Trahison (8)

Miaouss était assis dans son minuscule sac de couchage et regardait par la fenêtre les feuilles d'un arbre se balancer au gré du vent. Voilà maintenant deux semaines que son ami était partit et il n'avait aucun signe de lui. Il était bien triste, car il croyait qu'il aurait essayé de revenir au moins une fois... Mais Jessie n'y était pas allée de main morte en lui déchirant son uniforme et il savait que le lien qui unissait les deux humains était brisé par l'histoire de trahison avec Cassidy. Bien qu'il essayait de l'imaginer, Miaouss ne pouvait pas concevoir que son ami ait pu poser ce geste. Il avait toujours pensé qu'il détestait l'équipe ennemie, mais surtout, il avait toujours pensé qu'il y avait de la romance entre ses deux meilleurs amis. Et puis James est quelqu'un de réservé et surtout très fidèle à ses amis, jamais il n'aurait pu les trahir de la sorte... S'il y avait bien une personne dans l'équipe qui serait capable de trahir les autres, ce serait Jessie ou alors lui-même, Miaouss. Mais pas James, c'était toujours lui qui ramenait l'équipe ensemble, celui qui pardonnait, celui avec le plus grand cœur. Non, il devait y avoir une explication logique à tout ça! Alors qu'il méditait à un plan, le chat pokémon entendit un grand fracas provenant du salon. Il courut hors de la chambre et resta sans voix devant la scène. Un grand désordre y régnait et Jessie brisait tout ce qui se trouvait dans la pièce; fracassant les objets contre le mur. Alors qu'il voulait se mettre à l'abri, celle-ci s'écroula sur le plancher, tombant à quatre patte. Une lumière de compassion traversa le regard du félin et il partit rejoindre son amie.

 

Jessie ne pouvait plus retenir ses larmes. Voilà maintenant des jours qu'elle gardait sa douleur pour elle-même, mais elle n'en pouvait plus. Profitant de l'absence de Miaouss, elle avait laissé passer quelques larmes, mais sa colère avait prit le dessus et elle n'avait pu échapper à la crise qu'elle venait de subir. Maintenant, elle n'y voyait plus clair. Jamais elle n'aurait cru que le départ de James lui fasse si mal. Elle savait qu'il allait être difficile de le laisser partir, mais le vide qui régnait dans cette maison et surtout dans sa vie était insupportable. Elle avait l'impression qu'il était partit avec une part d'elle et elle le haïssait pour ça. La venue de Miaouss à côté d'elle ne fit qu'augmenter son désarroi.

« Nya, il te manque n'est-ce pas? » murmura le chat.

Jessie continuait de fixer le plancher. Elle ne pouvait plus mentir, c'était maintenant trop flagrant. Alors elle enchaina, la voix brisée: « Pourquoi ne revient-il pas Miaouss? »

Ému par l'ouverture de son amie, Miaouss lui répondit: « Tu as été très claire avec lui. Tu lui as dit de ne jamais revenir et c'est ce qu'il a fait. James sait tenir parole, tu le sais aussi bien que moi. » Voyant que son amie ne lui répondait pas, il décida de poursuivre: « Tu sais Jess, James a le droit de voir qui il veut. Nous sommes une équipe, oui, mais nous ne sommes pas prisonnier. Depuis toujours, nous voulons la liberté. Je suis sûre que James ne voulait pas nous trahir, mais en tout cas il ne nous aurait jamais abandonné lui... »

Faisant fit du dernier commentaire, Jessie réussit à articuler: « Il n'avait pas le droit de... voir ma pire ennemie. Comment a-t-il pu me faire ça? Il savait ce que ça représentait pour moi! Il m'a trahit, il mérite de souffrir! »

« Eh bien je crois qu'il a assez souffert. » Dit Miaouss, partant prendre l'air d'un pas résolu. Il se retourna une dernière fois et lui lança: « Entre nous, tu sais très bien que peut importe la personne qu'il aurait vu, tu ne lui aurait pas pardonner. »
Lorsque la porte d'entrée claqua, Jessie détourna la tête. Elle regrettait amèrement de l'avoir fait partir sans une explication. À vrai dire, elle ne voudrait pas l'entendre non plus. Que lui aurait-il dit? Qu'il était amoureux de sa rivale et qu'il ne savait pas comment lui annoncer? Depuis combien de temps se voyait-il? Depuis combien de temps jouait-il dans son dos? Jessie était bousculée par les émotions, une partie d'elle-même lui disait de l'oublier pour le mal qu'il lui avait fait, la souffrance qu'il lui avait causé.. mais au fond d'elle-même, elle savait que James avait un bon fond et qu'il n'aurait pu la trahir. Que croire? Elle ne pouvait s'empêcher de penser à la dernière remarque de son ami félin. S'il s'était agit d'une autre femme, une inconnue, aurait-elle réagit de la sorte? Un souvenir inonda sa mémoire, lorsqu'ils avaient atterris dans un village et que James avait fait la rencontre de Cathy... Un grand frisson lui parcourra le dos. Bien sûr qu'elle aurait mal réagit, le fait que se soit Cassidy ne faisait qu'augmenter sa souffrance, mais peut importe la femme, elle ne l'aurait pas accepté. Elle avait toujours cru qu'elle et James resterait à jamais des équipiers et de se fait même, resterait toujours ensemble... Malgré sa douleur, elle ne put s'empêcher de se dire que James avait toujours été un merveilleux ami, il avait toujours là pour elle, toujours là pour la sauver. C'était maintenant à elle de le sauver, de tout faire en son pouvoir pour le convaincre de ne pas aller avec Cassidy, cette vipère! S'il était aveugle, elle devait lui ouvrir les yeux. Elle se releva, envahie d'une détermination nouvelle et sortit à l'extérieur.

 

Miaouss était assis sur le gazon, près de la maison lorsqu'il vit son amie y sortir à grand pas. Il s'élança dans sa direction. « Euh Jess... tu fais quoi là? »

Elle se retourna vers lui, des flammes dans son regard: « Je pars chercher James! »

« Ah ouais et tu compte le trouver où? Ça fait des semaines qu'il est partit il doit être rendu loin... »

« Je suis certaine qu'il est avec cette... Cassidy. » dit-elle dans un ultime effort pour prononcer son nom.

« Nya, je ne sais pas... je ne crois pas qu'il serait rester dans le coin tout ce temps là sans venir nous parler. » réfléchit tout haut Miaouss.

Sans se rendre compte de la direction qu'elle prenait, elle se dirigea instinctivement vers une autre cabane abandonnée dans les bois et sut qu'il s'agissait du repère de son ennemie. Aussitôt arrivée devant la maison, Jessie prit une grande inspiration et défonça la porte. Elle aperçu aussitôt sa rivale avec son équipier, occupé à examiner de grands plans sur une table. Ceux-ci se retournèrent, l'air étonné de la voir.

Puis Cassidy se leva, une sourire en coin, et vint se poster devant Jessie. « Alors dit moi, tu as perdu tes manières? Depuis quand défonce-t-on les portes ainsi... c'est d'un manque de classe! »

Jessie prit soin de regarder sa rivale dans les yeux et lui dit d'un ton sec: « Je veux voir James. »

« Oh ma chéri, il n'est pas revenu? Comme c'est dommage... Il a enfin compris que de te quitter est ce qu'il y a de mieux à faire. Après tout, qui voudrait rester avec une nullité comme toi, une femme qui échoue tout ce qu'elle entreprend avec même pas une once de beauté! »

Jessie fulminait de colère. Son visage passa au rouge écarlate et elle serra les poings. Voulant sauver la situation avant que ça ne se dégrade, Miaouss s'avança et dit: « Écoutez, on aimerait juste parler à James. »

Cassidy se tourna vers le félin et dit froidement: « Vous êtes venu pour rien, il n'est pas ici. »

La surprise s'empara de Jessie et elle demanda: « Il... n'est pas avec toi? »

Cassidy partit d'un grand rire qui sonnait faux. « Ahahahahah! Tu croyais vraiment que j'aurais pu m'intéresser à une personne aussi stupide que ton équipier... Oui? Oh, ce que tu peux être naïve! Je dois avouer qu'il est beau gosse... j'aurais bien aimé aller plus loin avec lui mais il est tellement prude! Je l'ai à peine touché qu'il s'est élancé à travers ma vitre fermé. Tu ne peux pas imaginer quel gâchis pour ma chambre! » Elle fit mine d'être bouleversée et enchaîna: « Franchement, quel honte pour ma personne de côtoyer une nullité pareil! Qui se ressemble s'assemble comme on dit, c'est pour ça que vous former une si belle équipe... » Elle finit avec un clin d'œil, juste pour narguer encore plus sa rivale. Mais celle-ci avait l'esprit ailleurs. James... il n'avait pas trompé leur équipe. Il s'était fait prendre dans l'un de ses plans... elle revit son visage étonné lorsque Cassidy l'avait embrassé. Ce n'était pas de l'étonnement qu'elle affiche leur relation en plein jour, mais juste le fait qu'il ne s'attendait pas à ça! Et il avait même traversé une vitre... Oubliant avec qui elle se trouvait présentement, Jessie baissa le regard et sourit. Elle était tout d'un coup heureuse de savoir que son ami ne l'avait pas trahi, ne l'avait jamais abandonné. Une révélation l'a frappa soudain: c'était bien beau tout ça, mais elle lui avait dit de quitter sa vie et il était partit... Il pouvait être n'importe où! Elle se retourna, empoigna Miaouss par la peau du cou et se dépêcha de sortir de la cabane.

Cassidy regarda sa rivale partir, déboussolée par sa réaction inattendue.

 

James marchait à travers les rues sinistres d'une ville dont il ne connaissait pas le nom. Il avait réussit à voler de la nourriture à quelques reprises, mais seul c'était beaucoup plus difficile à réaliser. Il ne savait pas quoi faire pour remédier la situation. Il ne voulait pas retourner chez ses parents, oh non! Mais il ne voulait pas mourir en errant, incapable de se trouver un logis et de quoi satisfaire son estomac. Ses pokémons marchant à côté de lui le regardait tristement. Ils restaient maintenant toujours sortis, ça lui faisait de la compagnie et ça lui faisait oublié sa solitude. Il avait bien pensé revenir vers ses amis, mais il devait tellement le détester maintenant... Juste à se souvenir du visage ravagé de Jessie, cela lui trouait le cœur. Sans avertissement, il s'écroula devant une grande maison, épuisé, affamé. Un grand et immense monsieur en sorti presqu'immédiatement.

« Eh, dégage de mon terrain! » Lui cria-t-il, un balai dans les mains.

James se retourna et fixa l'homme : « Vous n'auriez pas quelque chose à manger? »

L'homme immense le fixa, puis se mit à réfléchir. « Entre, je peux peut-être faire quelque chose pour toi. »

James ne se fit pas prier deux fois. Il se releva et suivit docilement l'homme jusque dans sa cuisine. Celui-ci le fit assoir sur une chaise et lui servit un bon petit repas. Il donna même de la nourriture à ses deux pokémons l'accompagnant.

« Écoute, je peux t'offrir le logis et la nourriture pendant 1 mois, si tu veux bien me rendre un petit service. » Dit-il malicieusement.

« Euh.. oui bien sûr. » Lui répondit le jeune homme, avalant goulument son repas.

Le grand homme sortit un livre de sa bibliothèque et l'ouvrit à une page précise. Une fleur bleu s'y découpait. James haussa un sourcil.

« J'ai besoin de cette fleur pour ma grand-mère. Elle est malade et seule cette fleur, mélangé avec d'autres ingrédients, peut l'aider à combattre sa maladie. » L'homme fit semblant d'essuyer une larme.

James hocha la tête. C'était le genre de mission pour les morveux, mais il pouvait bien se rendre utile. Surtout pour cette vieille dame dont il parlait.

« Tu la trouvera dans les montagnes située à l'est de ma maison. Elle est rare, alors cherche bien. »

Ayant finit son repas, James se releva. Il prit la photo de la fleur, la mit dans ses poches et sortit à l'extérieur.

L'homme le regarda s'éloigner, un grand sourire sur les lèvres. Si cet idiot arrive à me rapporter cette fleur, je serai riche et lui... avec tous les obstacles qui l'attend.. il ne fera pas vieux os!

À suivre…

CHAPITRE PRECEDENT - CHAPITRE SUIVANT  

 

7 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (4)

1. Rocket-Caro 19/09/2012

Quel enfoiré ce vieil homme !! Mon pauvre p'tit James... J'éspère qu'ils vont se retrouver et que tout va s'expliquer !

2. Rocket-Girl 19/09/2012

Je me demande dans quoi James s'est encore embarqué. Je me demande ce qui a retenu Jessie de ne pas en foutre une à Cassidy?

3. Pixule 19/09/2012

J'adore

4. Pika 19/09/2012

Cassidy toujours aussi peste mais elle a eu la bienveillance de dire la vérité à Jessie tout de même.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 19/09/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site