Séparation des troupes 6

Jessie, Miaouss, Pierre et Pikachu marchaient depuis le matin.  Ils arrivèrent à une petite maison reculée dans la forêt.  Soudain, Pierre arrêta de marcher, ne bougeant plus d’un poil, tel une statue.  La jeune femme et le chat, ayant continué à marcher, se retournèrent pour l’observer.

« Euh… il y a quelque chose qui ne va pas? » Demanda Jessie, prête à continuer.

Miaouss grimpa sur l’épaule de Jessie et lui chuchota à l’oreille : « Il a l’air trop bizarre… ».

« AAHH!  C’est la plus belle femme que j’ai jamais vu !! » Articula Pierre, le visage devenu rose foncé.

Miaouss et Jessie se retournèrent vers le lieu que fixait Pierre et virent une jeune femme aux longs cheveux bleus et aux grands yeux bruns planter des fleurs dans son jardin, habillé en salopette.Celui-ci se mit à “voler” jusqu’à la jeune demoiselle et se planta devant elle.  Il s’agenouilla pour lui prendre les mains et réussit à articuler : « Les jolies fleurs que vous planter ici ne sont rien comparer à vous.  Vous êtes la plus belle des fleurs que j’ai jamais rencontré.  Puis-je savoir votre joli nom? »

« Oh euh… eh bien… » Bégaya-t-elle, enlevant ses mains de ceux de Pierre.  « Je m’appelle Thalia. ».

« Ce nom vous va à ravir, il est aussi magnifique que vous! ».

Jessie commençait vraiment à s’énerver.  Ils perdaient leur temps avec cette Thalia.  Elle allait intervenir lorsqu’une autre jeune femme apparue dans la cours de la maison.  Elle avait les cheveux verts mi-longs, les yeux bleus et portait une robe qui bougeait gracieusement dans le vent.Pierre n’en pouvait plus; il devint encore plus rouge et accoura vers la femme.

 « Quelle merveille sur cette terre… »

Une goutte de honte apparue sur le visage de Jessie et Miaouss.  Ce dernier se tourna vers Jessie et lui dit : « Eh bien, une chance qu’on ne traîne pas un flirteur dans notre équipe.  T’imagine si James serait comme ça, ahah. »

La remarque de Miaouss ne laissa pas Jessie indifférente.  C’est la première fois qu’elle remarquait à quel point Pierre était un coureur de jupon et de s’imaginer James de la sorte…  Son ami qui courtise toutes les belles femmes…  Son ami détournant son attention d’ELLE pour ne voir que la nouvelle femme devant lui…  Une compétitrice…  Juste à cette pensée, cela la mit en colère.  Comment oserait-il la remplacer si facilement par une intruse stupide!  Et le pire, c’est que la demoiselle en question tomberait sûrement sous son emprise car, elle devait se l’avouer, son partenaire avait du charme.La voix de Pierre la sortit de sa rêverie.  Heureusement, son équipier préférait fuir la gent féminine que la côtoyer.  Elle avait donc peu de chance qu’il s’éprenne d’une nouvelle venue.

«Puis-je avoir votre nom, qui, je suis sûr, est sûrement aussi magnifique que vous. » « Je m’appelle Madi. » Lui répondit-elle.

« Le destin t’a mit sur ma route, c’est justement toi que nous sommes venu chercher. » Continua Pierre« Moi? »Pierre redevint sérieux.  « Oui, nos amis se sont égarés et nous croyons qu’ils se trouvent peut-être dans les grottes souterraines. » Dit-il.

« Oh…  Je n’espère pas.  C’est un endroit dangereux avec des pokémons sauvages qui ne tolèrent pas la compagnie.  Nous avons d’ailleurs décidé d’arrêter de creuser le passage, car le sol est instable et nous ne voulions pas troubler la paix de ces pokémons. » Expliqua-t-elle.

« Eh bien, ils ont disparus depuis 2 jours… » Dit Pierre, inquiet.

« Vous êtes loyaux pour les chercher ainsi durant des jours.  Je vous admire.  Prenez un peu de temps pour vous reposer; grand-mère était justement en train de servir le repas. »

« Je préfèrerais – »

« Un repas?! ».  Jessie poussa brutalement Pierre sur le sol.  « Nous serions ravie de nous arrêter un peu, nous sommes si exténué! ».  

Miaouss approuva, de la salive dans la bouche.

« Parfait, eh bien entrez. »  Les invita Madi.Ils entrèrent tous dans la maison et Pierre les suivis, un peu à contrecoeur.

-----------------------------------------------

Sacha, Ondine et James marchaient dans la grotte, allumant les flambeaux au fur et à mesure de leur progression.  James baissa la tête vers le sol et soupira.  Les flambeaux se succédaient les uns après les autres et il avait l’impression de toujours revenir sur ces pas.  Il faut dire que le paysage ne variait jamais : un chemin entre les parois rocheuses.  

Togepi, confortablement installé dans les bras d’Ondine, se réveilla.« Oh, tu es réveillé.  Ce fut un dur début de journée, n’est-ce pas Togepi? » Lui dit doucement Ondine.

« Toge ».

 Togepi pointa ses petits bras vers sa maîtresse.« Tu as eu peur, n’est-ce pas?  Ne t’en fais pas, je suis là maintenant. » Dit la jeune fille, le serrant contre elle.  Mais Togepi continuait de pointer ses bras devant lui.  

« Quoi?! » Sursauta Ondine, comprenant ce que son pokémon voulait.  « Non Togepi, ce n’est pas quelqu’un à fréquenter. » Le gronda-t-elle.

James releva la tête vers Ondine qui se trouvait devant lui.  Il vit le petit pokémon, les larmes aux yeux, tendre les bras vers lui.  Encore une fois, il lui réchauffa le cœur.  Togepi ne le jugeait pas comme les autres.  Il le voyait comme un ami parce qu’il lui avait accordé un peu de temps.  James, trop sensible, se reteint de ne pas verser de larmes devant la gentillesse du bébé pokémon.  Il avait envie de le serrer dans ses bras et de l’amener avec lui, mais il se reprit tout de suite; un bébé pokémon n’est pas fait pour aller avec la Team Rocket (().  Il lui sourit et Togepi fit de même, puis Ondine le ramena contre sa poitrine, de façon à se qu’il regarde par en avant.

Sacha se mit alors à parler : « Je me demande ce que Pierre fait en ce moment, j’espère qu’il va bien… »

« Il doit sûrement être en train de nous chercher. » Lui répondit Ondine.

 James se mit alors à penser aux siens.  Que faisait Miaouss et Jessie à cet instant précis?  Est-ce qu’ils le cherchaient?  Est-ce qu’ils s’inquiétaient pour lui?

 Les autres ne semblaient pas du tout douter de leur ami.  James, malgré la grande complicité qu’il avait avec ses amis, ne pouvait pas avoir totalement confiance en eux.  Ils étaient imprévisibles, surtout Jessie.  Avec elle, c’est tout ou rien.  Si elle avait décidé de ne pas le chercher, Miaouss aura de la misère à lui faire changer d’idée…  Elle ne pouvait tout de même pas faire une croix sur lui aussi facilement?

Pendant qu’il réfléchissait, James se prit le pied dans une roche et il s’écroula sur Ondine, qui tomba à son tour sur Sacha.  Ils déboulèrent sur la petite pente qui se trouvait devant eux et s’arrêtèrent dans le bas.    

« Aïe! » gémit Ondine, qui avait déboulé en protégeant Togepi dans ses bras.

« Il-il… Il n’y a plus de chemin! » Bégaya James, la tête prêt d’un énorme cratère.

« QUOI? » cria la jeune fille.

« Il a raison, il y a un fossé qui nous sépare de l’autre côté.  Et, il a l’air profond… » Dit Sacha, ravalant sa salive.

Les trois personnes se penchèrent pour regarder au fond de la crevasse.  Ils ne voyaient pas le fond.

« Je ne sais pas comment on va faire pour traverser… » Songea Sacha à haute voix.

« Héri » s’écria Héricendre, pointant le chemin longeant la crevasse à leur gauche.

« Hey, Héricendre a trouvé un pont pour traverser!  Regarder là-bas. » Remarqua Sacha, leur pointant la direction du doigt.  Comme d’habitude, il avait exactement ce qu’il avait demandé.


Arrivé près du pont, Ondine dit, apeurée : « Il n’a pas l’air en très bon état. »

« Ne t’inquiète pas, je suis sûr qu’il est aussi solide qu’un Onix. » Lui répondit le jeune garçon.  Il se mit à avancer lorsque les cordes craquèrent et une planche tomba.  Le visage de Sacha devînt bleu.  

« Je crois qu’il va falloir être prudents. »

Ondine se mit à suivre Sacha tranquillement sur le pont et James ferma la marche (pour faire différent().  Les cordes craquèrent encore une fois et ils arrêtèrent de marcher, retenant leur souffle.  Voyant que le pont allait se briser d’un instant à l’autre, Sacha s’écria : « On court! ».  

Ils se mirent tous à courir tandis que le pont se brisait derrière eux.  Ils réussirent à traverser sain et sauf.  

« Ouf! » Dit Sacha, à bout de souffle.  Héricendre alluma le flambeau suivant pour que son maître puisse mieux voir dans la noirceur.  Le chemin continuait bien de ce côté-ci.  Il y avait une pente à monter, ce qui ne pouvait être que bon signe.  Épuisés, ils reprirent leur route, montant la pente abrupte.

 James, qui suivait ses nouveaux compagnons de route, s’écorcha contre une pointe dépassant de la paroi et cette roche déchira une partie de sa veste.  Il entendit un bruit métallique tombé par terre et lorsqu’il se retourna, il vit quelques-unes de ses capsules de bouteilles débouler la côte.  Son cœur fit un bond; les capsules se dirigeaient vers le ravin!

« Mes capsules!! » S’écria-t-il, paniqué.Il s’élança pour les rattraper, mais elles étaient trop proches du ravin pour qu’il les atteigne à temps.  Il se mit donc à courir plus vite.

« Hey, arrête! » S’écria Sacha.

« NON, je dois les rattraper!!! » cria James, en hystérie.  Il sauta pour attraper celle qui était le plus près de lui, mais malheureusement, son élan l’amena directement dans la fosse.  « AAHH!! » cria-t-il en tombant.

Sacha et Ondine s’élancèrent, mais il était trop tard.


-----------------------------------------------

À suivre… 

 

SUITE

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 06/11/2011

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site