La valeur de l'amitié

Le jeune homme aux cheveux lavande frissonna tout en battant des paupières, son coeur palpitant dans sa poitrine à lui en rompre les côtes, lui faisant comprendre qu'il était bien en vie.

Lorsqu'il entrouvrit ses yeux une lumière blanche l'aveugla, le forçant à les refermer tout de suite. Il ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Où était-il? Que se passait-il? Avait-il été assommé lors d'une chute suivant un décollage vers d'autres cieux? Il se sentait bizarre et désorienté.

Il réentremprit d'ouvrir ses yeux, lentement, prudemment, tout en soulevant ses bras devant son visage pour contrer la lumière, deux silhouettes indistinctes apparurent brutalement au dessus de lui.

- "Jessie? Miaouss? C'est vous?" essaya t'il.

- "Il se réveille docteur." fit une voix féminine apparemment assez jeune.

-"Très bien, restez avec lui Gillian." répondit une voix masculine plutôt âgée qu'il lui semblait connaître. Il entendit le bruit des pas de cet homme qui s'éloignaient puis le son d'une porte se refermant derrière lui.

-"Où suis-je et qui êtes vous?" demanda le garçon confus tout en se frottant les paupières avec ses poings en repoussant dans ce geste la mèche de cheveux qui lui tombait au milieu du visage, lui donnant un air mignon qui contrastait avec son travail de brigand.

Ce garçon était comme un oisillon tombé du nid. Sans repères et sans attaches il avait choisit de son plein gré de rejoindre une organisation criminelle pour enfreindre à sa manière les règles de bienseillance qui lui avaient été inculquées sans cesse durant toute son enfance et qui l'avaient rendu malheureux mais au fond de lui même il n'avait rien d'un criminel.

James n'était pas une mauvaise personne. Son travail bien que difficile et trop souvent dégradant il l'appréciait grâce à la compagnie de ses équipiers auxquels il s'était attaché si fort qu'il les considérait comme sa nouvelle famille.

En ce moment de solitude où il ne savait pas ce qu'il advenait de lui, la présence de ces deux êtres était primordiale. Le jeune homme tourna donc sa tête nerveusement en forçant ses yeux à se concentrer malgré la douleur qui brûlait ses pupilles pour essayer de retrouver la trace de ses si chers compagnons.

Mais tout en regardant nerveusement autour de lui il ne put les discerner nulle part; il constata qu'il était seul avec une inconnue dans une sorte de hangard où se trouvaient stockés des tas de casiers et étagères portant des fioles ainsi que plusieurs ordinateurs. Cet endroit ressemblait fortement à un laboratoire.

- "Bonjour James, heureuse de vous retrouver parmi nous."

Le regard du jeune homme se posa sur la femme aux longs cheveux verts qui s'était adressée à lui. Elle portait un manteau de laboratoire blanc sur lequel était exposé un petit logo familier au niveau de sa poitrine gauche. Ce "R" rouge il le connaissait trop bien.

- "Vous... vous travaillez pour la Team Rocket? Est-ce que vous êtes un médecin?"

- "On peut dire ça." se contenta de répondre l'intriguante femme. "Je m'appelle Gillian et je travaille pour l'unité scientifique de la Team Rocket en collaboration avec le docteur Zekor. Je pense que vous le connaissez bien."


- "Oui. Nous avons travaillé ensemble à Unys mon équipe et lui."

- "Le docteur Zekor travaille sur une expérience scientifique secrète qui a pour but de transmettre certains dons des Pokémon à des humains. Pour ce faire il avait besoin d'un cobaye."

- "Attendez une minute... vous êtes entrain de me dire que?..."

Le jeune voleur libéra un rire nerveux en pensant qu'il devait certainement être entrain de rêver. Rien de tout cela n'avait de sens. Pourquoi aurait-il été choisit lui comme rattata de laboratoire et justement par un scientifique qui les avait aidé pour leurs missions ses équipiers et lui.

- "Vous ne vous souvenez donc de rien?" demanda l'inconnue.

- "Non. Je n'y comprend rien du tout."

- "Quels sont vos derniers souvenirs?"

Le jeune homme ferma ses yeux pour se concentrer en essayant de retrouver la mémoire qui pourrait lui fournir une explication logique à son état actuel.

Les dernières images qui revinrent dans son esprit étaient celles du repas du soir qu'il avait partagé avec ses deux équipiers et amis. "Partagé" en quelque sorte car seuls Miaouss et lui avaient reçu de la nourriture.


Voilà comment ces évènements s'étaient déroulés:

 Sa partenaire au longs cheveux fuschia: Jessie, le petit chat pokémon de couleur crème qui les accompagnait dans toutes leurs aventures: Miaouss et lui même s'étaient réunis autour de leur feu de camp comme à leur habitude...


... mais ce qui avait différé de l'ordinaire c'était que pour une fois, Jessie s'était proposée pour faire la cuisine. Elle leur avait concocté une sorte de soupe pas spécialement bonne qu'ils avaient été ordonnés de boire jusqu'à la dernière goutte.

Miaouss se plaignait que c'était trop chaud donc il avait traîné pour boire, se contentant de souffler sur la soupe; pourtant le bol de James était à peine tiède et en faisant fis de son goût il n'avait pas trop peiné à l'ingurgiter.

Le jeune homme avait remarqué que son compagnon pokémon le fixait d'un air triste ou ennuyé; il lui avait d'ailleurs posé la question.

- "Tu as un soucis Miaouss? On dirait que quelque chose te préoccupe?"

- "C'est - c'est à dire que..."

Le chat pokémon n'eut pas le temps de terminer sa réponse car Jessie s'était empressée de s'interposer entre eux pour le menacer d'un poing serré.


- "Si tu as le malheur de dire le moindre commentaire dérangeant au sujet de la soupe je te la ferais rentrer par les oreilles! Entendu Miaouss?!"

Le pokémon se contenta d'acquiescer d'un air effrayé mais toujours triste. Cependant malgré les questions qui lui brûlaient les lèvres, James avait décidé de ne plus trop attiser la dispute donc il s'était remit à boire silencieusement mais arrivé à la moitié du bol il fut prit d'une étrange somnolence. 

Il avait laissé échapper involontairement son bol de ses mains et ensuite c'était le trou noir, il supposait qu'il était tombé endormi.

~~~~~~~

- "Je... je crois que je commence à comprendre..." murmura James en s'adressant plus à lui-même qu'à la scientifique qui le dévisageait.

Un autre flash-back apparu dans son esprit torturé, celui-là remontait à quelques heures auparavant. Ses équipiers et lui avaient reçu un appel du docteur Zekor sur l'ordinateur portable:


- "Bonjour docteur Zekor!" s'étaient-ils exclamés tous les trois tout en se redressant et en faisant à ce dernier un salut militaire.

- "Qu'est-ce qui nous vaut cet honneur? Ca fait longtemps que vous ne nous aviez plus contacté." fit Miaouss. Il jubilait déjà en s'imaginant que le vieux scientifique allait leur proposer une nouvelle mission importante donnée par le boss.

- "J'ai un deal à vous proposer." avait annoncé le vieil homme. La question qu'il allait poser ensuite était surprenante et inquiétante à la fois:
"Je voudrais savoir jusqu'où vous seriez prêts à vous enguager par loyauté à la Team Rocket?

- "Que voulez vous dire?" questionna Jessie intriguée.

- "Seriez vous prêts à vous sacrifier pour la science?"

Le trio s'étaient échangés des regards sceptiques et inquiets.

- "Heu... ça dépend... en quoi cela consisterait-il?" avait essayé James à son tour.

Alors le vieux savant fit une description remplie d'explications scientifiques que le trio écouta à peine. Il termina en informant:
- "Le sujet de test reçevra plusieurs injections d'un sérum lui permettant d'acquérir certains dons psychiques de pokémon."

Cette phrase interpella James.

- "Des dons... psychiques?... Un peu comme..." commença t'il.

- "... Mew, exactement."

- "Non je pensais à Sépiatop, Mime Junior ou Eoko."

- "Pourquoi pas."

- "Si j'ai bien compris vous avez besoin d'un sujet humain?" ajouta Miaouss.

- "Tout à fait."

Le chat pokémon libéra un soupir soulagé d'un énorme poids en comprenant que ça l'évinçait de la liste des recrues potentielles sans qu'il soit obligé d'admettre sa lâcheté.

- "Autrement dit, ça ne concernerait que James et moi?"

- "C'est tout à fait ça, Jessie. Je n'ai besoin que d'un cobaye. En échange je vous offrirais une jolie somme d'argent."

- "Sans compter que le sujet qui aurait reçu les tests gagnerait les pouvoirs d'un pokémon et deviendrait dans le cas d'une éventuelle réussite: un hybride plus précieux pour notre grand patron que n'importe quel pokémon rare pouvant entrer un jour en sa possession. Vous auriez donc tout à y gagner."

- "Je ne pourrais jamais me plier à ça car j'ai peur des piqûres." avait laissé échapper James en ne réalisant pas vraiment la menace qui pesait sur lui.

Son équipière féminine paraissait sceptique.

- "Alors Jessie quelle est votre réponse?" pressa Zekor.

L'expression de la jeune femme était devenue de plus en plus pensive. Elle ne répondit pas immédiatement mais finit par lâcher.

- "Quels seraient le pourcentage de risques?"

- "Très faible. L'expérience se passera bien et ce sera tout profit pour vous. Pensez-y vous récolterez: L'argent, la puissance et la gloire."

- "Je vous recontacterais plus tard."

Et ensuite l'écran de l'ordinateur était devenu noir.

Tout de suite après ça, James avait demandé à son équipière: "Tu ne vas quand même pas faire ça Jessie! Tu ne vas quand même pas accepter de devenir un cobaye! Ca voudrait dire qu'on risquerait de ne plus se revoir! Imagine si l'expérience se passerait mal , tu pourrais y perdre la vie!!!"

- "James... Tu as entendu ce qu'a dit le docteur Zekor les risques sont très faibles et nous avons tout à y gagner." le rassura t'elle.

- "Mais Jessie..."

- "C'est bon, oublie ça, je n'ai pas encore donné mon accord après tout. On ne va pas se prendre la tête toute la soirée avec ça. N'y pensons plus."

James savait bien que quand Jessie décidait de mettre un terme à une conversation il était préférable de ne pas la relancer sous peine de provoquer ses crises de colère; la jeune femme étant très susceptible.

Le sujet semblait être tombé à l'eau pour le reste de la journée. Du moins, c'était ce que le jeune voleur avait cru... et il s'était trompé.


Jessie avait sûrement recontacté le docteur Zekor plus tard mais au lieu de se proposer elle-même comme cobaye elle avait certainement proposé un autre deal bien plus intéressant pour elle: échanger son équipier contre de l'argent et Miaouss s'était montré complice avec elle en évitant de passer aux aveux au moment où elle avait servit la soupe qui contenait un somnifère.

- "Tout est clair désormais!" s'exclama James avec effroi. "Non... non... ce n'est pas possible..."

Maintenant qu'il avait pris conscience de ce qui lui arrivait vraiment, le jeune homme désemparé réalisait attrocement que les deux personnes qui lui étaient les plus chères au monde l'avaient trahi. Comment allait-il pouvoir survivre à ça?

À suivre...

Qu'avez-vous pensé de ce début de fanfic? Vous l'avez aimée? Vous désirez que je la continue? Commentez s'il vous plaît. Merci.

SUITE

9 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. Fluttershy 13/03/2015

Merci pour vos commentaires je suis très touchée. Je ne m'attendais pas à ce genre de réactions, maintenant je suis un peu inquiète de vous décevoir ensuite. Je vais essayer de faire de mon mieux en me remettant à l'écriture dès ce soir. Vous êtes vraiment gentils en tout cas.

2. Béné-du-63 13/03/2015

Oh bon sang mais tu ne peux pas nous laisser sur notre faim comme ça!!!! Jessie ne peux pas faire ça à James c'est impossible!!!!!!! Je veux connaître la suite et j'espère que ça se terminera bien, ça stresse!!!

3. Kojiro64 13/03/2015

COONTINUUUUUUU!!!! J'adooore ce genre de fic!! J'avais eu un idée ressemblant a ça mais... J'ai abandonné par flemme.... JE t'en supplie!!!! continu!! en plus tu ecris trop bien!!!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Date de dernière mise à jour : 18/03/2015

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site