L'affaire du Joyau Maléfique-1

L'Affaire du Joyau Maléfique

 

Partie 1

Introduction : Salut tout le monde !! Ceci est ma toute première fanfic, j'espère que ça vous plaira ! J'aime autant vous prévenir tout de suite, ce que vous vous apprêtez à lire n'est pas très court, et ce n'est que la première partie alors je vous prie de m'excuser pour ce début qui n'est peut être pas palpitant... Mais j'espère que ça vous donnera envie de continuer à lire quand même ! J'aimerai beaucoup que vous me laissiez des commentaires, comme ça je saurai ce que vous en pensez !! Bonne lecture!!

________________________________________________________________________________




Une étrange pièce... Étrange et mystérieuse...

Un aquarium central semble protéger quelque chose, quelque chose de très précieux, quelque chose de maléfique...

Aucun bruit ne vient troubler le silence : la pièce est bien gardée.

De plus, il est tard, et personne ne s'amuse à venir dans ce genre d'endroit, placé sous haute surveillance, et encore moins à une heure tardive de la nuit.

Soudain, un éclair noir fend l'air et une jeune personne surgit de l'ombre.

Impossible de dire si c'est un homme ou une femme, son visage est masqué.

Une chose est sure, cette personne n'est pas là pour faire une promenade.

-Hé hé hé...

Des lunettes infrarouges sur les yeux, l'intrus scrute les alentours de la pièce.
Les capteurs ne détectent rien: aucun signe de surveillance.

-La désactivation des caméras de surveillances est un succès total...Le champ est désormais libre pour moi.

Elle saute au centre de la pièce et s'approche alors de l'aquarium.

Il est entouré d'une étrange lumière bleutée émise par l'objet qu'il contient.

La personne se penche au niveau d'une petite fenêtre ou on peut observer l'objet.
A première vu, il ressemble plutôt à une pierre ordinaire, mais un halo de lumière bleue l'entoure.

-Je l'ai enfin trouvé...Le Joyau Maléfique...

Après avoir appuyé sur le bouton rouge qui se trouvait sur le côté de l'aquarium, un tableau de bord apparait.

« ~VEUILLEZ ENTRER LE MOT DE PASSE~ »

La personne masquée tape quelques lettres sur le clavier.

« ~ACCÈS AUTORISÉ~ »

La fenêtre donnant sur l'étrange pierre lumineuse s'ouvre doucement.
L'individu s'en empare et, dans un petit rire sournois, l'observe d'un air triomphant.

-Il est enfin à moi...le pouvoir de l'obscurité est entre mes mains ! A moi, et à moi seule ! Je vais accéder à l'éclatante puissance de l'obscurité !!

Après avoir fourré la pierre dans sa poche, l'étrange personne se dirige vers la sortie secrète par laquelle elle est entrée.
Elle jette un dernier regard à la pièce avant de s'élancer dans l'ouverture :

-Voler ça est comme enlever un hochet à un bébé ! C'était un jeu d'enfant. Ces types de la Team Rocket sont vraiment des imbéciles !

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une cannette de soda tombe dans le trou du distributeur.

Je me baisse pour ramasser la délicieuse boisson.

Je tire la languette métallique et fourre une paille dans l'ouverture. Toujours le même gout sucré...que c'est bon !

Je passe une nouvelle fois une main dans mes cheveux pour empêcher mes mèches bleues de me retomber dans la figure.

Encore une belle journée s'annonce !

Je jette un coup d'œil à l'horloge du hall principal. 12h25.

Il ne faudrait pas que je tarde à décoincer, j'ai promis à mes amis qu'on irait manger à la cafétéria du centre à 12h30.

Et comme je les connais, ils ne vont pas apprécier si je suis en retard! C'est que, contrairement à moi, ils sont plutôt réglo. Et mon équipière est plutôt impatiente...

Je me lève et traverse le hall, au passage je jette ma canette dans une poubelle.

La cafétéria est juste à l'étage.
Je vais réserver un petite place, comme ça on n'aura pas à se soucier d'avoir une table propre tout à l'heure.

J'entre à peine dans le réfectoire qu'un garçon m'aborde.

-Monsieur, que puis-je pour vous ?

Ça me fait bizarre qu'on dise « monsieur »...

-Euh...Une table pour trois, près de la fenêtre... c'est possible ?

-Bien sur! Au fond, table n°6.

-Merci.

Je me dirige donc vers la table numéro 6 que le garçon m'a indiquée.
Ouf, elle est plutôt propre. Et il y a des banquettes.

Je vais m'asseoir pour attendre les deux zozos qui ne devraient pas tarder à pointer le bout de leur nez.

Je ne les ai pas vus depuis ce matin, je me demande ce qu'ils ont fait.
Ce sera toujours mieux de parler un peu de ça que de rester muet pendant tout le repas. Et c'est toujours mieux que de parler de boulot, Pikachu et tout le reste, c'est bon pour les jours de travail !

Il faut qu'on profite de nos jours de congés –si rares- pour penser à autre chose...
Je suppose qu'une fois qu'on sera de retour sur le terrain on devra à nouveau sillonner sur les routes poussiéreuse de la région Sinnoh pour capturer des Pokémon rares...
Mais bon, j'ai choisi mon métier, j'ai des obligations...mais je dois avouer que ce qui me plait le plus dans mon boulot, c'est les relations que j'ai avec mes partenaires.
On est vraiment très proches l'un de l'autre.

Tiens, justement, je crois que c'est Miaouss qui vient par là.

-Salut James ça va ?

Je lui souri.

-Oui, depuis ce matin. Tu es pile à l'heure!

-Qu'est ce que tu crois? Je ne veux pas laisser le buffet refroidir !

-Avec toi, dès qu'il s'agit de manger!

Je le vois croiser les bras et prendre son air vexé.

-Ça va ! Toi, tu peux parler !

-Voyons Miaouss, je disais ça pour te taquiner !

Il saute à côté de moi et s'installe sur la banquette.

-Oh, tu n'as rien commandé comme boisson ?...

- Miaouss, tu sais très bien que nous n'avons pas beaucoup d'argent, il faut qu'on économise un maximum !

-Oh...

C'est vrai que ce n'est pas l'argent qui nous encombre...
Même si on peut se permettre d'aller manger à la cafétéria aujourd'hui, il ne faudra pas faire ça tout les jours : il faut dire que se genre d'endroit où on peut manger de tout et à volonté est de plus en plus cher...

Bon je devrai arrêter de penser à des choses sans importance.

Il est 12h40, et Jessie n'est pas là.
C'est pas son genre de trainailler pourtant. Je me tourne vers Miaouss :

-Jessie n'était pas avec toi ?

Il me regarde avec un regard surpris.

- Non. Je croyais qu'elle était avec toi ! Elle m'a dit ce matin qu'elle resterai avec toi aujourd'hui.

- Mais je ne l'ai pas vu depuis...

Miaouss hausse les épaules.

-Bah, elle a du oublier !

-Ouais, mais faudrait pas qu'elle tarde trop quand même...

-Oh, on a le temps, on est en vacances, James !

-Oui mais...c'est pas son genre d'être en retard !

Miaouss ricane un petit coup, ce qui ne me plait pas trop.

-Tu t'inquiètes ?

Je riposte rapidement.

-Non, pas du tout ! Je trouve juste ça bizarre, c'est tout !

J'entends soudain la porte d'entré du réfectoire s'ouvrir. Je me tourne pour voir qui c'est.

Quelle n'est pas ma surprise de voir Jessie arriver vers moi.

Elle me regarde et s'assoie en face de moi.

-Salut Jessie !

Elle repousse du bout des doigts les cheveux qui lui retombent dans la figure.

-Salut...

Miaouss la dévisage avec un air interrogateur.

-Pourquoi tu n'es pas restée avec James aujourd'hui ?

Elle lance un regard hésitant au Pokémon chat.

- Ben, je voulais mais...je me suis assise sur mon lit pour bouquiner un peu le numéro de « La Gazette de la Team Rocket » avant de le rejoindre et...

-Et...

-...Je me suis endormie.

Une grosse goute apparait sur la figure de Miaouss :

-Ok...

« La Gazette de la Team Rocket » ? C'est bizarre, Jessie ne lit pas le journal en général.

D'ailleurs ça ne l'intéresse trop de lire les « beaux discours » du Boss.

Pourquoi elle à lut ça ?

C'est pas trop mes affaires, je devrai éviter de lui poser la question.

Pour changer de sujet, je m'adresse à Miaouss :

-Et toi Miamia', tu as fais quoi ce matin ?

-J'ai été jouer avec Mondo dans le parc de jeu du centre.

Jessie se tourne subitement vers Miaouss et le regarde avec un air un peu agacé.

-Il ne t'a pas parlé de moi au moins ?!

Miaouss la regarde avec un regard amusé :

-Oh, si tu savais, il ne jure que par toi !

Jessie se retourne et prends un petit air pincé.

-Oh la la, c'est pas que ça me dérange mais il n'y a que les gamins qui me trouve belle, c'est assez agaçant...et vexant !

J'entends Miaouss lâcher un petit ricanement.

Je m'attends à ce que Jessie s'énerve, mais rien ne vient.

Après ça nous allons nous chercher un plateau, mangeons...

Au bout d'un moment, Jessie me regarde rapidement et me lance :

-En fait James... Quand on reprendra le service, on repartira à Sinnoh pour capturer Pikachu ?

Arg, moi qui voulait éviter les discussions en rapport avec le travail...

-Hé bien, je suppose que la mission ne change pas...

Elle prend à nouveau un air agacé.

-Ouais...J'en ai un peu marre de tout ça. J'aimerai qu'on fasse un truc un peu plus sérieux !

-Désolé mais c'est le Boss qui...

-Oh, ça va, j'ai compris...

Voyant que ça va mal tourner, j'essaye de calmer Jessie.

-T'énerve pas...

-Je m'énerve pas !! Je donne juste mon avis, c'est tout ! Mais avec toi, on peut pas ouvrir la bouche !!

Aïe ! Raté ! Miaouss arrête enfin d'engloutir ses nouilles et entre dans la conversation pour stopper notre début de dispute.

-Oh ! Calmez-vous ! On est en vacances !

-Mais c'est James qui...oh, et puis c'est bon...

Jessie à vraiment l'air énervée, j'ai pourtant rien fais de mal qui aurai pu l'irriter !

En effet elle est fatiguée, je comprends qu'elle soit tombée sur son journal.

Je vois Jessie se lever et repartir en laissant son bol de nouilles à moitié plein.

-Eh Jessie ! Tu n'as pas fini ton...

-Tu peux le manger ! J'ai plus faim !

Et sans un mot de plus elle s'éloigne, sort du self et claque la porte derrière elle.

Miaouss tire le plateau de Jessie vers lui :

-Vraiment, quel sale caractère !

Puis il avale une bouchée de râmen et mange les deux sushis restants.

-De la si bonne bouffe, quel gâchis ! Heureusement que Miaouss est là sinon...

Il n'a pas tord... pourtant j'ai des doutes sur le « sale caractère » de Jessie.

Elle est bizarre depuis quelques jours.
La fatigue ou autre chose, ça me met la puce à l'oreille.

J'espère que c'est juste passager.
Je n'aime pas trop quand l'ambiance est tendue.

J'ai fini mon repas, je pose mon trognon de pomme sur le bord du plateau et me lève.

-C'est bon Miaouss, on peut y aller ?

-Ouais, j'ai fini !

Miaouss prend son plateau à deux pattes et me suis vers les poubelles où nous versons nos déchets.

Je pense que je vais maintenant retourner dans la chambre, comme j'ai passé la matinée à me promener dans les boutiques du centre Rocket.

Je descends à l'étage inférieur par les escaliers roulants et j'ouvre la porte battante qui donne sur un couloir de chambres.

Je m'arrête devant la porte marquée d'un « 52 » métallique noir et cherche la clef dans ma poche.

Mince ! Quel idiot je suis ! J'ai donné la clef à Miaouss.

A tout hasard je tourne la poignée de la porte et, à mon grand étonnement, elle s'ouvre.

Je découvre Miaouss dans la pièce.
Il a dut avoir la même idée que moi : rester l'après midi dans la chambre.

Il est assis à la petite table qui se trouve dans un coin de la pièce.

D'ailleurs à part cette table, il n'y a pas grand-chose : nous n'avons pas pris une grande chambre.

En fait il y a juste de la place pour nous trois.
Un lit superposé -que Jessie et moi nous partageons- ,un lit normal qu'occupe Miaouss à l'autre bout de la pièce , et une petite télé –qui ne capte pas grand-chose, au passage-. C'est tout se qui compose la modeste pièce, mais c'est suffisant.

Jessie est allongée sur le lit du bas -c'est-à-dire le mien-.

Elle à les yeux rivés sur un journal, mais elle a plus l'air de fixer les lettres que de les lires.

Je m'approche du bureau où Miaouss écrit des choses sur un petit cahier.

Comme je n'arrive pas à déchiffrer les drôles d'idéogrammes assez « mal dessinés » du Pokémon chat, je lui demande:

-Tu fais quoi ?

Il me regarde d'un air surpris, comme si je ne savais pas lire –ce qui n'est pas faux vu l'écriture de Miaouss-.

-Je rédige un article sur « le cours » de la dernière fois...

-Ah tu veux parler de la fois où le boss nous a montré l'endroit où est détenu le fameux « joyau machin truc » ?

-Oui, le « Joyau Maléfique »...

Je me rappelle alors de la journée d'hier. Une visite avait eu lieu dans l'enceinte du centre Rocket. Elle présentait la salle la mieux gardée par l'organisation, celle qui contenait le « Joyau Maléfique ».
Le Joyau Maléfique est un joyau d'une extrême valeur et d'une puissance insoupçonnée. Il serait rempli du pouvoir des ténèbres, de la force obscure à l'état pure... On dit même que son possesseur pourrait avoir accès à la puissance de l'ombre. Jessie, Miaouss et moi avions participé à cette visite.

Je hoche la tête. Je fais quelques pas vers Jessie. J'aimerai bien voir ce qu'elle tient tant à lire dans un journal. Sur la page ouverte est écrit en grosses lettres noires.
« Le Joyau Maléfique, l'obscurité entre les mains de la Team Rocket »
Décidemment, Jessie aussi à l'air de s'intéresser à ce joyau.

-Tu as aimé la visite d'hier, Jessie ?

Sans lever les yeux, elle me répond :

-Oui, il faut dire que c'était assez instructif.

Elle marque une pause. Comme elle voit que je ne réponds rien, elle reprend :

-Tu te rends compte que la Team Rocket possède une telle pierre...

Ce n'est pas une question, c'est un constat.

Mes yeux regardent vaguement la page de journal. Il n'y a pas beaucoup d'images...mon regard se pose soudain sur un paragraphe.

« Le Joyau Maléfique...La légende prétend que son possesseur pourrai métriser cette énergie incontrôlable... »

Pourquoi ce paragraphe là, aucune idée... « Métriser une énergie incontrôlable », telle est la légende de ce joyau. Mais si cette énergie est incontrôlable, comment peut on la maîtriser ?

Je suis tiré de ma rêverie par une alarme stridente qui résonne soudain dans la pièce. Jessie et Miaouss sursautent et lèvent soudainement les yeux. Une voix résonne soudain dans les enceintes. C'est celle du boss.

« AVIS A TOUTS LES MEMBRES DE LA TEAM ROCKET ! CECI EST UNE URGENCE ! VOUS AVEZ L'ORDRE DE TOUS VOUS RASSEMBLER IMMÉDIATEMENT DANS LE HALL DE RÉUNION DU CENTRE ! »

Miaouss regarde autour de lui, alarmé.

-Qu'est ce qui ce passe ?!

Je lui réponds, pressé :

-Je n'en sais rien, mais on ferait mieux de ne pas traîner ! Venez !

Miaouss ne se fait pas prier! Il saute sur ces deux pattes et se ru vers la porte. Jessie hésite un long moment à se lever.

-Jessie ! Viens !

Comme elle ne réagit toujours pas, je lui attrape le poignet et la force à se mettre debout. Enfin elle réagit et nous sortons tous ensemble de la pièce.

Le Hall de réunion se trouve à l'autre bout d'un couloir du hall principal. Si nous courons, nous y arriverons très rapidement.

Nous descendons en trombe les escaliers, croisant d'autres membres qui se dirigent aussi vers le hall, traversons l'entrée et arrivons enfin dans la salle de réunion.
Nous ne sommes pas les premiers, mais pas les derniers. Une quantité incroyable de membres de la Team Rocket se trouve là.

Le boss est debout sur l'estrade, avec un micro –et son Persian- pour mieux se faire entendre. Enfin il se racle la gorge et commence :

-VOILA ! L'HEURE EST GRAVE ! LE JOYAU MALÉFIQUE A ÉTÉ DÉROBÉ CETTE NUIT !


A SUIVRE...

Par Rocket-Musashi (Lucie)


SUITE

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 26/07/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site