Vive les futurs mariés 3

« Vive les futurs mariés  !! »   Chapitre 3


Jessie et James commençait à planifier leur voyages dans les régions de Hoen, Johto puis Kanto pour récupérer dans l’ordre Arbok et Smogogo, Empiflor, Caninou et Eoko. Jessie avait très sérieusement étudié la migration des Papinox en fonction de la saison de l’année, pour espérer rencontrer le sien durant leurs voyages. 
James avait contacté ses grands-parents pour les prévenir de leur arrivée au domaine. La grand-mère de ce dernier avait paru très heureuse pour lui quand elle avait apprit ses fiançailles et elle avait facilement deviné qui était sa future femme. 
La Team Rocket partirait dès le lendemain matin à bord de leur montgolfière Miaouss en direction de Hoen, et les deux rockets avaient pris soin de prendre en note les numéros de téléphone de tout leur «  amis » morveux. 
Tout se déroulait pour l’instant parfaitement mais Jessie redoutait toujours le moment où son fiancé devrait annoncer à ses parents son mariage. 
La jeune femme contemplait pour la dernière fois le ciel étoilé de Sinnoh avant leur départ, accoudée au balcon de la terrasse. Elle priait intérieurement pour que tout se passe bien et que rien ne puisse interrompre le bonheur qu’elle partageait avec son ami. 
James arriva derrière elle et encercla sa taille, embrassant les cheveux roses de sa fiancée. 

C’est magnifique n’est-ce pas ? Toutes ses étoiles, c’est si beau…

Oui…et dire que ma mère est parmi l’une d’entre elles…

Et elle est sûrement fière de toi. Fière de la merveilleuse personne que tu es devenue. Même si tu n’as pas eu ta mère avec toi pendant la majeure partie de ton enfance, tu as su te débrouiller et devenir la femme que n’importe quel homme rêverait d’avoir à ses côtés. 

Merci James. Tu es l’homme idéal et le prince charmant dont rêve toutes les filles. 

C’est toi qui m’as fait devenir ce que je suis aujourd’hui. Je n’étais rien qu’un enfant faible, rêvant de liberté et ne pouvant pas se défendre tout seul. Ma rencontre avec toi a été la meilleure chose de ma vie. Grâce à toi, j’ai appris à m’affirmer, à me battre pour mes rêves et à aimer la vie. Tu m’as apporté l’affection dont j’avais toujours été privé pendant mon enfance et tu m’as fait connaître le meilleur sentiment du monde : l’amour. Je n’aurai jamais cru pouvoir aimer une personne à ce point là Jessica. Chaque jour que je vis à tes côtés est fantastique, ce que je ressens pour toi est inexplicable. Tout ce que je sais, c’est que je veux ressentir ce sentiment pour l’éternité. Je t’aime Jessie. 

Moi aussi je t’aime Jim. Je t’aimerai toujours. 


James se pencha vers son amie et commença à l’embrasser passionnément sur les lèvres. 
Au bout d’une trentaine de secondes, Jessie brisa le baiser et plaça sa tête sur l’épaule de James. 

Chéri, j’espère que ce que nous vivons ne s’arrêtera jamais. Je ne veux que rien ne fasse obstacle à notre bonheur. 

Pourquoi dis-tu cela Princesse ? 

Tu sais, quand j’étais petite j’ai déjà perdue ma mère. Je n’ai jamais été prise dans un groupe de chanteuses alors que mes deux amies de l’époque avaient été choisies à ma place. Je n’ai pas pu devenir l’infirmière que je voulais être, et j’ai échoué en tant que coordinatrice au Grand Festival contre Aurore. Sans oublier que je suis incompétente dans mon métier d’agent de la Team Rocket. Tous les rêves que j’avais entrepris n’ont jamais abouti à rien et beaucoup de gens que j’aimais sont partis loin de moi. 

Que veux-tu dire par là Jess ? 

James. J’ai peur de te perdre. J’ai peur qu’on nous empêche de rester ensemble pour toujours et j’ai peur que le mariage dont je rêve depuis si longtemps ne se réalise jamais. Si tu savais à quel point je redoute ce que tes parents diront, ce qu’ils feront et ce que Jezabelle pourrait te faire ou me faire pour se venger…

Jessica, combien de fois devraient-je te le dire pour que tu sois enfin sereine ? Mes parents ne pourront pas empêcher notre union, c’est mon droit de t’épouser. Quand à Jezabelle, ce n’est plus ma fiancée légale, elle n’a aucun droit sur ma vie. Je t’aime Jessie, tu ne me perdras jamais, je te promets que nous resterons ensemble jusqu’à la fin des temps comme nous nous le sommes promis tant de fois, et que notre mariage aura lieu, que mes parents ne le veillent ou non. Tu es toute ma vie à présent. 

Oh mon amour…j’ai tellement de chance de t’avoir. Je souhaite que nous soyons heureux pour l’éternité. 

Moi aussi…Il commence à faire moins chaud, nous devrions rentrer.  

Oui tu as raison. Je suis fatiguée en plus. Tu voudrais bien me porter jusqu’à notre chambre mon chou ? 

Bien sûr mon ange. Allez ! Grimpe !  

Jessie rigola comme une gamine et monta sur le dos de James qui fit bien attention à ne pas la laisser tomber. Il la porta dans leur chambre et l’installa confortablement sur le lit, la recouvrant avec les couvertures. Puis il s’installa à côté d’elle et la prit dans ses bras, comme il faisait chaque soir avant de l’embrasser tendrement. Elle l’embrassa en retour et déposa sa tête sur le torse de son fiancé, fermant ses yeux, tandis qu’il lui caressait doucement le dos.

Bonne nuit Jessica. Je t’aime. 

Et moi aussi je t’aime. Fais de beaux rêves… 

Alors je vais rêver de toi…

Jessie esquissa un petit sourire et commença à sombrer dans le pays des rêves. James la regarda s’endormir, embrassa son front et ferma ses yeux à son tour. 

****************************************************************


Allez Miaouss ! Dépêche-toi !!! Tu te rends compte que l’on t’attend depuis plus d’un siècle !

Attends Jess ! J’arrive ! 

Jessie marmonna quelque chose entre ses dents qui ressemblait à « Ce sac à puces m’énerve ». Tout le monde s’était levé de bonne heure pour charger la montgolfière et le seul qui avait fait la grasse matinée, c’était Miaouss. Et il traînait dans la maison alors que tous ses amis étaient prêts à partir. Ce qui avait mis Jessie de mauvaise humeur une fois de plus. Après cinq autres bonnes minutes, le chat Pokémon sortit enfin de la cabane, chargé d’un paquet géant de chips aux poissons. 

Excusez-moi les amis ! Mais je ne me rappelais plus de l’endroit où j’avais rangé mon paquet de chips dans la maison ! 

Si tu continu à être aussi énervant, tu ne te rappelleras plus de grand-chose car je t’aurai déjà assommé avant que tu ne puisses ouvrir ta grande bouche de nouveau ! 

Désolé mais moi je n’avais pas envie de rester planté dans la montgolfière à ne rien faire pendant que vous vous câlinés toutes les deux secondes ! J’ai autre chose à faire comme manger ! 

 Tu pourrais discuter avec nos Pokémon !

Tu parle ! Ils sont en train de dormir dans leur Pokéballs ! Eux, au moins, ils sont bien au chaud ! 

Ok je note, la prochaine fois que je vois une boîte de conserve, je t’enferme à l’intérieur ! Comme ça, tu seras au chaud et tu feras autre chose que passer ta vie à manger ! 

Et vous deux, vous passez bien votre vie à vous embrasser ! On dirait un couple de Lovdisc pendant la saison de reproduction ! 

Tu viens de signer ton arrêt de mort le chat ! J’espère que tu es bien assuré car sa va péter !

Jessie se jeta sur Miaouss qui se retrouva plaqué au sol de la nacelle. Son paquet de chips décolla en l’air et toutes les chips au poisson tombèrent sur le pauvre James. Jessie s’approcha de son ami et commença à enlever les chips de ses cheveux. 

Regarde ce que tu as fait à mon fiancé ! Sa va mon chéri ? 

Heu, sa pourrait être pire…Jessica, mon ange, tu ne crois pas, enfin, je veux dire, tu es un peu tendue et…

NON JE NE SUIS PAS TENDUE !!!!! 

Heu, oui, d’accord, si tu le dis ma princesse…

Jessie essaya de se calmer en vain. Les plaisanteries de Miaouss et la remarque de James ne faisait qu’empirer son énervement. Et bien sûr, pour compléter le tout…

Qulbutoooooooké !  

TOI ! RETOURNE DANS TA POKEBALL ESPECE DE GROSSE PATATE BLEUE !!!! 

James soupira et commença à faire décoller la montgolfière. 

Je sens que ce voyage va être extrêmement long…


RRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR



Arrivé en soirée, la montgolfière se posa au sol doucement sur le sol d’une forêt verdoyante. James aida Jessie à descendre, et celle-ci s’étira, heureuse de enfin pouvoir se dégourdir les jambes. Miaouss sauta aussi sur le sol, la bouche remplie de chips. 
James sortit un plan et l’examina attentivement.

Bien, nous avons fait la moitié du chemin. Je pense que demain soir nous serons arrivés à Bourg-en-vol. Nous passerons la journée suivante à chercher Arbok et Smogogo vers le chemin menant vers Merouville, là où se situe leur troupeau. Puis nous pourrons repartir ensuite vers Johto. Alors, ce programme vous va ?  

C’est parfait James. Je vois que tu as étudié tous les plans comme je te l’avais demandé. Après tout, tu as le sens de l’orientation ! 

Rien n’est trop beau pour ma princesse adorée ! Tiens mais j’y pense ! J’ai aussi prévue le piquenique de ce soir ! 

James se dirigea vers la montgolfière et en sortit un grand panier et une couverture avec des roses dessinées dessus. Jessie s’approcha de lui et l’embrassa sur la joue. 

C’est pour ça que tu t’es réveillé plus tôt ce matin ! Pour faire les sandwichs ! Oh James, tu es un amour ! 

James rougit et fit sortir ses Pokémon, imité par Jessie. 

Cacnéa ! Vortente ! Mime Junior ! A table les amis !! 

Vous aussi vous pouvez sortir ! Qulbutoké ! Séviper ! Yaneméga ! 

Tout les Pokémon sortirent les uns après les autres, tous excités de prendre l’air. 
James attrapa six gamelles et commença à servir la nourriture en fonction des goûts de chacun. Pendant ce temps, Jessie installa la couverture dans l’herbe et sortit le piquenique du panier. Elle n’avait pas besoin de nourrir elle-même ses Pokémon car elle savait que James s’occupait d’eux aussi bien qu’elle. 
Quand tous deux eurent fini de tout préparer, ils s’asseyaient tous ensemble sur la couverture. 
Mime Junior s’assit comme à son habitude sur les genoux de James, tandis que Miaouss mange assis sur la tête de Qulbutoké. 
Le repas se déroula dans la joie, Jessie et James décrivant Arbok et Smogogo à leur amis qui ne les connaissait pas encore, c'est-à-dire Mime Junior, Séviper, Yaneméga et Vortente. 

Arbok est un grand serpent violet très gentil ! Je me rappelais qu’il adorait me faire des câlins et qu’il s’enroulait autour de moi pour me réconforter quand j’étais triste. Mais maintenant, c’est James qui a pris la relève ! Je l’ai obtenu alors qu’il n’était qu’un Abo. Il me manque beaucoup ! 

Oui moi aussi, Smogogo me manque terriblement. Tout comme ma Jessie, je l’ai eu quand il était un Smogo. Parfois, il était assez nigaud mais il me faisait bien rire avec son air pas très futé ! J’ai vraiment hâte de le revoir ! 

Mais comme on dit, tel maître, tel Pokémon ! 

Merci pour ta remarque très intelligente Miaouss ! Oh, ma chérie, nous avons oublié de leur dire comment nous avons obtenu Smogo et Abo ! 

Bien sûr ! Tu t’en souviens Miaouss ? 

Comment pourrais-je oublier cette soirée ?! C’était notre premier Noël en tant que équipe de la Team Rocket. C’est aussi à ce moment que j’ai remarqué qu’il y avait une petite étincelle entre vous deux les amis ! Vous vous souvenez du gui ? 

Heu, oui…

Bien sûr que je m’en souviens ! Tu avais brandit une branche de gui juste au dessus de nous deux pour que l’on s’embrasse ! 

Vous rougissiez tellement, on aurait dit des tomates trop mûres ! Vous avez eu beaucoup de chance que Mondo soit rentré dans la cabane à ce moment-là ! Sinon, je pense que votre union aurait été plus rapide que prévue !! 

Si on n’en revient à nos Wattouats ? C’est aussi à ce fameux Noël que James m’a offert un des plus beaux cadeaux de toute ma vie, hormis la bague de fiançailles, le ruban de concours et les boucles d’oreilles de ma maman. Il m’a offert une Pokéball ! Et quand je lai ouvert, il y avait un bébé Abo à l’intérieur. 

Et toi, quand tu m’as donné la Pokéball contenant Smogo…je savais que peu importe le Pokémon qui s’y trouvait, j’allais beaucoup l’aimer car c’était toi qui me l’avait offert. 

Les deux rockets partagèrent un regard profond et se mirent à rigoler. Puis Jessie se leva et commença à ranger le piquenique. Elle fut suivie par James. 

Bon, allez ! Demain nous avons encore de la route ! Il faut songer à dormir. 

Après avoir tout rangé puis installé les sacs de couchages, Jessie et James rappelèrent leurs Pokémon dans leur Pokéballs. Qulbutoké et Miaouss se mirent dans leur sac de couchage respectif, le jaune pour Miaouss et l’ancien sac de couchage rose de Jessie pour Qulbutoké car la jeune femme dormait avec James dans celui de son fiancé. 
Les deux Pokémon s’étaient déjà endormis mais les deux humains restaient éveillés en train de se câliner et de s’embrasser. 
J’ai tellement hâte de revoir Arbok et Smogogo. J’espère qu’ils vont bien et qu’ils ont réussis à trouver leur place dans le troupeau d’Abo et de Smogo. 

Oui moi aussi, mais je ne m’inquiète pas. Je sais que nos Pokémon sont les meilleurs, nous avons bien fait de les laisser partir. Au moins, ça les changeait de tous nos échecs quotidiens…

Oui tu as raison Jim. Dès fois, je me demande si rester dans la Team Rocket vaut le coup. Mais je sais qu’il faut que je continu de travailler dans cette organisation, c’est sûrement ce que ma mère aurait voulu : que je reprenne le flambeau. 

Moi je pense que ce que ta mère veut vraiment, c’est ton bonheur, ma chérie. Si tu n’es pas heureuse Jessie, nous pouvons quitter la Team Rocket. 

Non, ne t’inquiète pas. De toute façon, j’ai trouvé mon bonheur et je suis heureuse maintenant que je sais que je ne suis plus seule. 

Et tu ne le seras plus jamais mon amour. Je t’aime plus que tout. 

Moi aussi, j’ai juste besoin de toi à mes côtés pour être comblée. 

****************************************************************


La journée suivante passa assez vite et la Team Rocket atteignit vite la ville de Bourg-en-vol en soirée. Jessie et James louèrent une petite chambre d’hôtel pour la nuit. Ils montèrent leurs valises et se répartirent les lits : Miaouss occuperait le canapé dans le salon quand aux deux rockets, ils partageraient le grand lit dans l’unique chambre. Alors que James commandait des pizzas et que sa fiancée prenait sa douche, le chat Pokémon regardait la télévision dans la chambre de ses deux amis. Quand Jessie sortit de la salle de bain, seulement vêtue de sa serviette de bain et qu’elle trouva Miaouss assis sur son lit, elle le chassa de la chambre.  
James se demanda ce qui se passait et trouva le chat par terre, devant la porte de la chambre. 

Que se passe t-il Miaouss ? 

Il se passe que ta chère fiancée bien aimée m’a jeté par terre car elle était vêtue de sa serviette ! 

Tu veux dire que Jessie est dans la chambre avec juste une serviette sur elle ?! Bon, heu Miaouss, tu veux bien rester dans le salon pendant quelques minutes et surtout n’entre pas dans la chambre ! 

Oh, non, ne me dit pas que vous allez encore…mais je fais quoi en attendant !? 

Tu n’as qu’à attendre le livreur de pizza ! 

Grrrr ! Ce n’est pas vrai ! Ils m’énervent tous les deux ! 


Quelques secondes après que James soit rentré dans la chambre, le bruit commença à se faire entendre. Le chat Pokémon prit un oreiller du canapé et se recouvrit les oreilles avec. 


RRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRR


Le lendemain matin, Jessie, James, Miaouss et tout leurs Pokémon étaient partis faire onze heures en direction de Mérouville pour retrouver Arbok et Smogogo. 
Mais cela faisait déjà une éternité qu’ils tournaient en rond dans les bois et la jeune femme commençait à s’énerver. 

Tu es sûr que nous sommes sur la bonne route James ? 

Le jeune homme hocha la tête. 

Bien sûr Jessica. Je me rappelle de cet endroit comme si c’était hier. Le braconnier Riko qui avait capturé les Abo et les Smogo, ma rencontre avec Cacnéa… A mon avis, ils se sont un peu plus enfoncés dans la forêt !

Tu as peut-être raison ! Allons-voir ! Mais avant, je vais appeler Séviper comme ça, si on tombe sur un Pokémon plante, il pourra le mettre KO rapidement. 

Jessie laissa sortir son Pokémon qui passa à la tête du groupe, juste avant Jessie et James qui marchaient en se tenant la main et le petit Miaouss assis sur la tête de Qulbutoké. 
Ils avancèrent plus profondément dans la forêt et au bout d’un moment, Séviper s’arrêta. 
Il regarda de tous les côtés et siffla. 

Qu’y a-t-il mon Séviper ? Tu as détecté une présence dangereuse dans les environs ? 

Le Pokémon hocha la tête et avança un peu, quand soudain, un Pokémon violet sortit d’un buisson et se jeta sur la vipère. C’était un grand serpent, un Arbok sauvage. Il commença à mordre le pauvre Séviper qui essaya de répliquer en utilisant sa Queue Poison. Mais le grand serpent violet, plus imposant que Séviper, contra l’attaque et encercla la vipère en l’étouffant avec son attaque Ligotage. 
Jessie se précipita vers les deux reptiles en plein combat. 

Hey toi, le gros vers violet ! Lâche mon Séviper ! 

L’Arbok sauvage relâcha la vipère et se dirigea vers la jeune femme en sifflant sournoisement. 
Jessie lui lança un regard noir mais quand le serpent violet s’approcha plus près d’elle, elle écarquilla les yeux et mit sa main sur sa bouche. 

Arbok ? Est-ce que c’est toi ? 

Elle allongea une main vers Arbok, qui siffla plus fort comme pour la menacer de ne pas le toucher. 

Arbok ! C’est moi, Jessica ! Tu te souviens de moi quand même ! 

Le serpent ne bougea plus et laissa la jeune femme poser sa main sur son front. Jessie lui caressa la tête et là, Arbok se jeta sur elle, la faisant tomber au sol. James se précipita vers son amie. 

JESSIE ! 

La jeune femme se mit à rire. 

Ne t’inquiète pas James. C’est bel et bien mon Arbok ! Il veut juste jouer. 

Le serpent entoura Jessie et appuya sa tête contre son visage. La jeune femme rigola tandis que le Pokémon lui chatouillait la joue avec sa langue fourchue. 

Oh Arbok ! Je suis si heureuse de te revoir ! Tu as tellement grandi, et j’ai l’impression que tu es beaucoup plus fort qu’avant.  

Jessie se remit debout et Séviper accourut vers elle. 

N’ais pas peur Séviper, c’est juste mon Arbok. Arbok, je te présente Séviper. C’est un des nouveaux Pokémon que j’ai capturé après que l’on se soit séparé. 

Arbok inclina sa tête comme pour s’excuser d’avoir attaqué Séviper. 

Et tu te souviens bien sûr de James, Miaouss et Qulbutoké ! 

Le serpent s’approcha du jeune homme et des deux Pokémon. James lui caressa la tête et Miaouss sauta sur le dos d’Arbok.

Content de te revoir mon vieux ! 

Tu as l’air en pleine forme Arbok ! J’espère que tu t’es bien intégré au groupe de Pokémon de la forêt. Et au fait, est-ce que Smogogo serait dans les parages lui aussi !  

Le serpent hocha la tête et fit signe au groupe de le suivre. Jessie souriait, tellement contente d’avoir retrouvé son vieil ami. 
Arbok les emmena dans une clairière où les rockets purent observer, jouant dans l’herbe, des jeunes Abo et des jeunes Smogo. D’autres plus âgés se reposaient sur les rochers ou discutaient entre eux. James aperçu au loin la silhouette d’un Smogogo qui essayait de résoudre le conflit entre un Abo et un Smogo adolescents. Apparemment le Pokémon gaz arrivait très bien à les calmer et quelques secondes plus tard, les deux jeunes Pokémon repartirent jouer ensemble comme leur précédente dispute était oubliée. James eu un sentiment de fierté : son Smogogo tenait une place très importante au sein des deux troupeaux. Le jeune homme courra en direction de son ancien Pokémon, l’appelant :

SMOGOGO !!! 

Le Pokémon se retourna et écarquilla grand ses yeux quand il vit James accourir. Il se précipita à son tour vers son ancien dresseur, le renversant par terre. 

Moi aussi, ça me fait tellement plaisir de te revoir mon vieux ! Si tu savais comme tu m’as manqué durant toutes ces années, je m’inquiétais beaucoup ! Tu t’es vraiment épanouie, j’ai l’impression que tu es devenu un vrai leader ! 

Jessie accourra à son tour vers le Pokémon de James, suivit de Miaouss, Qulbutoké et Arbok. 
Son fiancé passa un bras autour de sa taille, et déposa un baiser sur son front. 

Tu as vu Jessica comme nos Pokémon sont merveilleux. Je suis si fier de ce qu’ils sont devenus. 

Oui, je ne regrette vraiment plus mon choix de les laisser partir. Ils ont une place si importante dans ce groupe de Pokémon.  

Arbok s’enroula encore autour de Jessie quand à Smogogo, il s’installa sur la tête de James, il n’était pas très lourd vu que sa constitution principale était composée de gaz. 

Shaaaaarbok ? 

Oh, tu me demande pourquoi nous sommes venus vous voir ? Eh bien, James et moi avions une nouvelle très importante à vous annoncer. 

Oui, et nous aimerions que vous soyez présents ce jour-là. 

Jessie se pencha vers James et lui demanda : 

Je leur dit ou tu le dit ? 

James caressa la joue de son amie et lui chuchota tendrement. 

Eh bien, pourquoi pas tout les deux ensemble ? 

Jessie hocha la tête et montra sa bague de fiançailles qu’elle portait toujours à son doigt. 
Les deux rockets dirent à l’unisson. 

Nous allons nous marier !!! 

Arbok et Smogogo se regardèrent et se mirent à rigoler comme des idiots. 
Jessie les regarda d’un air à la fois curieux et ennuyé. 

Hey ! Si vous ne nous croyez pas, regardez bien cette bague ! Elle est en plaqué or et ornée d’un saphir, ce n’est pas un vulgaire bijou. 

Miaouss soupira et commença à expliquer aux deux rockets la raison de tous ces rires. 

Arbok et Smogogo vous croient, s’ils rigolent c’est qu’ils savaient que ce jour arriverait !
Co, comment ça ? Ils savaient pour nous deux ! 

Oui, depuis qu’ils vous ont connu, ils se doutaient de quelque chose ! Pour tout vous avouer, Arbok, Smogogo et moi formions à l’époque un club privé, seulement réservés à vos Pokémon ! Le «  CQSSQJEJSA » !! 

Le quoi ? 

Le  «  CQSSQJEJSA » ! Ou si vous préférez, le «  Ce Qui Sont Sûrs Que Jessie Et James Sont Amoureux » ! 

Et vous n’auriez pas pu l’appeler, je ne sais pas moi, un nom au hasard…heu, le Club Rocketshipping ?  

Pourquoi ce nom ? 

Aucune idée ! Mais en tout cas, c’est surprenant ! Donc tout le monde était au courant sauf nous deux ! Tu te rends compte Jessie ? Nos Pokémon complotaient derrière notre dos !

Eh oui, mais que veux-tu ? Quand on fait partie de la Team Rocket, la sournoiserie doit être IN-DI-SPEN-SA-BLE ! 

Oui, tu as raison. Donc tout les deux, vous venez ? 

Arbok et Smogogo s’échangèrent un regard complice et le serpent reprit la parole. 

Sharbooooooook !! 

Miaouss recommença à traduire. 

Ils ne viennent que si vous vous embrassez ! 

Jessie et James rigolèrent à leur tour et commencèrent à s’enlacer pour ensuite sceller leurs lèvres dans un énième baiser passionné, sous les yeux émus de Smogogo et Arbok. 





FIN DU CHAPITRE 3



Et voili, voila voilou, le chapitre number trois comme promis ^-^ ! 
Le reste de la fic arrivera après les vacances, ne vous inquiètez pas, je reviens vers le 15 août et j’essayerai de continuer un max la suite pendant ce p’tit séjour à la mer ! En attendant, passez tous de bonnes vacances les Rockets-fans ! 

« Après avoir récupéré Arbok et Smogogo, Jessie et James se dirigent à Johto pour retrouver Empiflor et en chemin, ils rencontrent Papinox qui avec son compagnon ont eu des bébés Chenipotte ^-^ ! Le mariage se rapproche de plus en plus pour nos deux rockets, mais à force de continuer leur périple à bord de la montgolfière Miaouss, Jessie attrape un mauvais rhume et ira faire un tour chez le docteur où elle apprendra une nouvelle qui va bouleverser son couple avec James ! La suite et plus encore dans le chapitre 4 de «  Vive les futurs mariés » ! Pokémon, attrapez les tous x) !! 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (2)

1. Kojiro64 02/03/2014

A quand la suite???!!!!!

2. Caro 05/02/2012

Je veux la suite je veux la suite je veux la suite !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site