Cher journal

● Point de vue de James.

Je ne sais pas ce qui se passe en ce moment mais Jessie ne fait plus attention à moi. Elle ne m'a pas adressé la parole de toute la semaine, sauf pour me parler de notre future mission. Comment est-ce possible? Elle doit être malade.

Depuis qu'on est arrivés à Unys, elle s'éloigne de plus en plus de moi. Elle est bizarre, peu communicative, comme si elle avait l'esprit ailleurs. En plus depuis quelques jours, ce qu'elle fait chaque soir c'est écrire dans un journal intime. Mince, je souhaite que nous puissions retrouver ce maudit morveux Sacha! Je veux retrouver la bonne vieille Jessie, qu'on se remette à la poursuite de Pikachu et que tout retourne à la normale. Au moins si nous recevions un choc électrique ça la retirerait peut-être de ses rêveries.

Pour en revenir à ce fameux journal dans lequel elle écrit ses pensées, il y a une photo de son Qulbutoké collée sur le devant. Elle ne me laisse pas voir les autres photos. Je pense que ça doit être des souvenirs d'un ancien petit ami. Oh tiens, justement! Voilà qu'elle écrit encore!

Je me demande ce qu'elle trouve d'intéressant à raconter. Moi aussi un jour j'ai essayé de tenir un journal, j'y ai écrit une seule longue page, quand je devais avoir environ dix ans.  D'ailleurs c'est bête mais je possède encore ce fameux brouillon. 

~~~ Cher journal, 

Je t'écris parce que Jessibelle dit qu'il est bon de garder une trace de sa vie. Alors je vais te raconter ma journée d'aujourd'hui.

Ce soir avant que je mette mon pyjama pour aller au lit papa et maman m'ont dit que j'étais une catastrophe ambulante. Je ne sais pas exactement ce que ça veut dire mais ils n'étaient pas contents quand ils m'ont dit ça. 

Ce matin a mal commencé pour moi, j'ai faillit renverser mon cacao chaud, ma nounou n'était pas contente. Ensuite j'ai encore eu plein de cours lassants toute la journée et rien que ceux que je déteste le plus.

 Pendant mon cours de musique j'ai laissé tomber le couvercle sur les doigts de ma professeur de musique. Elle a hurlé, ça a alerté tout le château alors j'ai été puni. Une heure à genoux au coin. J'étais tout engourdit. 

 Après j'ai eu cours de mathématique j'ai joué avec mon stylo car la leçon m'ennuyait, la cartouche d'encre a explosé à l'intérieur et je m'en suis mis plein sur les mains. J'ai dû au moins me frotter les mains une heure avec du savon pour faire partir les taches, j'ai bien crû qu'elles n'allaient jamais retrouver leur vraie couleur. 

Après mon psychologue est venu. Il m'a posé des tas de questions en me demandant pourquoi je faisais des bêtises. J'ai répondu que je n'en savais rien. Il m'a demandé ce que j'aimerais faire alors j'ai répondu que je préférerais jouer avec Caninou plutôt que de faire des leçons. Après quand il a finit de m'interroger il  a dit a papa et maman que j'étais sûrement difficile parce que j'avais besoin de sortir un peu pour me changer les idées alors ils ont organisé une sortie pour moi en fin d'après-midi. 

Je suis allé me promener à Verchamps avec ma nounou. On a pique-niqué sur l'herbe mais après avoir mangé ses tartines elle a fait une petite sieste alors j'en ai profité pour visiter tout seul les grands marais. J'espérais voir des pokémon et justement j'en ai vu un.  Un pauvre Vortente comme dans mon livre d'images était coincé dans la boue. Je suis allé le sauver, je suis devenu son héros et lui il est devenu mon ami mais en le tirant de la boue qui l'aspirait comme du sable mouvant, je suis tombé en arrière et j'ai été tout couvert de boue moi aussi. Quand je suis rentré, j'ai encore été puni et je suis retourné une heure au coin puis j'ai été envoyé au lit.

J'ai eu de la chance que Jessibelle était partie rendre visite à sa famille aujourd'hui sinon c'est elle qui m'aurait fait la leçon dans la vieille salle de gym moisie du sous-sol et ça c'est ce que je déteste le plus au monde.

 Voilà, j'ai finit de raconter ma journée.

Il n'y a rien à dire de plus.

James. ~~~


C'était très inspiré...... Toutes mes journées se ressemblaient de toute façon. J'ai continué à être poursuivi par la malchance tout le reste de ma vie et comme je ne trouvais plus rien de positif à dire sur moi j'ai décidé de laisser tomber ce journal. Maintenant je le garde pour le jour où je trouverais quelque chose de vraiment heureux à raconter pour le remplir, si ce jour vient.

Ha, Jessie dort maintenant. Oh non quoi! Je souhaitais tellement qu'elle me parle, qu'elle me regarde, qu'elle m'étrangle ou qu'elle me hurle dessus. Quoi qu'elle aurait fait ça aurait été pareil pour moi tant qu'au moins elle m'aurait prêté attention.

Bon? Qu'est-ce qui me reste à faire? Jessie ronfle. J'envie la vitesse à laquelle elle tombe endormie. Dès qu'elle ferme les yeux, elle sombre dans un sommeil des plus profonds et alors la seule façon de l'en sortir c'est en la secouant vraiment fort ou en lui hurlant dans les oreilles et croyez-moi, ça c'est vraiment quelque chose qu'il est préférable d'éviter si on tient à sa vie.

Ben puisqu'elle ne bouge plus, je vais voir ce qu'elle a écrit. Qu'est-ce que j'y perd? Je m'approche, doucement, sans bruit, je glisse le journal hors de ses mains, oups elle remue. Je retiens mon souffle... elle me tourne le dos mais elle a lâché le journal! Il est tout en ma possessions maintenant!!!! Je soulève la couverte et....... et ........... QUOI?!!!! Maisc'est moi ça!!!!!!

Jessie a collé une photo de moi à l'intérieur de son journal!!!! Alors là je n'en crois pas mes yeux. Je suis confus. Pourquoi moi? Qu'est-ce qu'elle peut faire avec cette photo? Elle me voit tous les jours. Et si c'était un livre vaudou? Ca doit être quelque chose comme ça sinon pourquoi je serais-là? Ou alors peut-être..... et si elle pensait à moi comme....... ??????? Non. C'est Jessie, donc ce n'est pas possible! Elle ne m'aime pas. Bien si, elle m'aime mais pas de cette façon là.

Je tourne la page. Oh. Tiens qu'est-ce qu'il fait écrit. Je vais le lire:

~~~ Cher journal,

Depuis notre arrivée à Unys, j'ai un poids sur le coeur qu'il me faut désespérément confier à quelqu'un ou quelque chose. Comme je n'ai personne à qui le dire, c'est toi que je confie ce secret. J'ai réalisé que j'aime mon équipier.

Il m'a prit beaucoup de temps pour réfléchir sur mes sentiments. Je crois que ce que je ressent pour lui a vraiment changé pendant notre voyage à Sinnoh. Nous nous sommes rapprochés tous les deux, j'ai commencé à le trouver plus mûrs mais surtout plus séduisant, plus attirant. Je ne sais pas comment me l'expliquer?

Avant je le trouvait plutôt mignon mais trop peu sûr de lui, pleurnicheur, désespérant, hors de tout intérêt réel, limite pathétique. Je l'aimais bien mais comme un ami ou un frère mais jamais je n'aurais imaginé alors faire un jour de lui mon amant. Il m'agaçait tellement avec ses plaintes et ses pleurnicheries grotesques que j'avais tout le temps envie de le frapper. Plus le temps a passé, plus il a changé, il a grandit mentalement, du coup je me suis calmée; je ne me suis plus sentie enragée après lui, au contraire. Mon agacement s'est transformé en attachement profond.

Maintenant quand je le regarde, j'ai envie de le serrer dans mes bras mais plus par crainte, comme avant, quand il se jetait dans mes bras effrayé et que nous nous consolions mutuellement, non. Maintenant j'ai envie de sentir sa peau contre la mienne, son souffle contre mon nez, ses lèvres contre ma bouche. J'ai envie de lui. Mais ça me fait peur, alors je préfère m'éloigner, le tenir à distance de moi. ~~~

Mais qu'est-ce que?......... C'est impossible voyons. Jessie est amoureuse de moi? Et c'est pour cela qu'elle prend ses distances vis-à-vis de moi? ...... 

Je tourne les pages, les suivantes sont remplies de poèmes et de chansons. Il y aussi d'autres anecdotes,.... Un bruissement! Vite! Je referme le carnet. Ouf... ce n'était que Miaouss qui bougeait dans son sommeil. Est-ce que je dois ouvrir ce carnet à nouveau? Je crois que j'en ai assez vu. ..... Peut-être pourrais-je lire un de ces petits poèmes?

~~~ Pour mon petit James, 

Mon petit James tu es toute ma raison de vivre,
Sans toi je me sent si faible et perdue.
Mais comment te dire ce que je ressent c'est terrible,
Si tu savais tu désirais sans doute me perdre de vue.

J'adore tant te sentir auprès de moi, ta voix sensuelle me fait fondre,
Tes cheveux lavande sont doux comme de la soie, ton regard d'enfant de joie mon coeur inonde.

Je meurs d'envie de te dévoiler mon secret si pesant mais comment pourrais-je le faire?
Le risque de te perdre est un danger trop grand, alors vraiment je préfère me taire.

Mon petit James, mon ami, mon ange adoré.
Je t'aime en secret et toujours je t'aimerai.

Jessie ~~~


Ce poème ce n'est pas du Shakespeare mais ça me touche en plein coeur, je sent que je vais commencer à pleurer.

Je n'ai pas besoin de lire le reste du journal. Elle se soucie de moi! Je le savais mais je ne voulais pas me l'avouer! Maintenant que j'ai enfin réalisé, que dois-je faire? Peut-être que la meilleure solution ce serait justement de ne plus agir comme un lâche puisqu'elle déteste ça. Je dois lui dire que je ressent la même chose. Oui mais comment faire? Jamais je ne trouverais les mots. Je me connais, ils refuseront de sortir. J'ai une idée! Je vais me mettre à l'écriture moi aussi! Pas besoin de faire une lettre immense, un message bref mais significatif.

Je glisse le journal de Jessie à l'intérieur de son sac de couchage pour qu'elle ne devine pas que je l'ai lu puis vite, je retourne à ma place. Je prend mon plus beau stylo multicolore, j'arrache une page de mon carnet et je commence à dessiner deux belles roses, une rouge et une bleue, toutes deux enlacées. Ensuite autour des roses j'écris en lettre d'or: Musashi + Kojiro = ♥.

La rose de couleur rose représente Jessie, elle est magnifique mais avec des épines. La bleue c'est moi, les tiges enlacées représentantes l'espérance qui nous uni. Une fois mon dessin finit, je le plie soigneusement puis je vais le poser délicatement sous le rebord de l'oreiller de Jessie, quand elle le verra je prétexterait qu'il s'est envolé là sans que je le sache.

 Maintenant il ne me reste plus qu'à retourner me coucher et à attendre sa réaction demain matin. Pourvu que je réussisse à m'endormir, j'ai leur coeur qui bat à toute allure.


● Point de vue de Jessie.

Les premiers rayons du soleil matinal me réveillent en chatouillant mon nez. Grrr je déteste devoir me lever le matin. Je m'assied dans mon sac de couchage, m'étire et baille. Quelle heure est-il? Mon regard se pose sur mon réveil matin. 7 heures. Zut! Je me suis réveillée trop tôt! Je peux encore en profiter un peu. Je commence à me recoucher quand... je remarque quelque chose sous mon oreiller. 

Une feuille? Qui l'a glissée là? Il y a quelque chose de noté dessus. Oh? Serais-ce un message d'un admirateur secret? Qui sait?! Je lève la tête, je regarde en tout sens si ce message n'a pas été porté par un certain cadoizo. Aucun pokémon à l'horizon. Je soupire puis je me décide à déplier ce message.

Qu'est-ce que c'est? Un dessin? Mais quel joli dessin. Deux roses enlacées, une rose et une bleue elles me rappellent quelque chose... ces fleurs que nous utilisons parfois pour notre nouvelle devise James et moi. Mais... il y a quelque chose d'écrit. Ce sont nos noms.
Musashi + Kojiro = ♥
Comme c'est mignon. Mais qui a put faire ce dessin? Connaissant James c'est impossible que ça soit lui. Grrr ça doit être une farce de Miaouss. Pourtant... je connais cette écriture, ce ne sont pas ces pattes de mouches illisibles griffonnées par Miaouss. Serais-ce possible que?...

Je dois en avoir le coeur net. Je ne me relève pas, à tâton, je me glisse sur mes genoux jusqu'au sac de couchage de James puis je le secoue doucement. Il ouvre ses magnifiques yeux verts.

- Mmmn?" Il me regarde d'abord groggy. - Qu'est-ce qu'il y a Jessie? C'est déjà l'heure de se lever?"

Sans un mot, je lui montre le dessin. Aussitôt une couleur rouge s'étend sur son visage.

- Heeeeu!!!!! Je-je-je vais tout t'expliquer!!!! "

Mais il n'a pas besoins de mots. J'ai maintenant compris par son embarras qu'il est bien l'auteur de cette lettre. Son expression perdue fait fondre mon coeur, il est à la fois si mignon et amusant comme ça. 

J'avais si peur qu'il ne m'aime pas. Maintenant que je sais que nos sentiments sont partagés, je ne dois plus avoir peur, il est temps que je rompe mon silence. Une telle occasion ne se représentera pas. Courage Jessie, quoi qu'il arrive tu sais maintenant qu'il ne te détestera pas si tu lui avoues que tu l'aimes.

- James je.... dois te dire quelque chose."

Il me regarde attentivement, recule, comme s'il était effrayé mais je vois par son regard qu'il meurt d'espoir. C'est donc vrai! Mes craintes étaient complètement infondées. J'ouvre ma bouche mais les mots refusent de sortir. Il ne me reste qu'une solution. J'approche mon visage du sien, lentement, un peu plus près, bientôt nos souffles se rencontrent. Je ferme les yeux et...... JE SENT SES MAINS ENVELOPPER MON VISAGE ET SES LÈVRES SE POSER CONTRE LES MIENNENT!!!!!!!

J'ouvre les yeux, choquée, il m'embrasse?! James m'embrasse?!!! J'en ai le souffle coupé! C'est un rêve qui se réalise. Mon secret est dévoilé, enfin! Quel soulagement, ce moment je l'avais tant attendu. Je ferme mes yeux, finit l'étonnement, il faut que j'en profite. Maintenant je pourrais à nouveau profiter de sa présence à mes côtés sans crainte, je pourrais recommencer à le serrer dans mes bras mais bien plus tendrement qu'avant. 

Notre premier baiser partagé. Il m'est difficile de le croire. C'est bizarre il a un goût de menthe dans la bouche, pourtant il vient juste de se réveiller. Je m'en moque! Ce baiser est si fort, doux, intense et tellement profond que j'en oublie tout le reste, sauf peut-être le hurlement de Miaouss qui hurle derrière nous - NYAAAAH JE L'AI TOUJOURS SU!!!!!" 

● Point de vue de James

Enfin, j'ai embrassé Jessie! C'était plutôt agréable, à part ce hurlement de Miaouss dans nos oreilles. C'était un rêve qui se réalisait et un poids qui s'est retiré de mon coeur. En plus, c'est moi qui a fait le premier pas. C'était facile, il suffisait que je prenne son visage entre mes mains puis que j'appuie mes lèvres sur les siennes. Ses lèvres justement, sont aussi douces que deux pétales de roses. J'adore le goût de son rouge à lèvres. C'est quand même bizarre, elle en porte tout le temps, même dès le réveil! En tout cas moi, j'ai bien fait de prévoir ma pastille contre la mauvaise haleine. Je savais qu'on finirait par s'embrasser ce matin. Je n'ai pas dormi de la nuit en attendant ce moment.

Il me reste encore un secret à dévoiler cependant. Comment vais-je avouer à Jessie que j'ai lu son journal??? Je suppose que le bon moment se présentera un jour. Il me suffira d'attendre. En tout cas maintenant, j'ai enfin quelque chose d'heureux à raconter pour compléter une nouvelle page de mon journal.


- FIN -

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (5)

1. tilit11 15/04/2012

GE-NIAL !!
Vraiment super, j'étais plongé dans ta fic. A fond dedans, super bien écrit.
Tu fais des fics géniales ^^
CUTE !!

2. Smadab-Rocket 12/02/2012

Sublime ! O_O ^^

3. Dolphinagirl 28/01/2012

C'est tout simplement sublime. :)

4. Rocket-Girl 26/01/2012

Encore un plaisir à lire.

5. Didine 26/01/2012

Magnifique ;-)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 26/01/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site