La TR s'envole de ses propres ailes 3

CHPT 3 : Des retrouvailles surprenantes.

Blottie dans les bras de sa mère, Jessie le visage trempé de larmes, ne voulait pour rien au monde cesser, cet instant de bonheur impensable. Miyamoto, serrait sa fille contre sa poitrine et lui caressait tendrement les cheveux, elle pleurait de joie, elle aussi.«Chut…ça va aller maintenant, dit-elle, nous ne serons plus séparées désormais, je t'en fait la promesse.

-Mais....mais, comment est-ce possible ?, sanglota Jessie, ils ont dit que tu étais morte...qu'il n'y avait aucun espoir…l'avalanche...

-Je sais. Mais l'espoir n'existe, quand y croyant vraiment...n'est ce pas Giovanni ?»

Miyamoto jeta un regard froid au Boss, qui s'était levé de son bureau, pour leur laisser un peu d’intimité. Il la regarda, d'un air honteux, avant de fermer la porte doucement. Miyamoto leva les yeux en l'air et soupira. «J'ai tellement de choses à te raconter ma pauvre chérie.», dit-elle se penchant sur sa fille, laisse-moi te regarder, tu as tellement grandi.Jessie se redressa et regarda sa mère, elle n'en croyait toujours pas ses yeux. Elle n'avait presque pas changé, elle était comme dans ses souvenirs, si ce n'est, les traits tirés par la fatigue.Miyamoto plaça ses mains sur ses joues en lui souriant.« Tu es magnifique ma fille. Je suis sûr que tous les garçons, doivent tomber à la renverse en te voyant. »

Soudain Jessie pensa à James. Il est vrai que c’est un garçon, mais avant tout un ami et rien d’autre, « pourquoi lui ? » se demanda-t-elle, « c’est un idiot ! ».

 «Si on allait s'asseoir, s’inquiéta soudain sa mère, tu n’as pas l’air bien. »

Jessie acquiesça et elles se dirigèrent vers la seule table de la pièce et ses chaises. Miyamoto tira l'une d’elles et fit un signe de tête à sa fille, qui pris place, avant de s’assoir à son tour en face d’elle. Jessie essuya ses larmes du revers de la main, elle n'avait pas pleuré comme ça, depuis la disparition tragique de sa mère justement. Mais cette fois-ci, son cœur ne souffrait pas, d'ailleurs, il ne souffrait plus, elle eût une sensation de vide, comme-ci son corp devenait soudain plus léger.

Voyant sa fille se détendre, Miyamoto souffla et lui souria de nouveau.«ça va mieux ? Tu reprends enfin des couleurs, tu étais toute blanche. Veux-tu boire quelque chose ma petite puce ?

-Non, ça va, je te remercie maman. Jessie reprit son souffle. Mais comment…comment ?

-Comment j'ai fait pour m'en sortir ? C'est vrai, c'est un miracle que je sois ici. Et le miracle d’autant plus grand, maintenant comme nous sommes réunies. Miyamoto mit une pause avant de continuer. -Et bien, il faut que tu saches que j'aurais pu te retrouver bien plus tôt, si je n'avais pas perdu la mémoire. 

-Tu as perdu la mémoire ? Jessie était sous le choc.

-Oui. Tout d'abord il y a eu cette mission, tu te souviens, je t'avais dit que c'était de la plus haute importance.»

C’est alors, que la mémoire retrouvée de Miyamoto s'ouvrit, donnant place à un immense paysage montagneux…la neige…les Andes....C’était il y a maintenant 22 ans.

Miyamoto était une jeune femme de 23 ans, maman d'une petite fille, elle se trouvait dans une situation délicate, les temps étaient durs et elle devait l’élever toute seule. C'est pourquoi, elle se trouvait dans cette montagne, sous les ordres de Madame Boss, à l'époque à la tête de la Team Rocket.Si elle réussissait cette mission, avec sa petite Jessie, elles n'auraient plus à se soucier de l'argent, car la garantie de se retrouver au grade suprême avec, bien évidemment, une grosse promotion à la clé, l’attendaient.

Pour l'heure, la tempête faisait rage et le froid était glacial sur cette montagne, les cheveux et les vêtements trempés, Miyamoto gravissait pas à pas son sommet, munie d'une simple carte, elle avançait avec difficulté, dans une épaisse neige qui lui montait jusqu'aux genoux. L'entraînement intensif qu'elle avait suivi pendant toutes ces années, lui avait donné un physique des plus étonnants, mais c'était l'image de sa petite Jessie, qui l’aidait à remonter son moral de battante. Elle pensait très fort à elle, seulement âgée de 5 ans, lorsque sa mère dû quitter le foyer et toute seule depuis tout ce temps.Fouillant dans la poche de son uniforme, Miyamoto en sortit une photo, celle de son petit cœur, prise juste avant son départ, Jessie n’avait cessé de pleurer ce jour là. Miyamoto soupira et resta un moment immobile. Juste la vue de cette photo, lui redonnait des forces et c’est le mental retrouvé, qu’ elle continua son ascension.

Cela faisait peut être bien 2 ans, qu'elle était loin, loin de sa maison, loin de sa fille, la notion du temps n’existe pas dans un tel endroit. Elle respira un peu d’air, qui lui glaça les poumons et décida d’enregistrer son rapport, car la nuit n’allait plus tarder à tomber. De son sac à dos, elle sortit un petit magnéto et commença à parler. Soudain une ombre passa au dessus de sa tête, d'un bond, elle se cacha derrière un gros rocher, qui se trouvait tout à côté. Elle sortit des jumelles et scruta le ciel, plus rien, elle soupira les laissant retomber sur ses genoux. La fatigue et la faim ont eu raison de ses hallucinations une fois de plus. Une brise légère se leva et la fit frissonner, puis c’est une grande éclaircie et le soleil qui la surplombaient maintenant. Elle n’avait pas vu ce spectacle depuis des semaines. La jeune femme en profita pour décrire ce qu’elle voyait au magnéto, jusqu’à ce qu’elle se sente observée. Elle se retourna, regarda partout, quand soudain une petite masse rose se montra. C'était lui, Mew, le pokémon légendaire, celui pour lequel elle avait parcouru tous ces kilomètres, celui pour lequel, elle avait traversés tous ces obstacles dangereux et pour qui, chaque jour et chaque nuit, elle ne cessait de penser. Sa mission, était de le capturer pour avoir cette promotion et enfin revoir sa fille. C'est lui qui allait tout changer, son destin, son avenir, sa vie, leur vie. Doucement,  elle s'avança dans la neige, ne le quittant pas des yeux, tout en continuant d’enregistrer la bande. Elle savait qu'il fallait agir en douceur, pour ne pas l'effrayer. Mew ne bougea pas, apparemment curieux de cette présence humaine ici, Miyamoto eût alors une idée.

« Bonjour Mew, commença-t-elle, comment ça va ? Je suis Miyamoto, je ne te veux pas de mal, mais juste te parler de ma fille. »

Elle tendit sa photo avant de continuer.« Elle s’appelle Jessie et j’aurais besoin de ton aide, pour lui permettre de grandir dans les meilleurs conditions possibles, car la vie n’est pas si simple, pour nous les humains. 

-MEW ? Le pokémon surpris, l’écoutait avec attention.

-Oh, tu es si mignon et si fort, je suis sûr que nous pourrions réaliser de grandes choses ensemble. » 

Au fur et à mesure qu’elle parlait, Miyamoto se rapprocha si prêt du petit Mew, qu’elle aurait pu l’attraper à main nue.

« Mew…

-Voilà Mew, tu veux bien que je te ramène avec moi ? Je te promet, que nous ne te ferons aucun mal. 

- Mew ! »

Mais le pokémon prit la fuite, comme-ci quelque chose l’avait effrayé. Il regarda une dernière fois Miyamoto, avant de disparaitre dans la tempête se réveilla de nouveau.  Pas de temps à perdre, il fallait  le retrouver au plus vite et Miyamoto s'empressa de partir à sa poursuite, quand soudain elle fût arrêtée par quelque chose qui bougea sous ses pieds. Un frisson parcouru son corp, «mais qu'est-ce que...».

C'était la montagne toute entière qui tremblait à présent. Elle compris alors, que c’était une avalanche qui avait fait fuir Mew. Les pokémons ont cette faculté de ne faire qu’un avec la nature. Il fallait trouver au plus vite un endroit où se réfugier, car une déferlante nappe neigeuse descendait droit sur Miyamoto, qui laissa tomber son magnéto au sol. Sans perdre son sang froid, elle couru vers l’énorme rocher qui se trouvait à quelques mètres et se recroquevilla derrière.

«Cela me protègera peut-être...faites que je survive...pour ma petite Jessie...je dois vivre...»

Dans un sanglot elle mit sa tête entre ses genoux, avant d'être frappée par la tonne de neige qui s'écrasa sur le rocher. 


«Noir...tout est si noir...est-ce ça la mort ? Je ne sens plus rien...mon coeur....bat-il encore ? ...Jessie.....» 

SUITE

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 07/11/2011

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site