Séparation des troupes 4

Jessie et Miaouss volaient au dessus de la forêt depuis un bon moment.  Ils avaient fait le tour de la forêt et étaient revenu à leur point de départ.  D’habitude, ils se retrouvaient assez rapidement… mais ou pouvait-il bien être?« Refaisons un tour de la forêt, mais en volant plus bas.  On l’a peut-être passé et on ne l’a pas vu. » Dit la jeune femme au chat pokémon.Celui-ci fit descendre la montgolfière près de la cime des arbres.  Voyant la mine découragée de son amie, il lui dit : « Je suis sûr qu’il va très bien; il doit être en train de nous chercher en ce moment, ou alors il paresse sur le bord de la mer en attendant qu’on le retrouve.  Ahah »« J’ai vraiment hâte de lui mettre le grappin dessus! » dit-elle en serrant un poing.  « Comment ose-t-il nous faire des peurs pareilles! »Miaouss la regarda s’enrager.  Il savait très bien que c’était un leurre qui lui permettait de cacher son désarroi.  Il la connaissait plutôt bien maintenant pour savoir qu’elle mettait souvent ce masque pour cacher ses véritables émotions.Une vive lumière attira alors leur attention.  Des éclairs sortaient de toute part à travers les arbres, à quelques mètres d’eux.  Comme ils étaient curieux, Miaouss dirigea le ballon vers l’étrange phénomène.  Arrivé au-dessus de la scène, ils purent enfin voir ce qui s’y passait.« Chuuuuuuuuu!  CHUUUUUUUUU!  Chuuu! »Pikachu était positionné devant Pierre, épuisé, le défendant contre une gigantesque troupe de Malosse furieux.  Le rongeur tenait à peine sur ses pattes et les attaques électriques qu’il envoyait étaient de moins en moins fortes.  Certains chiens étaient à côté de Pierre, le mordillant et l’empêchant d’utiliser ses pokéballs de son sac à dos.  Celui-ci était d’ailleurs en bien mauvaise posture…« On va les aider. » Lança alors Jessie.Miaouss ne pu retenir le cri de stupeur qui s’échappa de sa bouche : « QUOI!? »  « Depuis quand tu joues les cœurs sensibles?  Non, mais ça va pas! »« J’ai dit qu’on allait les aider et on va les aider!  Si ça ne te plaît pas, tu n’as qu’à rester dans ton coin! » Fulmina la jeune femme, bien consciente de sa lâcheté.Le chat marmonna entre ses dents : « Je crois que la disparition de James lui a affecté le cerveau… ».  Il descendit la montgolfière plus près de la scène de combat.Les Malosse se retournèrent et commencèrent à grogner contre les nouveaux intrus.  Le poil de Miaouss se hérissa; ce qu’il détestait les chiens!  Jessie lança alors une bombe près de la bande de pokémon, et une fumée épaisse s’en échappa lorsque celle-ci atteignit le sol.  C’était leur diversion préférée et ça marchait à tous les coups.  Elle fit descendre une corde près de Pierre et l’adolescent l’empoigna, surpris et peu certain de ce qu’il faisait.  Il ramassa aussi son sac à dos et le rongeur épuisé.
Pendant que la montgolfière regagnait de l’altitude, Pierre grimpa dans la nacelle et se tourna vers ses “sauveurs”.  Il leur dit : « Je dois amener Pikachu le plus rapidement possible au centre pokémon.  Il a dépensé beaucoup trop d’énergie pour me venir en aide…  On doit le recharger le plus vite possible! »« On t’a déjà rendu service, ce n’est pas assez? » Rétorqua Jessie.« Oui, bien sûr.  À quoi devais-je m’attendre de la Team Rocket?  Vous ne faite jamais rien par gentillesse.  Mais, alors, pourquoi m’avez-vous sauvé? »« Hum… Hm-hm.  Eh bien, tu nous a aidé la dernière fois, alors on peut dire que c’est un service rendu.  On est égal, on ne se doit plus rien.  Oui, euh… voilà. » Dit Jessie, en cachant encore leur vrai nature.Bien entendu, Pierre l’a cru sur le champ.  Il était hors de question qu’il lui vienne à l’esprit (à lui et à tous les autres) que des “méchants” puissent être des gens normaux qui sont capable de compassion.« Pourquoi ils t’ont attaqués en si grand nombre?  La dernière fois qu’on les a croisé, ils étaient aux moins divisé de moitié.  Tu les a provoqué ou quoi? » Demanda Miaouss, curieux.« Tout a été si vite… » Se remémora Pierre.  « J’ai fait une halte pour grignoter quelque chose et essayer de repérer la sortie de ces bois dans ma carte de route.  J’ai alors entendu un faible bruit et j’ai trouvé un bébé Malosse blessé.  Je l’ai évidemment soigné, mais ses parents m’ont repéré et c’est alors que je me suis retourné et que j’ai vu qu’on était encerclé par une horde de Malosse.  Au fond, ils ne font que protéger leur territoire et leur famille. »Jessie et Miaouss regardèrent Pierre d’une drôle de façon.  Il aurait pu être gravement blessé, mais il pardonnait tout de suite à ces pokémons qui l’avaient attaqués.  Ce n’est pas eux qui auraient pardonnés aussi facilement.  Leur équipe se faisait toujours attaquer, et ce, pour diverses raisons, même sans aucunes en particulier.  Personne ne leur venait jamais en aide…  Ils devaient toujours se débrouiller seul.« Courage Pikachu, je vais leur demander qu’il me dépose dans la forêt et je me rendrai le plus vite possible au centre. »« Tiens, tu peux descendre. » Lui dit Jessie.Pierre se retourna pour descendre du moyen de transport, lorsqu’il s’arrêta net, bouche bée.  Il était tout près du centre pokémon.« Mais…  Je croyais que - » Commença Pierre.« Dépêche-toi si c’est si pressant! »Pierre hocha la tête et se mit à courir vers le centre.« Eh bien, je ne te croyais pas si serviable Jessie.  Quelle mouche t’a piqué? » La harcela Miaouss.La jeune femme ne pouvait pas vraiment répondre à cette question.  Depuis qu’elle n’avait plus de coéquipier, elle se sentait ramollir, comme si ce qui se passait autour d’elle la laissait de glace.  Ce n’était pas bien, elle préférait être forte, mais son anxiété pesait trop sur elle.  Elle devait se reprendre!  James reviendrait ou alors, elle le retrouverait, peu importe le temps que cela prendrait.« Trouvons-nous un endroit pour dormir. » Dit-elle finalement.Miaouss détestait qu’elle détourne la question ainsi, mais il n’osait pas insister de peur de la voir se mettre en colère.  Il savait ce qui n’allait pas chez elle.  Leur trio était incomplet, et lui aussi, ça l’affectait.


-----------------------------------------------


James haletait.  Il venait de survivre à l’effondrement de la grotte sans trop d’égratignure.  Comment avait-il pu espérer trouver la sortie aussi facilement?  À présent, il faisait noir, très noir.  Il ne pouvait même pas apercevoir les 2 personnes autour de lui qui respirait bruyamment aussi.« Quelle merveilleuse idée!  Maintenant, regardez ou ça nous a mené! » Dit sarcastiquement Ondine, en colère.  « Et en plus, on ne voit plus du tout ou mettre les pieds!  Si ça se trouve, il y a un fossé à côté de nous et on ne le sait même pas! ».James se mit à penser à la fatalité qui les frappait.  Mais, qu’avait-elle à se plaindre au premier obstacle dressé sur sa route?  Les deux gamins avaient toujours ce qu’ils voulaient et se retrouvaient que rarement dans des situations difficiles.  Mais lui, Jessie et Miaouss devaient toujours s’arranger et apprendre à vivre avec ce genre de situations qui pouvaient devenir très désagréables.  Être avec lui les rendait peut-être malchanceux?  Dans ce cas, ils verraient ce que sait que de ne pas être gâté par la vie et de toujours se battre pour survivre!  « --- Je ne reverrai jamais Pikachu… » Marmonna Sacha, d’une voix très basse, soudain très déprimé.Le jeune homme aux cheveux bleu-lavande se retourna vers la voix.  Il est vrai que le jeune gamin venait de perdre ce qu’il y avait de plus important dans sa vie.  Son pokémon avait l’air d’être se qui comptait le plus à ses yeux.  La rousse elle, elle n’avait rien perdu d’important; elle avait son précieux pokémon avec elle et son ami en plus.  Oui, elle était prisonnière à même titre qu’eux, mais elle n’avait pas à se plaindre autant.  Le morveux, lui, avait perdu son meilleur ami, son sens à la vie…  Tout comme lui…  Sa vie ne se résumait maintenant qu’à ses deux meilleurs amis, et il les avait perdu…« Sacha… » Se radoucit Ondine.  « On va finir par le retrouver. »« Priii » Pépia Togepi, au loin.« Togepi!! » Cria Ondine.  « Ah non, il est tombé de mes bras durant l’éboulement!  TOGEPI!!!!  Où es-tu? »James, qui ne suivait pas du tout la conversation, ne pu s’empêcher de contenir sa crise d’angoisse.  Il devait retrouver ses équipiers, peu importe comment.  Il se mit alors à courir, bousculant quelqu’un au passage, ne voyant pas du tout où il mettait les pieds.  Tout se bousculait dans sa tête.  Il avait l’impression d’être emprisonné dans cette grotte depuis des lustres et l’absence de Jessie et Miaouss lui pesait trop.  Il se cogna à plusieurs reprises contre les parois de la grotte, puis tout à coup, le sol se déroba sous lui.  Son cœur fit un bond et il se mit à tomber.« Wouah-ouah! » Cria-t-il, avant de s’effondrer contre le sol.


À suivre…

SUITE

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 06/11/2011

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site