Baby Koji 6

Le périple de Baby Kojiro. Dernière partie.

 

Une fois James au propre, Jessie ayant fini par céder afin qu'il cesse de geindre, la mauvaise troupe réfléchissait déjà à un plan...
"Bon et on fait quoi alors...?"
"Tais toi imbécile, j'essaie de réfléchir...", grogna Jessie tandis que son équipier chouinait encore, disant en réalité : "C'est pas la peine d'essayer tu n'as pas d'cerveau..."
"Quuuulbutoké!"
"EURÊKA!!", s'écria t elle en tapant du poing dans sa main comme si elle avait eu un éclair de génie 
"Bo quoi encore?"
"Agagagna...?", gazouilla James en se relevant vers elle, autant curieux qu'angoissé
"Vous allez voir c'que vous allez voir, ouvre grand tes yeux mon p'tit James, c'est probablement le meilleur rôle de ma carrière!"
"C'est la fin...", soupira Miaouss, ne connaissant que trop bien les plans foireux de son équipière 
"Aga..." 
En vérité, James avait dit "Tuez moi..."
Mais avant de pouvoir son plan "parfait" à exécution, Jessie devait d'abord donner le biberon à James qui tremblait comme une feuille à l'idée de retourner au manoir, même si c'était pour retrouver sa forme initiale. Concrètement il ne pouvait s'en vouloir qu'à lui même : il avait bu à la fontaine de son plein gré sans avoir lu au préalable la petite plaque de métal... Mais il en voulait quand même au monde entier. 
Jessie se changea rapidement : elle se déguisa en bohémienne avec un voile transparent couvrant ses cheveux et sa bouche, une robe longue à perles et tout plein de breloques clinquantes autours de ses poignets, affublant Miaouss et Qulbutoké de costumes similaires, et enveloppa James d'un petit vêtement indien, une pastille rouge collée entre ses deux yeux, et ils sonnèrent à la lourde porte...
*Ding Dong*
"C'est quoi ton plan Jessie, tu m'fais peur..."
"Quuulbutoké..."
"Agaga... Ah... geu..."
James avait la gorge toute sèche, son cœur battant à toute vitesse contre sa petite poitrine de bébé, terrorisé et se sentant tout bonnement ridicule dans cet accoutrement le faisant ressembler à un petit Buddha mignon. Au bout d'une vingtaine de minutes, l'allée étant extrêmement longue, Hopkins arriva enfin et leur ouvrit la porte dans un geste élégant...
"Hm bonjour, en quoi puis-je vous aider?"
"Agaa..." James enfouie son petit visage angevin dans le cou de son équipière, terrorisé par le majordome qu'il ne connaissait que trop bien...
"Bonjoul monseigneul... Jé viens poul madémoiselle Jezabelle... Poul son mariage à vénil..."
James avait envie de pleurer à l'entente de son affreux accent indien, ayant trop honte pour elle, tandis que Miaouss ne bougeait pas, trop malaisé pour cette prestation digne d'une caméra cachée, au contraire de son acolyte qui en rajouta une couche en saluant Hopkins
"Quuuuulbutoké!"
Le majordome les examina un instant, se grattant nerveusement son crâne chauve...
"Hm et bien... suivez moi je vous prie..." 
Jessie sourit, toute contente, sautillant en chantant "Maemuki Roketto Dan" dans son fort intérieur, trop heureuse que son plan pourtant pourri ait fonctionné, à la grande surprise de ses équipiers qui étaient complètement bouche bée. En réalité, Hopkins savait à quel point Jezabelle était désespérée, ayant tenté plusieurs choses bizarres dont le vaudou... donc après tout, pourquoi pas une marabout indienne?
Ils avancèrent le long de l'allée qui sentait être infinie, dans un horrible silence assourdissant, avant d'arriver devant le manoir, tandis que James serrait les fesses afin de ne pas lâcher une diarrhée de stress une fois encore, bien que cet endroit lui glaçait le sang et lui retournait l'estomac...
"Agnaaagagneuuna??"
"Alors James, j't'en bouche un coin n'est ce pas?", lui murmura t elle dans un clin d'œil avant de passer la porte, emboîtant le pas à son hôte...
"Monsieur et Madame viennent de quitter les lieux mais vous avez de la chance, Mademoiselle est encore là. Je vous en prie, après vous..."
Jessie dévorait des yeux la prestigieux et luxueuse décoration tandis que les Pokémons regardaient tout cet étalage de richesse d'un air dubitatif, au contraire de James qui fermait ses petits yeux de toutes ses forces, tétanisé. Le dédale de couloirs les avaient conduit à une porte qui s'ouvrit sur un escalier sombre, aussi Jessie souleva sa robe d'une main, tenant James d'une seule, et descendit à tâtons, suivie de Miaouss, Qulbutoké et par Hopkins qui les éclairaient avec une torche. Le silence régnait et James sentait son cœur s'emballer en reconnaissant malgré ses paupières closes l'odeur et l'humidité de cette affreuse cave qui était pour lui la bouche de l'enfer... 
"Voilà nous y sommes."
Jessie essaya d'ouvrir mais la porte était verrouillée... elle se mit à taper à la porte mais le majordome la coupa 
"Il y a un interphone, la pièce est totalement insonorisée..."
"Agageu..." James ouvrit les yeux et se mit à pleurer faiblement en serrant Jessie contre lui, sans crier, trop mal et tétanisé, face à son pire cauchemar, à cette porte qui étouffait ses hurlements autrefois...

Jessie appuya d'un geste décidé sur la sonnette avant de se retourner vers Hopkins qui avait disparu... 
"Bah il est où l'grand père!?"
"Bo j'sais po moi Jessie, il était la y a un instant..."
"Oooooké..."
James serrât les cheveux de Jessie entre ses petites mains mignonnes, tout mal
"Allez James, ca va allez, ce s'ra pas long..."
Elle le cajola une demi seconde avant d'entendre un grésillement...
"Qui est là...?"
"Bonjoul madémoiselle yézabelle... ici Indila Shiva, la glande sorciele des montagnes indiennes venues poul vous offlil ce que vous désirez le plus au monde... votle fiancé..."
Miaouss et Qulbutoké échangèrent un regard terrifié tandis que la lourde porte noire s'ouvrit dans un grincement strident , faisant grincer leurs dents et presque mourir James d'un arrêt cardiaque... 
"Entrez donc très chère, je vous en prie...", lui sourit Jezabelle dans un sourire placide et maléfique à glacer le sang. Jessie obéit mais la jeune aristocrate la coupa dans son élan...
"Puis je savoir qui sont ces manants?..."
"Hm.. ce sont mes assistantes, et ce petit bébé que vous voyez la est un vélitable don du ciel, oune cadeau de notle Dieu... le puissant Chalmina supleme..."
"Le Charmina suprême?", demanda Jezabelle en écarquillant ses grands yeux marécageux
"Moui voyez vous, ce petite divinité à le pouvoil de faile appalaitle votle etle aimé, et vous assulez un maliage feltile et magnifiquement... magnifique!"
"Entrez." 
Jessie pénétra la pièce toute fière, James restant immobile contre elle dans un état comateux proche de la mort clinique, suivie par les deux Pokémons qui avaient l'impression de ne servir à rien...
"Asseyez vous ici et dites m'en plus. Je suis prête à payer."
Les yeux chafouins avides d'argent de Jessie se mirent à scintiller de mille feu
"Nous pallerons d'algent plou tal, d'abol je vais vous expliquer le plocessus : il nécessite oune pincée de palaspole, ensouite il boila oune potion saclée et poul finil, vous deposelez oune baiser soul sa petite bouche et votle bien aimé appalaitra dans la pièce, face à vous, c'est galanti à cent poul cent... et Ça ne coûte que 500 pokédollarls, à ce plix la, c'est quasiment donné et poui l'amoul n'a pas de plix..."
"C'est vrai que tout l'argent du monde ne peux combler le manque de mon bien aimé James...", dit elle en feignant d'être émotionnée en essuyant des larmes fictives de son mouchoir de soie
"Alol... malché conclou!?"
Jezabelle releva un peu son menton sans déformer son sourire abominable de folle a lier
"Rafflesia, montrez vous très chère..."
Le Pokemon sorti prestement
"Rafflesia!"
"Lance paraspore dans la coupe je te prie. Vous serez payé une fois James dans la pièce."
"Nous exigeons la moitié de la somme avant de commencer, l'algent motive notle ami le bebe saclé...", dit Jessie en ricanant un peu, gênée, tandis que ses compères restaient en retrait depuis le début, effaré devant cette scène on ne peut plus étrange et malaisante... et que James n'avait toujours pas bougé.

L'abominable fiancée de notre Baby Kojiro sorti de sa poche une liasse de billet qu'elle déposa d'un geste délicat sur la table. 
"Voici 300 pokédollards. Si ça fonctionne, je vous donnerais le reste."
Jessie sourit derrière son voile, jubilant
"Toi le Miaouss saclé, appolte la potion..."
Miaouss sorti le flacon du sac en tremblant et l'apporta à Jessie qui reprit 
"Velse le dans la coupe du palaspole..."
Son ami obéit, tout fébrile tandis que James restait stoïque, sans réaction, sa petite bouille déformée par la peur, le caca près à débarquer à tout instant...
"Tles bien... Bébé, voici la coupe...", dit elle en donnant le verre à James qui le prit entre ses petites mains en tremblant comme une feuille, manquant de la renverser, avant de la porter à ses lèvres d'un geste maladroit... 
"Lacoupalana... Dabubichichbaba...!" Jessie récitait de fausses incantations sous le regard abasourdit de Jezabelle qui ne bougeait pas, regardant Miaouss qui faisait boire la coupe à James (qui grimaçait car cette potion était bien sur degueulasse) sur l'air de ces affreuses prières indiennes... puis Jessie claqua dans ses mains.
"Maintenant, vous pouvez passer au baiser saclé... allez y madémoiselle, il suffit de déposer vos levles sul les siennes, et de l'emblasser, et alol votle amoul se devoilela..."
James avala sa salive difficilement, priant pour que Jessie ait un plan d'évasion compris dans son plan, et il serrât les fesses plus fort, trop terrorisé pour pleurer... et alors Jezabelle se leva et s'approcha de lui dans un geste indécis et un peu effrayé...
"Il faut que je... l'embrasse... sur la bouche?..."
Miaouss et Qulbutoké sentaient leurs cœurs palpiter et ils suaient à grosses gouttes dans leurs affreux costumes, ayant terriblement peur de l'issue qu'allait prendre cette mission, mais pas autant que James qui avait l'impression d'être dans un cauchemar, bouillonnant de terreur...
"Allons, pfiou, je me lance!", dit Jezabelle toute stressée à Jessie avant de fermer ses yeux et de tendre sa bouche carnue en direction du pauvre James qui se sentait décéder sur place, la gorge serrée, transpirant comme s'il était dans un four...

La tension était à son comble : Jessie était elle aussi trempée de sueurs, paniquée, n'ayant absolument pas prévu de suite à son plan, Miaouss et Qulbutoké fermaient les yeux, ne voulant pas voir ça, tandis que James senti son estomac le brûler, sa tête tourner, son cœur s'arrêter... et Jezabelle s'approcha plus près, dégoûtée par ce mioche bizarre, bien que surexcitée à l'idée de voir James apparaître... Elle souffla un bon coup et ferma ses yeux à nouveau, et doucement, ses lèvres virent se coller contre celles de son fiancé, lui faisant reculer sa petite tête de quelques centimètres. Elle claqua un bisou bruyant sur sa petite bouche en cœur et se replaça face à lui, impatiente... Mais rien ne se passa. Les secondes défilèrent, et son sourire retomba peu à peu tandis que Jessie et ses équipiers regardaient tout autours d'eux comme des idiots, incrédules et complètement choqué : Mais quelle horreur! La recette était pourtant complète, ils se refaisaient  la liste dans leurs têtes mais ils en étaient sûrs et certains : rien ne manquait!! Un baiser d'amour sincère... Pourtant elle l'aimait et elle l'avait embrassé alors... Qu'allait il se passer maintenant...? James n'allait quand même pas rester comme ça... tout sa vie...?
Un air de rage se dessina sur le visage de Jezabelle tandis qu'elle se tourna violemment vers Jessie 
"Je peux savoir où est mon fiancé?"
"Il faut l'emblasser euh... plou passionnément, vous voyez? Avec amoul...", bafouilla t elle, à cour, paniquée 
"Vous avez eu votre chance très chère, je ne suis habituellement pas si généreuse. Vous avez tenté d'abuser de ma gentillesse, et de ma patience. Je vous prierai donc de me rendre mon argent, et de sortir de ma propriété, j'en ai assez des fausses promesses!! Sortez de chez moi..."
"Agagaaaaagageuu!", s'écria James en brandissant ses petites mains, en rogne, ce qui signifiait "Tu te prends pour qui sale mégère, c'est CHEZ MOI ici mais comment oses tu ???!"
"No... non attendez, ce n'est pas possible, il doit y avoil oune malentendou, ce soltilege n'a yamé échoué, laissez moi oune delniele chance.. pitié..."
Jessie l'implorant, les mains jointes et les yeux attendrissant d'un Teddy-oursa, Jezabelle accepta, ayant pitié pour cette sorte de gitane. Elle embrassa une seconde fois James, un peu plus intensément, tandis qu'il prenait sur lui, mais rien à faire : le bebe restait intact. 
"Yé né COMPLEND PAAAAS ÇA A TOUJOULS FOUNCTIONNÉ!", s'énervait Jessie, ayant envie de tout casser 
"Ah oui? Et bien très bien, à vous maintenant!"
"M... moi...?" 
"Oui vous! Embrassez le pour voir s'il se passe quelques choses!", dit Jezabelle en croisant les bras, incrédule, tandis que Jessie était un peu effrayée, James rougissant comme une baie Tomato dans ses bras, tout émotionné de devoir embrasser son équipière...
"Euh hm... tles... tles bien..."
Elle retira son voile et lança un regard à James l'air de dire "Fais moi, confiance, ça va aller!", sous les regards interrogateurs et dégoûtés de Miaouss et Qulbutoké qui ne bougeaient pas d'un poil.
"Tu es prêt James...?!", chuchota Jessie en rapprochant ses lèvres de son petit visage tout chaud, rouge écarlate de gêne 
"Aga...", lança t il en inclinant sa tête vers elle, tendant ses bras, caressant son visage de ses petites mains, avançant ses lèvres, son cœur battant à toute vitesse, dans un rêve, tandis qu'elle s'approcha tout doucement, se disant que ce n'était qu'un bébé, que ce n'était absolument rien de claquer un petit baiser idiot... et alors elle s'approcha plus près et l'embrassa du bout de ses lèvres, tout doucement, et...
"Oh!!!!!!!"
Jezabelle se recula, choquée et ébahie, tandis que Jessie ouvrit les yeux et vit une lumière étincelante enveloppé James dont les mains, les jambes, les bras se mirent à grandir, au ralenti, sous les regards remplis d'étonnement et d'émerveillement des Pokémons et de Jezabelle, sans parler de Jessie qui se leva, face à lui, bouchée bée. Une fois sa forme normale atteinte, la lumière se dissipa et Jezabelle se mit à hurler 
"ÇA A MARCHÉ!!!!! PAR SAINT GEORGES, Dieu tout puissant, prenez tout l'argent que vous voudrez, MERCI INDILA SHIVA VOUS ÊTES MERVEILLEUSE, ARCEUS VOUS BÉNISSE!"' S'enthousiasmait elle en sautant partout, jetant les billets en l'air, tandis que James se retourna vers Jessie qui restait stoïque, la bouche ouverte, choquée, devant son équipier qui était presque nu, seulement recouvert d'un mini pagne qui était en fait à la base sa petite toge de déguisement...
"Je euh... je... James...? C'est vrai... vraiment toi?", demanda t elle bêtement en tremblant, le regardant sous toutes les coutures 
"Voyons Jessie, évidemment que non... tu ne me reconnais pas? Je suis le Charmina suprême!", plaisanta t il, mais Jessie ne comprit pas et se senti se désintégrer...
"Le Charmina... suprême?"
Jezabelle poussa cette cruche de Jessie du milieu et observa le jeune homme qui venait de retrouver sa taille normale, se fendant d'un grand sourire beat et ravi, détaillant son corps très peu vêtu...
"James, mon chéri, enfin tu es revenu à moi, je n'espérais plus...", murmura t elle en lui attrapant les mains sous le regard incrédule de Jessie, pendant que Miaouss et Qulbutoké ramassaient les billets et bourraient le sac avec...
"Je suis si heureuse James... si tu savais à quel point je t'ai attendu, mon amour..."
James leva les yeux aux ciels et eu soudain une idée de génie en voyant Miaouss remplir le sac à dos...
"Euh... hm... Mia... Miaouss, donne moi la gourde s'il te plaît..."
Jezabelle regarda son fiancé l'attraper à pleine main et lui donner avant de lui caresser la joue, tandis qu'elle pleurait presque de joie
"Jezabelle... mon amour... afin de sceller ce sortilège, il faut que tu boives de cette eau bénite. Ensuite je boirai aussi et nous seront ainsi liés... à jamais... tu veux bien...?"
"A jamais...?" Jezabelle avait les yeux brillants de millions d'étoiles, voyant déjà dans son esprit sadique de magnifiques scènes de dressage, de coups de fouets et autres sévices tortueux dans cette cave humide...
"A jamais ma douce, je te l'promet..."
Jessie se senti partir, dégoûtée, ne comprenant rien, de même que Qulbutoké tandis que Miaouss avait capté la supercherie depuis le début.
Jezabelle se mit à boire goulûment à la gourde avant de lui donner, s'avançant vers lui pour l'embrasser mais...
"Mais... que.. que se passe-t-il...?"
Elle ne pouvait pas atteindre ses lèvres et pour cause : ses jambes raccourcissaient, de même que ses bras, ses mains, toutes les parties de son corps alors qu'elle se débattait contre le vide, bougeant dans tous les sens, mais bientôt des pleurs de nourrissons remplacèrent ses questions et elle était la, nue comme un ver au milieu de sa grande robe rose bonbon et son immense jupon, son visage tout rouge grimaçant de terreur, entouré de bouclettes framboises...
"OUAAAAAAAIN OOOOUAAAAAAAAIN....!!!!!!"
Jessie regarda la petite fille gigoter, les yeux écarquillés, choquée, avant de sentir les doigts de James sous son menton faire pivoter son visage vers lui...
"Merci Jessie..."
"Mais je euh... j'ai rien fait!"
"Bo si Jessie, c'est toi qu'a donné le baiser d'amour sincère!", répliqua Miaouss
"Quuulbutoké!"
"Hm, oui et alors?! J'aime James comme un frère, comme un ami proche ou euh... un Pokemon de compagnie... enfin je ne comprend pas ce qu'il a de si choquant!", se défendit elle en rougissant, tandis que Jezabelle hurlait à la mort à côté 
"OUUUUUUUAIN!!!!!!"
"Allez fo po trainer!", s'enthousiasma Miaouss en montant l'escalier avec Qulbutoké, le sac rempli de billets dans les pattes...
"On est riiiiiiche!!!"
"Quuuulbu qulbutoké oké!
Jessie les regarda partir avant de se retourner vers Jezabelle, bouleversée
"Et... que... qu'est ce qu'on fait d'elle...?"
"Ah euh... on ferme la porte, c'est insonorisé... c'est ma vengeance personnelle, t'en fais pas, il lui arrivera rien..."
"Mais je n'm'en fais pas..."
James la regarda en souriant, un peu gêné 
"Bah quoi?", demanda t elle en le dévisageant, essayant de cacher son émoi
"Comme un frère oui, j'te crois...", lui sourit-il encore avant de la suivre vers la sortie
"Bah oui, enfin je ne comprend vraiment pas pourquoi tout le monde réagit comme ça..."
Elle se sentait trop mal à l'aise, essayant d'être convaincante... et James la prit par le bras, la coupant dans son élan avant qu'elle ne monte la première marche, et la tira vers lui, à l'abri des regards, avant de déposer un tendre baiser sur sa joue, à la commissure de ses lèvres, qui la fit instantanément rougir, frissonner, battre son cœur plus vite...
"Moi aussi je t'aime..."

"Bah j'espère bien.. j't'ai quand même changé ta couche!"
"On est VRAIMENT obligé de parler de ca là Jessie...? Si tu savais comme je suis heureux de pouvoir parler!!"
"Et moi de plus t'entendre pleurer..."
"On oublie ça...?"
"Oui on oublie ça...", lui sourit elle en avançant avant de reprendre
"Je crois qu'on est RIIIIIIICHE...!!!!!"
"Eeeeh mais attend Jessie, on a pas de plan d'évasion..."


Et c'est ainsi qu'après un périple des plus farfelus, James retrouva sa taille normale grâce à l'aide de l'amitié sans borne de ses amis, et peut être... de plus...? L'avenir nous le dira, mais nous en sommes deja à S&M et rien n'est moins sur... Wink 

The end 

 

Précédent

14 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (4)

1. Chacha 11/07/2017

Merci à vous les filles pour vos commentaires :)

2. Aiko 10/07/2017

Je confirme , cette fiction est un chef d'oeuvre ultime voyons !
Ouais ce que je me disais ... pourquoi elle est déjà fini?! T.T tu brises le coeur d'une pauvre fille innocente là!!! Je voulais que tu prolonges la fic rohhh!!!
Très belle fin, j'ai été vraiment ému haha! La scène du bisous était épic *^* tellement .... formidable ET ... et bien fait pour Jezabelle ça lui apprendra *est à fond* question : c'est quoi cet accent pourris que t'as mis à Jessie ? Tu sais que je l'ai imité en plus et... ça fait bizarre. Ah non mais Jessie était tellement gênée , je l'a comprend xD en fin de compte , tout ce que j'ai retenu de cette fanfiction était les " areuuu" et " ahh gaga " de James ainsi que les scènes drôle de Jessie en mode maman protectrice ! Hé mais franchement cette fic est génial , très bien écrite , l'histoire est vraiment intéressante et je me suis tellement imaginé les scènes en vrai , ça m'a tellement fait marrer , je ne l'oublierai jamais, je l'ai vraiment apprécié ^^

Merci à toi pour cette merveilleuse fanfiction! :)

3. Heidi 24/06/2017

C'est la meilleure fanfiction de tous les temps.

4. Eleonore 20/02/2017

Oh nooooon !!!!!! C'est déjà termiiiiiné !!!! J'adorais trop ce délire foufoufou !!!! J'en ai pas perdu une miette mais maintenant je suis trop triste qu'elle se soit finie. C'était hyper génial du début à la fin.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 09/04/2017

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site