Les chroniques de Miaouss (9)

Chapitre 9: L'album

James : Jessie, et si on racontait ce qui s'est passé le soir de ton anniversaire ?

Jessie : Si tu veux. Je garde un très bon souvenir de cette soirée.

Miaouss : Hé ! Qu'est-ce qui s'est passé ce fameux soir ? Pourquoi je ne suis pas au courant, moi ?

James : Tu n'étais pas là, il n'y avait que Jessie et moi.

Miaouss : Mia, alors c'est un moment romantiiique ! Ça va intéresser du monde. Racontez-le bien, comprit ?

Jessie : James va le raconter et moi je vais le surveiller.

James : Ça marche !

Le soir même de l'anniversaire de Jessie, James fut réveillé par un bruissement près de lui. Il ouvrît les yeux et aperçu son amie, qui sortait de la chambre. Au bout de quelques secondes, il commença à s'inquiéter et finit par se lever pour partir à sa recherche. Il la retrouva dans le salon, assise devant une tasse de thé.

-Jessie, que fais-tu là ? S'inquiéta le séduis… aïe… jeune homme en s'asseyant à ses côtés.

Son amie leva la tête vers lui et plissa les lèvres.

-Je n'ai pas 20 ans, lâcha-t-elle d'un air abattu.

Sur le moment, James ne sut que répondre face à cette évidence. Tout ce qu'il voulait, c'était que Jessie soit heureuse. Mais que faire, lorsque la réalité même des choses la rendait malheureuse ? Il ne prit pas le temps de réfléchir plus longtemps, et choisit de tout nier en bloc.

-Bien sûr que si ! Tu as soufflé 20 bougies, donc tu as 20 ans ! C'est logique ! Lança-t-il joyeusement.

-James… Soupira-t-elle sur un ton las. Je ne suis pas idiote, je te signale.

Le jeune homme si beau que… aïe… baissa la tête. Il ne voyait pas ce qui pourrait remonter le moral de son amie. Sans compter qu'il était encore à moitié endormit. Mais finalement, il n'eut rien à dire, car Jessie continua à parler.

-Ce qu'il y a c'est que… Je vois le temps passer, et parfois je me dis que je n'arriverai jamais à faire tout ce que j'aurais voulu. J'avais des rêves, des projets, et j'ai l'impression qu'ils s'éloignent de moi peu à peu.

James la regarda avec compassion. Lui aussi avait des rêves, mais il s'en fichait car il avait réalisé le plus merveilleux de tous : Vivre libre. En jetant un regard de côté, il remarqua que Jessie venait de se prendre la tête dans les mains. Il voulait vraiment lui venir en aide, et même s'il était incapable de l'aider à accomplir ses rêves, il lui ferait réaliser à quel point sa vie était fantastique, à quel point ELLE était fantastique. Si belle et intelligente, et forte et déterminée… qu'au final, elle n'avait aucune raison d'être triste ou d'avoir des regrets.

-Jessie, tu ne trouves pas que ta vie est quand même merveilleuse ?

A ces mots, Jessie le regarda droit dans les yeux, comme pour évaluer sa sincérité. Le magnif… aïe… jeune homme soutint son regard. Il le pensait vraiment. Pour lui, parcourir le monde avec des amis comme Jessie et Miaouss était bien au-delà de toutes ses espérances. Il ne pouvait pas être plus heureux, et il voulait que Jessie ressente la même chose. Ça lui rendrait surement le sourire, se dit-il avec espoir. Mais Jessie détourna le regard et poussa un profond soupir, avant de répondre sur un ton las.

-Si tu le dis…

James savait ce qui la perturbait. Il la connaissait sur le bout les doigts. Combien de fois s'étaient-ils raconté leurs rêves, alors qu'ils étaient au plus bas ? Il savait qu'elle voulait par-dessus tout être célèbre et adulée de tous. Le jeune homme à la bea… aïe… hésita un moment, puis plissa les lèvres et retourna dans la chambre. Il en ressortit quelques secondes plus tard avec un album à la main. James posa l'objet sur la table et se rassit auprès de son amie.

-Je confectionne ceci depuis que tu as gagné ton premier ruban, lui expliqua-t-il. Je voulais te le donner pour fêter le jour où tu participerais au festival pokémon, mais je pense que ça te seras plus utile si je te le montre maintenant.

James observa son amie ouvrir l'album sans un mot. Quelques secondes plus tard, un sentiment de satisfaction l'envahit quand il aperçut les yeux de Jessie briller d'excitation. Elle observa les images et lu quelques instants la première page, puis survola le reste de l'album, pour voir jusqu'où cela allait. Il était rempli de photos d'elle sur scène et de coupures de journaux et magazines qui évoquaient ses performances remarquables. Son sourire radieux était revenu. Arrivée à la dernière page qu'il avait rempli, la jeune femme sauta au cou de son ami en guise de remerciement.

-Il te plait ? Demanda timidement James, sachant déjà la réponse.

-Il est parfait. Merci beaucoup, répliqua-t-elle avec émotion.

Ils se séparèrent et Jessie prit l'album et alla s'installer sur le canapé.

-Tu viens le lire avec moi ?

Miaouss : Ohh, si c'est pas mignon…

Jessie : Arrête de ricaner Miaouss, il n'y a rien de mignon là-dedans !

Miaouss : Si tu le dis…

CHAPITRE PRECEDENT - CHAPITRE SUIVANT

7 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Rocket-Girl 04/12/2012

On a pas tous les jours 20 ans. N'est-ce pas Jessie? LIKE

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 10/12/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site