Effroyable vérité 3

Effroyable vérité Chap.3 : Encore un secret ?
image-chap3.jpg

Je suis désolée pour ceux qui veulent du mouvement, mais il n’y en aura pas beaucoup dans mes chapitres.

Prologue :
Sacha avait gagné un badge et tout le petit monde avait mis le camp dans le centre pokemon. C’était le matin et les enfants étaient déjà levés et prenaient leur petit déjeuner. Ils attendaient le trio qui n’allait pas tarder a se lever. Soudain, un bruit au bout du couloir leur indiqua que quelqu’un arrivait. C’était James, suivi de Jessie et Miaouss.


« -Hum... Salut...
-B’jour.
-Mmm... Ouais bonjour.
-Ha ha !S’amusa Aurore. Vous n’êtes pas très matinaux vous !»
Tout ensommeillés, ils s’affalèrent sur des chaises qui trainaient là et un Leveinard leur apporta un petit déjeuné. Aurore se permit un petit commentaire :
« -Tiens ? Tes cheveux ont poussés, James. Tu devrais te les faire couper. Hé, Jessie tu devrais laisser tes cheveux comme sa, tu viens a peine de te réveiller et ils tombent en ondulant sur tes épaules c’est très joli. Bon, on parlait de quoi déjà ? Ah oui, les légendes. J’en connais une qui est apparue il y a ...hum... 30ans je crois... Elle parle de deux voleurs. Malheureusement je ne m’en souviens plus très bien...
-Moi oui !S’écria Sacha. Ils étaient deux accompagnés d’un Miaouss. La fille avait les cheveux rouge et ondulés. Le garçon avait les
cheveux assez long pour se faire une queue de cheval et bleus… »
Tout en disant cela, Sacha avait petit a petit baissé la voix et tourné lentement la tête vers le trio… Qui commençait a s’empourprer.
« -Lavande…Grommela James. »
Il continua quand même son récit :
« -Ce trio était très célèbre car il était vraiment très fort et pouvait capturer absolument tous les Pokemons que l’on lui demandait de capturer… Dites, vous… ne trouvez pas qu’ils ressemblent à Jessie et James ??
-Mais c’est impossible !S’exclama Jessie, gênée, ça s’est passé il y a trop longtemps, voyons !»
Ignorant royalement Jessie, les enfants étaient allés chercher un livre sur l’histoire des bandits et prirent la page correspondante. Ils
réprimèrent un hoquet de surprise : Le trio qu’ils avaient devant eux ressemblait exactement à celui de l’avis de recherche qu‘il y avait dans ce livre du livre -avis de recherche : voir fanart- . Sacha était furieux :
« -Vous avez encore un secret ? Si c’est le cas, dites-le nous, car nous sommes vos amis !»
Les trois amis se consultèrent du regard, puis ils décidèrent de leur dirent, ils n’avaient plus rien a perdre :
« -Ben oui, c’est bien nous dans le livre. Avoua Miaouss »
-Hein ? Mais c’est impossible!Tonna Pierre. Tu l’as dit toi-même Jessie, ça c’est passé il y a exactement...-il regarda la page- 26ans !Et les deux voleurs étaient adultes !Et de toute façon, si c’est le cas, il faut qu’on vous livre à la police et puis... »
Les accusés essayèrent vainement de lui dire qu’ils n’avaient pas étais mis au courant de ce que la team rocket faisait des Pokemons -à savoir expérimenter des produits dessus,etc.- ,mais que quand ils y avaient su, ils avaient immédiatement quittés la team rocket -en se faisant pourchasser au passage-. Mais Pierre commençait a débloquer, il était dépassé par les événements et comme ça ne lui arrivait pas souvent, il ne savait pas quoi faire, ni comment réagir, alors il pétait un boulon.
Les trois complices -Miaouss, J&J- se regardèrent affolés et comme Pierre continuait bien que ses amis essayaient de le retenir, il
choisirent la technique qui leur avait la mieux réussi jusqu’a présent : la fuite. Ils reculèrent tout doucement vers la fenêtre, sautèrent sur le rebord à reculons -pour ne pas quitter des yeux Pierre-, et coururent vers la forêt à toute allure. Sacha et Aurore calmèrent Pierre. Puis se demandèrent comment retrouver le trio qui avait détallé sans laisser de traces -c’était leurs amis non?-. Pierre avoua, un peu honteusement, qu’il avait placé un GPS sur chacun des membres des ex-team rocket car en fait, il ne leur faisait pas trop confiance. Ils partirent donc immédiatement retrouver les fuyards.
Quand à Jessie, James et Miaouss, ils s’étaient coiffés -pour James, se couper les cheveux et pour Jessie, se faire sa coiffure perso.
Dorénavant, ils ressemblaient plus a … eux même !Ils reparlaient de leur passé. Ils étaient lassés de tout ça et ils en avaient vraiment
marre. De plus, ils auraient adorés passer sous silence cet épisode sombre de leur existence.
« -Pfff… Maintenant, ils ne vont plus vouloir nous voir, c’est sûr !
-Le destin s’acharne sur nous pour que nous restions seuls et que tout le monde nous pourchasse.
-Ils ne nous ont même pas laissé le temps de rassembler nos affaires...
-On n’a qu’a ... faire comme il y a 26ans, je veux dire heu ... Avancer dans le temps ... Si il est encore d’accord...

-Comme tu es bête James !Il est parti !On ne le reverra plus !»
C’est ce moment que choisirent les morveux pour arriver mi-courant mi-criant -comme d’habitude-. Bien sur, le trio n’attendit pas
patiemment qu’ils les rejoignent, ils essayèrent de s’enfuir une deuxième fois mais s’emmêlèrent les pinceaux et s’affalèrent par terre. Les enfants ne tardèrent pas de les rattraper. Les questions plurent. Et pourquoi ? Et comment ? Et bla bla bla, Et bla bla bla...
« -STOOOP !!!Un a la fois s’il vous plait !»
Pierre prit la parole le premier :
« -D’abord, comment ça se fait que sa se soit passé il y a 26 ans : Vous n’êtes pas si vieux que ça non ?
-Moi ? VIEILLE ? T’avise pas d’le répéter !!!
-Je vous explique, dit Miaouss, car James retenait Jessie, dès qu’on as appris ce que la Team Rocket faisait des Pokemons, on en a
délivré le plus possible et on est partis vite fait...
-Que faisait la Team Rocket ? Demanda Sacha, curieux, en interrompant Miaouss.
-Elle, ... Il repris son souffle, elle expérimentait des produit dessus et les faisait combattre jusqu’a la mort si il le fallait... »
Vive réaction de la part des enfants. Il faut dire qu’ils n’avaient jamais envisagés telle cruauté -ils sont encore jeunes-. James se dépêcha de rattraper le coup :
« -Mais en partant on a cassés toutes les fioles du laboratoire. Ils voulaient créer un produit qui permettraient aux Pokemons de ne jamais se fatiguer.
-Et on a aussi brûlés tous les documents !Ajouta Jessie.
-Et on a libérés tous les Pokemons qu’on a pu !Finit Miaouss.
-Mais, pourquoi ? Questionna si justement Aurore. Pourquoi vous les avez libérés ?
-Eh bien heu ... En fait, nous étions juste à la Team Rocket pour avoir un salaire. Nous ne sommes pas méchants. Il faut bien vivre hein? »
Les trois enfants -et Pikachu- acquiescèrent tous de la tête en même temps. Pierre s’impatientait :
« -Bon alors, la suite ? »
Jessie continua :
« -Après avoir pris les Pokemons avec nous, nous sommes sortis en courant et nous avons butés contre quelqu’un. Il nous a
immédiatement parlés et nous a dis qu’il avait déjà entendu parlé de nous, mais qu’il savait qu’on n’était pas vraiment ce que les journaux affichaient -des bandits extrêmement avides de pouvoir-. Alors il nous a proposés une seconde chance.
-Hein ? Comment ça une ‘‘seconde chance’’ ? Demanda Sacha
-Il nous a proposé de voyager dans le temps car il savait que si l’on restait a cette époque, on serait pourchassés par tous. James soupira.
C’est bien vrai, on aurait pas fait plus d’une semaine.
-Ah ah !On ne peut pas voyager dans le temps juste parce qu’on en a envie !Comment a-il fait ? »
Aurore avait posé la une très bonne question. Le trio leur laissa le temps de réfléchir avant que Jessie déclare :
« -Je vous croyait fort en Pokemon... C’est grâce à Célébi bien sur !
-Cet homme avait attrapé un Célébi ?!»
S’écrièrent tous les morveux en même temps. Jessie, James et Miaouss jouèrent les surpris :
« -Non bien sur, c’est le Célébi qui a voulu rester avec lui. »
Gros silence, plus personne ne savait quoi dire. Finalement, Pierre perça la gène qui s’était installée avec sa dernière question :
« -Mais, dans le livre, ils disent que vous étiez adultes. Comment vous avez faits pour ... rajeunir ? »
Il y eut encore un gros blanc.
« -Ca, on ne sais plus comment ...
-C’était il y a longtemps.
-Je ne sais plus quel Pokemon il a utilisé ... Peut-être Célébi aussi ... »
Voila un mystère qui resterait sans doute complet le temps de découvrir d’autres Pokemons.
« -Bon, je propose de rester ici pour déjeuner. Je vais nous préparer à manger »
Tout le monde était d’accord sur ce point : Si Pierre cuisinait, il ne fallait pas rater l’occasion.
Tout les Pokemons sortis de leur Pokeball -même Qulbutoqué ^^’-, le repas commença. Il était juste délicieux la bonne humeur avait
remplacé l’atmosphère bizarre qui régnait encore il y a peine un quart d’heure. Pourtant, Aurore ne semblait pas tranquille. A la fin du repas, elle attrapa James et l’emmena un peu a part pour s’entretenir avec lui.
« -James. Je t’ai bien regardé et tu ne quittait pas Jessie des yeux ce matin. Je veux savoir. »
James rougit légèrement en reculant un peu la tête tout en faisant une moue étrange du genre ‘‘Hein ?’’. Mais Aurore ne se laissa pas avoir.
« -Ne fait pas l’idiot, tu vois très bien de quoi je veux parler ... »
Elle n’y alla pas par trente-six chemins :
« -James, tu aimes Jessie n’est-ce pas ? »
James rougit jusqu’au oreilles mais comme il savait qu’il n’y échapperait pas, il regarda vivement voir si personne ne les regardait ou ne les écoutaient, puis il se décida à parler.
« -Avant de ... voyager dans le temps, il y a un truc qu’on ne vous a pas dit... »
Il tremblait beaucoup. Jusqu’a présent, il ne l’avait dit à personne.
« -Je... ne peut pas te le dire.
-James... »
Aurore lui pris le visage entre les mains et le regarda avec de yeux de chiens battus.
« -S’il te plait... »
Il se dégagea de son étreinte tourna la tête pour ne pas qu’elle puisse voir son visage et aussi parce qu‘il n‘aimait pas être aussi près d‘une personne autre que Jessie, puis finalement, lui dit :
« -Avant... Jessie et moi on... était ...amants... »

Aurore était retournée par ce qu’elle venait d’entendre. Avec beaucoup d’efforts pour ne pas partir, James continua :
« -L’inconnu qui nous a fait voyager dans le temps n’avait pas prévu l’effet de l’homme sur la nature, alors, du haut d’une colline on s’est retrouvé au dessus du vide. On a chuté et en atterrissant, Jessie... »
Il laissa passer une larme, qui alla s’écraser sur le sol. Il était toujours retourné mais Aurore put deviner qu’il commençait a pleurer.
« -Jessie s’est cogné la tête sur un rochet et... il renifla ...elle a oublié tout ce qui s’est passé avant. Miaouss sait encore. »
Il éclata en sanglots. Silencieusement, tristement.
L’après midi passa assez rapidement et le soir, rentrés au centre Pokemon, James faisait toujours la même tête : triste et
renfrogné. Jessie aussi n’était pas jouasse car elle n’aimait pas voir son ami comme sa. Les autres ne semblaient pas s’en rendre
compte. Elle eut alors une idée merveilleuse: elle savait comment lui rendre le sourire :
« -Hé !Il y a bien une table de ping-pong non ? J’ai très envie de faire un match, on y va ? »
Sacha, avec son esprit combatif, fut tout de suite OK et se mit en équipe avec Pierre. Jessie se mit avec James.
« -A moi de servir. Dit Pierre »
Il fit un très beau lancé digne du parfait amateur qu’il était. Jessie saisit cette occasion :
« -James !Vite, renvoie la balle !»
A la surprise des enfants, James avait réagi a la vitesse d’un grand champion. L’équipe Sacha-Pierre n’essaya même pas de
renvoyer la balle, ils - + Aurore- regardaient fixement James la bouche grande ouverte. Jessie dit tout bas, pour que seulement
James puisse entendre :
« -
Nous sommes de retour... »
Un début de sourire se pointa sur les lèvres de James.
« 
-... pour vous jouer un mauvais tour !...Jessie, ... merci. »
Miaouss pris la peine d’expliquer aux enfants qu’une des passions de Jessie et James était le ping-pong et qu’ils n’avaient donc aucune chance car ils étaient très vite devenus accros !Très vite, Sacha et Pierre laissèrent leur place à James pour un combat Jessie-James qui s’annonçait passionnant. Ils étaient tout les deux sourcils froncés et sourire jusqu’au oreilles. Le combat fut effectivement captivant. La vitesse de leur mouvements rendaient la trajectoire de la balle difficile à suivre. Le match se termina avec un 2-1 pour Jessie. Tout souriants, Jessie et James sortirent de la salle de ping-pong, la tête tournée vers l’autre mais les yeux fermés -2cm d’écart entre les deux visages- avec leurs serviettes sur leurs épaules . Les enfants les virent arriver. Pas de doute, pensait Aurore, pendant que Jessie et James éclataient de rire en voyant la fatigue de l’autre -et la transpiration qui va avec- , c’était bien vrai, ce que James lui avait dit.

CHAPITRE PRECEDENT - CHAPITRE SUIVANT

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 10/09/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site