Flash-back 5: La fontaine de jouvence

Flash back 5 : la Fontaine de jouvence !

 

L'épaisse végétation de la forêt empêchait le soleil de passer et rendait la scène encore plus effrayante... Dans la pénombre, l'humidité était palpable et c'est au milieu de plusieurs petits rochers formant un cercle que se dessinait un trou noir dont on ne pouvait voir le fond à l'œil nu. On distinguait à peine entre les grands arbres trois individus qui étaient penchés au dessus du dit trou, intrigués, équipés d'une corde et d'un sac à dos, un plan à la main. Tout ceci ressemblait à une expédition...

"Je pense que ce serait plus simple si on revenait avec une machine…", dit la jeune femme aux cheveux roses, les trais figés, ne se sentant pas rassurée à l’idée de franchir ce cap. 

"On n’est peut-être pas obligé de le faire…" Le garçon du trio, à l'air penaud et enfantin passa ma main gantée dans ses jolis cheveux lavandes. Il ne l’était pas non plus…

"On n’peut rien construire, on a plus un rond!", s’énerva leur ami Pokémon parlant, qui lui avait plutôt l'air agacé par ses deux compères froussards.

Tant de temps et d'efforts consacrés au vol de cette vieille carte au trésor pour finalement se dégonfler... Ce n'était certainement pas là l'esprit de la team rocket! N'empêche que nos amis n'étaient pas très confiants...

"Ce pierre feuille ciseaux était truqué, je refuse de descendre en premier!", s’insurgea Jessie

"Bande de trouillards, j’y vais!" Miaouss souffla un grand coup et sauta dans le puit sous le regard médusé de ses amis. Il tomba, mais aucun bruit. Comme s’il n’y avait jamais de fond.

"Il est arrivé tu crois?", demanda Jessie un peu inquiète. James ne dit pas un mot, fixant l’obscurité comme si elle allait lui répondre...

Un faible clapotis retentit alors.

"Tu as entendu?" Qu’est-ce-que c’était?", dit elle en reculant prudemment

"Bin... je crois que c’était... un bruit..."

"Mais merci Capitaine Obvious!" dit Jessie en levant les yeux au ciel. Quel idiot...

"Mais de rien!", répondit il fièrement dans un sourire rappelant celui d'une publicité pour le dentifrice.

"C’était peut-être pas une bonne idée, il faut remonter la corde!" Jessie prit alors la dite corde entre ses mains et se mit à tirer mais … elle était reliée à elle : Miaouss avait sauté sans corde!!

"MIAOUSSSSSS!!!", Hurlèrent-ils en chœur.

"Oh mon Dieu il est soit mort, soit au centre de la terre...", se mit elle à exagérer comme à son habitude

"Ou dans un univers parallèle qui sait…

"Vas-y James va voir !!!!"

"Certainement pas ! C’est toi la plus agile de nous deux, et tu te revendiques toujours comme la plus courageuse et puis il va falloir un homme fort pour vous remonter, alors tu descends toi", Dit James dans un grand sourire se voulant convainquant, poussant Jessie vers le trou

"Justement James c’est à toi de prouver aujourd’hui ce que tu vaux!" Elle le poussa à son tour 

"J’insiste, honneur aux dames!" dit il en la poussant de nouveau...

Ils se chamaillèrent quelques minutes de la sorte, avant que Jessie ne soumette un plan B.

"Bon, ensemble alors…", Proposa-t-elle, effrayée par ce puit sans fond.

"Vas-y saute en premier je te suis…", dit James pensant pouvoir s'en tirer, mais mon amie était loin d'être stupide... Jessie attacha l’autre bout de la corde à son équipier qui n'avait nullement envie de l'accompagner et serra très fort le noeud pour être sûre qu'il la suivrait.

"D’accord, je saute en premier", Dit-elle, fermement. Il était prit au piège "Bon... allez, on y va!"

Jessie se tenait face au gouffre. Elle prit une grande inspiration et sauta, entrainant James dans sa chute, le coupant dans ce qu'il était en train de faire : un signe de croix en récitant "Je vous salue Marie", terrorisé.

"AHHHHHHHHHHHHH…"

Ils tombèrent pendant plusieurs minutes, s'entremêlant à la corde l'un et l'autre avant d’atterrir dans l’eau dans un fracas terrible.

James ouvrit les yeux sous l'eau et poussa de ses bras pour remonter immédiatement à la surface. Enfin sur terre, il tira fermement sur la corde pour aider Jessie. Elle s'échoua dans une grande respiration, ayant presque faillit se noyer, les cheveux sur les yeux.

"Jessie, tu vas bien?"

"Mes cheveux… ils sont trempés!", Se plaignit la jeune femme en séparant sa chevelure, qui jonchait son visage, en deux. 

« J’imagine que ça veut dire oui… »

« Bon allons à la recherche du tunnel et de Miaouss… »

« Tu as le plan… ? »

Elle lança un grand sourire à son équipier « Oh mais bien sûr, et comme nous sommes tombés dans l’eau il est INTACT COMME TU T’EN DOUTES ! »

« Ehhhh mais cesse de me crier dessus comme ça ! Je t’avais dit d’acheter ce porte document étanche la dernière fois mais comme d’habitude tu ne m’écoutes jamais ! »

« Parce que 99% du temps tes idées sont STUPIDES ! »

« Tu sais ce qui est stupide ? »

« Oui, toi James ! »

« Mauvaise réponse ! Ce qui est stupide c’est qu’on n’ait pas pensé à accrocher la corde en haut avant de sauter… »

« RAAAAAAAAAAH !!!! TU TE MOQUES DE MOI ??? »

Ils tombèrent au sol, désespérés.

«Bon allez, on va essayer à gauche…»

« Moi je préfère aller à droite… »

« Ca suffit James, tu nous as suffisamment attiré d’ennuis comme ça ! Maintenant tu vas me suivre ! » Elle prit son bras et l’attira de force vers la gauche. Il suivi, en traînant des pieds lorsque de grands yeux rouges apparurent dans le noir.

« J’ai changé d’avis, allons plutôt à droite… » dit elle en le poussant dans le sens opposé se fendant d'un grand sourire crispé. Une armée de chovsourirs sortit de l’ombre et se jeta à leurs visages.

« AHHHHHHHHHHHHHH JAMES ENLEVE CES SALES BESTIOLES DE MES CHEVEUUUUX !!!! » Elle s'agitait dans tous les sens alors qu'un Nosferapti s'accrochait à sa crinière rose et bientôt il fut rejoint par deux Nosferalto et un Nostenfer. Elle cogna violemment ses cheveux dans le mur et fit tomber les horribles volatiles avant de courir jusqu’à l’embouchure d’une autre galerie, semant les pokémons, qui eux, continuèrent tout droit. 

"Ouf! On a eu chaud!"

"Je t’avais bien dit qu’il fallait aller à droite…"

"Et moi je te dis de la fermer!"

"Ne pas parle pas sur ce ton Jessie!"

"Ah ouais, sinon quoi?" Elle se tourna pour continuer à avancer mais James la rattrapa par le bras et la retourna vers lui, la plaquant contre la paroi rocheuse. La jeune femme se senti tressaillir, persuadée qu'il allait enfin faire preuve d'audace. Il la dévisagea un instant d'un air qui se voulait menaçant avant de s'éloigner. "Sinon tu me briseras le dos contre des roches c'est ça que tu voulais dire?", lui lança t elle, déçue. "Je ne te menacerai pas Jessie mais j'en ai assez que tu parles comme à un Pokémon!" "Tu insultes mes pokemons là James! J'espère bien que je parle mieux que ça à Banshitrouye...", dit elle en un sourire provocateur. Cette fois c'en était trop, elle dépassait les bornes! Il s'apprêtait à lui répondre lorsque le plafond se mit à craquer. Ils restèrent la, hébétés, avant que la pierre ne craquelle un peu plus, laissant couler un épais filet d'eau. "Euh..." ils se décalèrent un peu plus à droite, mais la fissure les suivit. Ils firent encore quelques pas prudents mais la brèche s'étendit encore, laissant le liquide s'écouler bruyamment sur le sol, s'agrandissant toujours plus sous le poids de l'eau. "On déguerpi?", proposa Jessie "Et comment!" Ils se mirent à courir tandis que le plafond s'effondra pour de bon et que l'eau se mit à remplir peu à peu la cavité, les emportant au passage. "Ahhhhhh une fois de plus la team rocket dérive vers d'autres..." "Eh regarde!..." James la coupa dans sa rengaine, ayant repéré un escalier de pierres un peu plus loin. Il la saisi par le bras fermement et se mit à nager vers le dit escalier sans la lâcher, malgré le fait qu'elle soit abjecte avec lui. Il réussi à la remonter sur la première marche sèche et escalada à son tour. "C'était moins une...", souffla t il

"Je sais nager, c'était pas la peine de me traîner comme un sac à patates, à cause de toi mon maquillage est fichu!", s'énerva t elle de plus belle, les yeux encerclés de noir. "Un "merci" aurait fait l'affaire...", marmonna t il, vexé. Elle ne l'écoutait pas, intriguée par cet imposant escalier rocheux s'engouffrant dans le noir. "Allons voir!" Elle empoigna son sac à dos, se releva et se mit à monter les marches, téméraire. James la suivit, effrayé, n'ayant pas le choix de toute façon. Au sommet du grand escalier se trouvait un tout petit passage dans les rochers et Jessie se mit alors à quatre pattes pour le traverser, suivie par son équipier qui respirait bruyamment, terrifié par ce décor macabre. Elle découvrit la première cet ésotérique endroit : toutes les parois était étrangement recouvertes de plantes et de fleurs grimpantes, illuminées par une immense fontaine en pierre dont une lumière émanait de l'eau translucide et scintillante, comme fluorescente. Tout ceci semblait féerique, presque mystique. Les amis parcouraient des yeux ce spectacle incroyable et merveilleux en se posant milles et une questions quand ils furent interpellés par un petit cri perçant. De derrière la fontaine se dévoila un petit Miaouss, qui semblait perdu et terrifié. James s'approcha doucement "Hey, ça va petit...? N'ai pas peur nous ne te voulons aucun mal..." Le petit matou se mit à s'agiter, pointant sa patte tantôt vers la fontaine, puis vers les plantes, puis vers lui même, puis vers Jessie... Il essayait tant bien que mal de communiquer mais rien ne sortait de sa bouche à part de faibles miaulements expressifs "Miaw miaw miaw! Miaw! Miaw miaw!" Il semblait confus et apeuré. "Ce Pokémon est complètement ravagé, continuons à chercher le trésor", dit Jessie en se dirigeant vers la sortie. "Attend un peu, je crois qu'il essaie de nous dire quelques choses!" "Miawwww miaw miaw miawwwww!" James s'agenouilla pour essayer de communiquer avec le Pokémon, tandis que Jessie se fichait éperdument de cette pauvre bête, alors elle s'approcha de l'étrange fontaine et sorti la gourde qu'elle remplie à ras bord, avant de prendre de l'eau dans ses mains et de boire une grande gorgée. "Hey elle est super bonne... eh mais... qu'est ce que..." Elle fixa soudain sa main qui semblait rapetisser. Elle la retourna côté paume, l'air ahuri, et se mit à paniquer. Elle ferma alors les yeux et secoua la tête comme pour dissiper ce qu'elle avait prit pour une hallucination mais malheur, sa main devenait plus petite à chaque seconde pour finir par se stabiliser à une taille. Elle regarda son autre main qui était devenue tout aussi petite, puis ses bras, ses jambes nues recouvertes de son t-shirt d'uniforme qui lui faisait désormais office d'une robe, et ses petits pieds posés sur sa culotte et sa jupe qui étaient désormais trop grandes pour elle, posée sur ses grandes bottes...  avant de relever les yeux et de voir la fontaine immense devant elle. "Qu'est ce que...?" Elle mit sa main sur sa bouche, choquée par sa voix de petite fille. James se retourna, paniqué. "Ahhhhhhh!!!!!!" Il resta pétrifié devant une affreuse vision de son enfance : il lui semblait voir sa monstrueuse fiancée. D'horribles souvenirs d'enfance lui revinrent en tête et il se cacha presque derrière la fontaine, effrayé par la simple pensée de cette vieille salle de gym ou Jezabelle en tenu de cavalière s'amusait à le torturer comme elle dresserait un Galopa sauvage... "James qu'est ce que j'ai...?" Elle regardait tout autours d'elle, apeurée, en tenant fermement sa grande culotte qui glissait sans cesse tandis qu'elle saisi prudemment son miroir de poche dans son uniforme et se regarda "AHHHH!!!!" C'était bien elle, mais plus de 15 ans en arrière. Elle se mit à pleurer devant l'air stupide de James qui s'agenouilla alors près d'elle, incrédule. "C'est bien toi Jessie...?" Elle agita ses petits bras. "Évidemment que c'est moi imbecile! Ne reste pas planté la, aide moi!!!"

Elle aussi était submergée par l'émotion de se voir comme ça, telle que dans sa vision dans le laboratoire... Tout lui revenait en pleine figure : elle n'était pas si différente, même après tant de temps, de cette petite fille pauvre et abandonnée qu'elle voyait dans le reflet du miroir... Il ne savait pas du tout quoi faire devant cette situation improbable tandis que Miaouss s'avança vers eux, essayant de leur expliquer le pouvoir de cette mystérieuse fontaine, mais rien à faire, il ne parvenait qu'à miauler... "Bon restons calme... euh... je vais essayer de réfléchir..." dit James en s'agitant à son tour. "N'essaie pas! Réfléchis tout court!", s'énerva la petite fille aux cheveux roses. "Miaw miaw..." James essaya de réfléchir mais il mourrait de soif alors il commença à farfouiller dans le sac, sorti la gourde et s'empressa de boire au goulot. "Oh non attend ne fais pas ça!", s'exclama Jessie en lui tirant des mains. Il se retrouva tout mouillé au niveau du menton "Ehhh mais quelle petite peste mal élevée!" Il se senti alors rapetisser à son tour. "Mais... qu'est ce que...?" Ses mains devenaient minuscules et flottaient désormais dans ses gants trop grands, et il se retrouva bientôt dans la même posture que son amie, en robe blanche décorée d'un grand R rouge. "C'est quoi ce délire?" Hurla t il en se détaillant, prenant peur à l'entente de sa petite voie qui n'avait pas encore muée. "C'est l'eau de la fontaine, elle est ensorcelée!!", lui répondit la voix enfantine sortant de la bouche de Jessie. "C'est ça que tu essayais de nous dire Miaouss?", s'exclama le petit garçon aux cheveux lavandes, ayant réussi à faire tenir son immense caleçon à l'aide d'un noeud. 

"Miaw!", il fit un signe oui de sa petite tête. 

James prit le miroir de Jessie entre ses mains et s'examina à son tour... Quelle horreur! Son visage enfantin, paniqué de la sorte, le plongea dans un océan de souvenirs, il se revoyait dans sa grande chambre, se fixant dans le grand miroir et regardant dans le reflet s'il n'y avait le monstre fouettard, qui corrigeait les enfants indisciplinés comme lui, sous son lit...  avant de s'endormir sous les couvertures, tremblant de terreur et de se réveiller au petit matin dans ses draps tout mouillés... Il se souvenait aussi de son reflet dans l'étendue d'eau de la serre de l'immense propriété chez "pépé et mémé", se déformant progressivement sous l'onde de choc juste avant de laisser place à un Axoloto qui émergeait de l'eau pour lui faire un câlin réconfortant... 

Miaouss était agacé par cette situation. "Miaaaaawwwww", s'écria t il en secouant la tête avant de leur montrer le R rouge sur le t-shirt de Jessie puis de se pointer lui même du doigt. "Ah... tu veux nous donner ton prénom? Ça commence par un R?", demanda Jessie à côté de la plaque. "Miaw miaw...", dit le chat en secouant la tête d'une mine dépitée. "Tu veux dire que tu es le protecteur de cette fontaine maléfique... c'est ça?", essaya James. "Miaaaaaw..." il s'étira le visage, désespéré par la stupidité de ses équipiers. Il avait lui aussi rajeuni et pour une raison inexpliquée il ne parvenait plus à parler. "MIAAAAAAW MIAAAAA MIAAAAAAA!" "Il délire...", s'indigna Jessie "Je crois qu'il a faim..." répliqua son équipier. À l'entente de cette phrase, le visage du chat s'illumina. James prit son pantalon d'uniforme trop grand posé près de lui, enfourna sa petite main dans la poche, et en sorti quelques biscuits, mais ils étaient tout mouillés... Miaouss fit une petite mine tristounette avant de soupirer "Miaw..." "Bon il faut qu'on trouve une solution pour reprendre notre forme normale...", dit la petite fille. "Oui mais comment?", répondit James de sa douce voix enfantine. Le vibreur de son portable retenti alors. Il resta immobile une seconde, se disant qu'il était impossible de capter du réseau dans cette grotte et pourtant... Il l'attrapa dans son uniforme et lu l'écran, ne voulant pas révéler d'identité de la personne qui l'appelait de peur que Jessie ne pique une crise. "Bon alors, tu attends quoi?" James décrocha et attendit que Jolene parle la première, n'osant pas dévoiler sa voix d'enfant. "Allo?... Jim...?" Jessie entendu la voix de la jeune femme à travers le téléphone et se mit à bouder, jalouse. James toussa un peu et prit une voix d'adulte 

"Hm, oui allo?" La jolie blonde n'était pas dupe. 

"Euh, pourrais je parler à James s'il vous plaît...?" 

"C'est moi Jo! Je... je suis juste un peu euh... enrhumé..." dit en dévisageant son équipière pour qu'elle lui confirme qu'il était crédible. Elle la regarda bêtement, n'ayant pas comprit. Jolene soupçonna les morveux d'avoir le téléphone de son ami en leur possession... 

"Je rappèlerai ce n'est pas grave..." "Non attend je... j'ai été victime d'un mauvais sort, c'est moi James mais je... j'ai 6 ans...", insista t il, on ne peut plus sérieux. 

"Ah-ah-ah... très drôle mon p'tit. Je n'ai pas de temps à perdre, bonne journée." 

"Noooooon Jolene attend, je t'en supplie ne raccroche pas c'est vraiment moi, je t'assure!" 

Elle reconnu un petit trémolo propre à son ami dans sa voix. Elle hésita. "James? Mais enfin... qu'est ce qu'il t'es arrivé?" Demanda t elle, effarée. "On cherchait un trésor d'après une carte ancienne et je ne sais pas, on a perdu Miaouss et... des Nosferapti nous on attaqué!" 

"Abrège!", souffla Jessie. 

"Eh mais laisse moi raconter!-dit il plus loin du téléphone avant de continuer son récit- Euh oui enfin j'ai bu une eau enchantée dans une fontaine et je ne sais pas je suis redevenu moi quand j'étais petit..." La jeune femme resta bouche béé 

"Et là où êtes vous?" 

"Je... j'en sais rien, au milieu de la forêt, dans un trou...à droite puis à gauche plus loin en haut d'un escalier dans une cavité..." Elle n'avait rien comprit. 

"Quelle forêt?" 

"Bah à vrai dire je..." il posa sa main sur le téléphone "Jessie où sommes nous?" 

"Mais j'en sais rien, c'est Miaouss qui avait préparé le voyage!" 

Le chat s'agita, essayant de crier le nom de la dite forêt mais il n'y arrivait pas "Miaaaaw Miaw!" 

"J'en sais rien Jolene... On est perdu..." 

"Bon, je vais essayer de localiser ton téléphone et avec Patrick on va venir te chercher d'accord?" 

"Qu'est ce qu'elle dit?" Demanda la petite fille aux cheveux roses 

"Ils vont essayer de venir nous chercher avec Patrick..." 

"Oh non pas lui, ils vont trouver le trésor et après c'est encore eux qui auront tous les honneurs du boss!" "On a pas vraiment le choix... Comment on peut faire...?" 

"James tu es la?", dit Jolene à l'autre bout du fil. 

"Oui oui je suis la... Mais d'ailleurs dis moi, tu en es où avec Patrick...?"

"Et bien je te raconterai tout quand tu aura retrouvé ton corps d'adulte car cela me gêne de parler de ça avec un petit garçon...", dit elle en riant. "Comment ca? Dis moi!" 

"Mais qu'est ce qu'elle raconte? Qu'est qui se passe avec Patrick?", souffla Jessie intriguée. 

"Disons que ça a avancé... mais parle moi plutôt de toi avec Jessie!" Il s'éloigna doucement, ne voulant que son équipière entende. 

"Entendu, on vous attend!" Et il raccrocha au nez de son amie. 

"Tu me caches quelques choses?", s'effara la fillette 

"C'est personnel je ne pense pas qu'elle aimerait que je t'en parle..." Elle s'emporta 

"Tu partages des secrets avec elle? Tu te moques de moi?" 

Miaouss se mit à rire car on aurait vraiment dit deux enfants se chamaillant dans la cour de récréation. Jessie dévisagea le chat et se tourna en faisant la tête. 

James s'énerva, assez peu crédible à cause de sa petite voix "J'en ai ASSEZ de ton immaturité Jessie, tu as peut être une apparence de morveuse mais n'oublie quand même pas que tu as 26 ans!" Jessie se retourna violemment et s'enflamma, au bord de la crise de nerf 

"J'AI 25 ANS, VINGT CINQ JAMES, COMMENT OSES TU??" Miaouss se mit à rire devant ce spectacle improbable. "ET TOI QU'EST CE QUI TE FAIT RIRE IMBECILE?" 

"Miaw miaw miaw!!!", s'esclaffa t il avant de se calmer immédiatement de peur de se prendre une bonne correction dans les dents. Il se senti tout d'un coup prit d'une sensation étrange et grandit de quelques centimètres, sans que personne ne s'en aperçoive. 

"On devrait peut être continuer à chercher Miaouss tu crois pas...?", proposa James, n'ayant toujours pas comprit que le Pokémon présent dans la pièce était son ami après transformation... 

"Je crois que tu as oublié qu'en bas c'est inondé, il doit s'être réfugié dans un endroit au sec, si ça se trouve il a déjà trouvé le trésor et s'est même enfui avec...", répliqua Jessie, encore énervée. 

"Bon on va sagement attendre qu'ils viennent nous chercher alors...", souffla le petit garçon, las du comportement impulsif de son amie. 

"C'est ça, on va attendre que ta greluche arrive et comme ça vous pourrez continuer vos cachoteries...", dit-elle dans une petite voix de peste envieuse

"Tu sais ce qui me fait le plus rire...?", demanda James

"Non mais vas y, dis moi, je t'écoute...", lui répondit elle d'un air saoulé

"C'est que... ces cachoteries comme tu dis et bien..." Il se tu un instant.

"Et bien?", reprit elle, impatiente, les bras croisés le dévisageant de son visage d'enfant.

"La seule chose que je te cache c'est que je t'aime Jessie, BON SANG! Je t'aime comme un fou, tu es aveugle? Ou est ce que tu es trop indifférente à moi pour t'en rendre compte?" 

Il avait envie de le crier, de lui envoyer ces mots au visage, de tout déballer, mais c'était trop difficile. 

Il avala sa salive et continua de sa petite voix de morveux "C'est que c'est stupide, vraiment, elle flirte avec Patrick, c'est tout, mais elle ne veut pas que le QG soit au courant... voilà tu sais tout maintenant alors... il n'y avait pas de quoi fouetter un Miaouss... on fait la paix?" 

Jessie s'adoucit un peu "Mouais... C'est louche mais enfin ça tient la route..." Elle sursauta d'un coup, se sentant toute bizarre. Elle se releva sous le regard effaré de son équipier et vit sa jambe s'allonger. "Ohhhh!!! Regarde, je redeviens normale, James!!!" Elle se regarda grandir avec fascination mais tout d'un coup son évolution s'arrêta. Son uniforme lui arrivait désormais juste en dessous des fesses alors elle tira un peu dessus pour mieux les cacher, bien que son sous vêtement soit désormais plus ou moins à sa taille. Elle s'empressa de sortir son miroir et "Oh non! Quel cauchemar j'ai 12 ans maintenant!" Elle tomba à genou, désespérée. Les cheveux au carré, rebiquants sur le côté, elle était retournée à sa période girls band avec ses copines. Ce reflet dans le miroir, c'était le même que ce triste soir, où elle avait échoué à son audition. Folle de rage, elle s'était dévisagée dans le miroir intérieur de son vestiaire avant de donner un coup de poing, brisant en mille morceaux l'image de son visage. "Je me déteste! Je déteste tout le monde!" Avait elle hurlé avant de compresser sa pauvre petite main ensanglantée. Elle avait tout perdu : ses rêves, Astin... Et elle en était arrivée là, plus de 10 ans s'étaient écoulés et elle n'avait finalement jamais avancé, échouant lamentablement tout ce qu'elle entreprenait, et rejetée par les garçons...  "Cette coiffure ne te va pas si mal...", sourit le petit garçon qu'était James. "Oui... j'en sais rien à vrai dire, c'était la coiffure de ma mère...", répondit elle un peu tristement. Tout ces chamboulements avaient raison d'elle... James le savait car il avait vu la photo de Miyamoto épinglée au mur dans la capsule de l'homme en noir, mais il préféra ne pas parler de ça à son amie, déjà bouleversée. 

"Je pense qu'on va grandir progressivement et retourner à nos âges actuels...", dit James calmement "J'espère qu'on va y rester cette fois et qu'on va pas continuer à vieillir...", dit elle avec effroi. 

"Miaw miaw...", gémit Miaouss plus loin avant de lui aussi se sentir grandir à nouveau "Miaaaaw... mia mia... ma... maaa... maaaa me mi mo mu Miaouss!! Niaaaaaaah les gars j'ai r'trouvé ma voix!" S'ecria t il avant de courir dans les bras de James "Miaouss!" Il le serra contre lui, ils faisaient presque la même taille. "C'était toi depuis le début, mais pourquoi tu nous as rien dit?" Jessie leva les yeux au ciel... 

"Boh j'ai essayé mais je poussais qu'des cris alors vous compreniez rien..." 

"Bien sur... Bon et bien maintenant qu'on est tous les trois on a plus qu'à attendre!" 

"On ferait mieux de descendre et de nager un peu pour trouver le trésor!", s'exclama Jessie, en tirant un peu plus sur son t-shirt pour cacher des fesses rebondies.

"Ah mais attend Jessie, y a pô d'coffre, c'est ça le trésor! C'est la fontaine!" 

"QUOI? Tu plaisantes Miaouss?" Son visage se décomposa, suivi par celui de son équipier qui se mit à grandir à son tour. Il se pencha au dessus de l'eau de la fontaine pour s'observer et surprise, il avait lui aussi atterri à ses 12 ans. 

"Bon et bien je crois qu'on a plus qu'à prier pour que ça passe vite... Je détestais cet âge la... quelle angoisse..." En effet ces terribles années marquèrent le début d'une nouvelle page de sa vie : il allait bientôt être envoyer en pension. Mais les mois qui précédèrent ce déménagement avait été les plus durs de sa vie, et pas seulement à cause de Jezabelle. Ses parents lui avaient désormais interdit d'aller chez pépé et mémé pour les vacances, jugeant qu'il était désormais trop grand pour batifoler dans des pokemons dans un jardin. Il avait du passé son été dans un camp de scout pour futur gentleman... Les remarques désobligeantes et les coups pleuvaient sur le pauvre garçon qui s'efforçait pourtant de paraître bien comme il faut, de respecter les convenances... "On ne pleure pas quand on est un gentleman! Vous devez contenir vos émois, ce n'est pas correct!" Et il se prenait de plus belle des coups de savates, en étouffant ses sanglots apeurés...

Jessie se fichait pas mal de ses états d'âmes ; elle se mit à réfléchir à comment tirer profit de cette fontaine magique. "J'ai une idée les amis, et si on puisait toute cette eau enchantée pour la vendre à des vieilles riches qui voudraient rajeunir?-la petite fille se mit à parler avec de grands gestes théâtraux et grandiloquent, les yeux pleins d'étoiles- On pourrait vendre différentes tailles de flacon et bien sûr très chers, et même créer une marque toute entière de cosmétique à base de cette eau fabuleuse, qui se déclinerait ensuite en une marque de maquillage haut de gamme! On sera connu dans le monde entier et les plus grands journalistes essaieront de nous faire relever notre secret au grand public sans jamais arriver à nous soutirer un mot... Awwww on sera riches et mystérieux... et éternellement jeunes et beau... il faut qu'on trouve un plan les amis! Je vous laisse faire cette partie du boulot bien sûr, moi je m'occuperai de la partie communication plus tard..." 

"Ça y est on l'a perdu...", soupira le jeune pré-ado qu'étais désormais James 

"C'est terrible quand elle est comme ça on ne peut même pas la contredire...", le suivi Miaouss 

"Eh mais attend voir... cette idée est géniale!", s'enthousiasma James en se levant précipitamment. Il prit place au côté de son amie 

"Et on créera aussi une enseigne de parfum à base de cette eau! On s'appellera "eau de Rocket" et on se paiera les mannequins les plus chers du marché pour promouvoir notre marque, c'est magnifique!" Il trépignait, semblant avoir réellement l'âge de son apparence. 

"Juste une petite rectification James, JE serai le mannequin!" 

"Si tu veux Jessie, tu sera le mannequin et moi le boss!" Il sautilla encore, s'imaginant déjà dans un bureau en haut d'une tour dans un costume de créateur en train de caresser un Persian tandis que les billets virevolteraient autours de lui. Mais Jessie brisa son fantasme de sa petite voix aiguë.

"Non, tu sera mon associé, et JE serai le boss!" James tira une tête de six pieds de longs mais voila Miaouss les coupa dans leur délire. 

"Eh j'ai une idée, t'as qu'à demander à Jolene de revenir avec un aspirateur d'eau et un conteneur? Attends j'ai mes références et je connais bien le patron du magasin de bricolage, laisse moi l'appeler!", s'enthousiasma Miaouss à son tour. 

"Euh non Miaouss, je refuse que cette pimbêche soit mêlée à notre affaire!", s'énerva Jessie, qui touchait sans cesse ses cheveux, n'étant plus habituée à en avoir si peu... James se vexa 

"Ça suffit maintenant Jessie, Jolene n'est pas une pimbêche et puis d'abord c'est moi qui ai eu l'idée de la marque de parfum!" 

"J'en ai marre de tes jérémiades, on a pas besoin de ces incapables, ça suffit je vais nous sortir de la moi même!" Elle explora la pièce et se décida à prendre la sortie. 

"Eh mais tu va ou Jessie, attend ca peut être dangereux...", dit James en lui courant après. Miaouss les regarda sortir de la pièce et se lança à leur poursuite 

"Ehhhh attendez moi!" 

Les trois compères descendirent l'escalier et se retrouvèrent bloqués par l'eau qui n'était plus en mouvement mais calme. "Bon allez on y va!" Jessie plongea la première et se mit à nager dans une galerie très sombre menant elle ne savait où. Ses amis la suivirent, pas très rassurés. James lança sa pokeball. "On a besoin de toi Sepiatop, éclaire nous, tu veux?" Le Pokémon obéit et ils se mirent à explorer la grotte, voguant dans une direction quelconque, tandis que Miaouss grandit encore un peu. Ils arrivèrent bientôt à une fourchette de deux chemins différents. Le niveau de l'eau avait baissé et leur arrivait environ a mi-mollet dans cette partie de la galerie. Jessie prit le chemin de droite, sans raison, et bientôt elle disparue dans le noir. "Hey attends nous!! Sepiatop va l'éclairer la bas..." James se mit à la suivre quand tout d'un coup elle s'arrêta net : elle grandissait encore. Ses cheveux poussèrent à vitesse grand V et se mirent à bouger rapidement dans tous les sens pour retomber en deux jolies nattes sur ses épaules. Elle sorti son miroir et la voilà à 18 ans à présent, prête à rejoindre l'école d'infirmière Pokémon. Encore un échec cuisant, et pourtant elle aurait tant aimé être infirmière... "À croire que lorsque l'on ne s'appelle pas Joy-san on n'a aucune chance ma parole...", pensa t elle. Elle songea un instant à tout ce piston familial, c'était un vrai complot, toutes ces Joëlle infirmières de mère en fille par vocation, n'importe quoi! Elles ne devaient surtout pas avoir le choix et étaient conditionnées des leur plus jeune âge à choisir cette voix. Mais que faisait les garçons issus de la famille...? Cette question se mit à la passionner. Son t-shirt ne couvrait plus du tout ses fesses désormais et James détourna le regard afin de ne pas la mettre mal à l'aise. Elle prit sa jupe dans le sac et l'enfila rapidement avant de continuer, toujours en train de rêvasser à cette histoire de Joëlle... Le jeune garçon en avait marre de ce silence assourdissant et il avait surtout très faim. Il fouilla dans le sac mais tout était trempé comme une soupe... Il eu d'un coup un éclair de lucidité "Miaouss, je vais rappeler Jolene et tu va lui expliquer où nous sommes parce que je... EHHHH!" Il se mit à grandir lui aussi, se retrouvant dans la peau d'un jeune adolescent du même âge que sa coéquipière précédemment. Il regarda ses mains l'air idiot avant de vite remettre son pantalon. Ces années la étaient floues pour lui, il ne parvenait plus vraiment à s'en souvenir à moins que... Mais oui... Il se souvint d'une scène, de son visage, se reflétant dans le glaçage brillant de son gâteau d'anniversaire dans lequel étaient plantées deux grandes bougies : un 1 et un 8. Ses amis du gang des bicyclettes lui avaient chanté "Joyeux anniversaire" et quand il se baissa pour souffler les bougies, son ami Steve, un gros sur un peu idiot, lui avait appuyé sur la nuque en traitre et son pauvre minois était tout couvert de crème pâtissière... Il s'énerva un peu en repensant à cet imbecile puis se retourna brusquement "Miaouss?" Mais son ami avait mystérieusement disparu...

Il couru alors vers Jessie, pensant que le chat avait peut être avancé mais il n'était pas là... 

"Jess attend, on a perdu Miaouss!"

"Encore? Ca devient une habitude pour lui de disparaître ma parole...", souffla t elle, définitivement agacée par cette journée. 

"Faisons demi tour, il faut le retrouver..."

"Non on s'en fiche, on le retrouvera plus tard" 

"Moi je veux qu'on y aille maintenant!" 

"C'est pas toi qui décide, alors tu fais comme d'habitude, te tais et tu me suis." 

C'était la goutte d'eau qui fit déborder le vase. James se mit à hurler 

"J'EN AI MARRE QUE TU ME DONNES DES ORDRES A LA FIN! JE N'SUIS PAS TON POKÉMON" Elle détourna le regard d'un air désinvolte, collant parfaitement à son physique d'adolescente rebelle, et s'éloigna. Il reprit "ET REGARDE MOI QUAND JE TE PARLE!" Elle l'ignora de plus belle et s'apprêta à avancer plus loin mais il lui attrapa fermement le bras. "JESSIE!" Elle se retourna vers lui, en le dévisageant.

"Et bien quoi James? Vas y, impose toi!" Ils étaient face à face, plutôt proches et elle le défiait, clairement. Leurs regards noirs se déviaient pas. 

"Allez!" Il ne savait pas exactement ce qu'elle attendait de lui ; il serra plus fort sa main autours de son bras et l'attira vers lui, brusquement. Jessie senti son cœur s'arrêter dans cette secousse, peut être allait il enfin oser...? Elle le regardait d'un air dédaigneux et méchant, le poussant dans ses retranchements "Allez James, qu'est ce que tu attends, espèce de lâche!" Son petit air de peste lui apparaissait tout à coup terriblement sexy... Il l'attira un peu plus vers lui, hésitant, tandis qu'elle commença à croire que peut être il allait se jeter à l'eau... Elle rougit un peu en balbutiant "Tu va te ... te dégonfler c'est ça?" Il la tenait fermement : elle était si près, là, à attendre qu'il agisse... bon sang mais qu'attendait il...? Il n'avait qu'à se pencher un peu pour l'embrasser, lui attraper le visage et l'embrasser, mince, ce n'était pourtant pas sorcier, et elle n'espérait que ça, la bouche gonflée par l'envie de lui sauter dessus. Mais elle ne pouvait pas faiblir, il fallait qu'il lui prouve qu'enfin il pouvait prendre les devant, c'est la seule chose qu'elle avait toujours attendu de lui, et cela faisait des semaines qu'ils se tournaient autours, qu'ils s'allumaient, qu'ils laissaient passer des occasions de sauter le pas, c'était insoutenable!!! Mais non, il restait placide, et là encore. Il en avait envie pourtant mais il n'y arrivait pas, il n'était pas assez courageux, probablement... 

"Soit un homme pour une fois!", lui lança t elle, provocatrice.

Il referma plus fort son emprise sur son bras, la plaqua contre la paroi rocheuse, comme ce matin, et il s'approcha pour finir presque collé à elle. Elle respirait terriblement fort, troublée et très excitée. "Allez James...", chuchota t elle, tremblante comme une feuille. Il n'avait qu'à se pencher un peu plus, de quelques centimètres... Il s'approcha encore, effleurant les lèvres de son équipière de ses doigts. Il rapprocha un peu plus son visage, et releva un peu son regard pour plonger dans le sien. Il la trouvait terriblement jolie avec ses petites pommettes rondes et ses tresses comme ça, elle avait l'air d'une écolière... Il se mit à avoir des pensées qu'il jugea abjectes et eu soudain terriblement honte de lui... Il baissa les yeux, l'air sombre, et recula doucement, sous le regard déçu de Jessie qui bientôt se mit à sentir ses yeux s'humidifier. "Mais allez, embrasse moi! Touche moi! Fait quelques choses! Ne me laisse pas comme ça..." Elle criait, s'agitait, remuant ses bras pour illustrer ce qu'elle ressentait... Mais il restait désespérément immobile et froid. Il se mit à pleurer en desserrant son emprise sur son bras tout rouge. "Jessie je..." Le vibreur de son portable retenti alors et les replongea dans la réalité. "Attend une seconde..." Il le sorti de sa poche, pressa le bouton "décrocher" et le porta à son oreille 

"Allo? Ah d'accord et bien je...euh une seconde" James s'éloigna pour continuer sa conversation et Jessica ne le suivi même pas, à bout de force...

"Je ne sais pas trop Jolene, j'n'y arrive pas c'est tout!" 

Il avait noué de très fort liens amicaux avec la jeune femme depuis leur périple à l'académie et surtout depuis l'enlèvement de Jessie. Il avait eu besoin de parler, de se confier, mais cette fois sa meilleure amie ne pouvait pas l'aider, puisque ça la concernait, justement. Il avait commencé par échangés des mails avec la jolie blonde, puis des SMS, et un jour alors qu'ils opéraient dans la même région il était lui rendre visite et lui avait tout raconté, toute sa vie, en sanglots. Il faut dire que la jeune femme inspirait confiance et avait le don de remonter le moral aux autres. Jolene savait tout de lui désormais, c'était même la seule personne à connaître aussi bien son histoire d'ailleurs, et là, elle était bouche bée par si peu de courage de sa part. 

"Mais enfin James! Pourquoi tu es resté planté là devant elle? Qu'est ce qui t'as pris, c'était ta chance!" 

Il chuchotait pour ne pas que Jessie entende, la cavité rocheuse provoquant des échos. 

"Je ne sais pas, j'avais ses pensées étranges, hm, affreuses, sales!"

"Oh mon Dieu, tu veux dire que tu voulais la découper en morceaux?" 

"Hein? Euh, mais non pas du tout mais je ne sais pas, j'arrive pas à l'expliquer c'était... mon corps je sais pas, elle... elle était... j'avais envie de... raaaaah qu'est ce qui m'arrive Jolene?" Il se remit à pleurer de plus belle.

"Envie... d'aller plus loin?"

"Plus loin, mais où ça?"

Elle se mit à rire

"Mon petit James, je savais que tu étais prude mais là ça devient grave... quel âge as tu déjà, rappelle moi?"

"Là tout de suite j'ai 18 ans..." 

Elle ricana encore

"Ohhhh le petit bébé..."

"Te moque pas... qu'est ce que je dois faire?"

"Tu dois avoir confiance en toi et te... décoincer un peu..."

"Je ne suis pas coincé!! Enfin peut être un petit peu mais je... rah c'est si dur... Ce n'est pas un vulgaire objet, je n'ai pas le droit..." Il reniflait, les joues humides, ravalant ses sanglots.

"Je te connais Jim, tu m'as dis toi même que tu n'envisageais pas le sexe avant le mariage... Tes parents t'ont bourré le crâne de principes stupides!!" 

"Et bien te gêne pas, crie le dans le labo, appelle le boss et dis lui par la meme occasion..." James avait un peu honte d'être en effet aussi "prude"...

Elle pouffa

"Tu te prend trop la tête, laisse toi aller et saute le pas, ce n'est pas quelques choses de diabolique, crois moi... Bon Jim, je vais raccrocher maintenant... Tenez bon jusqu'à demain matin, d'accord?"

"Oui, merci Jolene..."

Il retourna auprès de Jessie qui boudait, ayant reprit son apparence normale, assise à côté de Miaouss qui était finalement revenu après s'être trompé de chemin.

"Ils ne seront la que demain matin...", dit il tristement 

"Allons planter la tente, je n'en peux plus...", souffla la jeune femme en se relevant doucement.

N'oubliez pas de commenter et de me donner votre avis, et de me dire si vous voulez la suite :) 

Flash-back 6: "Le feu sous la glace"

9 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (8)

1. Chacha 18/10/2016

Ahah :) Alors, oui en effet je suis folle de James et je l'ai précisé lors de ma "présentation", mais j'apprécie énormément Jessie, presque autant que lui d'ailleurs, et je trouve qu'elle a une personnalité très complexe et intéressante que j'adore retranscrire :)
Au vu des avis plus que positif je vais etre obligée de publier la suite on dirait :)

2. Raffangel 18/10/2016

Salut Chacha! *ton pseudo me fait penser à un chocolat* Tu sais ce qui me passionne le plus dans ta façon d'écrire? C'est que tu ne focalise pas uniquement sur James mais tu laisses ressortir toute la sensibilité de Jessie également.

3. Chacha 18/10/2016

Vous etes teeeellement adorables, je suis vraiment touchée et abassourdie

4. Rocket-girl 18/10/2016

Cette fic se plonge complètement dans les esprits de Jessie et James dont les personnalités sont respectées au millimètre. Leurs émotions sont si bien décrites qu'on se sent dans leurs bottes au fil de la lecture. N'abandonne pas ou tu feras de grands décus.

5. Maëlle 18/10/2016

Où trouve-tu toute cette imagination ?! C'est formidable, j'ai hâte de lire la suite, vraiment très très hâte *.*

6. Thuginette 2.0 17/10/2016

Si tu ne nous donne pas la suite je fais un scandale :-D Non mais sérieux je n'aime pas ta fan-fic je L'ADORE À LA FOLIE okay??? J'espère bien que James va tenir compte des conseils de son amie Jolène là parce que je commence à me sentir comme Jessie, je m'impatiente pour elle.

7. Chacha 17/10/2016

Oooooh merci Poketoadstool, c'est adorable ton commentaire est trop gentil :) J'y pensais depuis un moment aussi, j'ai trop d'idées en tête et j'essaie d'explorer plusieurs thèmes différents :) j'ai adoré écrire ce chapitre en tout cas, je ne m'attendais pas à un tel enthousiasme! J'attend de voir les commentaires suivants pour voir si je met la suite mais merci beaucoup en tout cas ! (Ps : les chapitres 2 et 3 vont être retravaillés car je les trouve un peu décevants à la relecture comparé aux autres )

8. Poketoadstool 17/10/2016

J'étais toute impatiente en visitant le site car je me demandais s'il y aurait une suite puis j'ai bondit de joie en voyant le titre car c'est un thème qui me tenait à coeur justement. DEPUIS LE TEMPS que je rêvais d'une fanfic de De-aging sur Jessie et James

Là c'est un souhait qui vient de s'exaucer, Chacha tu es une auteure - c'est comme ça qu'on dit?- Merveilleuse. Ta fanfic depuis le début me fait rêver et plus encore alors je t'encourage aussi à continuer. J'adore lire mais quand ce sont des textes qui concernent Jessie et James alors là, je suis au Nirvana.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 18/10/2016

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site