Danger (2)

Chapitre 2 : Une urgence improvisée :

 

Je me dépêche, me retournant vers Jessie et James, tremblant de peur face à la possibilité que … Jessie … La lumière faite par le tir du revolver m'a éblouit et avec la noirceur de cette nuit, je ne voyais rien. Je dois attendre que mes yeux s’habituent à l'obscurité. Mes yeux de Pokemon s’habituent vite et maintenant je peux voir comment vont Jessie & James. Je cherche d'abord Jessie. Elle est par terre mais ne semble rien avoir. Elle a l'air apeuré et regarde devant elle … James … Il est … Il est debout, en face de Jessie … Et ne bouge plus …

 

Plus personne ne bouge. Je tremble tellement. James ne dis rien. Il se met à trembler et tombe en arrière. Jessie se précipite pour le rattraper avant qu'il ne tombe, tout en criant son nom, ce qui me fait frissonner.

 

Je* ayant James dans les bras et les larmes aux yeux* : James ! … James ! Tu m'entends, dis-moi quelque chose !

Ja* la voix tremblante* : Tu n'as rien ?

Je* pleurant* : Non, j'ai rien … idiot !

Ja* souriant* : Tant mieux.

Jb* baissant son arme vers Jessie* : Ho, dommage, je t'ai raté. C'est pas si grave, je vais me rattraper.

 

Jessie ne regarde même pas Jessibelle, elle est fixée sur James. Jessibelle pointe alors son revolver vers la tête de Jessie. Je prend  mon courage à deux pattes et saute sur le revolver. Le coup part, mais heureusement personne n'est touché. Je mords alors la main de Jessibelle, ce qui la fait lâcher son revolver. Je cours vers le revolver et donne un grand coup dessus pour qu'il parte derrière un buisson. Je me retourne ensuite vers Jessibelle, qui ne perd pas de temps pour s’enfuir. Une fois sa silhouette disparue derrière les arbres je me dépêche d'aller voir comment se porte James.

 

Je cours alors vers Jessie et James, tremblant de ce que je vais voir. J'arrive à leur niveau et vois James allongé dans les bras de Jessie en pleurs. James a comme un sourire sur son visage, il a les yeux fermé et ne bouge pas … Il me fait peur. Jessie approche sa main du visage de James et lui remet une mèche. À ce moment, James ouvre les yeux … Soulagement … Même si ses yeux montrent bien que ça ne va pas, il répète à Jessie que « tout va bien ». Je m'approche alors doucement de James, ne sachant pas quoi faire. En m'approchant, je découvre que tous les vêtement de James sont devenus rouges autour de son épaule. C'est sûrement là que la … que la balle à dû le toucher.

 

Je* tremblante* : T'inquiète pas, je vais te soigner.

 

Jessie enlève sa main de la joue de James pour appuyer sur son épaule.

 

Je* se retournant vers moi, les larmes aux yeux* : Miaouss, aide-moi ! Il faut empêcher le sang de couler.

 

J'arrive plus à bouger. Le tableau horrible que j'ai en face des yeux me terrifie et plus aucun de mes muscles ne veut m'écouter. James ferme les yeux et Jessie se mit à crier mon nom et à pleurer celui de notre ami. Je me réveille d'un coup et me rend compte que mes amis ont besoin de moi. Ce n'est pas le moment de dormir.

 

Je m’avance alors vers James et regarde Jessie en lui promettant que tout ira bien. Je n'ai aucune connaissance en médecine, mais j'ai vu sur une télé dans une ville, à peu près, ce qu'il faut faire. Il n'y avait pas le son, mais les images expliquaient d'elles-même la démarche à prendre. Ainsi, essayant de me remémorer ce que la télévision m'avait montré, je fixe Jessie qui regarde ses mains ensanglantées, pleurant toutes ses larmes.

 

Je sors donc mes griffes et découpe le T-shirt de James. Je le donne à Jessie qui s'en sert, sous mon instruction, pour appuyer sur la plaie et ainsi empêcher le sang de couler. J'explique alors à Jessie qu'il faut nettoyer sa plaie avec de l'eau pour empêcher que ça ne s'aggrave. Elle prend James dans ses bras, toujours inconscient, et le soulève, durement, mais bien décidée. Ensuite, je pars devant, Jessie me suivant, James dans ses bras, vers une rivière que nous avions aperçu durant notre quête des morveux. Par chance on la retrouve rapidement. Jessie, essoufflée, le pose sur le bord de la rivière. Les vêtements reposant toujours sur l'épaule de James, je les enlèves alors que Jessie essaye de le réveiller. James ouvre légèrement les yeux et continue de sourire à Jessie. Je me dépêche de prendre de l'eau et de la passer sur son épaule. Sa peau est affreusement froide, ce qui me donne un frisson. Jessie enlève ses gants et passe ses mains sur la plaie pour pouvoir la nettoyer avec le peu d'eau que je réussit à y mettre.

 

Une fois assez propre, on peut voir … par chance … que la balle n'est pas coincée dans son épaule et qu'elle a dû la transpercer. Heureusement, je n'aurais pas pu l'enlever … La plaie est un peu plus propre, mais le sang coule toujours. J'explique donc à Jessie qu'il fallait l'enrouler d'un tissu pour empêcher que ça ne saigne encore plus que maintenant. Je regarde ensuite les vêtements déchirés de James que j'avais posés juste à côté de nous, mais malheureusement ils sont bien trop sale pour faire l'affaire. Jessie enlève son haut blanc et l'enroule autour de l'épaule de notre ami. Elle me regarde ensuite et me demande si tout est fini. Je reste là, un moment à réfléchir. Les quelques soins que Jessie et moi lui avons apporté étaient le minimum, mais pas le nécessaire … Que faire ?… Je le vois, à travers la lumière de la lune, pâlir … Que dois-je faire ?!

 

Je* me regardant apeurée* : Il faut l'emmener dans un hôpital !

M* mes idées se bousculant dans ma tête* : Mais, Jessie, on est recherchés. Si on va dans un hôpital, c'est fini pour nous, on terminera derrière des barreaux.

 

Elle me regarde alors, hésitante, puis regarde James. Elle fait un léger sourire à James et se retourne vers moi avec un regard déterminé.

 

Je* sa voix ne tremblant plus* : Miaouss, je comprendrais que tu ne veuille pas me suivre, mais pour James … Je suis prête à prendre ce risque.

 

Elle me regarde droit dans les yeux, attendant une réponse, voulant savoir mon choix.

 

M* me levant* : Dépêchons-nous, la ville la plus proche est celle que nous avons passée aujourd'hui. En suivant la rivière, nous devrions aller plus vite.

 

Jessie me regarde soulagée … Enfin, un peu mieux … Et se lève, James dans les bras.

 

Jessie et moi courons toujours, ça doit faire une bonne vingtaine de minutes que nous courons à la recherche de cette ville. La lune nous éclaire et se reflète dans la rivière … Ça aurait pût être une belle nuit. Jessie porte James de toutes ses forces, allant jusqu'au bout de ses efforts, déterminée à le sauver. Parfois James ouvre les yeux et lui chuchote quelques mots que je ne comprend pas, mais Jessie a toujours les larmes aux yeux. Ce chemin est le plus long que nous ayons jamais vu, et la fin nous paraît inexistante.

 

… James … Tiens bon !

 

Fin Chap 2.

 Chapitre précédent - Chapitre suivant

6 votes. Moyenne 4.17 sur 5.

Commentaires (1)

1. Caroline 05/08/2012

Ouf, James n'est pas mort! Mais le pauvre, j'espère qu'il va s'en tirer ensuite.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 07/08/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site