A bicyclettes

Notes de l’Auteur : J’étais une fan de la première heure des Pokémons, j’avais enregistré tous les épisodes, je connaissais par cœur les chansons et les noms des Pokémons, j’ai écrit des histoires que j’ai jetées par la suite. Ma petite sœur regardait un épisode à la télé ce matin, et j’ai décidé de mettre une partie de cet épisode par écrit. Ce n’est donc que du vulgaire plagiat, mais les puristes reconnaîtrons l’épisode et j’espère, ne m’en voudront pas.


--------------------------------------------------------------------------------

 

A bicyclette.
par Litany Riddle

 

Miaous était installé entre Jessie et James, bien au chaud et à l’abri. Tous les trois regardaient dehors par la fenêtre. Le tonnerre grondait, des éclairs zébraient le ciel, la pluie battait violemment les vitres. Mais le plus impressionnant, c’était que les trois gamins, Sacha Pierre et Ondine, roulaient à bicyclette dans la tourmente. On distinguait au loin leurs silhouettes qui traversaient lentement le grand pont suspendu au dessus de l’eau. Miaous emprunta les jumelles de Jessie. Les morveux risquaient à chaque instant de se faire précipiter dans l’eau glacée par le vent qui soufflait en bourrasques. Tout ça pour apporter des médicaments à un pokémon malade !

-Ils sont inconscients, ils sont inconscients ! répétait James depuis un bon quart d’heure, les mains crispées sur ses jumelles.

Pour un peu, on aurait dit qu’il s’inquiétait pour eux. Mais bon, James était James, et avec lui tout comportement bizarre prenait la teinte de la normalité la plus commune.

Soudain, les deux chefs de la bande de cyclistes s’écrièrent :

-Vous rêvez d’aller dehors, n’est-ce pas ?

-Sortons, nous n’avons pas peur de la tempête ! Montrez à notre bande comment il faut rouler !

Evidement, mes deux coéquipiers étaient morts de trouille, et je ne les en blâmerais pas. Mais je ne sais pas si c’est à cause de l’insinuation sur leur courage que fit la fille aux cheveux verts, la vingtaine de personne qui les regardaient avec adoration ou le fait que des gamins attardés soient moins peureux qu’eux, toujours est-il qu’ils eurent subitement un comportement un peu suicidaire si l’on tenait compte de la tempête qui faisait rage.

-Bien sûr que nous allons sortir ! s’exclama James avec un air déterminé.

Jessie hésita plus longtemps, puis l’imita :

-Nous allons vous montrer comment on fait du vélo ! rajouta-t elle.

Ah, l’amour propre des humains… Je ne les comprendrais jamais ces deux là !

-Je suis désolé de ne pas pouvoir vous accompagner, dis-je au milieu des exclamations de joie et d’excitation qui retentissaient dans la pièce.

A ces mots, le chef de la bande se pencha vers moi et prit mes pattes entre ses mains.

-J’t’abandonnerais pas ! Viens sur mon porte bagage !

Quoi ? Oh non ! Pauvre de moi, quand apprendrais-je à me faire oublier et à fermer ma grande geule ? Miiiaaaaooouuuss !!!

Fin.


--------------------------------------------------------------------------------

 


Une petite review s’il vous plait ? Pour me dire ce que vous en avez pensé, et si vous reconnaissez l’épisode !

1 vote. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site