Oubliette 3

Tandis que dans le présent James semble frappé d'amnésie, dans un espace-temps parallèle, le « vrai » James fait un étrange cauchemar...

Partie 3

Vestigion, Sinnoh. Quelques années auparavant.

-

James s'agita un peu dans son sommeil, angoissé par un mauvais rêve flou dans lequel il se faisait avaler par une forme noire étrange… Il se retourna sans ouvrir les yeux et serrât Jessie contre lui, se collant à elle, avant d'enfoncer son petit nez dans ses longs cheveux roses pour se rassurer, et il déposa un baiser dans son cou, tendrement, apaisé par sa simple présence.... lorsqu'il se reçu une grosse baffe dans le visage sortie de nulle part qui le fit se réveiller pour de bon.

« Ehhhh! Mais que... qu...? » Il découvrit aussitôt qu'il ouvrit les yeux qu'il était dans son sac de couchage, ou plutôt entre le sien et celui de Jessie, en plein air, qu'il faisait plutôt  bon dehors et qu'en plus de ça, ils n'étaient plus chez Délia...

« Ça va pas James, qu'est ce qui t'prends espèce de pervers! »

Jessie ne plaisantait pas : elle semblait vraiment hors d'elle, le poing levé, le regard noir et les dents serrées... 

« Mais... »

Il la regardait alors qu'elle le fixait toujours et il était sans voix face à sa Jessie, sa copine, en uniforme et... toute mince? 

« Qu'est-il arrivé à Victoire Jessie? »

« A qui? »

A...qui? James sorti de ses gonds, ne prenant pas le temps de réfléchir, écœuré et fou de rage, fou de douleur, il avait envie de tout exploser, de faire cramer la forêt, il se leva et s'approcha d'elle hors de lui, il se retenait de ne pas la gifler tellement il était choqué 

« NE FAIS PAS L'INNOCENTE QUE S'EST IL PASSÉ?!!!? T'as eu un accident?... -il eu soudain une pensée pour le fait qu'elle n'ai simplement subi une fausse couche ou un malheureux événement imprévu. Le fait qu'elle soit en uniforme voulait peut être dire qu'ils avaient du s'enfuir contre leur gré et qu'elle n'ait subi un incident tragique sur le chemin, il devait garder son calme, ne pas être trop méchant- Dis le moi, pardon je... je vais arrêter de crier dis moi juste... dis moi... juste... »

Il s'effondra au sol en pleurs sous les yeux ébahis de Jessie qui ne comprenait rien, se demandant quel Apitrini avait bien pu le piquer pour qu'il adopte un comportement si bizarre et terrifié...

« Euh... » Elle le regardait bêtement, un sourcil levé, lorsque Miaouss se leva à son tour et vint près d'elle pour analyser la situation lui aussi, ayant été réveillé par ces cris et les sanglots bruyants de son équipier...

« Bo qu'est ce qui lui arrive? »

« J'en sais rien, peut être qu'il rêve et qu'il nous fait une crise de somatulisme... »

« De qouo? »

« Mais si Miaouss tu sais, quand les gens agissent en dormant... »

« Tu veux dire somnambulisme? »

« Mais c'est c'que j'ai dit! »

« Non tu as dis sotantobulisme... »

« Ça m'étonnait! Lave toi les oreilles imbecile! »

James écoutait leurs chamailleries mais il avait envie de leur fiche des claques pour qu'ils se taisent, se demandant comment ils pouvaient être aussi détendus alors que Jessie avait probablement subi un traumatisme. Sa petite fille... quelle horreur, il ne s'en remettrait sûrement jamais, il était déjà raide dingue amoureux d'elle alors qu'il ne l'avait vu que via un appareil et qu'ils ne connaissaient même pas encore... 

«ARRÊTEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEZ !!!!!!!!!», hurla t il en se relevant tandis que Jessie et le félin détaillèrent son accoutrement : il était vêtu d'un petit pull gris avec un pantalon noir et des chaussures noires qu'il n'avait jamais porté auparavant... 

« Bo où t'as trouvé ces fringues de bobo? »

« C'est vrai James, tu les as volé à qui au juste? »

Il était trop énervé, son cœur battant à toute vitesse

« Ces vêtements sont à moi, je les ai acheté avec mon salaire dans une petite boutique à Jadielle… ET NE CHANGEZ PAS D’SUJET ! »

Ses équipiers échangèrent un regard avant d'exploser de rire 

« Le voilà qui fait des emplettes dans les magasins branchés »

« T'es vraiment une femmelette James! »

Il n'en revenait pas : ils se moquaient de lui! 

« Vous avez été drogués c’est ça ? C’est Elias qui nous r’trouvé ? Qu’est ce qu’il t’as fait Jessie ? QU’EST-CE QU’IL T’A FAIIIIIIIIIIT ??????!!! », s’énerva James qui la secouant comme un prunier, dans un état second proche de la folie

« EHHHH MAIS LACHE MOIIIIII QU’EST C’QUI T’PREEEEEEEEND !!!!!!! »

Jessie le repoussa violemment, le faisant tomber au sol, tandis qu’il se releva en tremblant, en transe

« DIS MOI LA VÉRITÉ, QU’EST C’QU’IL A FAIT A MA FIIIIIIIIIILLEEEEEE !!!!!!! »

« Mais de quoi tu parles... ?? »

« DE VICTOIRE, TU VEUX ME LE CACHER POUR ME PROTEGER ? T’AS CRU QUE JE M’EN RENDRAIS PAS COMPTE ? OU C’EST A MOI QU’IL A FAIT QUELQUES CHOSES ? DITES MOI LA VERITÉ !!!!!!!!!! »

Miaouss tira Jessie par le bras pour lui parler en messes basses tandis qu’elle dévisageait son équipier d’un air idiot, la bouche entrouverte, incrédule

« Je crois que ce bougre a été hypnotisé par un Pokémon sauvage… »

« C’est sur, ce qu’il raconte ne tiens pas d’bout… »

« PARLEZ A HAUTE VOIX ! J’AI LE DROIT D’SAVOIR ! C’EST DE MA FILLE DONT ON PARLE ! ET JE FERAI JUSTICE MOI-MEME S’IL LE FAUUUUT JE VAIS TOUT CASSER JE VAIS RETOURNER TOUTE LA PLANETE ! »

« Ou p’t’être que quelqu’un lui a volé ses capsules de bouteilles et qu’il nous pique une grosse crise… ? »

« Qui sait… peut être qu’il est tout simplement tombé sur la tête, il a deux pieds gauches… »

« CA SUFFIIIIIIIIIIIIT !!!!!! JESSIE ARRETE DE FAIRE SEMBLANT N’ESSAIE PAS DE ME PRESERVER JE PEUX ENCAISSER C’EST BON ALLEZ DIS MOI ! DIS MOIIIIIII !!!!!!! »

« C’est plutôt toi qui va nous dire c’qui t’arrive espèce de débile ! »

« Ouais Miaouss a raison ! Arrete ton char et dis-nous c’qui t’tracasse ! »

« Pourquoi on est là ? Qu’est ce qui s’est passé ? Qu’est il arrivé à Victoire ? »

« Mais on a pas bougé ! »

« Et qui est Victoire ?... »

James restait immobile, sur les genoux, les mains au sol, la bouche déformée par la peur

« Mais c’est ma… ma fille, notre fille Jessie ! Comment tu peux me demander ça Miaouss ?... »

« Notre… QUOIIIII ??? »

« T’as un enfant caché avec ce boulet Jessie ? »

« NON MAIS CA VA PAS LA TETE ?! »

Elle le regardait tandis qu'il sanglotait à chaudes larmes, gémissant de terreur. Il avait envie de disparaître, de courir à toute vitesse dans une direction quelconque juste pour fuir cette horrible réalité...

« James...?»

Jessie, qui prenait à la légère son drôle d'état au départ, se mit à s'inquiéter très sérieusement face à ses plaintes désemparées et son chagrin évident, aussi elle posa doucement sa main sur son épaule et vint se placer à côté de lui, avant qu'il ne l'étreigne en se mettant à sangloter dans son cou...

« Ça... va aller James, c'est rien... », tenta t elle en lui tapotant un peu le dos, transmettant à Miaouss via le regard que quelques choses n'allait pas et qu'il valait mieux pour lui qu'il n'agisse car elle ne savait pas quoi faire...

« Jessie… Qu’est-ce que… qu’…. » Il n’arrivait plus à parler tellement il pleurait tandis que Miaouss le regardait d’un air hagard en se demandant ce qu’il allait bien pouvoir lui dire…

« Jessie qu’est ce qui s’passe… ? », gémit il en morvant dans ses cheveux, la dégoutant au plus haut point mais elle n’osait pas le virer tant il lui fendait le cœur

Elle lançait des regards désespérés à Miaouss, lui faisant des gestes dans le dos de son équipier pour qu’il l’aide à se tirer de cette situation affreuse que celle d’avoir sa précieuse chevelure enduite de caca de nez liquide provenant tout droit des sinus de James… Elle esquissa un petit geste de recul mais il la serrât plus fort…

« Je peux pas croire qu’elle soit plus là… », murmura-t-il en la serrant de toutes ses forces, l’étouffant presque en lâchant des petites plaintes de douleur profonde

« Mais qui bordel ? », se demandait Miaouss en questionnant Jessie, qui le fixait de ses grands yeux bleus de merlans frits

« J’en sais rien mais brise ce silence avant que je ne l’envoie vers d’autres cieux, lui et ses jérémiades ! », lui répondit elle par télépathie

Il se releva et se plongea dans son regard tandis qu’elle ne remuait pas d’un poil, presque effrayée, et il passa ses doigts dans ses cheveux, lui caressant la joue, la détaillant avec difficulté tant ses paupières étaient boursouflées

« Je suis désolé ma puce, je suis tellement désolé, ça doit être tellement dur pour toi, si seulement je… j’ai… » Il se tu un instant en mettant ses cheveux derrière ses oreilles dans une caresse, lui tripotant le visage comme un aveugle, et elle restait immobile et interloquée, avant qu’il ne s’approche un peu plus et ne lui vole un baiser

« Heiiiiiiiiiiin ? » Miaouss devient livide et se décomposa, laissant sa bouche trainer au sol comme le loup de Tex Avery alors que de son coté, Jessie sentait son cœur s’emballer à mille à l’heure, et elle se laissa faire quelques secondes, choquée, bouleversée, envoutée… Elle se sentait décoller plus vite que la lumière, perdant la tête en sentant les lèvres délicieuses, douces et chaudes de son équipier dévorer tendrement les siennes… et elle le repoussa violemment, ne pouvant pas admettre qu’elle puisse être séduite par ce nigaud imbécile…

« Qu’est ce que tu James que… ? », bafouilla t elle en rougissant, confuse, tandis que Miaouss était en état de choc, cloué au sol la gueule ouverte

 

-

 

A plusieurs années-lumière de cette scène improbable, James écoutait Jessie sans bouger, attentif et sans réaction…

 

« … et tu as voulu me protéger d’une attaque laser glace pendant le concours et tu as sauté sur scène, tu t’es interposé et alors j’ai… »

 

Mais il n’écoutait plus, terrifié, se demandant comment il avait pu en arriver là : lui, en couple avec Jessie… ? Il ne l’avait jamais envisagé et à vrai dire il n’avait pas envie d’y croire ni d’en savoir plus. Quelle horreur, dans quoi s’était il embarqué… ?

 

 

Précédent

Suite

20 votes. Moyenne 4.65 sur 5.

Commentaires (8)

1. Erika 20/03/2017

Les cacas de nez dans les cheveux de Jessie, quelle horreur ça doit être pour les faire partir

2. Erika 20/03/2017

C'est aussi déroutant pour Jessie que pour James.

3. Chacha 11/03/2017

Bonsoir Smogo (ton pseudo me rempli de joie, il me rappelle la bonne vieille époque de l'OS et smogo, ce joyeux coussin péteur!), la suite est prévue pour incessamment sous peu, surement en fin de semaine pro car avec tout le travail que j'ai je n'ai pas commencé à l'écrire encore :)
Merci en tout cas !

4. Smogo 11/03/2017

Bonjour. Quand sera prévue la suite ? Je me languis déjà.

5. Carole 05/03/2017

Bonjour ! Je ne commente pas par ce que je ne suis pas doué pour mettre des mots sur mon ressenti
mais je lis vos fanfics avec beaucoup de plaisir à chaque fois. Image]

6. Chacha 04/03/2017

En fait non je n'ai rien changé, j'ai juste remplacé le verbe "frapper" mais le verbe "gifler" :) comme quoi parfois à la relecture on interprete différemment :) Merci beaucoup en tout cas :)

7. Sakura-lionel 04/03/2017

Je suis heureuse et soulagée de retrouver ce chapitre. Il y a eu du changement, c'est bizarre mais cette fois j'adore, James qui s'en veut, qui regrette et s'excuse de sa réaction trop impulsive c'était ce qui manquait. Et cette fin nous replonge en plein désir urgent de lire la suite. Jessie actuelle arrive au moment crucial de son récit. Et j'aurais risqué de manquer tout ça. Je suis bonne à me gifler moi-même parfois !

8. Prysmalion 04/03/2017

Big like

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 12/03/2017

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site