Le baiser surprise

{ A tous les lecteurs de mon blog, je me suis enfin décidée à terminer la fan-fic que j'avais commencée il y a un peu plus d'un mois sans trop savoir où elle me conduirait.
 J'espère que vous ne trouverez pas cette fin trop improvisée. }

Tout était calme dans la forêt, à part de temps à autre, les piaillements de quelques pokémon-oiseaux. Le soleil commençait à se coucher et le trio de la Team Rocket: Jessie, James et Miaouss s'étaient réunis en cercle autour de leur feu de camp pour se nourrir de leur médiocre pitance: haricots en conserve et rondelles d'ananas.

Tous trois mangeaient en silence, Jessie et Miaouss fixaient le contenu de leurs boîtes en réfléchissant à de prochains plans de capture du pikachu de Sacha Ketchum mais James avait les pensées ailleurs. Il observait Jessie discrètement.

Depuis quelques temps, James avait pris conscience d'un changement dans les sentiments qu'il éprouvait pour sa coéquipière. Bien qu'il se soit toujours senti très proche de Jessie, récemment, il avait commençait à ressentir une sorte d'attraction sexuelle pour elle. Il avait décidé alors de changer un peu de comportement en se montrant plus viril et plus sûr de lui, parfois même un peu macho car il pensait que c'était ce que Jessie attendait de la part de son "futur prince charmant".
Malheureusement, la jeune femme ne portait pas vraiment attention à ce détail, elle continuait à se comporter avec James comme si rien n'avait changé et c'était à peine si elle prêtait attention aux petits messages subtils qu'il essayait de lui glisser en l'appelant parfois: << Ma douce >> ou << chérie >>, en lui prenant la main pendant la devise ou encore en l'encourageant un maximum pour sa carrière de coordinatrice, en s'investissant dans un ouvrage de titan pour créer des silhouettes grandeur nature, des cartes et objets divers à l'effigie de "Jessilina".

Jessie restait à cent pour cent insensible aux tentatives de charme de James. Elle continuait à s'adresser à lui d'un ton enfantin, comme s'il n'était encore qu'un petit garçon ou un adulte régressé, parfois, elle se moquait de ses prouesses et la seule chose qui paraissait tenir son intérêt était son désir de devenir célèbre, de plus en plus pressant.

Alors, James se contentait de l'admirer en silence, tout en souhaitant trouver les mots pour lui avouer ses sentiments. Mais il ne les trouvait pas.

(Pourtant, je dois lui dire) pensa James en continuant à fixer Jessie qui boudait en jouant avec sa fourchette dans sa boîte de conserve, non décidée à manger. Les derniers rayons du soleil faisaient briller ses cheveux et ses boucles d'oreilles vertes d'une tel éclat qu'ils en paraissaient presque surnaturels. James ne pouvait plus résister, il trouvait Jessie si belle, il devait absolument lui avouer ce qu'il avait sur le cœur avant qu'il n'explose.

<< Jessie... >> commença-t-il, d'un ton si faible et incertain qu'il en était presque silencieux.

Jessie releva les yeux et regarda son équipier d'un air soucieux << Oui James? Il y a quelque chose qui ne va pas? >>

<< Il.... il faut absolument que je t'avoue quelque chose... >>

James se leva du rondin sur lequel il était assit puis s'avança jusqu'à son équipière. Jessie le suivit du regard et le fixa lorsqu'il resta debout à côté d'elle un moment, sans faire un mouvement et sans dire un mot.

<< Mais... mais qu'est-ce qu'il y a?! >> demanda Jessie à la fois étonnée et agacée par le comportement de son ami.

James ne répondit pas. Il resta debout à côté d'elle, le visage tourné vers l'horizon, comme s'il réfléchissait à quelque chose.

Finalement, Jessie en eut assez d'attendre et se releva pour le saisir par les épaules et le secouer afin qu'il se retire de son état de transe.

<< J'aimerais que tu m'explique quel est ton problème!!! >>

Un sourire tendre se dessina sur les lèvres de James lorsqu'il tourna son visage vers celui de Jessie. La jeune femme regarda son équipier fixement, les sourcils froncés; James estima que c'était le moment où jamais de saisir sa chance, il se dit qu'il ne pouvait pas laisser échapper cette occasion. Poussé par son instinct, il eut une réaction complètement innatendue; il bondit sur Jessie, la faisant sursauter puis il se saisit de son menton et l'embrassa passionnément.

Pendant un bref instant, Jessie resta sans réaction, les yeux grands écarquillés et le souffle coupé,

Miaouss était tout aussi étonné. Il se frotta les yeux pour s'assurer qu'il ne rêvait pas........

James joignit ses mains avec espoir, sentant son cœur battre à toute allure pendant qu'il observait fixement le regard fuyant de son amie.....

Il attendait une réaction de sa part, celle-ci ne tarda plus à venir...

....Jessie souleva son poing serré et envoya direct un bon crochet du droit dans le nez de son équipier amoureux.

<< Espèce... D'IMBECILE!!!! >>

..............


Bien qu'il connaissait le caractère de Jessie mieux que quiconque, James n'avait pas prévu un tel retour de flammes. La force du coup de poing que Jessie lui envoya dans le nez, le propulsa au sol. Lorsqu'il se releva, un peu sonné, il regarda la jeune femme avec une expression boudeuse, mais au lieu de fondre en larmes, il fut pris d'une soudaine crise de colère.

<< Comment peux-tu réagir de la sorte alors que je viens de t'avouer que je t'AIMAIS?!!! Tu préfères que je te déteste Jessie?!!! Si c'est comme ça, D'ACCORD, alors JE TE DETESTE!!! >>

Et sur ces mots, James fit demi-tour puis il s'éloigna en courant dans les profondeurs de la forêt.

<< C'est ça, va-t-en, bon débarras! >> lui rétorqua Jessie. Ensuite, elle partit s'allonger dans son hamac, qu'elle avait dressé entre deux arbres, un peu plus tôt dans la soirée.

<< Tu n'as donc pas de cœur?! >> réprimanda Miaouss, les pattes appuyées sur ses hanches, comme pour réprimander son équipière féminine.

Jessie haussa ses épaules tout en lui tournant le dos.

<< J'ai mieux à faire que de m'occuper des sentiments de James. Il a eu une poussée de téstostérone, c'est tout, ça lui passera. >>

<< Tu es un monstre d'égoïsme, Jessie! >>

<< Merci pour le compliment. >>

<< J'en ai assez entendu et toutes cette bêtise me fatigue . Je vais me coucher. >>

<< C'est ça, bonne nuit Miaouss! >>

Le félin étendit son hamac entre deux branches d'arbres éloignées de l'emplacement du hamac de son équipière puis il y bondit et se coucha pour dormir en lui tournant le dos lui aussi.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------


De son côté, James marchait la tête basse dans les bois. Il erra pendant plusieurs minutes pour finalement s'asseoir sur un tas de feuilles mortes, au pied d'un arbre, pour réfléchir et déprimer.

( J'ai commis la plus grosse erreur de toute ma vie. Jamais je n'aurais dû embrasser Jessie. Maintenant elle me déteste. Notre amitié me comblait de bonheur, pourquoi ai-je désiré avoir plus que ça? Qu'est-ce qui m'a pris?! Suis-je devenu fou? Si je pouvais retourner en arrière et tout effacer, je le ferais sans la moindre hésitation. Comment ai-je pu croire que Jessie m'aimait plus qu'un ami? Comment ai-je pu être aussi stupide?! )

Il posa sa tête sur ses genoux et la cacha entre ses bras pour pleurer.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Depuis plusieurs minutes, couchée dans son hamac, Jessie se tournait dans tous les sens, cherchant désespérément à s'endormir mais son sommeil ne venait pas, elle était tiraillée par un sentiment de culpabilité. Les paroles de James Miaouss se répétaient sans arrêt dans son esprit, comme pour la torturer: 
<< Tu préfères que je te déteste?! Si c'est comme ça, d'ACCORD,  JE TE DETESTE!!! >> << Tu n'as pas de cœur! Tu n'es qu'un monstre d'égoïsme, Jessie! >>

Elle mourrait d'envie d'aller s'excuser auprès de James mais sa fierté l'en empêchait. Pourtant, elle savait qu'elle ne pourrait pas trouver le sommeil tant qu'elle ne se serait pas expliquée avec lui. En plus, il commençait à se faire tard et le jeune homme n'avait toujours pas donné signe de vie. Et s'il avait encore fait une bêtise en se mettant en danger, comme il l'avait fait le jour où il avait voulu affronter seul un Métalosse très agressif pour ressouder leur équipe suite à une dispute ou encore les deux fois où il s'était laissé tomber dans le vide, lors de leur période de formation à la Team Rocket.

(Quand il est seul et déprimé, James est capable de faire n'importe quoi pour se faire remarquer.) pensa Jessie. Maintenant elle était à la fois tiraillée par la culpabilité et l'inquiétude.

(Grrr, James, pourquoi faut-il toujours que tu m'énerves, même quand tu n'es pas là?!) 

Jessie bondit hors du hamac puis elle quitta son campement pour se diriger dans la direction que son ami avait prit quelques heures plus tôt.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Il ne prit pas très longtemps à Jessie avant de retrouver James, qui, à son grand soulagement, ne s'était pas trop éloigné finalement. Il somnolait, les yeux mi-clos, couché en chien de fusil sur le tapis de feuilles mortes. Elle s'approcha de lui, aussi calmement que possible, les épaules droites, le dos et la tête redressés pour se donner une allure hautaine. Quand elle fut à bonne hauteur du garçon, elle toussa pour attirer son attention. << Heurm, James? Tu ne dors pas? >>

James cligna des yeux en entendant la voix de Jessie. 

<< Non... >> répondit-il d'un ton morne et fatigué << Je réfléchissais... >>

<< Parce qu'il t'arrive de réfléchir?! >> taquina Jessie. Elle prit conscience de la maladroitesse de sa plaisanterie quand elle vit le froncement de sourcils de son ami pendant qu'il s'asseyait, apparemment épuisé par l'enchaînement des derniers événements de la journée.

<< Ecoute James, il commence à se faire tard et si tu restes seul dans les bois, tu risques de faire de mauvaises rencontres avec un pokémon sauvage par exemple... >>

<< Bof, je m'en fiche, je ne me laisserais pas faire. >> 

<< Ha oui? Parce que tu crois que tu pourrais le combattre seul avec tes pokémon? Pense-tu vraiment que Vortente et Mime Junior feraient le poids contre un oursaring déchaîné? >>

<< Et bien... >>

<< Tu as besoin de moi comme j'ai besoin de toi.  Nous nous complétons, ainsi que Miaouss. Nous sommes une équipe tous les trois et notre équipe est incomplète sans toi. >> 

James fut étonné par la remarque humble de Jessie, mais grâce à cela, il se sentit reconquit par une nouvelle motivation et il en oublia presque l'échec cuisant de sa tentative du "baiser".

<< Ouais, tu as raison! >> lança-t-il, à nouveau remplit de motivation << Alors, tu n'es plus fâchée après moi? >> essaya-t-il ensuite, timidement.

<< Hmm, non, c'est oublié. Mais ne recommence plus! >> 

Jessie se pencha vers James et lui présenta sa main pour l'inviter à se relever. Quand il fut debout face à elle, elle lui tourna le dos, sans laisser transparaître une seule émotion et elle s'éloigna de quelques pas, invitant son ami à la suivre, d'un geste de la main.

<< Bien, allons dormir maintenant, il se fait tard et demain une longue journée de travail nous attend. Nous devons être en forme pour mettre toutes les chances de notre côté pour réussir. >>

<< Tu as raison Jessie! >> répondit James en commençant à la suivre.

Lorsqu'ils arrivèrent au centre de leur petit campement, James, qui suivait Jessie de très près, fut surpris par son arrêt brutal et il se cogna contre elle. Elle lui tournait toujours le dos lorsqu'elle lança 
<< Oh, il y a un détail que j'aimerais mettre au clair. >>

Le jeune homme ne comprenait pas du tout où son amie voulait en venir. Soudain, elle se tourna vers lui et sans avertissement, elle s'empara de son menton et appuya ses lèvres contre les siennes pour lui offrir un baiser surprise. Le sang de James ne fit qu'un tour à ce moment, il resta paralysé par la surprise, les yeux aussi ronds que deux pokéballs, ses joues prirent une profonde nuance rose et il eut le sentiment que son cœur s'arrêta de battre l'espace de cet instant.

<< Ainsi, nous en sommes quittes. >> expliqua Jessie, les joues rosées et ensuite, elle se retourna comme si rien ne s'était jamais passé et continua sa marche jusqu'au camp, sans que James ne puisse voir le petit sourire qui ponctuait le bonheur qu'elle cachait en elle.

La surprise passée, un sourire énorme apparu sur le visage rougissant de James et c'est plein de joie et animé d'une toute nouvelle motivation qu'il couru se coucher, persuadé que cette nuit allait être ponctuée de beaux rêves.

Confortablement allongé sur son ventre dans son hamac, bien caché par l'ombre des grands chênes qui l'entourait, Miaouss ferma l'œil qu'il avait entrouvert au moment du baiser de ses amis et il étouffa un rire, qu'heureusement, personne n'entendit.

C'est toute remplie de satisfaction que Jessie se coucha à son tour. Elle savait que peut importe les mésaventures qui se dresseraient sur leur chemin, ses amis et elle passeraient tous trois d'agréables lendemains mais surtout, elle devinait que sa toute nouvelle aventure avec James lui réserverait encore bien des surprises.

FIN

5 votes. Moyenne 4.80 sur 5.

Commentaires (1)

1. Kojiro64 05/05/2014

C'est trognon=3

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site