La petite inconnue

Il y a quelques annèes de cela, un petit garçon de 7 ou 8 ans aux cheveux lavande habillé d'un  costume bleu courrait dans la forêt avec son pokémon favori: son caninos qu'il avait affectueusement surnommé"Caninou". Il se précipita vers la porte de sa cachette secrète: une petite cabane tapie derrière des buissons, une fois à l'entrée, il entendit un rire venant de l'intérieur . Ayant peur que la ville fille à qui on l'avait fiancé: Jezabel ne l'ait suivi, il jeta un regard prudent à l'intérieur de la bicoque. Il prit peur en voyant une fille aux cheveux flamboyants. En s'approchant, il se rendit heureusement compte que ce n'était pas sa fiancée. Bien que leurs visages étaient semblables les cheveux de cette fille étaient plus longs que ceux sa fiancée, plus droits et plus clairs, ses vêtements étaient loqueteux au lieu d'être fantaisistes et aussi, Caninou ne grognait pas; hors, il s'énervait toujours quand il aperçevait Jezabelle.

La fillette prit conscience de la présence du garçon. Elle sauta  à ses pieds, un peu effrayée et le fixa craintivement:" Je... Je suis désolée. Cette cabane t'appartient?" lui demanda-t-elle d'une petite voix fluette.
Il la fixa puis en rougissant un peu il lui tendit une main timidement et se présenta:"Je m'appelle James." 
Elle prit prudemment sa main" Je suis enchantée de te rencontrer, James".

James s'attendait à ce que la fillette se présente mais elle n'en fit rien. Il n'insista pas.
Il demanda: 
"Hum! Je ne t'ai jamais vue ici auparavant. Où habite tu ?" 
La fille rétorqua:"Nulle part" 
"Nulle part?! Mais alors tu..." 
"Je suis restée ici."

James s'assit à côté d'elle et la regarda de plus près. A la vue de son teint pâle il plongea sa main  dans sa poche et en sorti un chocolat que l'on lui avait donné comme casse-croûte. Il le lui tendit en souriant. 
Normalement, elle aurait été trop fière de prendre des aumônes, mais elle n'avait pas mangé depuis des jours et elle était affamée. Elle prit timidement le chocolat et le mangea avec reconnaissance.

Ils quittèrent la cabane tardivement après avoir joué toute la journée. James proposa à sa nouvelle amie de l'accompagner jusqu'à son manoir à l'insu de ses parents.

Une fois arrivés devant le manoir, James ouvrit prudement la porte de derrière puis regarda fixement à l'intérieur pour s'assurer qu'il n'y avait personne. Voyant qu'il n'y avait pas âme qui vive aux alentours, il prit la petite fille par la main et ils s'introduirent dans la propriété. Une fois à l'intérieur, le garçon referma la porte. Ensuite, ils montèrent précipitamment dans sa chambre.

Là, la petite fille examina la pièce avec crainte. Elle remarqua que celle-ci était emplie de jouets qu'elle n'avait jamais vus auparavant.

James s'amusa de son étonnement; De toute sa vie il n'avait jamais vu quelqu'un qui avait tant d'admiration devant des choses matérielles. Jusqu' alors, il n'avait jamais connu personne qui n'était pas aussi riche que sa famille. La fillette prit une poupée de chiffon dans ses bras et la serra 
contre elle, James l'observa un moment puis dit: "Tu peux l'avoir si tu veux, je ne joue jamais avec."

La petite regarda fixement la poupée pendant plusieurs secondes. Mis à part sa mère, personne ne lui avait jamais rien offert. Elle sourit en chuchotant reconnaissante:"Merci."

Après cela elle se pencha sur James et l'embrassa sur la joue. Il se mit à rougir.

Mais ce que tous deux ignoraient c'est que dans l'embrasure de la porte, une autre fillette les observait. C'était Jezabel. Prise de jalousie, elle partit en courant prévenir les parents de son fiancé.

Pendant ce temps, la petite fille mystérieuse continuait sa visite de la chambre. En ouvrant une malle elle découvrit une robe blanche assez jolie. La petite fille avait constaté que James était le seul enfant de la maison et elle  sembla un peu embarassée:"Que fais-tu avec cela?"

James mit une main derrière sa tête et rougit un peu. Il répondit:"Je me déguise. Mais mes parents ne s'en doutent pas." Il présenta la robe à sa nouvelle amie:"Essaye là!"

La fillette baissa les yeux:"Je ne dois pas"

James insista: "Allez, tu peux."

Il l'a poussa dans la salle de bain et garda la porte en attendant qu'elle sois prête. Ensuite il lui demanda: "Tu es prête ?" 
La fille répondit: "Je ne dois pas faire ça James" 
Mais il insista: "Fais moi voir!"

Elle sortit de la salle de bain en rougissant, la robe lui allait parfaitement et James en sourit de satisfaction. Il fit signe à la petite fille de retourner dans sa chambre, là, il ouvrit sa penderie et proposa à son invitée de venir s'admirer dans le miroir qui se trouvait sur la porte.

La fillette eu un choc en découvrant son reflet. Elle, la petite fille des rues, voilà qu'elle ressemblait à une véritable demoiselle!  Elle fixa le miroir durant un long moment, ensuite elle fondit en larme. 

James l'observa et se sentit terriblement mal pour elle: -"Qu'est-ce que tu as?" 
La petite fille répondit en sanglots:-"Je n'ai jamais été aussi belle auparavant!" 
Le garçon ému secoua la tête et répondant d'un ton réconfortant:"Je suis sûr que tu es toujours aussi belle."

La mystérieuse petite sécha ses larmes. C'était la première fois qu'on lui faisait un tel compliment.

James retourna sa tête timidement alors que la petite fille baissait ses yeux vers le sol. Tous deux étaient complètement intimidés.

Soudain, leur silence fut interrompu par une voix autoritaire: 
"Qui vous a permis de vous approcher de mon fils?!" 

James se tourna vers la source de la redoutable voix et vit ses parents exaspérés. Sa mère s'approcha de la petite fille en grondant: "Que fais-tu avec une fille si commune mon garçon ?!" 

Le père prit à son tour la parole: 
"Voir mon fils traîner avec une paysane va au delà de mes principes!" 

La petite fille se mit à pleurer, James voulu s'approcher d'elle pour la consoler, mais sa mère le retint en criant froidement:"Ne la touche pas très cher. Tu ne sais pas quelles maladies elle peut avoir!"

Jezabel s'approcha de James à son tour, elle l'embrassa sur les lèvres pour montrer à l'autre fille qu'il était sa possession. Le petit garçon se laissa faire, il ne broncha pas. Ensuite, la tête haute, sa fiancée marcha fièrement devant l'autre petite fille en lui disant: "Avez vous cru honnêtement qu'une paysane telle que vous pourrait éloigner James de moi?" 

La fillette rétorqua brusquement:"Il ne vous aime pas." 

Cette réplique fit rire Jezabel sottement. 

"Il ne m'aime pas? Ha ha! Laissez moi rire!" 

Elle se tourna vers James, souriant doucement et susurra: "Vous m'aimez cher. Ai-je tord?" 

James ne savais que dire. Il savait que s'il vexait sa petite fiancée elle se vengerait certainement en le poursuivant avec son fouet. Alors il se contenta de chuchoter docilement: "Oui." 

La fillette inconnue regarda fixement celui qu'elle avait cru être son ami, dans ses yeux verts, évasifs: "Tu sais que ce n'est pas vrai." 

James ne répondit pas. Sa mère prit à nouveau la parole. Elle s'adressa à la fillette et lui dit en indiquant la porte:"Vous savez où se trouve la sortie..."

La fillette ne riposta pas, elle ne désirait pas rester un instant de plus dans cet immonde endroit. Elle franchit la porte de la chambre en courant et descendit les escaliers quatre à quatre. Une fois dehors elle se promis qu'elle deviendrait dure et que plus jamais elle ne se ridiculiserait en pleurant pour ne plus se laisser marcher dessus.

James la regarda partir par la fenêtre de sa chambre et ne la revit jamais.

 

Aujourd'hui, dix ans ont passé mais James garde encore dans le coeur le souvenir de cette fillette timide aux longs cheveux rouges dont il était tombé amoureux à l'âge de 8 ans et il espère toujours la retrouver... Qui sais, en regardant bien, peut-être constatera t'il qu'elle n'est pas si lointaine qu'il ne le croit... 


______________________________________________________

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 03/10/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site