Les meilleures années de votre vie rien qu'à tous les trois (6)

Chapitre 6 : Un départ bien douloureux

 

Au petit matin, nous nous réveillons par terre, avec quelques couettes qu’on avait installées là. Pour notre dernière nuit on avait préféré dormir tous ensembles au sol plutôt que le confort d’un lit moelleux. James se réveilla en premier puis, me secoua doucement l’épaule.

  • Jess ? Tu es réveillée ? Me dit-il d’une voix douce.

  • Hm ? J’ouvris un œil pour l’apercevoir. Nous étions si proches. Mon cœur battait la chamade.

  • Je vais faire mes valises, tu peux m’aider à rassembler toutes mes affaires ? C’est un peu éparpillé partout donc tu vois… Enfin si tu ne veux pas je le ferai seul !

  • Non, non t’inquiètes je vais t’aider. J’te dois bien ça.

  • Merci.

Je me levai donc et parti à la recherche d’affaires égarées lui appartenant. Je n’eus rien trouvé. Je repartis donc vers sa chambre où il mettait un à un ses vêtements. La simple vue de sa valise me faisait mal. Je m’approchai timidement vers lui. Il se retourna et me tendit son poing… Mais pourquoi ?

  • Jessica, prend ceci en gage de toute ma gratitude et mon amitié envers toi.

Il ouvrit sa main, dedans se trouvait un magnifique collier avec un pendentif Ying et Yang. Je ne m’attendais pas du tout à ça. J’étais tellement heureuse. En plus James m’avait appelée par mon prénom complet. Lorsqu’il le faisait, je savais bien que ce n’était pas pour rire.

  • James, je… Merci. Dis-je d’une voix sincère.

  • Le Yin c’est moi et le Yang c’est toi.

Je souris à ce qu’il venait de dire. Je trouvais ça touchant de sa part. J’ai lu quelque part que le Ying et le Yang se complètent et que l’un ne peut exister sans l’autre.… Alors peut être… Au moins… Avais-je le droit d’espérer ?

Il prit sa valise et ouvrit la porte. Il laissa traîner sa valise dans le ‘’salon’’ et parti réveiller Miaouss. Il prit la même méthode douce qu’il avait utilisée pour me réveiller. Si attentionné…

  • Miaouss ? …Miaouss ?

  • Nyaa… encore un peu de poulet !

  • Miaouss ! Réveilles-toi je vais partir.

  • Hmm… Alors… Tu pars ?

  • Oui là tout de suite.

  • Nyaa… Tu vas me manquer !!!!

Le félin sauta au cou de James qui, celui-ci, lui rendit son étreinte en disant : «  Prend bien soin de Jessie  ». Il reprit sa valise et se dirigea vers la porte. Avant de partir, il nous adressa un dernier regard puis se retourna, valise à la main. Je serrais le collier encore plus fort contre mon cœur. J’avais l’impression d’être dans un film dramatique. Cette situation paraissait tellement irréelle et pourtant… C’était loin d’être terminé.

 CHAPITRE PRECEDENT - CHAPITRE SUIVANT

7 votes. Moyenne 4.86 sur 5.

Commentaires (1)

1. tilit11 19/08/2012

C'est tellement triste ...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 21/08/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site