De l'autre côté du miroir (4)

#4: Confrontation


Sacha se concerta du regard avec ses amis. Puis il reporta son attention sur le jeune homme, solennel :
-Marché conclu.
Miaouss et Jessie à ses côtés, James sourit :
-J’espérais que tu dirais ça.
……………………….

-Le match se déroulera donc en extérieur, reprit « James ».
Sacha acquiesça :
-Sortons d’ici.
Et le groupe –maintenant composé de Sacha, Serena, Lem, Clem, et les deux trios Rocket- se mit en marche, pressé de sortir de la Grotte Miroitante. Le trio maléfique avançait en tête, soutenant qu’il connaissait le chemin à suivre, immédiatement suivit de leurs doubles.
Les compagnons de voyage de Sacha se rapprochèrent rapidement du jeune garçon, formant un petit attroupement.
-Et maintenant ? Chuchota Serena. Tu as un plan pour nous sortir de là ?
Son ami baissa la tête :
-J’en ai un, oui. Je vais gagner ce combat.
Lem l’observa, anxieux :
-Sacha…Nous sommes dans un autre monde. Si ça se trouve, ces bandits sont beaucoup plus forts ici…
L’intéressé le regarda, l’encourageant à continuer.
-D’ailleurs, poursuivit-il, il me semble que ce monde ne nous propose pas simplement des clones de nous-même… Ce ne sont pas de vulgaires copies, mais des personnes à part entière avec une personnalité qui leur est propre. 
Il secoua la tête :
-Ils nous ressemblent uniquement sur le plan physique, c’est tout. Tant qu’on y est, je ne sais pas si tu as remarqué, mais les caractères sont définis d’une façon bien précise ici…
Serena lui fit un signe de la main, lui indiquant de s’arrêter:
-Si tu me le permets, Lem, je vais lui expliquer.
Elle se tourna vers Sacha :
-Vois-tu, Lem m’en a déjà fait part de ses théories… D’après lui, les habitants de ce monde possèdent exactement la personnalité inverse de leur sosie.
Le garçon pencha la tête :
-Sur quoi se base-t-il pour faire des conclusions pareilles ?
Le blond reprit la parole à voix basse:
-Hmm. C’est la partie la plus intéressante. Depuis que nous sommes ici, j’ai analysé les comportements de ces trois-là, fit-il en désignant leurs nouveaux ennemis de la tête. 
Il farfouilla ensuite dans son sac à dos quelques instants, et brandit victorieusement ce qui ressemblait à des notes. Il les mit sous le nez de Sacha et à la vue de Serena et Clem.
-Voici ce que j’ai pu en tirer. Tout d’abord, le James de ce monde est beaucoup plus assuré, confiant et franc que celui que nous connaissons. Et vu la manière dont il se comporte avec ses coéquipiers…Je dirais un poil macho aussi. 
Ses amis l’écoutaient attentivement.
-Ensuite, passons à Miaouss. Ah…lui, c’est un peu plus compliqué, déjà. En le voyant, j’ai eu l’impression qu’il se donnait une image…
-C’est-à-dire ? Coupa Sacha.
Serena soupira :
-Laisse-le parler et tu le sauras, idiot.
Le dresseur la fusilla du regard mais se tut.
-Bien, donc comme je le disais, continua Lem, je pense que ce Miaouss se donne une image. Il veut nous faire croire qu’il est dur, alors que je suis persuadé qu’il n’est pas si mauvais. C’est assez compliqué à expliquer, mais c’est l’impression que j’ai eu. De plus il m’a paru juste obéir aux ordres de James.
Il reprit son souffle. 
-Enfin, parlons de Jessie, dit-il. C’est peut-être le changement qui m’a le plus marqué. En effet, celle de notre monde a un caractère plutôt…vraiment très fort, explosif, si je puis dire. Logiquement, le contraste doit être encore plus flagrant: ici, elle ne s’assume plus du tout et manque énormément de confiance en elle. Ça se voit rien qu’à ses habits. Elle reste dans l’ombre. 
Lem regarda tour à tour ses amis, cherchant leur opinion :
-Et quand on y pense, c’est tout à fait sensé. Quel est le contraire d’une personne forte et exubérante ? Quelqu’un de timide et introverti. Un individu d’une gentillesse extrême ? Oubliez, il devient froid comme la pierre. Une personne très généreuse ? Elle…
Sa petite sœur le ramena à la réalité en tirant le bas de sa combinaison.
-Je crois qu’ils ont compris, grand frère.
Lem remit ses lunettes en place et fit un petit sourire gêné :
-Désolé. Je me suis un peu emporté…
Clem ricana :
-Tu ne sais pas t’arrêter où il faut, frérot.
Le blond rougit d’embarras. Heureusement pour lui, Serena s’exclama :
-Lem, c’est une théorie fantastique! Décidément, tu as toujours réponse à tout !
Ce dernier rigola doucement :
-Merci, mais ça reste une hypothèse ! Nous n’avons rencontré jusqu’à présent que la Team Rocket bis, alors ne tirons pas de conclusions hâtives. Si ça se trouve, je me trompe du tout au tout.
Sacha posa sa main sur l’épaule du garçon, rassurant :
-En tout cas, moi je te crois !
-Et moi aussi.
Sacha se retourna :
-Qu’est-ce que tu veux, toi?
Jessie –la deuxième, bien sûr- cligna des yeux, apparemment surprise :
-Ri-rien ! Je…j’ai écouté votre conversation…
Serena se pencha sur elle :
-Et alors ?
La jeune femme baissa les yeux :
-Je…je pense que vous avez raison.
Puis elle commença à tirer nerveusement le bout de son uniforme.
°Intéressant…songea Serena. Voilà encore une autre manie !°
Après quelques longues secondes d’un silence pesant, l’agent de la Team Rocket reprit enfin la parole :
-J’ai tout entendu, expliqua-t-elle en murmurant, comme si elle craignait que quelqu’un d’autre l’écoute. Vos visions de nous sont tout à fait correctes. Enfin, je crois…
Serena roula des yeux mais ne dit rien.
La jeune femme soupira :
-En fait, c’est plutôt compliqué à expliquer…Mais je ne vais pas trop m’avancer. Je ne veux pas que…
-JESSIE !!!
La femme sursauta à l’entente de son prénom et se crispa aussitôt. Tout le monde s’était tourné vers le centre d’agitation.
-Jessie, je te parle !
A contrecœur, elle pivota lentement sur elle-même pour se trouver face à son équipier, visiblement en colère.
-Miaouss, surveille Pikachu, fit celui-ci entre ses dents en lui balançant la cage de la souris jaune dans les pattes.
Il prit ensuite violemment sa collègue féminine par le col de son uniforme et la souleva à sa hauteur.
-Qu’est-ce que tu faisais avec eux ? Cracha-t-il.
Elle ne proféra aucun son, apeurée par son coéquipier.
-Hein ? REPONDS-MOI QUAND JE TE PARLE !
La femme pouvait sentir son corps trembler tandis que la voix puissante de James résonnait dans la grotte.
-Je…je…les menaçais ! Lâcha-t-elle finalement d’une voix étouffée.
Le jeune homme rit jaune alors que les quatre enfants et les trois autres retenaient leur souffle.
-Et tu me prends pour un crétin, aussi ?
Jessie blêmit :
-N…non ! 
-Allons…continua James d’un air faussement compatissant. Tu sais bien que je ne te ferais jamais de mal, non ? Après tout, je suis un gentleman.
Il la transperçait du regard.
Sa victime déglutit péniblement et hocha lentement la tête.
-Je…je discutais avec eux.
James rapprocha son visage de Jessie et sourit :
-Mais encore ?
Cette fois, elle rougit :
-Lâche…lâche-moi, s’il-te-plaît…
Il la secoua :
-Mais encore ? répéta-t-il.
La jeune femme céda :
-Je…je ne leur ai rien dis, je te le jure ! 
Lui grogna :
-Ca ne répond pas à ma question.
Elle se mordit la lèvre:
-Ils…parlaient de nous.
Les yeux de James firent le va et vient entre les morveux et son équipière. Il desserra finalement son emprise sur cette dernière et la laissa retomber brutalement au sol, estimant avoir eu une réponse satisfaisante.
Il regarda ensuite les enfants d’une façon si glaciale qu’ils en eurent des frissons :
-Vous pouvez bien penser ce que vous voulez, ça m’est égal. Sincèrement navré pour ce que vous venez de voir.
Il reporta son attention sur Jessie et lui ordonna fermement:
-Toi, avance, maintenant. Et que je ne t’y reprenne plus.
Puis il rejoignit Miaouss, qui lui tendait la capsule de Pikachu. Il la reprit des pattes du félin avec empressement et passa devant l’autre trio afin de reprendre la tête du groupe. Jessie murmura un simple « désolée » et se dépêcha d’aller à sa suite.
Un étrange malaise s’était installé entre les trois autres membres de l’organisation criminelle :
-Ma foi James, tu es tombé bien bas, commenta Jessie.
Il la fixa sans comprendre :
-Ce n’est pas moi…
La jeune femme secoua la tête, exaspérée, et partit devant.
-Ne t’inquiètes pas, James…le réconforta Miaouss. J’imagine que ça doit être bizarre pour elle de « te » voir lui crier dessus comme ça. 
-Mais moi aussi je suis choqué, Miaouss ! La façon dont il...il se comporte avec elle… 
Il afficha un air horrifié :
-Elle sait pourtant bien que je ne suis pas comme ça !
Le chat Pokémon soupira :
-Laisse-lui un peu de temps…A mon avis, elle doit être aussi perturbée que toi. Ne le prends pas mal.
-Hmpf.
-Oublie tout ça pour l’instant. Je veux te voir sourire, moi ! Et j’irais lui parler, si veux.
-Merci, Miaouss…mais je pense que c’est à moi de régler ça.
Le félin pencha la tête :
-Comme tu voudras, James.
Avant de le dépasser à son tour, il souffla :
-Et sourit !

......................................................................................................................................................



Sacha posa une question pour la énième fois depuis qu’ils s’étaient remis en route :
-Je ne comprends toujours pas ! S’exclama-t-il. Pourquoi est-ce qu’elle lui a tout déballé comme ça ?
Lem soupira :
-Mets-toi à sa place deux seconde. Si quelqu’un te mettait une pression pareille, je peux t’affirmer que toi aussi, tu serais pressé qu’on te fiche la paix.
Sacha réfléchit un instant puis répondit :
-Elle aurait pu lui mentir !
Serena fit la moue :
-De toute façon, je ne vois pas pourquoi ça vous préoccupe tant que ça. Elle aurait pu surprendre pire, comme info.
Le jeune garçon haussa les épaules, pas convaincu :
-Mouais.
Clem leva les yeux au ciel :
-Et si on arrêtait de parler de ça ? Ce n’est pas ce qui va nous faire gagner le combat !
-Dedenne ! approuva le petit Pokémon souris, qui était sorti de la sacoche de sa très jeune dresseuse.
Son frère les regarda, le sourire aux lèvres :
-Elle marque un point, là !
Puis il ébouriffa les cheveux de la blonde.
-Aïeuh ! Grand frère ! Se plaignit-elle.
Il pouffa :
-Excuse-moi.
-Hé ! Les morveux ! Appela une voix.
Les quatre enfants regardèrent devant eux et découvrirent Jessie, qui avait l’air passablement énervée. Comme toujours, en fait.
-Vous comptez le faire quand, ce combat ? C’pas que je m’ennuie ici, mais j’ai d’autres choses à faire, hein !
La petite blonde roula des yeux en aparté :
-Comme capturer Pikachu, pour changer ? 
Mais Sacha fronça les sourcils :
-Il avait dit qu’on combattrait une fois que nous serions…Ah.
L’attention des quatre enfants monopolisée par leur débat, ils ne s’étaient pas aperçus qu’en effet, comme l’avait si bien exprimé le garçon, ils étaient à présent à l’air libre.
-Génial, grommela-t-il. J’ai hâte de savoir quel mauvais plan ils ont inventé pour gagner.
Lem le rappela à l’ordre :
-Sacha, souviens-toi de ce que je t’ai dit. Méfies-toi d’eux, on ne sait pas de quoi ils sont capables pour arriver à leurs fins.
-On va bien voir.
-Alors !
« James » s’approcha d’eux, l’air impatient :
-Tu es prêt à en découdre ?
Sacha serra le poing, déterminé :
-Plus que jamais !
-Attendez.
Serena arriva à son tour :
-Promettez-nous que vous vous battrez loyalement.
James leva un sourcil, dubitatif :
-C’est-à-dire ?
-Jurez que vous n’aurez pas recours à la triche ou à un quelconque stratagème durant ce match.
Il sourit :
-C’est d’accord.
Il repartit ensuite comme il était venu vers le reste de son équipe.
Serena regarda son ami, affichant une expression d’excuse:
-Je crois qu’on ne pourra rien obtenir de plus…
Sacha esquissa un mince sourire :
-Merci quand même pour l’effort. Je me demandais…
-Oui ?
-Tu veux bien te battre avec moi ?
Elle resta interdite.
-Je…oui ! Bien sûr !
Le garçon se tourna après cela en direction de James et planta son regard dans le sien :
-C’est bon pour nous.
Le jeune homme frappa dans ses mains, excité :
-Fantastique !
Il fit une courte pause.
-Donc, que je vous expose un peu les règles…
Il balaya du regard les dresseurs, s’assurant d’avoir bien capté l’attention de son public. Une fois cela fait, il toussota :
-Le combat opposera donc deux duos. Chaque dresseur a le droit à deux Pokémon, ce qui nous fait donc un total de quatre par équipe. Nous nous battons pour ce Pikachu –il pointa Miaouss, à qui il avait encore refilé la cage du rongeur. Et pour votre liberté, ajouta-t-il en ricanant. Pour ce qui est de la composition des équipes…
-Je me battrais avec Serena, coupa Sacha.
-Hmm. Parfait, continua James. Quant à moi, je combattrais avec Jessie.
Sa coéquipière s’avança, apparemment encore affectée par l’altercation survenue un peu plus tôt.
Mais il la congédia d’un geste, à la surprise générale :
-Oh non, je ne parlais pas de toi, soupira-t-il. Je voulais dire, L’AUTRE Jessie.
Cette dernière faillit s’étrangler :
-Pardon ?!
-Tu m’as entendu.
-Et si je refuse ?
-Tu veux vraiment tomber là-dedans ?
La jeune femme s’apprêta à lui lancer une réplique acerbe quand elle se souvint de ce qui s’était passé la dernière fois que quelqu’un l’avait contrarié.
Elle garda le silence un petit moment.
-J’accepte…
Elle ne précisa pas que l’une des raisons qui l’avait poussée à accepter était que le fait de se retrouver en face de James –un homme qu’elle connaissait pourtant si bien mais qui lui semblait si différent maintenant- l’effrayait au plus haut point.
Elle s’approcha donc de son « coéquipier » et croisa les bras :
-Uniquement pour cette fois.
James sourit bêtement :
-On verra bien. Je suppose que tu as les même Pokémon que l’autre ?
-Si tu veux parler d’un Pitrouille et d’un Qulbutoké, alors oui.
-C’est ça. J’espère que tu te débrouilles mieux qu’elle.
-A quel niveau tu places la barre ?
-Haha ! Mais ne perdons pas plus de temps…
Il se tourna vers ses adversaires, qui en avaient profité pour se mettre en place. Il tendit une Pokéball devant lui, bien en évidence :
-Préparez-vous à perdre…d’une façon ou d’une autre.
 

suite

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 18/07/2017

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site