte et alors la liane du Pokémon plante cloche géante sortie du trou d'un geste dynamique et agrippa un rocher. Flora suivi son geste en appelant son Pokemon à la rescousse 
"On a besoin de Florizarre!" 
"Allons y... Viens Jessie!", dit il en l'attirant vers lui avant de l'aider à prendre de l'élan dans un geste tendre, et elle tenait fermement leur corde de substitution en grimpant contre la paroi, soutenue par James qui tenait le sac à dos, aveuglé par Miaouss qui se tenait tant bien que mal sur sa tête, tenant fermement ses cheveux lavandes de ses pattes, suivi de Flora qui, elle, se hissait avec beaucoup de dextérité et elle prit de l'avance par rapport à ses ennemis...  

"Flambusaaaard dissipe cette fumée...", marmonna Sacha dans son coude en lançant sa Pokéball  

Et alors Flora fendit ce brouillard la première "Sachaaaaa!"
Mais à peine le pokémon vol eu balayé ce nuage noir qu'un autre apparu, bien plus épais.
"Mais...?" Les amis se rapprochèrent encore, rejoints par Flora, tandis que le trio Rocket émergea dans cet épais brouillard irrespirable, et un affreux bruit de moteur, assourdissant... Leurs pensées étaient complètement cour-circuitées : d'abord Empiflor et sa famille, puis la morveuse qui tombe dans la grotte, Cassidy et Butch récitant la devise? La situation les dépassait et ne présageait rien de bon, et le fait qu'ils ne voient pas, entourés par cette fumée, rendait la chose encore plus angoissante : ils ne comprenaient absolument rien, sortant tout juste de cette affreuse cavité rocheuse où ils avaient maltraités leurs pauvres corps en buvant à cette fichue fontaine, sans parler de Jessie et James qui vivaient un dur retour à la réalité après s'être offert l'un à l'autre sans équivoque... Ils avaient l'impression d'émerger d'un coma, comme s'ils venaient de reprendre conscience mais qu'ils avaient manqué quelques choses, étouffés par l'incompréhension et la peur... Miaouss tenait fermement la jambe de son équipier pour ne pas le perdre, alors que celui-ci cherchait Jessie dans ce nuage oppressant, et tandis que le stress l'envahissait peu à peu, cette odeur de souffre, ce grondement, cet aboiement... Il avait une sale impression de déjà vu : tout cela lui rappelait une situation qu'il avait déjà vécu, une situation d'angoisse et d'impuissance, un cauchemar éveillé, dans ce vestiaire de l'académie, pendant le bal de clôture du test... 
"Flambusaaaaard!!!" Le pokémon s'activait, fendant l'air de ses ailes, toujours plus fort, sans relâche, mais la fumée revenait, encore et encore, un peu plus étouffante, toujours plus noire, rendant les cris imperceptibles "Flambusaaaaard!!!!!!" "Sacha!!!!" "Auroreeeeee!" "JESSIIIIIIIIE!!!!!!!!!" Il sentait la panique l'envahir : non! Pas Jessie! Pas encore! Pas maintenant! Il lui avait fallu 23 putain d'années pour enfin oser s'affirmer, 23 ans pour se sortir de cette honte, se libérer de son horrible spirale destructrice de manque de confiance en lui, et combien d'années encore pour oser admettre qu'il aimait Jessie, qu'elle était ce qu'il avait de plus cher au monde, qu'il aurait tout fait pour elle, ne serait ce que pour l'impressionner ou juste lui décrocher un compliment? "JESSIIIIIIIIIIIIIIIEEEEEEEE" Il ne laisserait personne lui enlever ça, alors il continuait à hurler, en tournant dans tous les sens, entrainant ce pauvre Miaouss qui était accroché à sa jambe avec lui "JESSIIIIIIIIIIIIIE!!!!!!!!!!!"
Et soudain la brume s'estompa, comme par magie, laissant nos amis muets, pétrifiés, plongé dans l'incompréhension... Ils se dévisageaient, les morveux à droite, devant le garde forestier, Cassidy et Butch à gauche, plus loin, louchant de tous les cotés comme des idiots, et James, Empiflor et Miaouss au centre, pres du trou, tous hagards et troublés par ce ronronnement de moteur incessant... "MAIS..." Sacha regardait le ciel et alors tout le monde suivit son regard, cherchant une once de réponse... Un hélicoptère surmontait les grands arbres inquiétants, immense, et ce logo... Ce n'était pas possible! Il était mort, avalé par cet incendie! Le boss leur avait assuré que c'était fini... "JESSIIIIIIIIIIE!!!!!!!!" Et personne ne bougeait, comme choqué, laissant James hurler, s'agiter, se ridiculiser, seul au milieu de ces regards idiots... "C'est quoi ça...?", paniqua un peu Cassidy en se cachant derrière son équipier qui n'osait pas dire un mot, sous le choc... "Comme on s'retrouve...", grogna une voix sortant tout droit de ce géant d'acier. Ce n'était pas un cauchemar : c'était bien pire que ça... L'homme en noir était là, et il tenait Jessie, il l'avait retrouvée, en piratant le système de la Team Rocket, en identifiant sa position GPS, pendant qu'elle vivait, insouciante, loin de toute cette histoire, ces premiers émois avec son équipier... 
"Vous deux là, dépêchez vous d'monter!", lança t il d'une voix menaçante à Cassidy et Butch qui s'étaient recroquevillés sur eux même, terrorisés.
"No...nous?", demanda Butch, hésitant
"Ouais vous, c'est votre jour de chance! Vous allez avoir une belle promotion et pouvoir dire adieu à ces deux minables, et tout ça sans aucune contrepartie, qu'est ce que vous en dite...?"
"Relachez la!", s'indigna Sacha, fier et conquérant face à Elias et sa horde de Démolosse prete à bondir, entouré d'un large rempart de lance missiles...
"Pousse toi d'la gamin, c'est pas encore l'heure de la récré..."
Butch et Cassidy trouvaient cette perspective plutôt attrayante et à vrai dire ils n'osaient pas vraiment contredire cet effrayant homme qui les menaçaient directement... Ils tremblaient comme des feuilles "On... on accep...accepte"
"Super, on va s'amuser..." Une immense main mécanique vint les attraper fermement et les entraina à l'intérieur, suivi de pres par les morveux et les deux rockets, qui s'étaient agrippés à ce mécanisme grandiloquent... 


Précédent

Suivant

10 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (7)

1. Pika 29/10/2016

Trop cool ce retour d'Empiflor. Il a donc fondé une famille ? C'était tout le bien qu'on lui souhaitait tous.

2. Chacha 29/10/2016

Il est très simple d'utilisation en tout cas et on est toutes très gentilles :D

3. Chacha 29/10/2016

Je pense qu'en tant qu'invité tu peux les lire quand' meme :-)

4. Thuginette 2.0 29/10/2016

Je ne suis pas douée sur les forums j'éprouve beaucoup de mal à y retrouver le fil de mon chemin et je m'y sent perdue.

5. Chacha 28/10/2016

et une autre est en cours* excuse moi :)

6. Chacha 28/10/2016

Inscrit toi au forum ma belle j'ai écris une autre fic et une autre encore es très encore est en cours :)

7. Thuginette 2.0 28/10/2016

YEEEEES JE PEUX FAIRE MA DANSE DE LA JOIE!!!!!!!!!!!!! J'attendais tellement ce nouveau chapitre!!!!!!!!!!!!! Je me languissais comme une dingue!!!!!!!!!!!!! En plus Butch et Cassidy sont de la partie. Je suis si heureuse des retrouvailles de James et Empiflore.

Que va t-il se produire pour Jessie? Heureusement pour elle James et Miaouss ne vont jamais la laisser tomber. Ses anges gardiens veillent.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 02/04/2017

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site