Je t'aime

(Cette fanfic est racontée du point de vue de Jessie)

-Je t’aime Jessica
Il me regardait avec ce regard auquel je ne pouvais pas résister.
-je….je.
Les mots restaient coincés dans ma gorge, je n’arrivais pas à lui dire ces trois mots pourtant dans ma tête je savais les dire je t’aime.
Il  eut une expression déçue en sachant que je ne disais pas les mots qu’il espérait entendre.
-alors ce n’est pas réciproque ? J’aurais du m’en douter, j’ai du être ridicule devant toi. Excuse-moi Jessie.
Il se retourna pour partir, mais j’ai retenu son bras, alors je les tiré plus près de moi pour qu’il me fasse face. Je les regardé dans les yeux puis je l’ai embrassé. Au premier abord il semblait surpris, mais après il me rendit le baiser. 
-Ecoute James, je t’apprécie beaucoup aussi plus qu’un simple ami mais…
-mais ? Je t’écoute Jessie
-je ne suis pas encore prête à dire ses trois mots. Pour moi ils ont une grande signification, J’ai tellement peur de te donner mon cœur et d’être déçue par après.
-Jessie, je suis différent des autres, je ferais tout en mon pouvoir pour te rendre heureuse.
-Je sais tout ça mais je n’y arrive pas.
Normalement j’aurais retenu mes larmes mais cette fois, je n’ai pas pu.
-Oh non jess, ne pleure pas, je peux être patient si tu n’es pas prête pour les dire maintenant je comprends.
Il m’a serré fort contre lui et il s’est mis à caresser mes cheveux. Je me sentais tellement faible, je ne me reconnaissais pas, habituellement j’étais cette Jessie méchante et agressive.
-Ecoute Jessie nous devrions rentrer, Miaouss nous attend.
Je lui ai murmuré un faible « oui ».
Il m’a pris dans ses bras et m’a porté jusqu'à la petite cabane que nous partageons.
Cette petite maisonnette est complètement délabrée et nous n’avons pas les moyens de nous payer le grand luxe.
Quand nous sommes arrivés Je suis direct allée dans la chambre je n’avais aucune envie de manger, j’étais tout simplement trop fatiguée. Je n’ai pas prit le temps d’enlever ma tenue et je me suis endormie directement. Il faut dire que j’ai très mal dormi je faisais un cauchemar horrible
-Jessie, je t’aime
-James moi aussi
-Dit moi ces mots !
-Je je….
-en réalité tu ne m’aime pas. 
-non ce n’est pas vrai 
-si ce n’étais pas vrai tu me l’aurais dit depuis longtemps.
-Je n’y arrive pas.
-De toute façon je ne te crois pas, je vais retourner chez mes parents et auprès de Jezabelle. Et même si cette fille est cruelle, ELLE au moins elle sait dire Je t’aime.
James partit au loin, je voulais essayer de le rattrapé mais je n’y arrivais pas alors j’ai crié son nom à plusieurs reprise, j’ai voulu lui dire Je t’aime mais cela restais coincé dans ma gorge.
Je me suis réveillé en sursaut et je me suis mise à pleurer. James est venu directement près de moi et m’a prit dans ses bras.
-Qu’est ce qu’il y a Jessie
-J’ai fait un cauchemar horrible
-raconte
-Je n’arrivais pas à te dire ces trois mots et tu es partit, tu m’as abandonnée.
-Jess, je ne t’abandonnerais jamais, j’attendrais le temps qu’il faudra.
-tu dis ça maintenant, mais qu’est ce qui me prouve que tu n’en n’auras pas marre à un moment ?
- Tout simplement toi Jessica
Je me suis remise à pleurer, il avait réussit à toucher mon cœur comme personne d’autre avant lui n’avait fait.
-Tu dois être fatiguée, rendors toi. Et pour te prouver que je ne te laisserais pas, demain matin je serais encore là, je dormirais à côté de toi.
-d’accord, tu me promets que tu ne me quitteras Jamais.
-Je te le promets, maintenant dort demain nous aurons une longue journée. 
-oui
Je me suis recouchée, James était en face de moi, il m’a embrassée puis il m’a serrée contre lui
-Bonne nuit Jessie.
-Bonne nuit James.
Je me suis endormie, mais même si je ne faisais plus de cauchemar mon esprit était perturbé. Le lendemain matin, je me suis réveillé et je fus surprise que James n’étais  pas près de moi je me suis levée, et J’ai commencé à l’appeler.
-James
-Je suis dans la cuisine 
Je l’ai rejoins dans la pièce, il s’est rapproché de moi pour m’embrassée mais dans un geste vif je l’ai giflé. Il m’a regardé avec des grands yeux, il a mit sa main sur sa joue endolorie. J’ai vite regretté mon geste.
-Je je m’excuse je n’aurais pas du.
-non, ne t’excuse pas je l’ai mérité, je t’avais promis de rester près de toi. Mais je voulais simplement te préparer un petit déjeuner différent des autres.
Je restais paralysée impossible de lui répondre alors il m’a étreint tendrement puis m’a embrassée. Après un couple de secondes il a brisé le baiser et m’a demandé
-tu as faim ?
J’ai simplement acquiescé. La matinée passa assez vite et nous avions décidé d’aller attaquer le morveux fin d’après midi.   Nous avions préparé un plan qui était un de nos plus grand classique, Les attaquer avec un robot superpuissant et de capturer le pikachu dans un filet anti électricité.
Nous avons attendu les morveux et lorsqu’ils sont arrivés à l’endroit indiqué, nous avons utilisé notre super robot. Miaouss avait appuyé sur un bouton, et la main du robot jeta un filet sur pikachu. C’est à ce moment là que nous avons commencé notre devise habituelle.
-encore vous, rendez moi mon pikachu.
Sacha a alors lancé son torterra à l’attaque, le Pokémon plante avait libérer le rat électrique grâce à sont attaque tranche herbe.
Les morveux ont fait alors sortir tout leurs Pokémon de leur pokéball et les ont fait attaquer. La puissance de leurs attaques était surprenante, et bien sûr le robot n’a pas résisté, et notre super engin mécanique nous explosé en pleine figure. Et nous nous sommes envolés vers d’autres cieux.
-une fois de plus la team rocket s’envole vers d’autres cieuuuuuuuuuuuuux…..
Je pensais encore intérieurement que l’atterrissage serait douloureux, mais cette fois ci j’ai vraiment eu de la chance je suis atterrit dans un buisson. 
Je me suis vite relevé pour aller à la recherche de mes coéquipiers, Miaouss avait atterrit dans un arbre. 
-euh Jessie, tu pourrais m’aider à descendre.
-Miaouss tu es un chat tu ne devrais pas avoir de difficulté.
-Pitié aide moi.
-c’est nouveau tu supplies maintenant.  Je me suis mise à rire, puis je l’ai aidé à descendre
-tu es une vraie amie
-c’est bon, nous devrions chercher James.
-oui
Nous avons commencé à chercher James, nous l’avons vu de loin, il était couché au sol, et il y avait une flaque de sang sous sa tête. Nous nous somme alors précipité pour le rejoindre. Je l’ai regardé, il respirait encore, heureusement. Je me suis demandé comment il avait fait pour s’être si gravement blessé. J’ai eu ma réponse car Miaouss me montra des rochers qui étaient tâché avec du sang.
-Miaouss, nous allons l’amené à l’hôpital.
-oui Jessie
J’ai fait sortir tous mes Pokémons et je leurs ai demandé de m’aider à porté James jusqu’à la ville. Nous avons marché pendant deux heures comme ça. Je jetais toujours un coup d’œil sur mon pauvre amour. Il respirait encore mais sa respiration devenait de plus en plus faible. 
Nous sommes arrivé dans un hôpital et j’ai demandé de l’aide à une infirmière. Elle m’a dévisagé.
-s’il vous plaît j’ai besoin de votre aide.
-vous êtes des membres de la team rocket je ne vois pas pourquoi je vous aiderais, mais d’un autre côté tout le monde à le droit à de l’aide alors.
Des personnes ont prit James. L’infermière m’a demandé d’attendre dans la salle d’attente. Miaouss avait préférer ne pas rester et est retourné dans notre cabane.
Après une heure et demie d’attente, un médecin est venu me voir.
-bonjour, mademoiselle
-comment va-t-il ?
-Et bien votre ami a perdu beaucoup de sang ce qui fait qu’il est dans le coma et nous ne sommes pas sûr qu’il se réveillera un jour.
-Est-ce que je peux le voir.
-oui bien sûr
-Merci
Je suis allé vers la chambre où James était, Il était couché avec un bandage autour de la tête Je me suis approchée de lui et je me suis assise sur la chaise qui était à côté du lit.
-Oh James pourquoi toi ? Tu ne méritais pas ce sort, je ne comprends pas pourquoi la vie est tellement injuste.
Je me suis mise à pleurer parce que je ne pouvais plus contenir mes larmes plus longtemps. J’ai couché ma tête sur le bord du lit.
-pourquoi faut-il que je perde à chaque fois les êtres qui me sont le plus chers, Je me sentais bien avec toi tu m’avais dit que tu resterais toujours près de moi. Mais malheureusement c’est autrement et je n’ai pas pu te dire je t’aime.
Je me sentais vidé de toutes mes forces et je me suis tout doucement endormie. J’ai simplement pu entendre un murmure.
-Tu vois Jessica tu me l’as dit, je resterais toujours près de toi car c’est grâce au pouvoir de l’amour 

  

FIN

 

(Donnez moi vos impressions^^)

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. Moi 25/08/2017

Quel dommage que la fin soit aussi précipitée

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site