Le périple de baby Kojirou

James monta la dernière marche sur les genoux, dans un soupir, et s'allongea doucement sur le sol froid, recroquevillé, affamé et assoiffé, pensant que sa dernière heure était venue. Il était tellement mélodramatique dans l'âme... C'est alors qu'il distingua à travers le mur rocheux une faible lumière semblant venir de l'autre côté, s'exfiltrant entre les pierres. Il se mit à quatre pattes, intrigué, et dégagea un peu les rochers afin de pouvoir découvrir ce qui se cachait derrière, créant un passage assez grand pour qu'il puisse s'y engouffrer. Il glissa doucement à travers l'espace qu'il venait de faire et la cavité se dévoila peu à peu tandis qu'il relevait la tête : toutes les parois et les plafonds était recouverts de plantes et de fleurs grimpantes, illuminées par une immense fontaine dont une intense lumière parsemée d'étoiles émanait de l'eau qui s'écoulait dans un clapotis mélodieux. C'était féerique. James parcouru la pièce, fasciné, oubliant presque que son estomac était dans ses talons, avant qu'il ne le trahisse en glougloutant bruyamment. Il s'approcha plus près et resta un instant à regarder cette eau scintillante jaillir de la vieille fontaine rouillée avant de prendre le liquide dans ses mains et d'y plonger sa bouche. Il but goulûment, plusieurs fois d'affilées, puis prit de l'eau dans ses mains à nouveau et... non, il ne pouvait pas y croire! Ses mains semblaient rapetisser, c'était impossible! Il cligna plusieurs fois des yeux, croyant qu'il délirait, les secoua, comme si, telle une ardoise magique, cette vision d'horreur allait se dissiper mais non, sa main rétrécissait de même que ses bras, ses jambes et bientôt tout son corps. Il devenait de plus en plus petit, tandis qu'il se débattait contre le vide, essayant de lutter mais c'était trop tard : il était là, minuscule, nu comme un vers, emmailloté grossièrement dans ses t-shirts, son pantalon et son grand caleçon. Il était sur le dos, paniqué, continuant à remuer dans tous les sens, voyant la pièce immense autour de lui et essaya de se lever mais il n'y parvenait pas. Il regarda ses mains à nouveau : elles étaient minuscules et alors qu'il relevait ses jambes, malheur! Elles étaient toutes petites elles aussi!!!! Il s'agita plus fort, prisonnier, se sentant étouffé, opprimé, terrifié et alors il se mit à crier, espérant qu'ils allaient l'entendre, venir le sauver, de toutes ses forces

"OUUUUUUUUUUUUINNNNN" 
À l'entente de son cri perçant de nouveau-né, il se mit à pleurer à chaudes larmes, de peur et de haine, c'était un cauchemar, un immonde cauchemar...

"Ouuuuuuuuuin oooooooooooouuuuuuuuuuin" 

~


"Tu as entendu Miaouss?" Jessie se retourna brusquement à l'entente de ces cris de bébé, croyant avoir eu une hallucination auditive...
"Ehhh mais ça m'avait tout l'air d'être un morveux..."


"Mais qu'est-ce qu'un morveux pourrait faire dans cette grotte?", s'interrogea-t-elle avant d'entendre à nouveau ce bébé pleurer.

Elle se releva, intriguée, et chercha du regard d'où pouvait provenir ce pleur déchirant... Elle se mit debout d'un bond, empoignant son sac à dos et se mit à parcourir les galeries, dans tous les sens, cherchant désespérément la localisation de ce pauvre enfant, suivi par un Miaouss qui était à son maximum, et pourtant loin derrière

"Eeeeh mais attend moi!!!" Et tout d'un coup elle l'entendit distinctement. 

"Ça vient d'en haut!"

Elle courut, téméraire, montant les marches deux par deux avant d'arriver au sommet de l'escalier, et elle repéra un petit passage lumineux entre les roches. Elle l'entendait hurler de derrière ce satané mur, et ces pleurs lui fendaient le cœur, presque autant qu'ils l'énervaient. Elle essaya de dégager plus le passage, donnant un violent coup de pied dans la pierre qui s'effondra un peu et elle s'engouffra alors dans la cavité. La beauté de l'endroit ne lui fit ni chaud ni froid tant elle fut choquée de ce qu'elle vit alors : au milieu de la pièce trônait les vêtements de son équipier, dont au cœur se trouvait un bébé, paniqué, qui semblait avoir seulement quelques mois, environ 6 peut être... Elle s'approcha plus près, hésitante, souleva doucement le t-shirt et découvrit avec torpeur ce bébé, un peu potelé, beau comme un cœur avec son petit nez en trompette, ses doux cheveux lavandes, qui la fixait de ses grands yeux verts émeraudes, tendant ses bras vers elle, en hurlant de plus belle... Elle le saisi alors à bout de bras, tournant la tête d'un air dégoûté 

"Peux-tu te taire... s'il te plaît morveux?"

"Jessie c'est moi!!!! C'est moi, James!!!! Aide moi!!!!!"

Il essayait, il y mettait tout son cœur, mais tout ce qui sortait de sa petite bouche c'était ses gargouillis inaudibles... 
Elle hésita à le reposer par terre mais se dit que ce n'était pas un endroit pour un bébé, tout de même... Elle le prit dans ses bras grossièrement, et balaya la pièce des yeux, ne pouvant pas y croire... Elle s'efforçait de chercher son ami quand même "James...?" Le bébé s'agita de nouveau 

"C'est moi!!! Jessie!!!!" Mais il ne faisait que pleurer, elle ne comprenait pas...

"Cesse de geindre, petit...", souffla t elle agacée à ce pauvre enfant

Elle avait faim elle aussi et terriblement soif mais cette eau bizarre ne l'inspirait pas trop... Elle s'approcha quand même, curieuse, et vit qu'il y avait une petite inscription gravée dans le vieux métal...

"La fontaine de jouvence, source de la guérison et de l'éternelle jeunesse...? Mais..." 

Elle le savait au fond d'elle depuis le début mais ne voulait pas y croire : c'était impossible, inconcevable, et pourtant... Elle attrapa le bébé plus fermement et le dévisagea, le questionnant bêtement 


"James c'est vraiment toi?" 


Il poussa un petit cri qu'elle prit pour un oui alors que Miaouss arrivait comme un fou à travers le passage, tout essoufflé 


"Ehhhh Jessie mais pourquoi tu m'as s'mer, je te trouvais plus!" 


"Miaouss regarde!" Elle avait parlé rapidement et d'un air inquiétant, brandissant le bébé sous son nez. Miaouss l'examina un instant... mais non! ce n'était quand même pas...
 

"OH MON DIEU, JAMES A UN ENFANT???? Mais avec qui??? Ne me dis que que c'est avec cette folle dingo du manoir!!!!" Jessie leva les yeux au ciel
 

"Mais non espèce d'idiot, c'est James!!!!" Miaouss s'approcha plus près
 

"Agaga.... ahhhh" James gazouillait, agitant ses petites mains adorables, tout content que ses amis l'aient enfin reconnus. 
 

"Oh bah mince alors, qu'est ce qu'on va faire...?"


"J'en sais rien il faut... que AHHHHHHH MAIS QU'EST CE QUE...?"

Jessie senti son t-shirt se mouiller, tandis que James se mit à pleurer de plus belle... Toute cette eau ingurgitée avait eu raison de lui, et pourtant il n'avait même pas senti qu'il faisait pipi, comme s'il n'avait pas eu de sensation d'avoir envie ni pu la maîtriser. Jessie s'emporta, le tenant à bout de bras pour ne pas le toucher

"AHHHHHHH NON....." Elle le lâcha d'une main, manquant de le faire tomber, tira doucement sur son t-shirt pour examiner la tâche et se rendit progressivement compte de ce que cela pouvait être. Son visage changea d'un coup et tourna au vert tandis qu'un air de dégoût déforma ses traits

"Ahhh...." Elle gémit de d'aversion avant de se laisser happée par une spirale de haine

"C'EST DÉGOÛTANT JAMES MAIS COMMENT AS TU PU OSER FAIRE UNE CHOSE PAREILLE, MIAOUSS ENLEVE CETTE CHOSE DE MES MAIIIIIIIIIIINS!!!!"

Elle faisait railler sa voix de crécelle, exaspérée. La rage monta un peu plus en elle, elle avait envie d'exploser contre les roches ce morveux répugnant et insupportable, elle le lâcha sèchement dans une mine dégoûtée mais heureusement le Pokémon l'attrapa de justesse tandis qu'elle se mit à courir dans tous les sens en tenant son t-shirt du bout de ses ongles pour ne pas que la tâche ne la touche. 

"C'EST UN CAUCHEMAR!!! ESPÈCE DE MINABLE TU VA ME LE PAYER CHER!! AAAAAAAAARBOOOOOOK!"

Le Pokémon apparu ne comprenant même pas qu'il devait attaquer comme il n'y avait pas d'autres Pokémon dans la pièce hormis Miaouss, qui lui semblait tout sauf menaçant avec le bébé dans les bras qui pleurait. Il se retourna vers Jessie, le regard interrogatif

"DONNE UNE BONNE CORRECTION DANS LES DENTS DE JAMES, PULVÉRISE LEEEEE!"

 Arbok n'avait pas reconnu le dresseur dans ce corps infantile...

"MAIS QU'EST CE QUE TU ATTENDS??????? Raaaaaaaaah maudit reptile DE MES DEUX C'EST PAS POSSIBLE VOUS N'ETES QUE DES INCAPABLES!!!!!!!! JE VAIS M'EN OCCUPER MOI MEEEEEME" 

Elle attrapa James par le col comme elle aurait pris un chaton et s'apprêtait à lui mettre une bonne correction mais Miaouss la résonna 


"C'est un bébé Jessie, il ne le fait pô exprès je n'suis meme pas sur qu'il comprenne ce que tu dis..." 


"Agnagaaaa! Ageuuh!" James avait en réalité présenté ces excuses à Jessie entre deux pleurs étouffés mais c'était peine perdue...Elle se calma tout d'un coup sans raison.


"Arbok reviens."


Le serpent obéit et elle se retourna vers Miaouss et son mini équipier

"Sortons de cette fichu grotte et rentrons à la cabane, je vais aller voir sur l'ordinateur s'il existe un moyen d'annuler cet enchantement ..."


"Toi sur internet Jessie? Je vais m'en occuper, tu risques de faire brûler la maison...", se moqua le chat tandis qu'elle frottait son t-shirt dans l'eau de la fontaine pour nettoyer la tâche...
 

"Tu vas aussi t'occuper de lui parce que je n'ai pas de patience avec les êtres dénués de cerveaux!", lâcha t elle entre ses dents serrées.


Et les voilà parti. Empaqueté dans son grand t-shirt souillé, James était secoué dans tous les sens par Miaouss qui essayait tant bien que mal de le porter malgré qu'il soit trop lourd pour son gabarit de Pokémon... Il avait la nausée à force d'être balloté de la sorte et mourrait de faim mais il ne savait pas comment l'exprimer autrement que par des cris, ce qui mettait le chat très mal à l'aise, adaptant alors sa posture pour le faire taire, et Jessie hors d'elle. 


"James tais toi, maintenant, Miaouss ferme lui son clapet!" 


"Boh j'essaie Jessie mais il s'arrête jamais, il est encore pire que d'habitude, moi qui m'plaignait je f'rai tout pour qu'il redevienne comme avant..." Jessie loucha vers le chat.

"Tu n'y comprend rien, donne le moi!"


Elle lui arracha des pattes, le prit dans ses bras, contre son épaule et le berça un peu mais elle n'avait aucun tact ni aucun instinct maternel... James pleura de plus belle pour lui dire d'arrêter de le remuer comme ça. 


"Allez chut James, calme toi on est presque arrivé... Quelle poisse j'arrive pas à croire que cet imbécile ai pu boire cette eau, ça se voyait qu'elle n'était pas claire!"


"Moi je la trouvais claire au contraire elle était limpide!"


"Je voulais qu'elle était louche espèce d'idiot!"


"Louche? Comme la grande cuillère avec laquelle on sert la soupe?"


"Tais toi", lui ordonna t elle, exaspéré par sa stupidité mêlée aux pleurs incessants de James qui criait intérieurement : "Je n'suis pas un paquet, arrête de me secouer Jessie, je t'en supplie, j'ai faim et je veux dormir, je suis mal, j'ai peur, je veux retrouver ma forme normale, aidez moi, arrêtez de vous disputer, regardez moi je suis minuscule aaaaaah"
 


Une fois arrivé à la cabane, Jessie l'allongea sur le lit et l'examina dans les moindres détails avant de se retourner vers Miaouss 


"Bon, qu'est ce qu'on fait maintenant?"


Le chat pianotait sur l'ordinateur et lui répondit sans décoller les yeux de l'écran

"Bah il faut retrouver un  grimoire qui contient la recette de l'antidote... Il est quelques parts à... Oh non malheur!"


"Quoi?", grommela Jessie tandis qu'elle en mesurait son petit corps pour lui confectionner un vêtement à sa taille


"Ce vieux bouquin fait parti de la collection personnelle du boss!"


Jessie tressaillit à l'entente de cette nouvelle tandis que James se remit à pleurer... 
 


Miaouss sorti de la cuisine avec une grosse marmite plus grande que lui ne laissant apercevoir que sa grande toque qu'il avait sur la tête en criant

"A TAAAAABLE!" 


Jessie se réveilla doucement : elle s'était assoupie sur le canapé près de James qui dormait comme un bébé sur un coussin à côté d'elle, vêtu d'une petite combinaison orange confectionné à partir d'une vieille robe de Jessie qui avait rétréci au lavage. A l'entente de ces deux petits mots et le nez chatouillé par la délicieuse odeur de la soupe chaude, elle se leva toute contente et s'assit alors à la table devant son bol vide. Miaouss prit une grande louche et lui remplit son récipient à ras bord dans un geste maladroit mais il n'en fit pas tomber une goutte. 


"Tu crois que James va en boire...?", demanda t il, préoccupé, la louche à la main ne savant pas s'il devait en servir ou pas à son équipier.


"Non voyons, tout le monde sait que les bébés boivent du lait!" 


"Ah ouais mais on en a plus..." 


Jessie réfléchit un instant mais Miaouss continua

"Essaie de lui donner ton sein, il doit être plein de lait!"


James entre-ouvrit un peu les yeux, pas du tout indifférent à cette proposition... 


"Tu es fou Miaouss c'est hors de question! En plus pour avoir du lait il faut que ce soit notre bébé mais James ne l'est pas, alors tant pis pour lui, il boira quand on arrivera en ville!"


Et elle porta le bol à la bouche avant de recracher sa soupe qui était bouillante. 


"Agaaaaagna aha" James se mit à rire bruyamment devant cette scène, tandis qu'elle se retourna brusquement


"Encore un rire de morveux et tu n'auras pas ton lait, c'est clair?"


Il la regarda de ses grands yeux expressifs et se remit à pleurer

"Ouuuuuuuuuuuin ouuuuuuuuuiiiiiiiiiiin"


"Ca suffiiiiiit!" Jessie tapa du poing sur la table, ce qui fit trembler tout ce qui était posé dessus, éclaboussant Miaouss qui soufflait sur sa soupe fumante. 


"Aiiiiiiiiieee ca brûle!"


"J'en peux plus, allons chercher ce maudit bouquin!" 


"Et le boss alors!?"


"On a le choix? Allez!"


Elle attrapa fermement son sac, prit Miaouss sous le bras droit, James sous le gauche et sorti en claquant la porte dans un fracas, ce qui fit tomber et se briser en mille morceaux un cadre contenant une photo d'eux trois avec Abo et Smogo.
Ils marchaient dans la forêt, sans un mot, James debout dans le sac à dos regardant le paysage s'éloigner, quand tout d'un coup des voies les interpelèrent…

"Macronium? Où est ce que tu vas, reviens!" 


Le Pokémon passa loin devant eux à travers des buissons et s'éloigna, suivi de près par Sacha et son fidèle ami Pikachu...


"C'est l'moment Jessie...", s'enthousiasma le félin


"Oublie Pikachu! On doit récupérer le grimoire j'te rappelle on a le temps de s'amuser!"


Elle était à bout de nerf et de forces, portant James qui pesait son poids dans le sac.


"Justement si le boss s'aperçoit qu'on vole le livre on lui donnera Pikachu et il aura tout oublié!"


"Hm..." Cette idée était loin d'être stupide, et venant de Miaouss c'était même plutôt étonnant se dit elle...


"Bon c'est d'accord! Allons y Miaouss!"


Ils établirent un plan d'attaque brouillon consistant à attendre que Sacha soit vulnérable, tout simplement…


Sacha s'arrêta de courir un instant, essoufflé.


"Macroniiiiiiium???? Ou est tu????" Son Pokémon s'était bel et bien évanoui dans la nature... 


"Pikaaaaaaaaa!!!!" Rien à faire...


Il lança sa pokéball.


"Noarfang, essaie de localiser Macronium dans la forêt! Continuons à chercher, Pikachu..."


La chouette s'envola au-dessus des cimes et se mit à chercher lui aussi... 



"Hihiihihiiuu" Miaouss se frotta les pattes et attendit que le morveux soit un peu plus loin et alors il saisi la souris électrique dans son sac anti choc électrique. "J'te tiens!"


Il s'éloigna sur la pointe des pieds vers le buisson ou l'attendait Jessie et le bébé quand Sacha se rendit soudain compte qu'il parlait tout seul et se retourna violemment

"Pikachu?" Mais c'est malheureusement pour lui le trio rocket qui était la, devant lui.


"La Team rocket!"


"Mouhahahahaha! Nous sommes de retour!", s'enjoua Jessie, les mains sur la taille, se la jouant diva machiavélique.


"Agagagaaaaa gna ahhhh!", gazouilla James, ne pouvant pas faillir à sa réplique. Sacha essaya de pencher la tête pour voir d'où provenait cet étrange bruit semblant émaner d'un nourrisson, mais il n'y parvenait pas vraiment et au bout du compte il ne voulait qu'une seule chose : récupérer son Pikachu.


"Pour euh... hm Miaouss à toi!"


"Pour te voler ton rat morveux!"


"Non fait le bien, s'il te plaît!", s'énerva Jessie, ne supportant pas qu'on puisse écorcher cette si belle rengaine qu'elle et son équipier avait écrite avec tant d'application.
 

"Ça va on n’a pas toute la journée et puis on s'en fiche! Bon, merci morveux, et hasta la vista!"


Ils prirent une pause comme s'il allait partir en courant avant de détaler à la vitesse de la lumière.


"Ehhhhhhh rendez-moi mon Pikachu!!!!" Sacha se lança alors à leur poursuite, vert de rage d'encore s'être fait avoir par ces crétins. 


Nos amis furent coupé soudainement dans leur élan par Ondine et Pierre qui s'étaient eux même lancés à la poursuite de leur ami, Pikachu et Macronium.


"Pas si vite!", s'exclama la rouquine la main levée comme un stop. 


"Togitogi!", enchéri Togepi dans la meme posture que sa dresseuse


"Hors de notre chemin morveux, on est pressés!", grogna Miaouss le premier


"Qu'est-ce qu'il y a dans votre sac bande de voleur?"


Jessie n'avait pas compris que la jeune fille parlait du sac contenant Pikachu alors elle tenta de camoufler James dans son propre sac à dos tandis que Miaouss cacha le sac pare-choc derrière lui. 
 

"Maiiiiis rien du tout!", dirent ils en chœur, mais c'était sans compter sur James qui tomba les fesses au fond du sac suite au geste brusque de son équipière et se remit alors à pleurer.


"Ouiiiiiiiiiin ahhhhhh ouaaaiiiiin"


"Eh mais qu'est ce que c'est que ce bébé??? Et où est James?", s'exclama Pierre en faisant le tour avec Ondine pour voir le dit enfant.


Jessie se mit à rougir et bégaya bêtement en se tenant la nuque dans un grand sourire crispé

"Ahaha... Bo-bonne question..."


"Il est en vacances alors on garde son morveux!", dit Miaouss très sérieusement et d'un air un peu agressif, pensant que son mensonge était crédible à 100%.


"Agagnaaaaga!" James se releva et se mit à applaudir sous le regard attendrit d'Ondine


"Moooooh mais qu'est qu'il est mignon, je peux le prendre?"


Jessie se baissa alors pour que la jeune fille puisse l'extirper du sac. Elle le prit dans ses bras et le cajola doucement. 


"Sale petit morveuse quand on aura enfin Pikachu je prendrais un malin plaisir à pulvériser tes Pokémon eau!", dit James, moqueur, tout gentiment à Ondine, profitant du fait qu'il ne puisse pas comprendre


"Agnaaaa agagaa! Ahhhhh!!!!"


"Togippppprri!!"


"Il est adorable! Je n'savais pas que James avait un enfant, mais avec qui?"
"Hm, en fait ce n'est autre que son neveu euh, par alliance mais il y est très attaché!", dit Jessie pour rattraper quelques peu le mensonge.


"Ah d'accord je comprends mieux la ressemblance frappante!" Pierre regarda un instant le bébé alors qu'Ondine le serra un peu plus dans ses bras ; James appréciait bien plus cette douce étreinte que les mauvais traitements de son équipière ...


"Ehhhhhh Team rocket!" Sacha arriva en courant, bien déterminé à récupérer son Pokémon. 


"Ah tiens Sacha!"


"Ehhh, mais qu'est-ce que c'est que ce bébé Ondine?", s'interrogea le jeune dresseur ne comprenant rien à cette situation.


"C'est le neveu par alliance de James! Jessie et Miaouss font les baby-sitter pendant qu'il est en vacances!" Elle jouait avec les petites mains du jeune sbire qui gazouillait de plus belle. 


"C'est très attendrissant tout ça mais Macronium a disparu et ces deux voleurs ont mon Pikachu!", s'énerva Sacha, le doigt pointé vers eux, accusateur.


"Ahahaha... on se calme les gars...", dit Miaouss dans un rire jaune, s'éloignant un peu.

Il savait pertinemment qu'Arbok et lui ne ferait pas le poids face à tous ces Pokémons, sachant que James n'était pas là pour leur offrir une évasion discrète avec l'attaque brouillard de ce bon vieux Smogogo… Il eut une vague pensée pour Qulbutoké et Empiflor mais se dit qu'au final ils étaient bien trop nuls... Mais cette idiote de Jessie pensait encore pouvoir s'en sortir, n'apprenant jamais de leçon de ses échecs. 


"Vas allez vas-y Aaaaaarbok!"
"Arbokssss!", s'écria le Pokémon en retrouvant sa forme normale


"A toi Corayooooon!", dit Ondine en s'empressant de lancer sa Pokeball


"Corayon!"


"Agaaaaagnageuuuu ahhhh" James attrapa sa pokeball dans le sac et la lança quand même. Empiflor en sorti alors

"Agagaaaaaa scragneugaaaaagaaa!"


Coraillon dévisagea le bébé de même qu'Arbok, stupéfaits et intrigués. 


"Mais qu'est-ce-que tu fabriques enfin, attaque DARD VENIN MAINTENAAAANT!"


"Corayon attaque voile miroir!"


"EMPLIFLOR ATTAQUE TRANCH HERBEEEE", s'époumonait le pauvre James qui malheureusement ne sorti qu'un incompréhensible "Agaaaagagaaaa!"


Jessie s'énerva de plus belle à l'entente de ces gazouillis


"Empiflor bouge toi et envoie ton attaque tranch herbe!!!!!" Mais il ne l'écoutait pas, fidèle à James


"ÉCOUTE LAAAA EMPIFLOR!"

Mais rien à faire il restait inactif, limite effrayé...
 

"Arbok attaque ligotage vite!"


Et c'est alors que Macronium fit sa réapparition, ayant été averti par Noarfang que ses amis étaient en danger, et attrapa le serpent de son fouet liane avant de le propulser violemment contre Jessie et Miaouss qui tombèrent à la renverse plusieurs mètres plus loin. James fut propulsé du sac à dos lui aussi sous le choc et rebondit au sol sur ses petites fesses avant de se mettre à pleurer bruyamment

"Ahhhhhh ouaaaaaaaaaaiiiiiin", tandis que Pikachu sorti du sac et se positionna, menaçant face au trio. 


"Et maintenant Pikachu, attaque tonnerre!!!


Jessie eu à peine le temps d'attraper son équipier en larmes avant décoller. "UNE FOIS DE PLUS LA TEAM ROCKET S'ENVOLE VERS D'AUTRES CIIIIIIEUX..." "OUUUUUUAAAAAIIIIIIIN" *cling*

À la vue du sol se rapprochant, Jessie saisi James fermement pour qu'il amortisse sa chute puis se ravisa en se disant qu'il allait certainement finir écraser... Ils s'explorèrent violemment contre terre, et James atterrit sur la tête de Jessie. Il se rendit alors compte qu'il n'avait rien et savoura cette victoire dans un gazouillis de joie…
"Ahhhhhh je hais les enfants, tous, SANS EXCEPTION!!!!!!!" s'époumona-t-elle en larguant James sur le sol comme un vulgaire paquet.


"Ouiiiiiiiin ahhhhh ouaaaaaain"


"Je crois qu'la il a vraiment faim...", dit timidement Miaouss, un peu inquiet pour son équipier qui était livide et tout agité.


"Et moi alors, tu crois que je n'ai pas faim? Bon où sommes-nous maintenant...?"


"J'en sais rien on doit être euh... perdu!"


"JE LE SAIS ESPÈCE D'ABRUTI, JE VOULAIS .... Ohhhhhh y a une pancarte!!" Elle courut jusqu'au dit écriteau et lu à haute voix

"Bienvenue à Doublonville... Ça alors on est en ville c'est super! Allons manger, je meurs de faim!"

 

(SUITE) CHAPITRE 2

9 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Chacha 12/11/2016

Lol trop contente de lire toujours autant d'enthousiasme à propos de cette fic ! J'ai décidé de ne plus poster de suite sur le forum, mais ici, ainsi les suites seront plus longues et ca créera plus la surprise ;)

2. Erika 12/11/2016

Je vais tout relire depuis le début, super. Je suis déjà enthousiasmée avant même de commencer.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 12/11/2016

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site