Prepare for trouble!

Coucou tout le monde! Voici une toute nouvelle fanfic un peu spéciale en coopération entre Lizzie Bonnefoy et Chacha, mettant en scène le quotidien des aînés de Jessie et James et de Cassidy et Biff ainsi que celui de leurs parents. Pour plus d'informations, je vous invite à consulter leurs fiches perso :

 

Fiche de présentation de Clyde

Fiche de présentation de Victoire

Fiche de présentation de Satine

Fiche de présentation de Thelma

Fiche de présentation de Moka

 

Lizzie joue : Clyde, Thelma, Cassidy, Butch Moka.

Chacha joue : Victoire, Jessie, James, Satine, Miaouss

C'est parti !

Chapitre 1 : Le partenariat de l'enfer
 

POV Victoire 

Vic23 1


Ce matin là, j'étais en retard. Le réveil n'avait pas sonné, ou peut être que si, mais je ne l'avais pas entendu. Mangriffe dormait encore en boule sur le lit, mais si je ne voulais pas risquer une altercation avec Seviper en mon absence, il fallait que je le fasse rentrer dans sa Pokeball... 

"Mangriffe reviens!"

J'avais sauté dans la douche sans même avaler un petit déjeuner et voilà que mon estomac criait famine sur la route.. Les rues de Celadopole me paraissaient sans fin, mais je n'me pressais pas. Après tout, il valait mieux arriver en retard et bien apprêtée qu'à l'heure et moche, non? Bien sûr que non, mais maman m'avait dit ca avant de m'emmener à l'arrêt de bus.. Il faisait deja jour quand elle m'avait sorti ce proverbe douteux, papa prenait son petit déjeuner, de même qu'Oliver dans sa chaise haute, et Satine dormait encore, puisque ne pas aller à l'école pour se consacrer aux concours, c'est un travail à plein temps.. Évidemment c'est ironique. Malheureusement, j'étais arrivée non seulement VRAIMENT en retard, mais aussi affreuse, étant donné qu'à la moitié du chemin, il s'était mis à pleuvoir à verse... Papa m'avait prévenu de prendre un parapluie pourtant, la bouche pleine, après avoir rattrapé maman par la main pour l'embrasser (dégoûtant...), mais je n'avais pas eu envie de m'encombrer et puis.. franchement, qui aurait cru qu'il pouvait dire vrai? Le Xatu de la météo avait annoncé qu'il allait faire beau! Et pourtant en descendant du bus, j'ai eu la sensation de recevoir une attaque hydrocanon, et voilà que mes cheveux étaient tous trempés tandis que mon jean commençait à foncer à mesure et j'avançais sous la pluie battante en grommelant, regardant continuellement ma Pokemontre comme pour accentuer mon stress.. Heureusement qu'elle était bien étanche! Et dire que je venais de me laver les cheveux, c'était bien ma veine! Et c'était loin d'être fini : notre prof d'histoire allait nous attribuer un binôme pour notre projet d'étude, et tandis qu'il nous expliquait les modalités, j'étais finalement arrivée, trempée comme une soupe.. et le couperet avait été brutal, suivi par les éclairs d'Elektor déchirant le ciel noir : j'allais devoir faire équipe avec Clyde Ackermann, cet imbécile qui s'était moqué de moi avec son stupide Pokémon! Depuis la classe de seconde ce minet blond me tapait sur les nerfs avec ses chemises de riche et son humour douteux! En plus d'être pleine d'eau, j'allais maintenant devoir travailler avec ce type sur un projet important.. Ce n'était pas vraiment l'idée que je m'en faisais mais.. on allait probablement travailler... chacun de notre côté? Sans vraiment savoir pourquoi, je n'osais pas me lever et m'assoir auprès de lui comme le faisait les autres.. et à mesure que le brouhaha s'intensifiait, que les groupes discutaient, le stress et la haine de ce partenariat de l'enfer me faisait réfléchir à une maladie à simuler enfin de pouvoir rentrer à la maison.. le temps de chercher une solution à cette situation de détresse et de poisse.. Finalement, j'avais pris mon courage à deux mains et je m'étais avancée vers lui avant de m'éclaircir la gorge..

"Aahrm.. Salut, euh.. Clyde? Il me semble qu'on va devoir faire équipe.. toi et moi.."

J'étais nerveuse mais je ne le montrais pas, du moins j'essayais, car mon cœur battait plus vite et mes doigts entortillaient nerveusement une mèche de mes cheveux.. J'étais furax : ce crétin populaire allait probablement me laisser tout faire, se la couler douce et plomber MON oral! Mais je faisais comme si de rien n'étais, attendant une réponse malgré le fait que je n'avais même pas débité une phrase correcte ...

 

POV Clyde

19832737 10207314379297374 1782910807 n

Ce matin ressemblait à tant d'autres. Mon réveil avait sonné et rejoint aussi sec le sol dans un bruit fracassant. Mes parents avaient bien compris le truc : prendre un réveil qui ne se casserait pas en tombant, mais qui casserait plutôt le sol, si vous voyez ce que je veux dire. J'ouvris un œil, puis l'autre et m'étirai comme un Persian. En vérifiant l'heure, je remarquai avec satisfaction que j'étais parfaitement dans les temps. Ne pensez pas que le style coiffé-décoiffé se fasse tout seul, même si c'est ce qu'on essaie de faire croire, c'est de la préparation ! Je sautai du lit, saluant au passage Flagadoss qui somnolait toujours sur le tapis au pied de mon lit. C'était le seul Pokémon que j'avais le droit de laisser en dehors de sa Pokéball dans la maison, en dehors de Fantominus, qui sortait souvent se promener la nuit pour dormir le jour. 

La première étape, c'était la salle de bain. Je pris mon temps sous la douche, sachant pertinemment que ma petite sœur avait déjà pris la sienne et qu'elle était même probablement déjà partie. Depuis quelques temps, elle partait toujours très tôt, alors que nous commencions nos journées à peu près en même temps. C'était louche, j'étais assez curieux de savoir pourquoi. Et quand je lui posais la question, elle se contentait de me répondre qu'elle avait beaucoup de travail. A d'autres ! Les parents aussi flairaient l'embrouille puisque papa m'avait demandé plusieurs fois si je savais quelque chose. Malheureusement, Thelma était très douée pour noyer le Poissirène. Ou j'étais juste un peu trop facile à berner, mais comme cette dernière hypothèse ne me plait pas, on va juste l'oublier, vous voulez bien ? Une fois que j'étais propre comme un sous neuf était l'élaboration de la coiffure qui me valait tous les regards féminins. Une mèche par-ci, une mèche par-là, un peu de gel pour fixer le tout, mais pas trop pour éviter que ça fasse trop gominé...


"Mon Poussifeu ! Dépêche-toi si tu veux avoir le temps de manger un peu avant de partir !"

Je grimaçai un peu au sobriquet employé par maman, elle avait la fâcheuse tendance d'oublier que j'avais grandi... Un dernier regard au miroir de la salle de bain m'assurait que ma coiffure était fin prête et je finis d'ajuster les manches de ma chemise d'un geste expert. Après avoir rappelé Flagadoss dans sa Pokéball et m'être assuré que celles de mes autres Pokémon étaient dans ma poche, je pris mon sac et descendis, plein d'entrain. Entrain qui fut bien entamé quand je surpris mes parents en train de se faire des papouilles que je ne préfère même pas décrire. Dès le matin, je vous jure que c'est rude... En fait, c'était la parfaite occasion pour juste avaler le verre de jus de baie qui trônait sur la table, choper un toast et fuir avant qu maman ne me propose de m'emmener à au lycée en voiture comme un gamin. Je préfère de loin mon moyen de locomotion favoris !

"Libégon, c'est à toi !"

Elle semblait ravie d'enfin pouvoir sortir de là afin de se dégourdir les ailes et on ne va pas se mentir, j'étais plutôt fier de pouvoir compter sur elle pour me rendre en cours. J'avoue que le regard envieux des autres me faisait assez plaisir, même si je ne suis pas tant orgueilleux qu'il pourrait sembler. Quoiqu'il en soit, le petit vol du matin permettait non seulement d'arriver parfaitement à l'heure, mais en plus de bien s'aérer l'esprit. En arrivant au lycée, je saluai la foule en délire - bon d'accord, j'exagère, il y avait juste deux-trois badauds peu habitués qui mataient. Je me serais bien allumé une petite devant la grille avant d'aller en cours, mais les gros nuages qui s'étaient amoncelés pendant le trajet ne me disaient rien et je fis bien de rentrer puisque la pluie commença à tomber comme un Ecremeuh qui pisse ! Il était de toute façon temps de me diriger vers la salle où se déroulait le cours d'histoire, ce que je fis d'un pas tranquille : pourquoi se presser quand on est parfaitement à l'heure et qu'on a la classe ? 

Cela faisait déjà quelques minutes que le prof nous gonflait avec les modalités du projet d'étude à faire par deux qui allait se dérouler sur toute l'année. Tout ce qui nous intéressait, c'était de connaître notre binôme, le travail viendrait après, franchement... Ce ne fut que lorsque le vieux croulant cita le nom de Victoire Morgan - qui était arrivée en retard et trempée comme une soupe, en voyant ses cheveux trempés en mode serpillière, j'avais juste envie d'éclater de rire - après le mien que je me rendis compte de la merde noire dans laquelle j'étais : je savais que cette fille ne pouvait plus me saquer depuis qu'une de nos blagues à Fantominus et moi lui était tombé dessus par erreur. Ces femmes, toujours susceptibles, comme dirait papa... Je la détaille tandis que les autres commencent à se lever pour rejoindre leurs binômes respectifs. Même trempée, elle a son charme, la petite Vic'. Mais ce qui m'intéresse davantage que son physique, c'est bien sa capacité à bosser : l'histoire n'est pas la matière où je suis le plus mauvais, loin de là. Je ne sais pas du tout ce que cette donzelle vaut et j'ai pas trop envie qu'elle fasse baisser ma note. Accoudé à ma table perdu dans mes pensées, je ne m'étais même pas levé, indifférent à l'agitation générale et c'était finalement elle qui était venue à moi. Je levais mes prunelles améthystes vers elle afin de la détailler plus encore : elle semblait tellement mal à l'aise, s'en était adorable. En vrai, je ne l'étais pas forcément plus : j'avais un assez mauvais souvenir de l'incident avec Fantominus, elle n'avait pas franchement laissé couler sans rien dire ! Je décidai néanmoins de me la jouer cool et indifférent, comme d'habitude.


"On dirait, ouais. Pose donc tes fesses, chère Victoire."

Je ne savais absolument pas ce qu'il me prenait de parler des fesses de cette nana, que je ne connais même pas tant que ça au final. C'était malaisant au possible, mais peut-être que sur un malentendu, ça pouvait passer, non ? Non mais de qui je me moque ? Je sens que bosser sur ce projet, ça va être la grosse ambiance et qu'il faudra mieux bosser chacun de son côté... Je me râclai la gorge, évitant délibérément de la regarder.

"Ahem... T'as déjà une préférence pour le sujet ?"

Franchement, je me trouve bon prince de lui laisser choisir si elle a une idée... Non ? Bon, évidemment, si c'est pourri, je trouverais une meilleure idée !

 

POV Victoire 

Vic23 1

"Pose tes fesses"???! Ce crétin ne manque pas d'air pour me parler comme si on avait élevé les Mammochons ensemble! Je croisais les bras en levant un sourcil, avant de répondre à sa question

"Oui en effet. Etant donné qu'on part bientôt en voyage scolaire à Hoenn..."

Avant même d'avoir mon binôme, j'en avais parlé avec papa la semaine dernière et il m'avait dit que le centre météo pouvait être intéressant car il existait un Pokémon méconnu, qui fut créé par une équipe de scientifiques : Morphéo. Et il peut indiquer le temps qu'il fait en se transformant selon la météo.. Le soucis c'est que pour un sujet d'étude dont la note compte pour notre diplôme, c'est un peu maigre. Il m'avait aussi parlé du centre spatial, puis des légendes à propos de Groudon et Kyogre, de Rayquaza.. Du coup, je me retrouvais comme une idiote avec trop de possibilité et aucune vraie piste au final, et j'en venais presque à en vouloir à papa de m'avoir parlé de toutes ces imbécilités.. 
Je n'avais CLAIREMENT pas envie de paraître stupide devant Clyde, il m'avait deja humilié une fois avec son Fantominus aussi drôle qu'un vieux sitcom ringard, il ne me prendrait pas pour une idiote cette fois ci, j'étais déterminée à l'impressionner! Enfin, pour ca il me fallait une idée.. Je pinçais un peu mes lèvres en le regardant enfin, tandis que lui prenait bien soin de m'ignorer : ce qu'il pouvait m'agacer! Non mais pour QUI il se prenait au juste? Sale petit con suffisant! J'allais parler de la station météo quand tout d'un coup, quelques choses qu'oncle Miaouss avait ajouté ce jour là me revint en mémoire : une île avec des Pokémons dont l'espèce est éteinte, que l'on peut voir dans un laboratoire ou quelques choses comme ça. En réalité, j'en savais peu, mais sans vraiment réfléchir, trouvant ca plus stylé que le reste, je l'avais sorti l'air de rien, comme si je maitrisais le truc au point d'avoir écrit une thèse dessus

"On va bosser sur les Lilia et les Anorith restaurés à partir de fossiles, ainsi que leurs évolutions, sur une île pas très loin de.."

J'avais un doute mais je restais sûre de moi, de toute façon ce truc est hyper secret j'crois, il n'en saurai sûrement rien..

".. l'île d'Izabé"

Je marquais une pause en jouant nerveusement avec mes mains, avant de relever la tête, réalisant soudainement que je ne lui ai pas vraiment laissé le choix

"Enfin si... tu veux bien, évidemment"

Je ne savais plus si je devais être sympa ou froide, alors j'avais détourné un peu le regard, mal à l'aise. Mince mais MINCE quelle poisse...!!! En plus j'allais devoir tout me taper, c'était clair! Si je voulais une bonne note, j'allais devoir compter sur ma propre motivation (et celle de papa car je comptais bien sûr sur son aide) et accepter l'idée que Môssieu Ackermann profite de MON travail pour valider SON épreuve. Je commençais sérieusement à m'impatienter, mais je me contenais : je refusais catégoriquement de faire ma folle à lier comme maman en perdant mon calme au bout de 2 minutes, j'aurai l'air de quoi?!

 

POV Clyde

19832737 10207314379297374 1782910807 n

Le fait qu'elle restait les bras croisés m'indiquait qu'elle était sans doute offusquée que je lui ai conseillé de "poser ses fesses". Je pouvais le comprendre. Cependant, même si j'évitais soigneusement de trop la mater, je ne l'entendais pas s'assoir. Cette idiote devait rester debout par pur esprit de contradiction, je ne voyais que ça. Je sentais que ça allait vite me fatiguer, ça aussi... Enfin pour le moment, je gardais mes lèvres sellées afin d'écouter avec attention sa réponse à ma question. 

Le voyage à Hoenn, c'est vrai... La dernière fois que mes parents m'avaient embarqué là bas, j'étais tout petit, donc inutile de dire que je n'en gardais qu peu de souvenirs. Je serais même bien incapable de redire la ville où ils avaient passé quelques jours, ni la raison pour laquelle ils y étaient : ils restent assez secrets sur leur passé de criminels, ne voulant pas nous influencer, Thelma et moi. 

A vrai dire, pour ma part, j'avais plutôt songé à parler de légendes de Kanto, mais c'était une bonne idée qu'elle avait là, la petite. J'avoue que je ne connaissais pas cette Île d'Izabé, donc elle me menait peut-être en bateau. Mais vu comme cette fille avait l'air rabat-joie, ce n'était sans doute pas le cas. Et puis on ne pouvait pas dire que j'avais la science infuse concernant Hoenn.

Je me décidai finalement à lever le nez pour la regarder, un petit sourire en coin aux lèvres. Elle avait achevé sa tirade par "un si tu veux bien, évidemment". Trop d'honneur. Je ne répondis pas tout de suite, pensant le pour et le contre. D'un côté, je ne connaissais pas grand chose sur ces Pokémon, de l'autre, c'était plutôt stylé de parler de Pokémon préhistoriques et surtout, plus original que de se cantonner à ceux de Kanto, à savoir Ptera et compagnie, ce que d'autres gens ne manqueraient sans doute pas de faire.


"Ça me semble pas mal, Mam'zelle."

C'était plus fort que moi, je me sentais obligé de jouer le mec confiant, alors que j'étais toujours un peu malaisé et que son idée était plus que "pas mal". Pourtant, je me calais plus confortablement sur mon siège, comme si j'étais la personne la plus détendue de la pièce, tandis que les autres continuaient à bavarder sur leur sujet. Une autre idée me vint à l'esprit, ça me faisait penser à un livre qu'on me lisait étant petit. Quand on y réfléchissait, Hoenn regorgeait de légendes. Atalanopolis, les Golems, une histoire avec le "Peuple du Météore" si je ne me trompe pas... Mais en fait, tout ça va nous demander trop de boulot et on pourrait avoir une note carrément cool avec un sujet plus simple...

"On n'a que l'embarras du choix, avec Hoenn. Mais ouais, j'aime bien ton idée.

J'avais surtout le flemme en fait. Bosser, ok, mais autant ne pas partir dans un truc trop complexe ! Elle aura son sujet, mais moi, je ne pouvais pas me retenir de me moquer un peu.

"Sinon, tu te crois dans une épreuve du poteau à rester planter comme ça ? Je te fais peur ?"

C'est pile ce moment que choisit Fantominus pour apparaître à mes côtés, avec un sourire niais, comme si ma vanne était la plus drôle du monde.

 

POV Victoire 

Vic23 1

J'avais sursauté comme une idiote en voyant son Fantominus apparaître juste devant moi avec sa grosse tête grimaçante : C'EN ÉTAIT TROOOOP ce crétin me provoquait clairement, il l'avait fait exprès!!!! Les battements de mon cœur se calmèrent rapidement tandis que je m'étais rapprochée de sa tête de con en levant mon index, folle de rage

"Écoute moi bien Peverell! Non seulement j'ai pas peur ni de toi, ni de ton Fantominus, mais en plus je refuse de me laisser ridiculiser!"


"- MONSIEUR ACKERMANN!"

Notre prof l'avait interpelé et je m'étais relevée en remettant les cheveux encore humides en place, tandis qu'il réprimandait mon binôme..

"Les Pokemons sont interdits dans les salles de classe, combien de fois faut il que je vous le rappelle?! Vous voulez vraiment que je prévienne votre mère une énième fois?!"

Il croisait les bras en le dévisageant. Ce crétin de Mr Goiyo passait son temps à appeler les parents pour un oui ou un non, et évidemment il avait deja du appeler à la maison pour dire que j'étais arrivée en retard! Mais je m'en fichais puisque maman n'était pas du genre à laisser un type sermonner SA fille. Peu importe ma faute, c'était forcément celle d'un tiers et jamais de la mienne. Mais vu la tête de Clyde, sa mère semblait moins cool, ou plutôt plus "normale", et dans un sens je jubilais à l'idée qu'il se fasse engueuler. Prise de court, je m'étais finalement assise à côté de lui sans un mot, commençant à réfléchir à une problématique, bien que des pensées parasites m'envahissaient : le voyage scolaire s'annonçait pire que jamais si je devais faire des recherches avec ce bobo fanfaron...

 

POV Clyde

19832737 10207314379297374 1782910807 n

Je me marrais comme un con en voyant Fantominus faire des grimaces : il était vraiment arrivé à point nommé, je n'aurais pas fait mieux ! Mais les rires ne durèrent pas. Comme il fallait s'y attendre, Victoire ne prit pas très bien l'apparition soudaine et involontaire de mon pote. C'était débile, mais je me sentis rosir quand elle s'approcha de moi en pointant son doigt accusateur. Même si j'en avais la réputation, je n'étais pas un vrai tombeur, c'étaient plus les filles qui aimaient ma gueule d'ange, si vous voyez ce que je veux dire. Et là, cette nana qui sent bon le shampooing malgré sa tête de serpillère usagée parvenait à faire se colorer mes joues comme un puceau. Bon d'accord, je l'étais, mais tout le monde pensait le contraire au lycée et c'était très bien comme ça !

Elle se mit à me crier dessus, en pétard*, de toute évidence. Je n’eus néanmoins pas le loisir de répliquer, puisque le prof se mit à m'enguirlander aussi au sujet de mon Pokémon. C'était bien ma journée, dites donc ! Et puis menacer d'appeler ma mère pour ça, franchement, il n'avait donc aucune autorité ? Après, ma mère ne me dirait sans doute pas grand chose là dessus et ne se laisserait sans doute pas intimider par un abruti comme M'sieur Goiyo. Et puis franchement, c'était si grave que Fantominus soit dans la classe ? Il était juste venu me rejoindre après sa balade nocturne, pas de quoi fouetter des Miaouss ! Bon par contre, j'avoue que maman m'avait bien engueulé le jour où Fantominus et moi on avait fait une blague au prof de maths, le grand classique de la colle sur le siège... Venant d'une ancienne criminelle, j'avais trouvé ça limite, mais son regard polaire avait suffit pour que je m'écrase. Papa quant à lui s'était contenté de demander à Thelma de lui passer le sel quand maman lui avait demandé d'intervenir le soir au dîner...

Du coup, ma tête trahissait mon sentiment quant à l'idée que ma daronne se pointe au lycée pour m'engueuler devant tout le monde.


"Non, M'sieur. Désolé, M'sieur. Retour, Fantominus."

Avec un autre prof, j'aurais sans doute discuté, mais avec lui, c'était même pas la peine. Je faisais donc rentrer mon Pokémon dans sa Pokéball en râlant dans ma barbe inexistante. Je finis par accorder de nouveau mon attention à Victoire, qui avait fini par "poser ses fesses", comme je le disais un peu plus tôt. Je n'étais plus trop d'humeur à faire le malin, là.

"Du coup, on fait sur ce que t'as dis ? On procède comment pour bosser ? J'crois qu'on est censés tout faire ensemble..."

Je grimace en disant ça, mon ton étant néanmoins beaucoup moins présomptueux que précédemment. Trop blasé. J'aime pas trop les travaux de groupe et je sens qu'avec elle, ça va être la cerise sur le pompon. Surtout pendant le voyage scolaire, tiens... Je crèvais d'envie de lui faire une réflexion rien que pour me passer les nerfs, mais je me mordis l'intérieur de la joue et me contenta d'un soupir.

"Tu seras dispo quand pour qu'on taf ? Sachant que faudra p't'être s'assoir. J'espère que ça ira pour toi psychologiquement..."

Bon d'accord, c'était trop difficile de ne pas glisser une vanne. Fallait croire que j'étais bien le fils de ma mère, après tout.

 

POV Victoire 

Vic23 1

"- J'crois qu'on est sensé tout faire ensemble" 

Je me retrouvais un peu au pied du mur : il allait falloir qu'on bosse ensemble, c'était certain, mais j'en avais tout sauf envie. Le voyage scolaire n'était que mardi prochain et il allait falloir qu'on parte au moins avec un plan pour l'exposé et des pistes de recherche... Oui, il ne valait mieux pas qu'on perde de temps, et dans un sens, plus vite on allait commencer, plus vite on aurait fini... 

"- Tu sera dispo quand pour qu'on taf?"

J'ignorais sa petite pique gratuite, j'étais deja assez énervée comme ça, voilà qu'il se sentait obligé d'en rajouter une couche! Qu'est ce qu'il était LOURD bon sang, il ne savait donc pas s'arrêter?! J'avais levé les yeux au ciel en cornant une feuille de papier, prenant soin d'éviter son regard. "Tafer" ensemble, d'accord, mais quand? Non pas que je sois overbookée, mais la perspective de laisser tomber la serre et les entraînements de Pokévollaneau, même pour quelques fois, ne m'enchantait pas vraiment.. Mais malheureusement, je n'avais pas trop l'choix. La deuxième question qui posait problème c'était : où? Hors de question qu'on aille travailler chez moi, entre maman qui passait son temps à entraîner Satine en se prenant pour Atalante et Oliver qui ne faisait que des bêtises, sans parler d'oncle Miaouss qui avait la sale manie de toujours fourrer son fétiche partout, c'était tout bonnement impossible, et encore je ne parlais même pas de Qultuboké... J'avais soupiré avant de répondre d'un air un peu saoulé

"Je serais disponible samedi, on pourrait se retrouver.. je sais pas moi, à la bibliothèque?... Et sans Fantominus!"

La dernière requête avait été prononcé d'un ton râleur mais franchement, pour travailler dans des conditions optimales, il valait mieux que ce crétin de Pokémon reste sagement dans sa Pokeball, et que sa Pokeball soit le plus loin possible de moi.

 

POV Clyde

19832737 10207314379297374 1782910807 n

De toute évidence, mes questions saoulaient mademoiselle Victoire, ce qui avait pour effet direct de me saouler moi-même. On était pas rendus. Finalement, elle me répondit pas de gaieté de cœur, de toute évidence. Samedi, je n'y voyais pas grand inconvénient : habituellement, je m'entrainais à la batterie, voyais des amis ou aidais papa à son boulot. Néanmoins, je levais les yeux au ciel quand elle me proposa la bibliothèque. Sérieusement ? Alors qu'on pouvait se poser pépouze chez l'un ou chez l'autre, fallait aller dans ce lieu plein de bouquin poussiéreux que ma sœur affectionnait tant ? Bon, je ne dis pas qu'on ne sera pas obligé d'y aller pour consulter quelques ouvrages qui ne seront pas forcément disponible sur internet. Mais pour commencer... Et puis elle précisa "sans Fantominus", ce qui m'arracha un sourire, malgré mon agacement précédent.

"Tu veux pas qu'on aille chez moi plutôt ? Y a pas la fibre à la bibliothèque avec leurs ordi datant de l'antiquité. Et puis on peut pas parler à voix haute, en plus."

Je me retins de justesse de lui faire une remarque sur ses petites crises d'énervement : ce serait vraiment trop abusé et elle serait totalement en droit de me mettre le nez dans mon caca en disant que c'était de ma faute si elle s'énervait. Je me contentai de me racler la gorge et de poursuivre.

"T'auras qu'à venir en début d'aprem. Ça te va ? Fantominus se sent pas à l'aise dans la maison, ma mère est trop maniaque à son goût."

N'allez pas croire que papa se tournait les pouces et laissait tout faire à maman. C'est simplement qu'elle était du genre à passer derrière tout le monde pour vérifier que c'était bien propre. L'angoisse, je vous jure.

Je me dis qu'il faudrait qu'on s'échange nos numéros, mais je ne savais pas comment amorcer le truc. D'expérience, certaines nanas avaient la fâcheuse tendance à se faire des films dès qu'on leur demandait le moindre petit truc. C'est comme ça que toute la seconde, je m'étais fait coller aux basques par mon binôme de biologie Pokémon qui pensait que j'étais raide dingue d'elle alors que pas du tout. J'avais pas trop envie que ça fasse la même chose avec Victoire, même si elle avait tout de même l'air un plus intelligente et moins désespérée que cette fille aux yeux de Barpau fris.

 

POV Victoire 

Vic23 1

J'étais concentrée sur cette feuille de papier que je pliais de façon mécanique pour canaliser mon stress, quand il m'avait demandé si je ne voulais pas plutôt aller travailler chez lui.. Bon ok, ses arguments étaient plutôt convaincants, et j'avoue que la bibliothèque me fichait le cafard, mais chez lui, carrément?... J'étais un peu mal à l'aise et j'avais tout sauf envie de passer mon samedi après midi chez ce crétin, mais j'avais proposé le jour et puis c'était plutôt gentil de sa part, pour une fois.. J'allais répondre quand il avait finalement enchaîné de lui même, précisant que son affreux Pokémon nous ficherait la paix, et que sa mère était maniaque. Concrètement ça voulait dire que j'allais voir ses parents et je trouvais ça carrément glauque, surtout qu'on était même pas amis, mais bon c'était pour l'école alors je suppose que c'était normal.. En réalité il avait terminé sa phrase presque au même moment ou j'eu terminé mon Delcatti en origami.. et la cloche du lycée annonça la fin du cours d'histoire Pokémon. Je pris un stylo dans sa trousse avant d'écrire  rapidement mon numéro sur l'oreille du Pokémon de papier, avant de me lever dans un geste un peu maladroit

"Tiens c'est mon numéro de téléphone, pour que tu m'envoies ton adresse..."

C'est pas que je m'en fichais de Clyde, mais j'avais cours de dressage, et la prof nous avait annoncé qu'on aurait un intervenant aujourd'hui, et de ne surtout pas être en retard, surtout que je devais aller commander mon repas avant 10h au snack de l'école, car j'avais oublié mon bento ce matin dans la précipitati... Ah non! En plongeant la main dans mon sac pour prendre mon téléphone, j'avais senti ma petite boîte repas, d'ailleurs en consultant mes messages, je vis que papa m'avait envoyé un SMS pour me dire qu'il avait mis mon déjeuner dans mon sac ainsi qu'une bouteille d'eau, des fruits et des Pokéblocs pour Mangriffe.. Un "merci papa je t'aime" plus tard, j'étais enfin devant le gymnase, et comme d'habitude j'attendais mes amis qui prenaient tout leurs temps.. Clyde faisait le malin devant les siens, quel crâneur! Quand je vais raconter pour le projet d'étude aux autres, ils ne me croiront jamais...

 

POV Clyde

19832737 10207314379297374 1782910807 n

J'étais légèrement agacé qu'elle trifouille cette feuille de papier depuis le début, mais au moins, ça m'empêchait de songer à la honte que j'aurais si ma mère rencontrait Victoire. Je suis sûre qu'elle poserait des questions hyper malaisante, du genre "c'est ta copine ?". C'était tout elle, il faudrait absolument qu'on l'esquive. Avec un peu de chance, elle serait prise de sa fièvre de shopping mensuelle, ce serait vraiment cool. Genre je pourrais souffler l'idée à Thelma, elles pourraient y aller entre nanas et... Ouais, en fait, ce serait tout aussi malaisant si on avait la maison pour nous tout seul avec Victoire. Bah, je verrais au moment venu ! 

Je remarquai que depuis le début, elle était en fait en train de faire un Delcatti en origami. Je devais bien avouer que j'étais impressionné, ce qui ne me fit même pas moufter quand elle piqua un stylo dans ma trousse pour écrire ce qui devait être son numéro sur l'oreille du Pokémon de papier. Bien joué. Mais de toute façon, la sonnerie annonçait la fin du cours, alors je n'eus même pas le temps de vraiment réagir. Elle m'avait un peu scotché, mais moi aussi fallait que j'aille en cours. 

Ce que je fis d'un pas tranquille, entouré de ma bande de potes. J'avais rangé soigneusement le Delcatti en papier après avoir entré le numéro dans mon portable. Je décidai de ne pas lui envoyer mon adresse tout de suite : ça ferait trop désespéré et franchement, je n'avais pas que ça à faire. Le positif dans tout ça, c'est qu'il ne pleuvait plus, le sol était simplement complètement détrempé, ce qui n'était pas franchement un cadeau pour mes chaussures de ville en cuir de Tauros. Une fois arrivés devant le gymnase, je m'installai avec mon groupe d'amis bien loin des flaques, remarquant Victoire non loin de là. Mais je crois que pour l'instant, on s'était assez parlé, non ?

Quoiqu'il en soit, la prof se faisait attendre et ça me tapait sur les nerfs, sachant qu'elle nous avait bien sommé d'arriver à l'heure, car un soi-disant intervenant allait venir. La barbe ! En attendant, je parlais avec mes amis. Incroyable comme le fait d'être beau et d'avoir un Libégon rendait populaire. A moins que ça ne soient mes chemises ?
 

"Ouais, j'suis venu avec Libégon, ce matin. J'espère qu'il ne pleuvra pas ce soir, j'aime pas trop la faire voler sous la pluie."

Mais non, je ne me la pétais pas du tout. Bon d'accord, peut-être un peu. Mais c'était bien eux qui étaient là à me regarder comme si j'étais la huitième merveille du monde. Surtout les quelques nanas présentes, c'est un peu angoissant, j'vous jure. J'essayai de changer de sujet.

"Et vous alors, pour le projet en histoire vous avez choisi quoi ? Vous êtes avec qui ?"

Je n'avais pas particulièrement envie de leur parler de Victoire. D'autant plus que je n'en eu pas le temps, puisque la prof arriva finalement avec un mec aux cheveux noirs ébouriffés avec un style douteux et un Pikachu sur l'épaule. Très crédible le rat électrique en tous cas...

 

POV Victoire 

Vic23 1

Je louchais sans arrêt sur l'heure, agacée que cette prof à la Noadkoko nous ai fait venir en avance pour rien, lorsqu'enfin, Alice était arrivée en sautillant comme un Spoink... avant de me dévisager d'un air inquisiteur

"-Bah t'en tires une tête, ca va pas!?"
"Tu m'étonnes que ca va pas, j'me suis pris la pluie ce matin, en plus d'être en retard! Et tu devineras jamais avec qui je dois faire mon projet d'étude.."

Évidemment, elle n'avait pas deviné, mais lorsque je lui avais confié, elle s'était mise à pouffer comme une crétine, me lançant que j'étais la personnification de la poisse. Ah ca... Et ma malchance ne s'arrêtait pas là : l'intervenant au look d'éternel ado arriva enfin, suivi de notre prof qui l'assistait comme un Leveinard, c'était d'un pathétique... Son Pikachu était plutôt mignon, quoiqu'un peu ridicule : il comptait vraiment nous impressionner ou...? Le gymnase s'ouvrit finalement et le troupeau s'engouffra tandis qu'Hayden, Jenny et Victor arrivèrent pile à l'heure. Jenny puait la cigarette, et je trouvais que c'était plutôt moyen pour la fille d'un agent de police, mais après tout, c'était pas mes oignons.. 


"- Allez, allez, dépêchez vous un peu!"

L'ironie par Mme Moisinville, le comble. On s'était assis vers le milieu de la salle, et lorsque le fameux intervenant commença son speech, je me retenais de râler en entendant des filles de la classe de terminale C parler entre elles et rigoler. Ces jacassements de Piafabecs m'exaspéraient, surtout que, bien ce que soit cliché, le discours de "Sacha du Bourg Palette" était plutôt intéressant.. Ce type avait l'air d'avoir beaucoup voyagé, et quand il avait à peine 15 ans, il avait quand même battu le génie de la pyramide extrême.. waw. Il avait pleins de Pokemons cool et ca me donnait envie de m'... HEIN QUOI!? Le mec nous avait carrément invité à nous affronter afin de s'entraîner, pour voir un peu notre "niveau". La prof jubilait, j'étais certaine que cette vieille moufouette était à l'origine de cette idée! J'echangeais un regard avec Alice pour lui signifier que je voulais l'affronter, hors de question que je m'entraîne contre n'importe qui! Seulement, cette idiote de Moisinville avait décidé qu'on serait tiré au sort, c'était décidément pas ma journée!

 

POV Clyde

19832737 10207314379297374 1782910807 n

La prof qui nous demandait de nous dépêcher achevait vraiment de m'agacer. Pourtant, je trouvais le moyen de faire le malin à imiter l'air austère Mme Moinsinville avec Arthur qui faisait le prof de maths la draguant avec malaisance. Notre performance était sans doute géniale et digne d'un Oscar, mais on s'arrêta bien vite quand la prof regarda dans notre direction. C'est fou comme le plafond était intéressant d'un coup. Évidemment, notre cher public était très déçu qu'on ait arrêté, mais je n'allais pas pousser mémé dans les ortides, à force, on allait vraiment finir par appeler ma daronne... Je finis par me concentrer sur ce que racontait "Sacha du Bourg-Palette", tout en me demandant si nous aussi on devait se présenter comme "Clyde de Celadopole", ou "Ginette de Trifouille-les-Oies". Mais passons, il ne racontait pas que des conneries et franchement, ça m'impressionnait de le voir aussi passionné parce ce qu'il racontait. En fait, j'étais même près à demander à ce qu'il remplace Mme Moinsinville - qui devait avoir la langue marron à force de lui lécher le derche - pour de bon, on se ferait sans doute moins chier ! Et finalement, Sacha proposa qu'on s'entraîne entre nous pour juger de notre niveau. Je m'étais naturellement tourné vers Arthur et Mathias, mais ils étaient directement allé vers les jumelles canons de la classe. Merci les potes, franchement. Surtout que je n'étais pas sur qu'ils soient vraiment intéressés par l'entraînement ! Mais de toute façon, Moisinville détruisait toujours tous nos plans. Les binômes d'entraînement allaient être tirés au sort. L'espace d'un instant, je me vis encore tomber sur Victoire, me disant que si c'était le cas, je ne répondais plus de rien. Mais non. Devinez qui se retrouva seul comme un Sablaireau ?

Félicitation Monsieur Ackerman ! Vous allez affronter Sacha ! N'oubliez juste pas que votre Libégon n'est pas autorisé dans le gymnase."

Euh... Ok ? D'accord. Très bien. Quelle vieille peau ! Je serais parano, je parierais qu'elle l'avait fait exprès, juste parce qu'elle m'avait vu me foutre d'elle. Le karma, faut croire... Sacha m'observait avec un grand sourire bien niais. Bon, fallait rester calme Clyde. Cool. C'était la bonne occasion de s'entraîner sérieusement et en plus, y avait aucune honte à se rétamer contre un type qui était devenu champion extrême à 15 ans. Je soupirai, un brin nerveux. D'un côté, tous les autres étaient déjà en train de sortir leurs Pokémon et ne nous prêtaient aucune attention.

"Salut Clyde, ravi de te rencontrer. Dommage que Libegon soit interdit, ça aurait fait un beau match !"

À qui le disait-il ! Avec elle, j'aurais peut-être eu une petite chance contre Pikachu, qui certes ne paie pas de mine, mais est sans doute plus fort que la grande majorité de tous les Pokémon présents dans ce gymnase. J'écarte d'office Flagadoss en plus de ma libellule du désert. Fantominus est peut-être un peu faible, même s'il aurait pu être un choix judicieux. Il ne restait qu'une solution : Insecateur, qui était à moitié un type vol, mais dont la rapidité et la volonté pourraient être de véritables atouts. Et puis elle avait bien plus d'expérience que Fantominus.

"C'est dommage, mais le règlement est le règlement, j'imagine..."

Moi disant ça, c'était très peu crédible, mais qu'importe, Insecateur apparut sur le terrain.

"Oh ! J'ai un bon ami qui avait un Insecateur ! C'est un bon Pokémon !"

Je ne savais pas trop quoi faire de cette information. Est-ce qu'il me racontait sa vie pour me déconcentrer ou juste pour être sympa ? Je pencherais pour la deuxième solution. Je me contentai de sourire bêtement.

"Prêt Pikachu ? Tu peux lancer la première attaque, Clyde !"

Il était sûr de lui, ce que je pouvais aisément comprendre. C'était plutôt motivant d'affronter un tel champion, même pour un simple entraînement !

"Insecateur, utilise Plaie-Croix !"

Ce fut sur ces bonnes paroles que le combat commença. À ce moment là, il n'était pas franchement question d'impressionner qui que ce soit. Tout ce que je voulais, c'était faire de mon mieux.

 

POV Victoire 

Vic23 1

"- Morgan, vous affronterez Black, terrain 4."

Bon, bah je supposais que j'avais pas trop le choix.. J'abandonnais Alice, ou plutot, elle m'abandonnait, accourant vers son terrain, toute en joie d'être opposée à un soi disant beau gosse de l'autre classe : ridicule. J'avançais vers le mien en essayant de trouver une stratégie rapide : Arthur Black était plutôt bon mais il n'avait quasiment que des Pokémons interdits, du genre Onyx ou Leviator, mais son petit sourire narquois en disait long.. Il semblait bien sur de lui c'crétin, il devait avoir un Pokémon bien entrainé.. Non pas que je doute de Mangriffe, mais il se faisait quand même battre par Seviper parfois.. 
Je m'étais avancé, prête à l'entrainement, lorsque j'avais entendu Moisinville déclarer que Clyde allait affronter Sacha : mais nooooon, pourquoi faut il que les gosses de riches prétentieux dans son genre ait toujours de la chance?! J'avais couru vers la prof

"Madame, à l'issus du match, moi aussi j'veux l'affronter!"

Bon elle m'avait pas envoyé bouler, juste demandé de retourner à mon terrain et à mon match, mais elle m'avait bien fait comprendre qu'il n'était pas là pour ça, et qu'il valait mieux le laisser tranquille. Quelle lèche cul, elle espérait quoi? Il était super content d'être parmi nous, et il semblait vouloir nous aider à progresser! 

"- Concentre toi Morgan, c'est ici qu'ça s'passe!"

Arthur était tellement pompeux! Pas étonnant qu'il traîne avec Clyde d'ailleurs..

"-A toi l'honneur!"

Galant en plus? Comme si j'allais croire ça! Il voulait juste voir quel Pokémon j'allais utiliser pour en envoyer un qui aurait l'avantage, il croyait quoi? Que j'étais née de la dernière Dracométéores? Bon, de toute façon j'avais que Mangriffe avec moi, un type normal mais qui maîtrisait pas mal d'attaque combat, et comme j'avais pas vraiment l'choix...

"Mangriffe, entre en scène!"


Je détestais dire ça pourtant, mais je l'avais sorti sans réfléchir, ayant l'impression d'être l'une de ses pimbêches de coordinatrice en train de lancer une Pokéball à paillettes.. 


"-Mangriffe hm? Choix intéressant.. Dans ce cas je choisi.. Meganium, à toi d'jouer!!"

Un sourire de victoire s'afficha directement sur mon visage : un Pokémon plante, parfait, c'était ma source principale d'entrainement à la maison, et papa m'avait donné pleins de techniques... 

"-Attaque fouet liane!"


Galant, vraiment? Pas tant qu'ça puisqu'il avait attaqué en premier et en traitre! Papa m'avait dit d'attendre le bon moment pour esquiver, pas trop tot, à la derniere seconde afin d'enchainer avec une attaque et surprendre son adversaire.. Il fallait que je fasse comme avec Vortente. 1,2..

"ESQUIVE!"


Parfait.


"MANGRIFFE VIVE ATTAQUE!"


"-TRANCHE HERBE!"

Arthur était loin d'être nul, et je n'avais aucune envie de perdre.. Pourtant j'arrivais pas à me concentrer comme à la maison..

"ESQUIVE ET ENCHAINE AVEC ECLATE GRIFFE!!"


Et les attaques s’enchaînaient. Je ne me débrouillais pas si mal, mais papa n'aurait peut être pas été très content, même s'il se serait gardé de dire quoi que ce soit, pour être gentil, comme d'habitude..

"-Ne le laisse pas t'attaquer, fouet liane!"


"CLOSE COMBAT!!!"


"-Feuilles magiques!"


Je n’arrêtais pas de penser à Sacha jouant contre Clyde, je voulais voir leur combat, il fallait que je puisse l'affronter moi aussi, j'avais pleins de question à lui poser...!!!

 

POV Clyde

19832737 10207314379297374 1782910807 n

"Pikachu, esquive et lance Vive attaque !

Sans que ce fut réellement étonnant, la souris électrique évita l'attaque d'Insecateur et répliqua immédiatement.

"Esquive et recommence avec Plaie-Croix !"

Je croisais les doigts pour que cette fois-ci, ça fonctionne. Jusqu'à présent, nos deux Pokémon n'avaient fait que s'éviter et ce ne serait pas comme ça que le combat avancerait. Mais heureusement, cette fois, l'attaque insecte toucha le Pikachu de Sacha et j'étais franchement trop fier. Pour être totalement honnête, je n'espérais même pas gagner, mais j'étais déjà bien content que mon Pokémon parvienne déjà à lui infliger ne serait-ce qu'un peu de dégât. Néanmoins, il fallait rester sur mes gardes... Pikachu s'ébroua un peu mais reprit tout de suite l'offensive.

"Attaque Tonnerre !"

"Esquive !"

Cette fois, ce fut Insecateur qui se prit l'attaque électrique de plein fouet. Le fait qu'il soit en partie de type vol rendait l'attaque d'autant plus efficace sur lui. Et franchement, quelle puissance ! J'en étais presque subjugué au point d'oublier le combat.

"Tranche !"

"Queue de fer !"

C'était à présent un combat rapproché qui opposait les deux Pokémon qui ressemblaient presque à des bretteurs. Ils attaquaient sans s'arrêter et j'étais impressionné par la volonté d'Insecateur de tout faire pour qu'on gagne. Cependant, je voyais qu'elle fatiguait : il fallait être réaliste, Elle n'avait pas l'expérience du Pikachu de Sacha. Très franchement, je ne faisais absolument pas attention aux autres combats, je n'avais aucune idée de comment ils se déroulaient. J'avais juste vu que c'était Arthur qui avait hérité de Victoire et que son Meganium affrontait son Mangriffe. C'est drôle, je ne l'aurais pas vue avec un tel Pokémon... Enfin peu importe, j'avais un combat sur le feu !

"Aeropiqué !"

Insecateur fonça à toute allure sur Pikachu. J'étais surpris que le dresseur à casquette ne dise rien à son Pokémon... Et je compris bien vite pourquoi.

"Tonnerre Pikachu !"

Les éclairs enveloppèrent Insecateur qui fut totalement bloquée dans son élan. Malheureusement, c'était l'attaque de trop et tomba au sol, ayant perdu connaissance. Évidemment, j'aurais aimé gagner. Mais faut se rendre à l'évidence que contre un dresseur expérimenté, je ne tenais pas encore la route... Je ne savais pas trop quoi dire, je devais sembler déçu, puisque Sacha s'avança vers moi tandis que je rappelai Insecateur.

"Ton Insecateur est rapide et semble très combatif. Avec encore plus d'entraînement et d'expérience, je suis sûr que vous pourriez aller loin !"

Je le regardai et sourit, un peu gêné. Je ne savais même pas trop quoi lui répondre, il devait sans doute dire ça à tous les jeunes qu'il croisait, de toute façon.

"Bah euh... Merci ? Je m'attendais pas à devoir me battre contre vous, M'sieur."

"Pas de m'sieur qui tienne, appelle-moi Sacha !"

Je ne l'appelais pas "m'sieur" pour aller dans son sens, c'est simplement que ce gars m'impressionnait quand même un peu. Surtout avec un putain de Pikachu, quand même... À l'instar du dresseur brun, je regardai autour de nous.

 

POV Victoire 

Vic23 1

"Mangriffe, reviens!"

Je n'avais pas fini mon combat contre Arthur, en fait après avoir esquivé son fouet liane et tranch herbe, l'attaque éclate griffe l'avait touché de plein fouet, et plusieurs fois. Son Meganium était plutôt fort et en forme, mais il lui était difficile de toucher Mangriffe avec fouet liane, et close combat, ça fait mal, un peu comme feuilles magik en fait. Ils étaient de nouveau face à face, fatigués, et ça m'avait paru long avant que finalement, quand il avait lancé de nouveau fouet liane, je n'utilise Griff'ombre. Il n'avait toujours pas compris que fouet liane ne servait à rien contre Mangriffe?! En fait, je crois surtout qu'il était limité par le règlement : pas de paraspore, ni poudre dodo, pas de lance soleil.. Y'avait pas à dire, j'étais quand même bien aidée, même si ça m'saoulait de l'admettre. Mais quand l'insécateur de Clyde fut mis KO, je n'avait plus que faire de ce combat contre Meganium, je voulais affronter le génie extrême.
J'avais donc rappelé Mangriffe dans sa Pokéball avant d'accourir vers Sacha qui serrait la main de Clyde..

"Bonjour euh, Monsieur! Ce serait possible de vous affronter? Juste un combat rapide, ce s'ra pas long, je voudrais juste.. apprendre et..."

Mais Moisinville m'avait recadré : on ne quitte pas un match en cours et on n'ennuie pas les intervenants, deux mauvais points pour ma pomme, mais Sacha avait été plus sympa : il allait faire des interventions dans d'autres coins de la ville jusqu'à vendredi, et il m'avait proposé de venir demain après l'école à l'arène de Céladopole, voir sa démonstration, même si ça n'incluait pas un match.. Chooooouette, une arène plante!!! Ca faisait si longtemps que j'avais envie de la visiter!!! 

"Oh merci Monsieur, merci infiniment, je serais là! Et euh, je peux venir avec quelqu'un?!"

Il fallait que papa voit ça!! L'intérieur de l'arène... et on allait voir Erika de près!!! J'étais super fière d'avoir rencontré un dresseur aussi fort que Sacha, j'étais surexcitée à l'idée d'aller la bas demain après les cours, je ne pouvais plus attendre!!! La perspective de me battre contre Arthur ne me dérangeait plus tellement, en fait j'étais trop contente!

"Excuse moi pour ce léger contre-temps Black, Mangriffe, à toi!"

Oui je sais, j'manquais pas d'air mais bon, je m'en fichais un peu...

 

POV Clyde

19832737 10207314379297374 1782910807 n

Bon, est-ce qu'on pouvait parler deux minutes de mon binôme d'histoire, là ? La nana n'avait même pas finit son combat contre mon pote qu'elle faisait revenir son Mangriffe pour venir nous sauter dessus. Enfin sauter sur Sacha serait sans doute plus exact. Je voyais qu'Arthur était quelque peu abasourdis par cette attitude et je peux comprendre. Attend, c'était pas comme si son Meganium était hyper dur à battre, surtout avec la balle d'attaques interdites ! Avec Insecateur, on lui aurait foutu la honte en deux secondes et il serait parti chialer chez sa mère. 

Bon, j'exagérais juste parce que ça m'agaçait de l'avoir vu débarquer comme une fleur la bouche en cul de poule. J'allais finir par croire qu'elle avait été élevée parmi les Grahyena, dites donc. J'étais bien content que Moisinville l'ait bien remise à sa place, tiens. Un partout, balle au centre. Mais Sacha était vachement plus sympa que la vieille peau qui nous sert de prof et ne semblait pas choqué des manières de Victoire. Il lui proposa de venir à une des démonstrations qu'il ferait demain à l'arène de Céladopole. 

D'un coup, je me sentais un peu mis à l'écart et je devais avouer que ça me vexait un peu, surtout que Victoire en profitait à fond. Je levai les yeux au ciel quand elle demanda si elle pouvait emmener quelqu'un. Genre elle était ce genre de fille à faire venir son petit copain partout, c'est ça ? Pff, la barbe ! C'était quand je me disais ça que Sacha se tourna vers moi, me proposant de venir aussi, puisque je m'étais si bien battu contre lui. Là on pouvait recauser et mon sourire Colgate revint.


"Bah écoutez, ça m'tente bien, je viendrais avec plaisir !"

J'étais curieux d'en savoir plus sur ses méthodes de dressage et franchement, ça me rendait assez fier que le génie extrême me le propose à moi, je devais bien l'avouer. Même s'il l'avait proposé à Victoire avant, mais c'est parce qu'elle était venue s'incruster comme une malpropre, aussi... M'enfin c'était une super opportunité et j'avais déjà hâte d'y être, même si du coup,
je ferais sans doute une overdose de cette nana. Ceci dit, on était pas obligés de se parler là bas. 

Je la vis d'ailleurs retourner vers Arthur, qui attendait comme un con. Elle ne manquait pas de toupet, je l'aurais sans doute envoyé paître si elle m'avait fait ça... Mais bon, mon pote, c'était le genre de gars à vouloir prouver qu'il était bon à tout prix, quitte à oublier son amour propre. Des fois, ça me saoulait, mais on se marrait bien quand même.

Sacha s'excusa et alla faire le tour des différents terrains. Je rangeai mes mains dans les poches de mon jean et décidai d'aller jeter un œil plus appuyé au combat de mon pote. De toute manière, Mathias avait déjà gagné le sien et faisait le fanfaron devant les filles de l'autre classe. Il me fatiguait un peu, même si je faisais souvent pareil, en fait... Quoiqu'on avait sans doute pas les mêmes idées derrière la tête.


"Sérieux Arthur, il dort Meganium, là ? Ou c'est toi ?"

Evidemment, je ne disais pas ça pour encourager Victoire. Mais vous savez comment on est entre potes ? Et puis franchement, ça me ferait un peu chier qu'elle gagne alors que j'avais perdu. Même si c'était totalement puérile et qu'il était normal de perdre contre un génie extrême.

 

POV Victoire 

Vic23 1

J'étais retournée tranquillement à mon match, mais c'était sans compter sur Clyde-tete-a-claques, qui non seulement s'était incrusté a la convention de Sacha demain, mais en plus était en train de ramener sa fraise et parasiter mon combat contre Arthur, le vannant sur ses "prouesses"

"-Eh ouais mec qu'est ce que tu veux, j'peux utiliser aucune attaque!"

Mon sourire s'était étendu jusqu'à mes oreilles

"Dis plutôt qu'il est nul! Son fouet liane est plus lent qu'une grand mère asthmatique.."

J'agissais vraiment comme une peste, ayant l'impression d'être dans la peau de ma soeur, ou pire, de maman. Mais honnêtement, je trouvais ça vraiment kiffant de pouvoir critiquer ces deux bouffons prétentieux! Les attaques efficaces étant interdites, j'avais envie de me la péter.. juste pour me venger de leurs moqueries lors de l'incident du Fantominus..

"Allez Mangriffe, j'm'ennuie, qu'on en finisse..."

J'abusais, clairement, mais son Méganium était fatigué, les attaques combats, ça fait mal, et il était déconcentré par Clyde. 

"-Attaque feuilles magik!"
"Danse lame."

Je restais calme, je pensais aux entraînements contre Phyllali, et après avoir fanfaronner, je pouvais pas me permettre de perdre!


"-Ton gros marsupio f'rait pas l'poids si je pouvais utiliser lance soleil et tu l'sais Morgan!"

C'était pas faux, mais je sentais qu'il commençait à craquer parce que Clyde se fichait de lui, et que son attaque feuille magik avait été arrêtée..

"-TRANCH HERBE!"
"Esquive et vive attaque!!"

J'étais trop contente de moi, je sentais bien la connexion dont parlait Sacha entre Mangriffe et moi, c'était vraiment trop cool, j'étais à fond dans mon truc, les poings serrés, déterminée!

"CLOSE COMBAT!"

"-ESQUIVE!"
"NE LE LAISSE PAS ESQUIVER, SAUTE ET UTILISE GRIFF'OMBRE!!!"
"-FEUILLES MAGIK!!!"

Non non noooooon!!! HORRIBLE, j'avais vu l'attaque en slow motion sur bande son de mon cœur battant à toute vitesse sortir tout droit de cette grosse plante et balayer Mangriffe, c'était vraiment insoutenable, j'avais pas pensé que ce crétin aurait le temps de réagir!! La pression était montée trop vite et finalement... mon Pokémon s'était écrasé au sol, hors combat.

"Mangriffe..."

J'étais dévastée, j'avais couru sur le terrain pour m'assurer qu'il allait bien, dégoûtée, avant de me relever vers Arthur et Clyde qui devaient bien s'moquer d'moi...

"T'es content d'toi?! T'as blessé mon Pokémon!!!" 

J'étais de mauvaise foi, c'est vrai, et franchement j'étais pitoyable : je m'étais laissée aveuglée par un pseudo avantage et j'avais pas réfléchi, tout comme lors des entraînements de Pokévollaneau..

"Je suis désolée Mangriffe, tu t'es bien battu... Allez, reviens.."

En me relevant, déçue, j'avais vu que Sacha était la. J'avais tellement honte que j'avais envie de pleurer : décidément, c'était pas ma journée..

"Oh vous êtes la.."

Il m'avait sourit gentiment et tapoté l'épaule comme un papa


"-Ton Mangriffe est drôlement rapide, tu as de bonnes stratégies de défenses et d'attaq..."

Je n'avais pas pu m'empêcher de le couper, en fait il avait le même discours que papa..

"... mais j'utilise tout le temps les mêmes et ça n'a plus rien d'surprenant..."

Il avait encore souri. Il était non seulement fort mais aussi terriblement gentil, le genre de garçon que j'aimerais bien avoir comme petit copain, même si bon, il avait entre 25 et 35 ans quoi.. Mais vous m'avez compris, enfin peu importe.


"-Ton Meganium est très fort, si j'comprend bien tu étais limité à trois attaques?"

Je regardais bêtement mes pieds, ayant beaucoup trop honte pour réagir, lorsque j'avais senti le poids du regard de Clyde sur moi : croisant les bras, prenant un air froissé, je l'avais dévisagé comme s'il était le coupable de cette défaite 

"Je peux savoir c'que tu r'gardes?!"

Je veux rentrer chez moi...

 

POV Clyde

19832737 10207314379297374 1782910807 n

J'avouais que ça me faisait quand même un peu marrer de voir Arthur en aussi mauvaise posture, surtout avec la vanne de Victoire sur son fouet-liane. En même temps, elle n'avait pas franchement tort, même si je n'aurais pas aimé à être à la place de mon pote, qui s'agaçait tout seul. Bon d'accord, pas tout seul, il s'agaçait à cause de moi, surtout. Et de Madame Grahyena qui faisait exprès de bien faire la peste. D'une certaine façon, elle me faisait penser à maman, qui peut avoir un niveau de pestitude assez élevé quand elle le veut... Parfois, je me disais que papa avait bien de la patience.

D'ailleurs, c'était mon pote qui commençait à la perdre, sa patience. Pourtant, ce fut Mangriffe qui finit par tomber par terre, hors combat : l'attaque Feuilles Magik de Meganium avait fait mouche. En vrai, je ne savais même pas trop quoi penser de ce combat. D'un côté, ça m'aurait saoulé que Victoire batte Arthur, mais de l'autre, je m'en foutais un peu, en fait. Par contre, je ne pouvais réprimer un sourire navré quand Victoire pleurnicha limite parce que le Meganium d'Arthur avait osé faire bobo à son Mangriffe. Genre depuis le début, elle croyait que les combats ne faisaient pas de mal aux Pokémon ? Non seulement elle est sans gêne, mais en plus, elle est naïve ! 

Arthur ne pu s'empêcher de s'esclaffer comme un con à cette réflexion, mais fut interrompu par Sacha, qui arrivait justement à cet instant. La pauvre petite Victoire semblait vouloir pleurer comme une gamine et je trouvais ça un peu pathétique d'être autant affectée : c'était qu'un match d'entrainement, contre mon pote en plus, s'il vous plait. Elle en verrait d'autres et des combats plus difficiles que ça, franchement... En tous cas, Saha trouvait le moyen d'être super gentil, donc comme quoi, il devait servir le même discours à tout le monde. A moins que lui aussi abuse des valiums ? 

En tous cas, la demoiselle semblait sous le charme, ce qui me faisait doucement rigoler. Mais ça ne sembla pas trop lui plaire que je la regarde, puisqu'elle m'engueula limite comme du poisson pourri. Je haussai un sourcil, croisant les bras à mon tour.


"Calmos, Mam'zelle. J'y peux rien si tu portes mal ton prénom. C'est vrai que «Défaite Morgan», ça sonne moins bien."

C'était sale de la descendre comme ça, j'avoue, mais je n'étais pas là pour lui servir de Chevroum émissaire, fallait pas poussé mémé dans les Ortides, non plus. Agacé, je me tournai vers Arthur qui ne devait sans doute plus se sentir péter après les compliments de Sacha.

"J'ai la dalle. On va grailler ? Le cours est bientôt fini de toute façon."

"Grailler ? C'est quoi c'te vieille expression ?"

Je gardais les bras croisés, ayant franchement l'impression de patauger dans l'imbécilité parfois. Fallait fréquenter tata Moka, il aurait plein de vocabulaire concernant la nourriture.

"Laisse tomber. Bon sur ce, Mam'zelle, essaie de te remettre !"

Je ne la regardai même pas en me cassant avec toute la dignité dont je disposais - c'est à dire plus qu'elle -, et lui fis un petit signe de main. Traitez-moi d'insolent, mais je trouvais ça super classe, à ce moment. Aussi classe que possible quand on a l'estomac qui grogne comme un Arcanin enragé.

 

POV Victoire 

Vic23 1

Mam'zelle.. Quel ringard! Il était parti et j'avais fini par l'ignorer, déçue. J'étais pas tellement triste d'avoir perdu en soi, mais plutôt d'avoir perdu après m'être vantée, et en prime devant ces crétins, et surtout devant Sacha. La honte! 
En plus, Mangriffe allait très bien, j'avais UN PEU exagéré, comme d'habitude, il avait juste été un peu sonné par l'attaque, mais au final, arrivés pour déjeuner dans le parc derriere l'école, il avait sauté sur ses Pokéblocs préférés "Royal Chaffouin" que papa avait glissé dans mon sac.. Jenny et Victor me disaient de m'en fiche de cette histoire, qu'ils connaissaient un peu Clyde et ils maintenaient que c'était juste son sens de l'humour et que c'était un "bon gars". Mouais, à d'autres! Ce type était tout bonnement insupportable et vaniteux, toujours à se la raconter, a se moquer des autres et à chercher la faille pour enfoncer le couteau dans la plaie! Je peinais VRAIMENT à croire que ca puisse être un "bon gars". Une fois mon plat de tagliatelles terminé car oui, papa avait acheté chez le traiteur italien hier, j'étais retournée en classe, en traînant des pieds... Les cours s'enchaînèrent finalement assez rapidement et je prenais bien soin d'ignorer Peverell et sa bande de cons. Anglais, soins Pokémon, botanique, arithmétique.. Je n'avais pas cessé de regarder ma Pokémontre, et finalement, la grosse cloche en forme d'Eoko de l'école avait fini par sonner la fin de la journée. J'étais sortie presque en courant, et Alice m'avait accompagné prendre mon bus. Comme tous les jours, elle était descendue bien avant moi, et voilà que le paysage changeait : les immeubles et les magasins se faisaient plus rares, puis je voyais défiler les premiers quartiers bourgeois, les petites maisons mitoyennes qui longeaient la route qui n'était plus vraiment goudronnée de partout, à la périphérie de Céladopole et enfin, la campagne. On avait roulé longtemps, seuls sur la route, et mécaniquement j'étais descendue à mon arrêt, enfin, au poteau défraîchi surmonté d'un panneau représentant un bus planté dans une motte de terre. Arrivé à un certain périmètre de campagne profonde, les arrêts n'avaient même plus de noms, et comme j'habitais dans le cul du Grayéna.. Il fallait encore que je marche 15 bonnes minutes dans la cambrousse jusqu'à la maison, mais comme il faisait beau désormais, c'était pas si gênant qu'ça, et ca allait sûrement faire du bien à Mangriffe de se dégourdir un peu les pattes! 
Finalement, le Xatu de la météo n'avait pas menti, mais il serait sympa de préciser les plages horaires où il va pleuvoir quoi! Ca me faisait penser que maman avait été présentatrice météo dans sa jeunesse, je trouvais ça un peu bizarre car à l'écouter, elle avait fait tous les métiers du monde, et au final elle ne faisait rien du tout.. Quand on était petites avec Satine, ça paraissait normal qu'elle reste à la maison, mais quand Oliver est né, ma soeur était partie en voyage initiatique Pokémon, donc ça faisait un enfant en moins à s'occuper... Bon après tout je supposais que c'était normal, enfin j'en savais rien.
L'air printanier me rendait de bonne humeur : vivre à la campagne c'était quand même trop cool, et l'air était tellement moins pollué..  Je longeais le ruisseau en regardant dans toutes les directions : partout quelque chose attirait mon attention, des fleurs, des Coconforts sauvages bercés par le vent... Je marchais sans me presser tandis que Mangriffe s'amusait avec des Papillusions.. 


"-Etouuuuuu etouuuuu!!"

Mon visage se fendit d'un grand sourire quand je vis Etourvol m'interpeller : j'arrivais enfin à la maison...

 

Chapitre suivant : Home sweet home!

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 24/07/2017

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site