Les mauvais tours

Ce jour là avait été terrible.

Plus terrible que d'habitude pour les jeunes étudiants.

La jeune fille déterminée de 15 ans cria de rage en se dirigeant vers les bois obscurs avec bon espoir de trouver un endroit où passer la nuit. Elle était grande et mince avec une peau crémeuse impeccable et de grands yeux bleus profonds et elle semblait être plus mature que les autres filles de son âge. A cause de cela, les gens pensaient toujours qu'elle était beaucoup plus âgée.

Je ne peux pas  croire qu'ils nous aient fait cela! Comment ont t'ils pû nous renvoyer de l'école?!

Elle portait un gros sac lourd bourré de vêtements sur son épaule ainsi qu'un autre sac plus petit contenant le reste de ses appartenances comme du maquillage, des produits pour les cheveux, etc... 
L'air de la nuit était frais, soufflant des brises douces sur ses longues tresses cramoisies et celles ci chatouillaient le visage rougeâtre du jeune garçon qui la suivait à contre coeur, la tête basse, regardant fixement le sol.

Attends-moi Jessie! Tu vas trop vite!

- Dépêche-toi. Nous n'avons pas toute la nuit!

James couru aux côtés de la jeune fille et geignit comme à son habitude: - Mais Jessie... nous avons marché toute la journée! Il fait noir comme de la purée de pois! Où nous conduis-tu?

- Tu ne veux pas dormir toi? Nous devons trouver un endroit où camper!

Le garçon aux cheveux bleu-violets s'arrêta sur place.

- Tu veux rire! Nous nous dirigeons vers... les bois!, se mit-il à crier avec une voix aiguë incontrôlable comme il le faisais si souvent. 
- Je - je- je - ne veux pas encore dormir dehors! On a même pas de tente. Et si des pokémon sauvages nous attaquaient?

Jessie se retourna et regarda le garçon avec colère. Bien qu'il avait eu une soudaine poussée de croissance dernièrement, il avait toujours l'air plus jeune que les garçons de son âge, sans compter qu'il était assez plaintif et sans défense.

Le regard de la jeune fille se ramollit. - Ne t'inquiète pas James... je serais avec toi. Il ne t'arrivera rien. Elle mit doucement sa main sur son épaule et lui sourit.

Jessie trouvait que James était le garçon le plus beau qu'elle ait jamais vu. Il avait des traits fins, de grands yeux verts naïfs, des cheveux lavandes et il semblait presque efféminé. Bien qu'il était mince et chétif, Jessie l'avait tout de suite admiré dès leur première rencontre à l'école Crève-Coeurs. Lorsque les autres étudiants le raillaient constamment, le traitant de fille, Jessie réussissait toujours à venir à son sauvetage.

- On nous a virés de cette école malgré tous les efforts qu'on a fait pour étudier et maintenant nous n'avons plus aucune place où aller. Je déteste cette situation autant que toi mais il t'est inutile de faire ton morveux gâté, nous devons nous débrouiller. Nous nous en sortirons ne t'inquiète pas.

Le garçon se détendit en entendant les mots réconfortants de son amie. Elle était si merveilleuse, si encourageante. Il réussit à lui sourire.

- Il n'y a vraiment rien de mal à fabriquer un feu de camp et à dormir sur le sol, James. Ça ne sera pas si terrible.

Il trembla en se postant un peu plus près d'elle, trouvant cette situation horrible.

Pendant les 2 années qu'ils avaient passé à l'école de pointe, Jessie avait trouvé que la façon dont il la suivait tout autour du campus était peu commune. Il avait besoin de son aide pratiquement tout le temps pour faire ses devoirs, se défendre ou même simplement faire les choix de ses vêtements du matin. Jessie avait supposé qu'il avait vécu une vie extrêmement abritée. Malgré toutes ses craintes intérieures, elle avait remarqué une confiance forte et une sensibilité douce qui était peu commune pour un garçon de son âge. Il avait un très bon vocabulaire et était très poli à la différence des autres garçons qu'elle avait rencontré. La nature naturellement autoritaire de Jessie était parfaite pour qu'elle s'occupe d'un garçon comme lui. Il devenait ainsi complètement dépendant d'elle.

- Ne m'abandonne pas, d'accord, Jessie?

- Je t'ai dit de ne pas t'inquiéter n'est-ce pas? Tu ne dois pas être si effrayé tout le temps.

James la pris par la main et continua à marcher, étudiant l'expression sérieuse et déterminée de son amie tandis qu'elle se dirigeait vers les bois. Pour lui, Jessie était la fille la plus courageuse et la plus forte qu'il ait jamais connu. Dure et indépendante, aussi bien que maternelle et douce. Rien dans le genre de son ex-fiancée Jezabelle. Malgré le fait qu'elle était parfois grossière ou dure avec lui, il savait que Jessie se souciait profondément de lui comme personne ne l'avait jamais fait auparavant, non même ses propres parents.

Ainsi ses sentiments pour elle grandissaient à un taux alarmant.

Il jeta un coup d'oeil à la pleine lune puis tous 2 se dirigèrent vers un grand labyrinthe d'arbre. 
Dans une panique soudaine, il serra la main de son amie fermement et s'arrêta, n'osant pas prendre un autre pas. Malheureusement pour la jeune fille, James conservait toujours quelques problèmes ennuyeux d'immaturité profonde.

- Attends Jessie - je ne peux pas entrer là! C'est si - sombre et effrayant!

- Dormirais tu plutôt sur un banc dans un parc pour te faire remarquer par les assassins ou préférerais tu retourner chez toi?! Tu n'es qu'un mollusque James!

James réfléchit aux différentes options qui se postaient devant lui et il prit rapidement sa décision. Il n'allait finalement pas risquer d'être attrapé et envoyé à la maison de ses parents à cause des affiches de gosse disparu qui étaient affichées partout. Cependant, il cala un instant donc il se contenta de fixer le sol.

- Et si nous visitions un peu plus les alentours d'abord? Je veux dire, il est seulement 21 heures 30... on pourrait en profiter pour se promener un peu plus près de la ville?, il lui donna un sourire nerveux plein d'espoir, protégeant sa tête de sa main libre.

Jessie lâcha sa main, lui fit signe de partir et continua à marcher. - Parfait, j'ai compris tu peux rester ici et j'irais fonder le camp. Elle sourit fourbement en marchant à grand pas, sachant combien il avait peur du noir - particulièrement tout seul. Comme attendu, il courut vers elle puis la saisit par le bras.

- Attends! s'écria-t-il de sa voix aiguë familière. Il regarda les alentours et sourit soudainement dans la stupéfaction. - Regarde là-bas Jessie! Derrière ces buissons! Vois tu ce que je vois?!

Elle frotta ses yeux un peu. - Des buissons, une grande barrière et une extrêmement grande maison...

James secoua sa tête avec un sourire brillant en s'exclamant: - Oh Jessie! Regarde! Ce n'est pas juste une maison! C'est une propriété entière avec une grande piscine et personne à l'intérieur!!!

Jessie rétrécit ses yeux. - Que veux tu dire: "personne à l'intérieur?" Il y a des lumières partout à l'extérieur!

Le jeune garçon secoua sa tête. - Regarde plus étroitement Jessie et tu verra qu'il n'y a rien d'éclairé "à l'intérieur" du bâtiment!

- Peut-être que tout le monde dort.

James rit en secouant la tête - Regarde à gauche de la propriété. Tu vois cette extension?

- Oui?

- Ce sont les quartiers des domestiques! Il n'y a aucune lumière là-bas non plus! Maintenant tu comprend ce que ça veut dire? Il lui donna un grand sourire savant, connaissant clairement son sujet.

- Ils dorment eux aussi? demanda Jessie.

- Bien sûr que non!!! Les domestiques ne dorment JAMAIS! Je veux dire, si bien sûr, mais il y a toujours QUELQU'UN qui doit rester éveillé la nuit!

 Il indiqua alors un autre petit bâtiment - Et tu vois là bas? C'est là où vivent leurs pokémon! Et les domestiques des pokémon ne sont pas là non plus! Ça signifie que les pokémon n'étant pas là aussi tout le monde doit être parti en vacances!!!"

Cette fois Jessie s'interrogea sur ce savoir étrange que possédait son ami. - James, comment es tu si expert de la vie des milliardaires?

- Oh Jessie. Tu sais que j'aime beaucoup lire.

Il lui donna un sourire rusé qu'elle lui rendit gracieusement.

Le garçon excité couru vers la plus proche haie et jeta un coup d'oeil par dessus puis il se tourna ensuite vers son amie déconcertée. - Allez viens Jessie. On a le champ libre, allons nager!!! 

- Est-ce que tu es fou?! Je n'ai pas envie d'être attrapée!!!

- Si on se fait attraper on inventera qu'on est venu entraîner nos pokémon aquatiques!

- Nous n'avons pas de pokémon aquatiques.

- Ils ne le vérifieront pas.

- Sur la propriété de quelqu'un d'autre?

- Nous feindrons qu'on cherchait un pokémon rare!

- Oh, quelle idée! Nous cherchons un pokémon rare dans une piscine!!!

- Quoi? Tu as peur?, dans l'espoir que son amie cède, le jeune garçon pouffa de rire et la regarda fixement avec un regard de chiot triste.

Jessie se détourna rapidement en retournant vers les bois. Elle décida de ne plus regarder l'expression de chiot triste de son ami pour éviter de céder.

- Je ne dois rien te prouver!

Dans le choc total et l'inquiétude, James baissa sa tête lentement puis commença à geindre en suivant son amie, marmonnant des choses à lui même tandis qu'il tenait son grand sac à dos entre ses deux mains en regardant le sol.

- Je ne vois pas pourquoi tu dois être la chef tout le temps. Nous ne pouvons jamais nous amuser!

La jeune fille fronça ses sourcils, accélérant ses pas. Quand elle se retourna elle vit son compagnon ennuyeux, occupé à se creuser la tête rechercher des répliques de riposte pour l'attaquer.

- Aucun sens de l'aventure!

Elle lui tira la langue.

- Une fillette!

Elle mit deux doigts dans ses oreilles et commença à bourdonner.

- Tu es si- si ennuyeuse!!!

Après cette remarque, Jessie s'arrêta de marcher. Tête en l'air, James lui fonça innocemment dans le dos, laissant tomber son sac au sol. Elle se retourna immédiatement, très en colère: - Qu'est-ce que tu as dit?!

Le jeune garçon n'était pas sûr du fait qu'il devait lui répéter. Il prit nerveusement son sac et regarda ses jambes, s'assurant qu'il serait capable d'esquiver un coup de pied indésirable à un endroit particulier. Lentement, il ramassa le sac en cuir de Jessie qu'elle avait laissé tomber également au sol et elle lui reprit en lui arrachant des mains.

- Ainsi tu penses que je suis ennuyeuse hein?

Il hôcha la tête.

- Et tu penses que je n'ai aucun sens de l'aventure, juste?!

Nouveau signe négatif de la tête.

- Je suis une fillette n'est-ce pas? N'étais-ce pas tes mots exacts?!

James répondit en un murmure: - Oui mais je ne le pensais pas vraiment...

En prévoyant la douleur intense, le jeune garçon se pelotonna au sol, cachant sa tête avec ses bras pitoyablement replié sur lui même mais Jessie l'empoigna par le col de sa veste puis elle le jeta dans les buissons. Son sac à dos s'envola et atterrit avec un bruit sourd devant les pieds de la jeune fille fâchée et après quelques culbutes en avant, James atterrit finalement sur son dos avec les bras allongés, essayant de concentrer ses yeux vacillants. Jessie se moqua de lui, ne pouvant retenir un rire machiavélique. Après un moment bref, le garçon endommagé se leva lentement sur ses genoux et commença à se brosser nonchalamment, regardant la fille brûlante de rage.

- Ça signifie que nous n'allons pas nager?

Jessie roula ses yeux de nouveau choquée par la pérsévérance de son ami. Elle prit le sac à dos, elle s'approcha de son compagnon qui la regardait avec des yeux grands ouverts puis elle poussa le grands sac lourd dans son estomac, cédant à son caprice.

- Il vaut mieux pour toi qu'il n'y ait pas une seule alarme qui se déclenche mon cher!

Il poussa des cris aigus avec joie en lança le sac sur une de ses épaules. - Merci Jessie! On va s'amuser tu vas voir!!!

Ensemble, ils rampèrent le long d'un large passage et se blottirent contre quelques saules pleureurs. Jessie observa dans la crainte James se précipiter sur le côté et atteindre une barrière en bois entourant l'entrée du bassin. A une vitesse folle, il la grimpa facilement puis il descendit d'un bond de l'autre côté. La jeune fille fut stupéfiée. Personne n'aurait pût escalader cette barrière aussi vite et agilement que lui.

Jessie regarda les alentours en se glissant tranquillement de buissons en buissons jusqu'à ce qu'elle atteigne la barrière où James l'attendait. Ils s'échangèrent quelques regards puis la jeune fille grimpa à sa tour et atterrit à côté de son jeune complice comme il l'avait fait.

Les deux compagnons restèrent debout face à face. James retira son sac à dos de ses épaules, le laissant tomber au sol à côté d'une chaise de salon blanche. Il s'assit puis commença à retirer ses chaussures de tennis.

- Tu vois? Ça n'était pas si dur! Et aucune alarme ne s'est déclenchée., chuchota t'il du mieux qu'il le pouvait excessivement excité à l'idée de pouvoir faire un petit plongeon. Il n'avait plus eu cette occasion depuis qu'il avait quitté son manoir.

Jessie s'assit sur la chaise adjacente et l'observa enlever sa veste. Elle déposa à son tour son sac au sol puis commença à retirer ses bottines à son tour.

- Supprime ce sourire stupide de ton visage et réprime ta voix!

- Oh Jessie... sois moins grincheuse! Il se releva de sa chaise en jetant sa chemise à travers un pont.

- C'est facile à dire pour toi! dit la fille avec un visage aigre en jetant un regard au jeune garçon se préparant à déboucler sa ceinture. - On doit être à notre recherche et tu le sais. Et puisque je suis plus vieille et plus mûre que toi, je suppose que toutes les punitions me tomberaient dessus si on nous retrouvais!

James ouvrit la fermeture éclair de son pantalon en regardant la jeune fille assise à côté de lui.

- Que veux tu dire?

- Tu le sais exactement. Fit Jessie en inclinant sa tête et en retirant ses chaussettes. - Une personne immature ne pense jamais aux conséquences de ses actes.

- Tu veux dire que je suis immature?

- Oui, c'est exactement ce que je voulais dire, une personne immature a besoin de quelqu'un de plus âgé et de plus sage pour le tenir à la ligne.

- Je suis seulement plus jeune que toi d'un an!

- Et une personne immature a besoin de surveillance constante.

- Je ne suis pas immature!

- Oh, bien sûr que non....

- Tu penses que je le suis!!!!

-Je n'ai jamais dit ça James. Plus exactement je pense que tu es autre chose...

- Quoi? Un bébé?!!!

- Je ne l'ai jamais dit.

- Bien, tu ne dois pas! Tu me traite toujours comme un idiot tout le temps!

- J'ai juste dit que je ne t'avais jamais appelé comme ça!

- Mais c'est ce que tu voulais dire!

- Pourquoi pense tu que je voulais le dire alors que je ne l'ai jamais dit? Ça doit signifier que tu te considère être un bébé, pas moi.

- Je déteste quand tu fait ça!

- Regarde les évidences James. Moi, je n'ai jamais voulu aller nager en premier lieu!

- Tu me fait ça parce que je t'ai fais venir ici et tu ne peux pas le supporter! Tu as horreur de perdre!

- Qui dit que j'ai perdu?! J'ai décidé de venir ici pour ne plus écouter tes pleurnicheries sans fin!

- Non ce n'est pas vrai! Tu es venue parce que j'ai dit que tu étais une fillette et que tu n'avais aucun sens de l'aventure!

- Et alors?! J'ai autant le sens de l'aventure que toi et moi je ne me plaint pas à tout bout de champ et je ne geint pas comme toi le grand bébé!

- Tu vois! Je t'avais dit que tu pensais que je suis un bébé!!

Après cette réponse, le jeune garçon pris son sac à dos et le jeta à l'autre bout du bassin puis il retira son pantalon et le jeta sur le sommet du sac. En lançant un furtif coup d'oeil à son amie il s'assit sur le bord du bassin, immergeant ses pieds et ses genoux dans l'eau fraîche puis il déplaca ses pieds dedans, faisant de petits ploufs.

Jessie étudia la situation d'où elle était assise durant quelques minutes. James avait raison. Elle avait horreur de perdre contre lui. Elle avait eu horreur de le voir déprimer...

La jeune fille soupira, elle s'approcha du jeune garçon abattu et elle s'assit à côté de lui, mettant ses pieds dans l'eau à son tour.

Il lui tourna le dos.

- Ca t'ennuie que je m'asseye ici?

James resta silencieux un instant. - Ça dépend si ça t'ennuie d'être assise à côté d'un bébé. répondit-il sur un ton très faible.

Jessie déposa sa main sur le dos de James et le caressa. Il soupira.

- Je m'excuse James.  Je l'admet, c'est dur pour moi de te dire que tu as raison. Je ne pensais pas vraiment ce que je t'ai dit tout à l'heure. Je suppose que je me suis fâchée parce que je n'ai pas eu une vie toute rose. Ça va mieux?"

James lui donna un regard moqueur. - Alors, tu penses que je ne sais rien de la vie hein?

La fille haussa ses épaules.

- Je sais aussi bien que toi combien la vie peut être dure et cruelle.

Jessie jeta un regard étrange à son ami boudeur.

- J'ai été plus malheureux que tu le penses. Je n'ai pas vécu non plus sur un lit de roses. Je n'ai pas grandit exactement comme tu le crois tu sais!

- Bien James. Désolée pour ce que j'ai dit.

- Je n'ai peut-être que 14 ans mais parfois il me semble que je suis adulte.

La jeune fille se pencha en arrière sur ses deux mains puis elle rit: - Alors si tu es adulte moi je suis vieille!

James lui sourit légèrement.

- Donc, tu me fait des excuses?

- Je t'ai dit que je m'excusais, crétin!

- Excuse acceptée! Il souleva sa tête vers le ciel tapissé d'étoiles avec un regard songeur. - Tu sais Jessie... il y un jour où j'ai vraiment été puni durement par mes parents... c'est le jour où j'ai plongé dans la piscine des voisins!

- Qu'est-ce qu'il y avait de si terrible à ça?

- ... je ne portais aucun vêtement!

Jessie s'étrangla presque d'étonnement. - TOI?! Tu as fait ça?!

- Je ne l'ai plus jamais fait depuis... le garçon se tourna timidement vers son amie et ajouta: - ... jusqu'à présent bien sûr.

- NE FAIT JAMAIS UNE TELLE CHOSE!!! hurla Jessie.

- Oh si!!! hurla James en empoignant l'élastique de son slip.

Jessie cacha ses mains avec ses yeux en l'écouant se jeter à l'eau, riant hystériquement.

- Je plaisantais bien sûr! cria t'il joyeusement.

Jessie ouvrit ses yeux et James lui envoya de l'eau, trempant ses vêtements.

- Maintenant je suis LIBRE!!! hurla James dans l'extase en envoyant de l'eau de plus belle sur son amie.

Après avoir essuyé son visage avec sa manche mouillée, Jessie sourit malveillamment.

- Tu ressembles à un magikarp Jessie!

Jessie, humide, serra fermement un de ses poings. - TU ES COMPLÈTEMENT FOU!!!

- Qu'est-ce qu'il y a Jessie? Tu ne viens pas te baigner avec moi?

- Ne joue pas avec mes pieds!

- Oh... tu me trouve irrésistible portant seulement mon slip tout trempé et tu n'ose pas t'approcher de moi...

- TOI? IRRÉSISTIBLE?!!! Je ne peux pas le croire!!! Tu n'est qu'une mauviette maigrichon!

- Ooooh maintenant je suis vraiment gêné.. se moqua le garçon souriant en nageant vers elle tout en jetant de nouveau de l'eau sur son amie. Normalement, à un autre moment elle l'aurait sûrement assommé avec son pied mais au lieu de cela, elle couru de l'autre côté du bassin.

- Je ne le crois pas!!! continua James - Tu es effrayée! Tu as peur de nager avec moi!!! AHAHAHAH!!! Tu as peur de nager à peine vêtue avec moi. Il commença à chanter- Jeeeeeeee-sssssiiiiie est une peu-eeeeeeeureeeeeeeeeeeeuse!!! Jeeeeeeeessiiiiiie a peeeeeeeeeeeeeeeeuuuuuur!!!"

Jessie retira son pantalon humide et son sweetshirt puis elle les jeta sur son sac avec le reste de ses vêtements.

- Je n'ai peur de rien et particulièrement pas de TOI!!!

- Whoooo-hoooo!!! cria James emphatiquement en observant Jessie en sous-vêtements.

- Tais-toi James!!!

- Viens Jessie, plonge!!! Il nagea vers le milieu du bassin - Bien, je reste ici donc tu peut sauter maintenant, je te promet que je ne te noierais pas!

- James, dans une seconde tu n'auras plus de slip et ton histoire de tout à l'heure ne sera plus vraiment un mensonge! cria Jessie.

- Tu devras m'attraper d'abord! cria t'il en changeant rapidement de direction et en s'éloignant vers la plus petite profondeur.

Jessie se mit à nager plus rapidement qu'elle le pourrait et après un court moment elle parvint à saisir la cheville gauche du garçon fermement. Dans l'incrédulité, James se retourna et essaya de garder son équilibre en sautant sur un pied. Il était toujours dans l'eau profonde.

- Ainsi, tu pensais que tu allais me mettre dans l'embarras hein? Haaah!!! Prépare toi pour les mauvais tours!!!

Elle tira brusquement James dans l'eau et il se tortilla avec toute sa force, essayant désespérément de soulever sa tête au-dessus de la surface. Pensant qu'il avait été assez puni pour l'instant, la jeune fille satisfaite sourit et lâcha la cheville de son ami, lui permettant de reprendre son souffle. Immédiatement, James plaça ses mains sur sa tête et toussa violemment avec des souffles énormes. Avec un sourire léger, Jessie leva son poing vers lui.

- Jessie!!! Regarde toi!!! réussit à divulguer James entre deux quinte de toux.

Dans le choc, la jeune fille constata soudainement qu'une des bretelles de son soutient gorge était entrain de glisser dévoilant presque toute sa poitrine. Elle se baissa rapidement dans l'eau jusqu'à son menton. Elle sentit ses joues brûler et elle ouvrit sa bouche pour dire quelque chose mais aucun mot n'en sortit.

James regarda son amie rougissante en ne pouvant s'empêcher de rougir à son tour. Il regarda furieusement les alentours et ensuite, terriblement mal à l'aise, il décida de dire quelque chose pour tuer le silence accablant.

-Je-euh-je-ummm - je... l'eau est froide n'est-ce pas?

Jessie gronda: - Je n'en ai rien à faire!!! Tu n'avais qu'à pas me regarder de toute façon!!! Elle leva son poing de nouveau avec vengeance.

- Mais! Je ne voulais pas! Je veux dire euh... l'eau est si froide qu'elle me donne des frissons et j'ai remarqué que toi aussi tu frissonnais...

Cette fois c'était plus qu'elle ne pouvait en supporter, Jessie abattit son poing sur la tête de James.

Il avala des tasses d'eau alors que sa tête coulait d'un air impuissant en dessous de l'eau. Quand il remonta à la surface, il remarqua que son amie s'éloignait vers l'échelle à l'autre bout du bassin.

- Attends Jessie! S'il te plaît ne part pas s'il te plaît! bafouilla t'il.

Elle s'arrêta silencieusement et attendit.

En nageant aussi rapidement qu'il le pouvait il la rattrapa finalement et il repoussa doucement les cheveux humides qui s'accrochaient dans son visage et l'aveuglait.

- Jessie, s'il te plaît écoute. Je n'avais pas l'intention de te vexer et je n'essayais pas de t'humilier. Je voulais seulement te dire que je pense - je pense - il fit une pause et continua timidement, les joues cramoisies: - tu es très jolie.

Après cette déclaration, James resta muet, sentant son visage brûler violemment et Jessie grogna un instant puis elle se tourna de nouveau pour s'éloigner.

Le jeune garçon la saisit par l'épaule. -Non! Ne part pas!"

- "Lâche moi!"

- "Jessie! Je m'excuse!"

Choquée, Jessie commença à sangloter, cachant sa tête et essayant du mieux qu'elle le pouvait de retenir ses larmes.

James lui donna un autre sourire idiot. - Jessie, je me fiche de savoir que tu as de la poitrine. Je veux dire, tout le monde grandit un jour où l'autre. En plus, je pense que la mienne grandit aussi même si je ne suis pas une fille!  Tu comprends toi?

Jessie d'abord boudeuse ne put retenir un fou-rire. Ce dernier était communicatif, tous 2 se mirent à rire follement, un peu soulagés.

- Pense tu toujours que tu peux m'attraper?

- Aucun doute sur cela!

Avant que James ne se remette à nager, Jessie le retint par le bras. Elle lui sourit chaleureusement.

- Merci. Je ne savais pas ce que tu penserais... ou si tu serais toujours mon ami. Tu es la seule personne sur qui je peux compter.

- Jessie. Je n'allais quand même pas arrêter de te parler parce que tu deviens une femme. Nous serons toujours des amis peut importe ce qui se passera!

- Tu ne pense pas que ça changera des choses entre nous?

Il sourit d'oreille en oreille, espérant en secret que finalement les choses évolueraient un jour entre eux. - Non. mentit-il - Je t'ai toujours trouvée aimable et je sais que rien ne changera entre nous parce que tu deviens une femme...

La jeune fille lâcha son bras et l'éclaboussa dans le visage. Ils rirent puis James commença à chanter d'une voix enfantine douce: - Jeeeeessiiiiiie graaaaandiiiiiiit!!! Jeeeeeessiiiiiie attraaaaaape de la poiiiiiiitriiiiiine!!! Jeeeeessiiiiiiie devient une femme!

La jeune fille ne sembla pas amusée par ces taquineries.

Choquée par cette remarque grossière elle interrompit brusquement la chanson du jeune garçon en lui donnant une claque dure sur la tête.

- Prend ça idiot!

James prit un souffle profond et Jessie le saisit par les épaules puis elle lui poussa de nouveau la tête dans l'eau.

Étant plus faible que Jessie, James regarda nerveusement les alentours cherchant une voie d'évasion et il commença frénétiquement à lui donner des coups de pieds dans les jambes pour se libérer.

- Ne compte pas sur moi pour te laisser partir après ce que tu viens de dire! aboya t'elle.

Avant qu'il ne puisse se rendre compte de quoi que ce soit, la jeune fille le poussa vers le bord du bassin peu profond puis elle l'empêcha de bouger. Il commença à lui donner des coups de pieds et à crier tandis que Jessie riait moqueusement et elle continua à le tenir stable, coinçant ses mains derrière son dos. - Si à mon âge je cultive de la poitrine... commença t'elle avec un mauvais sourire - Alors... il y a quelque chose qui change chez toi aussi...

La mâchoire de James baissa.

- QUOI?! ÇA NE TE REGARDE PAS!!! cria t'il en lui donnant un nouveau coup de pied. Jouant au propre jeu de son ami, Jessie cria: - Qu'est-ce qu'il y a James? Tu as peur?!

Des larmes coulèrent sur le visage du jeune garçon bien qu'il essayait furieusement de les retenir. Avec un dernier efford il se tordit avec acharnement pour se libérer de l'emprise de Jessie et soudainement il obtint une idée...

James arrêta de lutter et Jessie le regarda avec surprise. Il se pencha en arrière et sourit d'un air satisfait. Son adversaire le regarda étrangement de même qu'elle continuait à le tenir par la taille.

- Que fais tu? demanda t'elle avec une légère irritation dans sa voix pointue.

- Absolument rien.

- Je suis sur le point de t'enlever ton slip et toi tu ne fais rien?

- Et bien Jessie... si tu veux faire ça;... ça veut évidemment dire quelque chose...

- Heu? Qu'est-ce que tu racontes?

Le garçon commença à rire et bien qu'elle luttait pour s'en empêcher, Jessie se sentit rougir.

- Oh regarde! Tu rougis!!! Tu as compris ce que je voulais dire!

- JE NE COMPREND PAS!!!

- Tu es attirée par moi, Jessie.

- Tu es malade!

- MOI?! Mais c'est toi qui essaye de me déshabiller, tu le sais!!!

En comprenant soudainement la déclaration, Jessie donna un violent coup de pied dans le ventre de son ami.

- Owww!!! Pourquoi as tu fait ça?!

- C'est l'idée la plus stupide de toute ta vie, espèce d'idiot!

- Qu'est-ce qu'il y a Jessie? Tu as peur des garçons?

- Imbécile!!!

James se mit à rire plus fortement. - Je le savais!!! Tu as peur!!! Tu as peur de MOI!!! AH AH AH AH AH!!!

- Tu vas payer pour ça!!! grogna Jessie.

Rapide comme un flash, elle fit un pas en avant puis abaissa le slip d'un coup sec avant que James n'ait le temps de réaliser quoi que ce soit. Il resta gelé sur place un instant puis il baissa son regard, ensuite il se cacha avec ses bras en hurlant. Fière d'elle, Jessie gronda: - Alors tu fais toujours ton malin cerveau de petit pois ignorant?!!!

-  Je -Je ne sais pas... Jessie... ne  regarde pas s'il te plaît... murmura James rouge comme une tomate.

Jessie se mit à rire fortement puis elle essaya de repousser les bras de James et il hurla fortement.

- Tiens tiens il t'arrive quelque chose d'embarrassant? Tu n'as que ce que tu mérite!!! se moqua t'elle - Qui est le plus effrayé de nous deux maintenant hein?!

Il resta coincé sur le coin du bassin, tremblant dans l'humiliation.

Jessie s'éloigna et elle sortit de l'eau criant: - Il faut que tu sortes James! Il commence à faire froid maintenant!

Il resta silencieux et garda sa position inerte.

- Viens James! Ce n'est pas une grande affaire et tu le sais.

Il ne répondit rien.

- James, je me fiche de ce qui peut t'arriver en ce moment, je suis sûre que ça m'arriverais aussi si j'étais un type,... peut-être...

Elle ne reçu toujours aucune réponse et elle commença à s'irriter. Bien sûr, elle décida d'essayer une approche plus puissante.

- SORS DE LA AVANT QUE JE NE TE FASSE SORTIR!!!

James la regarda fixement et lorsque Jessie se tourna vers lui il retourna sa tête immédiatement.

- J'ai vu que tu me regardais James! Je sais que tu m'écoute!!!  réprimanda Jessie en replongeant dans l'eau et en nageant vers lui. Il s'emparra de son slip d'une main puis le remonta rapidement en se tirant de l'eau aussi vite que possible puis il glissa et tomba sur son ventre. Jessie se posta aussitôt devant lui, les bras croisés.

- Pars loin de moi Jessie! Laisse moi!!! supplia James, la voix remplie de sanlgots. Des larmes emplissaient ses yeux à nouveau, qu'il essuya avec l'arrière de sa main.

Jessie commença à s'en vouloir en comprenant qu'elle avait blessé la fierté de son ami.

- Attends, James-

- Je t'ai dit de me laisser seul! cria t'il en se relevant et en se tournant pour partir mais cette fois c'est Jessie qui le retint par le bras.

- S'il te plaît... sanglota t'il alors que des larmes coulèrent un peu plus le long de ses joues rougissantes..

- James, je ne te laisserais pas partir. Maintenant je veux que tu me parles! gronda t'elle en lui donnant une tape sur la tête.

Il s'arrêta de pleurer.

- Tu veux bien me parler de nouveau?

A la grande de surprise de Jessie, il ne désira pas prolonger la dispute.

- Je - je suis désolé Jessie! commença t'il à sangloter de nouveau - Je - je n'avais pas l'intention d'en arriver là! Je ne sais pas pourquoi je me suis moqué de toi. Je ne sais pas à quoi je pensais - je veux dire- pardonne moi s'il te plaît - je - je suis désolé - j'ai été bien puni.  Il couvrit son visage de son bras, mort de honte que Jessie ait découvert qu'elle lui faisait de l'effet.

La jeune fille soupira: - Ne te sent pas mal pour ce qui est arrivé. J'ai été cruelle. Et puis... pour ce qui t'est arrivé après ma mauvaise blague ce n'est pas grave... ça signifie juste que tu as mûri... c'est tout. Nous avons grandit tous les 2.

Elle fit une pause et il ferma ses yeux tandis qu'elle repoussa ses mèches humides loin de sa joue.

- Pense tu que je suis..... que je t' .... - commença doucement James à voix basse en reniflant.

La jeune fille sourit. - Je ne sais pas. Arrête, ne me fais plus d'excuses et ne pose plus de questions d'accord?

Jessie essuya doucement les larmes du visage de son ami avec le bout de ses doigts et ils se regardèrent fixement durant un moment accablant de paix. Le coeur de James bondit dans sa poitrine.

- Merci Jessie de ne pas te moquer de moi. Tu es vraiment une amie, une vraie amie.

Elle lui offrit sa main. - Amis pour toujours?

- Promis.

Tous 2 rirent sottement prenant la main l'un de l'autre puis ils se regardèrent pas avec honte mais avec du respect pour l'homme et la femme qu'ils devenaient. Après un moment de silence, James baissa son regard et rougit, ne résistant plus à la grande envie d'embrasser Jessie, il n'avait jamais été embrassé par une autre fille que Jezabelle.

Avec courage, l'adolescent s'avança courageusement vers sa jeune amie en retenant son souffle. Allait-il l'embrasser sur les lèvres ou la joue? Son coeur palpita avec acharnement tandis qu'il ferma ses yeux et s'approcha un peu plus d'elle... quand il ouvrit ses yeux verts, il constata que ses lèvres avaient atterrit contre le coin de la bouche de son amie.

Ne sachant pas quoi dire ou faire, James sauta en arrière d'un bond et à son soulagement, Jessie rit sottement en secoua sa tête. Elle s'avança vers le jeune garçon nerveux et prit son visage rouge profond entre ses mains puis elle lui rendit un baiser doux... sur sa joue rouge humide. James la regarda d'un air ramollit puis il libéra un nouveau soupir.

Jessie décida qu'il était temps de partir, elle souleva soudainement son visage vers le ciel noir puis elle gronda: - Partons d'ici!!! J'en ai assez de rester dans ce parc surdimensionné près de ce trou chloré!

James rit pendant que tous deux réunirent leurs biens puis ils se cachèrent dans des petites cabines disposées sur les coins de la piscine où ils se changèrent.

- Alors qu'allons nous faire maintenant Jessie? demanda James une fois qu'il sortit de sa cabine et qu'il rencontrât de nouveau son amie à l'extérieur.

Jessie rit momentannément puis elle fit une pause: - Nous allons chercher un endroit où dormir et dès demain nous chercherons du travail!!!

James avala durement sa salive. - Travail? Quel travail? Il se remit à geindre nerveusement. Les domestiques travaillaient, tous les gens travaillaient mais lui? Il ne pouvait pas y penser, il n'avait jamais songé travailler un jour de sa vie. Il toussa avec inquiétude.

- Avec nos grands esprits nous pourrions devenir riche! annonça Jessie.

James rit en réfléchissant. Soudain, la joie apparue sur son visage. Il  se tourna vers la jeune fille qui brossait ses longs cheveux rouges.

- J'ai une idée! Je pense que nous devrions nous trouver des pokémon pour devenir dresseurs et je sais quelle sorte de pokémon nous devrions prendre Jessie!

Elle le regarda curieusement.

- Vraiment? Et quelle sorte?

- Et bien... commença t'il timidement - Je pense que pour toi,il faudrait un pokémon de type poison... comme... un mauvais serpent!

Elle le frappa sur la tête avec sa brosse à cheveux.

James frotta sa tête en vérifiant le contenu de son porte monnaie. - Et ton anniversaire approche...

Jessie haussa ses épaules. - Bien. Je sais quelle sorte de pokémon tu devrais avoir.

- Oh? Quelle sorte? demanda James.

- Je pense que tu devrais avoir un pokémon avec un grand sourire mystérieux mais naïf et un air idiot! dit Jessie en souriant et en lui pinçant la joue affectueusement.

James commença à rire en pensant au pokémon avec un sourire mignon, grand et imbécile puis il rejoignit Jessie près de la barrière. Tous 2 la grimpèrent rapidement et sautèrent en bas d'un bond puis il coururent vers les buissons et là, le jeune garçon s'arrêta brusquement. Jessie entra presque en collision avec lui et en laissa tomber son sac sur l'herbe.

- Qu'est-ce qu'il y a cette fois?! gronda t'elle en se penchant pour ramasser son sac.

Il joua nerveusement avec une de ses mèches de cheveux l'enroulant autour d'un de ses doigts. - Jessie - c'est juste que - je déteste les bois! murmura t'il. - Nous ne pourrions pas aller dormir autre part ce soir - s'il te plaît? Il laissa retomber ses épaules en boudant.

L'adolescente le regarda fixement. - Tu es un cas désespéré! réprimanda-t-elle, abandonnant son sac en s'asseyant sur le sol. Elle fit signe à James de s'asseoir aussi et ensuite elle retira une grande carte de son sac et elle indiqua un emplacement avec son index.

- Tu vois cet endroit? C'est là où nous sommes. Maintenant nous devons calculer où nous voulons aller exactement. Je veux dire... nous ne pouvons pas toujours errer comme des idiots pathétiques!

Ensemble, ils pesèrent tranquillement la situation lorsque la jeune fille eut soudainement une idée. Elle s'exclama tout à coup dans l'oreille de son ami: -Regarde James!!! Ici!!! Il y a une ville appelée Soleilville!!! Ça ne te semble pas être un bon nom?!!!

James sursauta de surprise  - Je -je pense.

- Ce n'est pas trop loin. Tout ce que nous avons à faire est de suivre le plus proche chemin. Il semble qu'ils construisent un pont ou quelque chose de ce genre. Nous reconnaîtrons facilement cet endroit!

James se mit à genoux et fronça ses sourcils en étudiant la carte du regard. - Mais la route est longue! Il nous faudrait marcher toute  la nuit pour y arriver.

La jeune fille furieuse roula la carte et le frappa sur le front avec. 
- Écoute James! Fais ce que tu veux mais ne me casse plus les oreilles. Si tu ne veux pas venir ne viens pas! Tu dormiras dans les bois, je ne m'en soucie pas. D'accord?!

Elle bourra la carte dans son sac, le jeta sur son épaule puis commença à s'éloigner à grands pas vifs, laissant son ami sur le terrain avec une expression terrifiée sur le visage. A mi-chemin, la jeune fille se retourna négligemment pour le regarder. Il avait la bouche bée et des yeux grands ouverts.

- Attends Jessie! Attends s'il te plaît!!! cria t'il en se relevant et en se précipitant vers elle avant de la saisir par la veste. - Je te suivrais partout où tu voudras aller. J'ai confiance en toi, Jessie! Ne me laisse pas s'il te plaît, ne part pas sans moi! Je te promet de ne plus te casser les pieds.
Il tomba à genoux et enveloppa ses bras autour des jambes de son amie. - Simplement, ne me laisse pas!!! D'accord?

Jessie sourit et caressa ses cheveux humides, démêlant certaines mèches, amusée par l'attitude de gamin pourri-gâté-surprotégé de son ami. - Bien sûr que je ne te quitterais pas James. Nous serons toujours ensemble tu te souviens? Elle se pencha pour l'aider à se relever et il prit sa main avec agitation.

- Ce sera bien James! Pense y! Nous deviendrons célèbres!

Il lui donna un sourire plein d'espoir. - Tu le pense vraiment?

- Je le sais! cria t'elle -Et si quelqu'un voudra nous défier, je lui donnerais juste un coup de pied là où je pense!

James commença à rire nerveusement alors Jessie ajouta: - Bien sûr, toi, tu auras besoin de quelques leçons de self-défense.

Ensuite tous deux continuèrent à marcher.

- Si quelqu'un voudra qu'on lui joue des mauvais tours il les aura n'est ce pas James?!

- Ouais Jessie et sans cesse on sera de retour!

La jeune fille frappa du pied en marchant, laissant de grandes empreintes de pas profondes derrière elle et tout à coup, James s'arrêta de marcher de nouveau.

- QUOI MAINTENANT?!

Le jeune garçon baissa sa tête timidement. Tous 2 restèrent debout dans le silence jusqu'à ce que James se décide à parler de nouveau.

- Jessie - au sujet des mauais tours - je voudrais te demander si ça ne t'ennuierais pas d'oublier - tu sais - ce qui est arrivé au bassin plus tôt...

Elle le regarda puis elle annonça: - Oublier quoi? Je n'ai absolument aucune idée de quoi tu parles!

- Merci, Jessie!!!

Ensemble, ils traversèrent un champ vert profond, remplis d'espoir. Ils savaient qu'ils seraient toujours côte à côte et qu'ils étaient maintenant un peu plus sage qu'ils l'avaient été quelques heures auparavant. Tout à coup, Jessie donna un petit sourire sournois à son ami, il la regarda avec curiosité.

- Oui?

Elle souleva son visage vers le ciel puis se mit à courir en chantant: - J'ai vu James tout nu!!! J'ai vu James tout nu!!! James devient un homme!!! JAMES S'EST DÉVELOPPÉ!!!

L'adolescent se préciptia derrière son amie, une main tendue vers elle: - Hé! Tu as dit que tu oublierais! JEEEESSIIIIIEEEEE TU ME L'AS PROMIS!!!

FIN

6 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Commentaires (4)

1. Caro 02/02/2012

Tro drôle cette fanfic !! L'histoire est bien trouvée

2. Pika 31/01/2012

et aussi le passage de Jessie et James escaladant la cloture pour se faire face à face me rappelle une scène d'un des premiers épisodes Noir et Blanc.

3. Pika 31/01/2012

Je ne sais pas pourquoi mais cette fan-fic me rappelle fort le passage de Bataille à bord du saint anne quand Jessie calme James qui panique.

4. Musashi 30/01/2012

Vraiment trop bien cette fic, j'adore!!!^^

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 31/01/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site