Danger (6)

Chapitre 6 : En attendant le repas ...

 

Le soleil est maintenant haut dans les ciel et nos ventres sont si bruyants que même un Brouhabam ne pourrait faire aussi fort. Ils faut manger, mais comment trouver de quoi nous remplir le ventre quand on a pas un sous. La forêt c'est sympa, mais on trouve pas des baies dans tout les arbres. Jessie a décidé d'aller en ville pour prendre de quoi manger.

 

Ja* à moitié endormi sur sa chaise, la faim le gardant éveillé* : Jessie, tu ne vas pas y aller, il y a des policiers postés dans tous les coins de la ville.

Je* s'attachant les cheveux* : T'inquiète pas pour moi, ils ne vont pas me reconnaître.

 

Jessie se retourne alors vers nous, nous faisant un petit sourire. Elle a les cheveux attachés en couettes et c'est vrai qu'avec ces nouveaux vêtement elle n'est pas reconnaissable. Elle prend le sac que j'avais utilisé pour les vêtements et part vers la ville. Je serais bien parti avec elle, mais je ne vais pas laisser James ici. Elle aurait dû me laisser y aller …

 

James est fatigué, ça se voit. Ses yeux sont mi-clos et il est avachit sur sa chaise. Son estomac fait du bruit, il met  sa main sur celui-ci, comme pour le calmer. Je m'avance vers lui et m’assoit contre le mur, là où Jessie se trouvait. Je le regarde, sans trop savoir quoi dire. Parfois il fait des grimaces, son épaule doit le lancer.

 

M* timidement* : Ça te fais mal ?

Ja* se retournant vers moi, un peu surpris* : Hein, euh, oui … Un peu … Mais beaucoup moins qu'hier soir.

 

Le silence revient et je ne sais pas quoi faire … C'est assez pesant comme silence.

 

Ja* regardant son bras* : Je suis désolé de vous gêner avec mes problèmes …

M* surpris* : Mais qu'est-ce que tu racontes? Tu ne nous gêne pas.

Ja* se tournant vers moi* : Si Miaouss, il faut dire ce qu'il est, je vous gêne. A l'heure qu'il est on devrait être en train de suivre Pikachu, voir même essayer de le capturer. Au lieu de ça, on est coincés dans une cabane, dans un forêt, pour une durée encore inconnue …

M* me levant pour être, à peu près, à sa hauteur* : James, tu es notre ami, et ta vie nous est chère. C'est vrai qu'en ce moment nous serions peut-être en train de réciter notre devise, mais le sort en a décidé autrement. On ne compte pas te laisser, on est une équipe.

 

James lève alors la tête pour me voir, et après une grand inspiration me sourit.

 

Ja : Merci Miaouss.

 

Je lui sourit jusqu'à ce que mon ventre coupe le silence qui s'était installé. J'ai trop faim, faut qu'elle se dépêche Jessie.

 

Ja* tout souriant* : J’entends que je ne suis pas le seul à avoir faim.

M* patte derrière la tête* : Oui, j'ai super faim. J'espère que Jessie se dépêche.

Ja* enlevant son sourire* : Moi, j'espère qu'elle ne s'est pas faite attrapée …

 

Quand il a dit ça, il avait le regard vraiment triste.

 

M: Tu t'inquiète pour elle alors qu'elle t'a dit qu'il ne fallait pas.

Ja : Oui, je sais, mais c'est plus fort que moi …

M: On connaît tous les deux Jessie, elle se ferait pas attraper si facilement.

Ja* anxieux* : Oui, mais un problème arrive si vite …

 

Il s'inquiète vraiment pour elle, alors qu'il devrait d'abord penser à son état. Je me rassois par terre.

 

M* regardant la fenêtre près de la porte* : Vous parliez de quoi avec Jessie quand j'étais parti ?

 

Il prend un certains temps à me répondre. Il a le regard vague.

 

Ja : Elle voulait me parler de ce qu'il s'est passé … Elle s'en veut …

 

Jessie s'en veut, mais pourquoi ?

 

M* anxieux* : Tu sais … Moi aussi je m'en veux …

Ja* me regardant* : Tu n'as pas à t'en vouloir, Jessie non plus. Vous avez fait tout ce qu'il fallait et je ne vous remercierais jamais assez pour tout ce que vous avez fait pour moi.

M* regardant James* : On tient à toi tu sais.

Ja* me souriant* : Moi aussi je tiens à vous.

 

Et ENFIN, Jessie rentre. James est content de voir qu'elle va bien. Elle a des lunettes de soleil sur le nez, sûrement qu'elle a volé pour ne pas se faire remarquer. Le sac a l'air bien remplit.

 

Je* montrant le sac* : A table !

 

Il y a des fruits et des légumes, elle a même trouvé des saucisses chaudes … Allez savoir où elle a trouvé ça …

 

M* dévorant tout ce qui me passe sous la patte* : C'est trop bon !

Ja* limite les larmes aux yeux* : Merci Jessie, c'est délicieux !

 

Fin Chap 6.

CHAPITRE PRECEDENT - CHAPITRE SUIVANT

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 14/08/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site