A la recherche de James

"James! James!" ai-je pleuré pendant que je courais dans la forêt sombre.

Je ne pouvais plus le trouver où que ce soit. Miaouss et moi avions fouillé la forêt pendant presque deux heures et nous n'avions toujours aucun signe de notre ami.

Je devais le trouver. Quand je pense que tout est arrivé pour cette mission stupide. Pourquoi?

Tout avait commencé quand nous essayions de capturer ce stupide Pikachu pour le patron. Nous avions suivit le morveux et ses amis dans la forêt, nous avons tout à coup remarqué que Pikachu se trouvait seul et nous nous sommes rendus compte que c'était notre chance de l'attraper. Ainsi, nous nous sommes approchés furtivement. Alors que nous étions sur le point de le capturer, j'ai soudainement vu un filet tomber vers moi. J'ai su que nous étions tombés dans un piège. J'ai dit à James de partir mais il était trop tard. Je suis parvenue à m'esquiver du filet à l'après d'un centimètre mais le pauvre James s'est retrouvé emprisonné. Il n'a pas fallu longtemps avant que Sacha et ses amis apparaissent. J'ai été tout à fait étonnée de voir que l'équipe de morveux prenaient James avec eux. J'ai essayé de courir aussi rapidement que je pourrais pour les rattraper mais bientôt j'ai perdu leur trace dans la broussaille épaisse.

Je commençais à me sentir très inquiète. Et si les morveux étaient devenus complètement fous? Et si je ne revoyais jamais James? Et si je n'avais jamais la chance de lui dire ce que je ressens pour lui? Combien je l'aime?

- "Jessie, tu ne penses pas que nous devrions nous reposer maintenant?"  m'a dit Miaouss d'un ton fatigué.

- "Non, nous devons continuer à le chercher. Il ferait la même chose pour nous!" ai-je hurlé.

Je n'allais pas abandonner James, même si Miaouss continuait à se plaindre. Le chat pokémon marchait avec difficulté et j'ai décidé de le porter.

Il devait y avoir eu une raison pour que ces morveux stupides veuillent capturer James. Ils n'avaient jamais agis de la sorte auparavant. J'ai continué à marcher avec la pensée de mon ami dans mon esprit. Je me décrivais ses beaux yeux verts et sa peau douce. Je me suis rappelée comment il me pardonnait toujours, toutes les fois où je criais sur lui sans raison particulière. Si seulement je savais où il était.

- "Jessie, je pense que j'ai repéré quelque chose!" a crié Miaouss, indiquant quelque chose "Là-bas, il y a un feu de camp!"

Quand nous nous sommes approchés du camp, nous avons pu voir que le morveux et ses amis étaient réunis autour d'un feu. J'ai inspecté le secteur du regard essayant de trouver James mais il n'était visible nulle part.

- "Miaouss, nous allons devoir nous montrer et exiger qu'ils libèrent James."

- "Ouais"

Quand nous avons marché au milieu du camp, nous n'avons pas eu à parler pour que les morveux se tournent vers nous. Ils savaient que nous allions venir. Ils savaient que nous étions venus chercher James.

- "Sacha, où est James?!" ai-je exigé.

- "Pourquoi devrai-je le dire?" demanda le morveux "Nous avons une mission et James en fait partie."

- "Si vous ne nous dites pas où il est nous vous combattrons!"

Les morveux se sont réunis en cercle pour discuter et décidèrent de combattre. Si nous gagnions Miaouss et moi, ils devaient nous indiquer où était James.

- "En avant Qulbutoké!!!"

D'abord la bataille semblait bien partie. Avec son attaque riposte, Qulbutoké avait battu l'un des pokémon du morveux mais ensuite tout a commencé à tourner mal et les morveux ont gagné. Ainsi, nous n'avions toujours aucune idée d'où était notre ami.

J'étais vraiment inquiète mais comme nous ne pouvions rien faire d'autre pour le moment, nous avons décidé de nous arrêter et de nous reposer pour la nuit avant de ré-entreprendre notre recherche le lendemain matin.

C'était l'aube quand nous nous sommes réveillés et comme nous étions toujours près du camp des morveux partis pour un moment, nous avons décidé de vérifier si nous ne pouvions pas trouver des indices.

- "Miaouss, pourquoi ne fouilles tu pas leur tente?" ai-je suggéré.

Miaouss n'était pas très heureux à ce sujet car il prenait un grand risque, vu que les morveux pouvaient revenir à leur camp à tout moment mais c'était la seule façon dont nous pourrions découvrir où était James. Bientôt Miaouss a réapparu et a indiqué qu'il avait trouvé quelque chose. Nous sommes sortis du camp et nous sommes cachés dans la broussaille. Dans sa patte, il tenait un morceau de papier avec une image de notre équipe dessus. Derrière, il y faisait inscrit:

Voici Jessie, James et Miaouss. Si vous avez vu ces voleurs de pokémon veuillez appeler ce numéro: 012 333 222 584

Ça devait avoir un point commun avec la raison pour laquelle les morveux avaient capturé James. Ils allaient sans doute nous rendre à la police. Mais attendez une minute, il n'y avait aucune mention de la police sur cette image... Ça devait être une autre raison.

Je ne savais pas quelle était cette raison mais ce que je savais c'est que James me manquait déjà terriblement. Nous devions le trouver le plus vite possible!

J'ai suggéré à Miaouss que nous téléphonions au numéro sur la photo et le félin admit que c'était une bonne idée (mais vous savez, toutes mes idées sont brillantes!)

Comme il n'y avait aucune cabine téléphonique dans les bois, nous avons décidé d'essayer de trouver une sortie de la forêt et la maison la plus proche. Cela nous a pris environ 2 heures mais finalement nous y sommes arrivés. Nous avons trouvé la maison d'une dame aimable qui nous a laissés utiliser son téléphone, ne prêtant même pas attention à nos uniformes de la Team Rocket.

- "Bonjour, j'aimerai savoir si je pourrais parler à James, s'il vous plaît?"

La personne de l'autre côté du fil (qui avait un accent  snob distinct)  a hésité pendant un moment puis m'a dit que James ne vivait plus là. Quand j'ai raccroché le téléphone, j'ai eu une réalisation. La personne à qui je venais juste de parler à l'instant était la mère de James et c'était sans doute elle qui avait demandé à ce qu'il soit capturé, ainsi elle pourrait le récupérer chez elle et l'obliger à marier sa sadique fiancée Jezabel.

- "Miaouss, nous devons aller au manoir de James!"

- "Mais comment?" demanda-t-il "C'est horriblement loin!"

J'ai expliqué à Miaouss que je n'avais rien à faire des kilomètres. Nous avions peu d'argent donc nous avons décidé de marcher pour plusieurs kilomètres avant de prendre un taxi.

Comme nous n'avions pas assez d'argent pour payer un long trajet, nous avons de nouveau dû marcher pour les derniers kilomètres. Nous avons été fort étonnés de voir, bientôt, que les morveux étaient juste devant nous à peu de distance!

- "Miaouss, suivons les, peut-être nous mèneront ils à James."

- "Ça semble être une nouvelle bonne idée."

Nous les avons suivis durant des heures. Quand nous avons atteint le manoir, nous nous sommes cachés derrière des buissons jusqu'à ce que les morveux entrent à l'intérieur. Alors, nous nous sommes approchés de la maison, cherchants une façon d'y entrer à notre tour.

Nous avons trouvé une fenêtre ouverte et d'après ce que je pouvais voir, c'était la fenêtre de la cuisine. Par chance, elle n'était protégée par aucune alarme et Miaouss et moi y avons grimpé, nous assurants que la côte était claire avant d'entrer dans un long couloir. Nous pouvions entendre des voix qui semblaient se diriger dans notre direction, ainsi nous avons fermé la porte et n'avons plus bougés. C'était les voix ennuyantes du morveux Sacha et de ses amis et nous avons décidé que de nouveau, la meilleure chose à faire était de les suivre. Ainsi, une fois qu'ils furent éloignés, nous avons de nouveau ouvert la porte et nous sommes glissés silencieusement dans le couloir derrière les morveux. Nous ne savions pas où ils allaient exactement mais ils semblaient savoir où ils se dirigeaient. Nous nous sommes avancés sur la pointes de nos pieds aussi tranquillement que possible. Bientôt, nous avons atteint quelques escaliers qui semblaient conduire à un sous-sol.

Il faisait sombre et froid dans le sous-sol et nous ne pouvions pas voir où nous allions. Quand les morveux furent hors de vue, j'ai commencé à appeler le nom de James à voix basse. J'ai entendu une porte claquer et j'ai réalisé que ça n'était pas celle par laquelle nous étions entrés mais une autre porte. Nous avons entendus des bruits étouffés et nous les avons suivis mais juste au moment où nous étions sur le point de nous approcher de la porte, des bruits de pas résonnèrent. C'était la mère de James. Miaouss et moi nous sommes cachés derrière quelques boîtes jusqu'à ce qu'elle quitte la salle, prenant James avec elle.

Je détestais la pensée que la mère de James devait sans doute le conduire à Jezabel. Je haïssais cette fille et la façon dont elle gâchait mes chances d'être avec James pour toujours, ainsi que sa façon de l'obliger à faire les choses correctement. Je ne ferai jamais une telle chose à James et je ne veux pas qu'il change pour cette fille! Je sais que j'ai tendance à gronder mon ami souvent mais c'est seulement parce que je m'inquiète pour lui et que je l'aime. Je parie qu'il pense que Miaouss et moi nous ne le recherchons pas.

Nous avons attendu un moment pour nous assurer que tout était silencieux et que les habitants du manoir étaient sans doute couchés. Il y avait tant de pièces dans la maison; nous ne savions pas par où commencer. Ainsi, j'ai suggéré à Miaouss de nous séparer.

Quand j'ai vérifié les salles, j'ai eu une idée. Si je pourrais trouver les clefs des chambres, je pourrais enfermer cette redoutée Jezabel, les parents de James et les morveux afin qu'ils ne puissent pas m'arrêter. J'ai recherché les clefs dans la cuisine, le salon et la salle de dîner et j'étais sur le point de me glisser dans le hall des chambres à coucher quand Miaouss est accouru auprès de moi, m'indiquant qu'il avait trouvé quelque chose. Il avait trouvé les clefs mais elles étaient dans la chambre à coucher des parents et il m'a dit qu'elles étaient trop hautes pour sa portée et qu'il serait risqué pour moi de les prendre. Je n'ai pas prêté attention à ses avertissements et je me suis glissée dans la chambre des parents. Je suis parvenue à saisir les clefs mais pendant que nous fermions la porte, la mère de James s'est réveillée. Je me suis tenue contre la porte tandis que Miaouss essayait de trouver la bonne clef. En conclusion, ce fut la dernière qui fonctionna. Maintenant, nous avions deux ennemis en moins dont nous devions nous inquiéter.

Nous sommes parvenus à trouver la pièce où les morveux dormaient et nous les avons également enfermés. Tout semblait bien se dérouler, peut être que pour une fois, la Team Rocket allait gagner après tout!

Les seules personnes qui nous restait à trouver étaient cette stupide Jezabel et mon beau James. Nous avons fouillé les chambres restantes pendant de longues minutes sans trouver aucun signe d'eux.

Ainsi, nous avons commencé à appeler le nom de James de nouveau mais nous n'avons obtenu aucune réponse. Peut-être avait-il était bâillonné ou peut-être était-il simplement trop faible pour répondre. Et si Jezabel le battait de nouveau? Pauvre James! Comme je détesterais le voir comme ça!

- "Peut-être est-il dans le sous-sol." ai-je suggéré à Miaouss. Ainsi, nous sommes redescendus à cet endroit, continuants à l'appeler.

- "James, James, es tu ici?"

- "Jessie, est-ce que c'est toi?" demanda une réponse étouffée.

Il avait évidemment été bâillonné.

- "James, James, c'est moi! Où es tu?! Je ne peux pas voir quoi que ce soit, il fait trop sombre!"

- "Je suis ici, dans le coin."

Enfin nous l'avons trouvé et je n'ai jamais été si heureuse de voir n'importe qui dans ma vie entière! J'ai ressenti la forte envie de l'embrasser mais je ne pouvais pas en raison du bâillon au-dessus de sa bouche. Dès que nous sommes sortis du sous-sol, j'ai enlevé le bâillon. Je pouvais voir que James avait été frappé à plusieurs endroits. Il avait des contusions sur ses bras et une marque rouge sur son visage. Je l'ai étreint, il m'a étreinte en retour. Pendant ce moment, j'ai oublié que Miaouss nous observait et j'ai fais ce que je voulais faire depuis longtemps. J'ai embrassé James et j'ai été très surprise lorsqu'il m'a embrassée en retour!!! Pouvoir sentir ses lèvres douces contre les miennes était l'un des moments les plus mémorables de ma vie!

J'avais complètement oublié Jezabel et elle est seulement revenue dans mon esprit quand j'ai entendu les parents de James et les morveux l'appeler pour qu'elle les aide.

- "James, nous devons sortir d'ici!" ai-je hurlé.

Pendant un moment, je me suis arrêtée et j'ai remarqué que James pleurait. Nous sommes tombés dans les bras de chacun et nous sommes étreints. Je pouvais sentir des larmes jaillir dans mes propres yeux et je les ai laissées tomber.

- "James, nous devons partir rapidement d'ici! Viens Miaouss!"

Pendant que nous courions, j'ai senti que James glissait sa main dans la mienne. Nous étions juste sortis du sous-sol quand Jezabel est apparue.

- "Et où pensez vous aller?" demanda-t-elle.

- "Nous partons loin d'ici et c'est tout!" cria James "Je ne t'épouserai jamais, quoi que tu fasses!"

J'étais vraiment surprise par la réaction de mon ami.

- "Laisse James tranquille, Jezabel! Pourquoi souhaites tu tant épouser quelqu'un qui ne t'aime pas?!" ai-je crié "Pourquoi as tu toujours souhaité diriger sa vie et essayer de le changer?! Pourquoi ne l'aimes tu pas pour ce qu'il est vraiment?!!!"

Jezabel a semblé vraiment choquée par ma réaction.

James, Miaouss et moi nous sommes mis à courir en bas des escaliers jusqu'à la porte mais Jezabel ne semblait pas sur le point de lâcher prise. Elle se plaça devant la porte, nous bloquants le passage et la verrouilla. Nous étions sur le point de paniquer mais amis et moi. Alors, j'ai eu un plan. Soudainement, j'ai jeté une bouteille de vin rouge qui était sur une table près de moi, dans une fenêtre basse. "James, vite, sors par la fenêtre! Dépêche toi!!!"

James et Miaouss sortirent sans risque à l'extérieur. Tout ce qui me restait à faire était de les suivre. Nous avons couru aussi vite que possible jusqu'à l'endroit par lequel nous nous étions introduits dans la propriété Miaouss et moi. En me retournant, j'ai vu que Jezabel nous suivait. Par chance, elle se prit les pieds dans sa robe et trébucha et nous sommes parvenus à la semer. Nous nous sommes seulement arrêtés une fois cachés dans un endroit sûr.

- "Je t'aime pour toujours, James" ai-je chuchoté, après avoir rattrapé mon souffle.

- "Je t'aime aussi, Jessica. Merci de m'avoir sauvé. Je savais que tu ne m'abandonnerais pas."

Et suite à ces mots d'amour, James et moi nous sommes éloignés main dans la main, suivis par Miaouss en direction du soleil levant.

FIN

4 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Commentaires (1)

1. tilit11 17/04/2012

Sympas ^^

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site