Quelques larmes sous la pluie

"Peut-être devons nous aller nous abriter sous ce groupe d'arbres, là bas..."

"Je ne me soucie pas d'où nous allons Jessie, je veux juste me protéger de cette pluie."

"Parfait, avance!"

Une petite goutte était tombée il y avait quelque minute de cela, ensuite une autre puis encore une autre jusqu'à ce que de longs filets de pluies aient bombardés la terre, trempants ses malheureux habitants. La plupart des gens à l'extérieur, n'avaient aucune chance de se protéger avant d'être trempés jusqu'aux os, y compris nos trois héros qui étaient de nouveau à la recherche de Pikachu.

"Nous sommes finalement sortis de cette averse stupide" constata Jessie en s'asseyant au pied d'un arbre.

"Elle doit passer bientôt... la météo n'avait pas dit qu'il pleuvrait..." remarqua James.

"Les météorologistes ont toujours tord. Peut-être devrais tu en devenir un, James."

Il fronça ses sourcils.

"Bien, pour le moment je pense que nous devons obtenir un peu de repos. Demain va être une longue journée." dit Miaouss en se pelotonnant en boule. "Bonne nuit, vous deux."

"Ainsi..." marmonna James, essayant de briser le silence. "... notre plan a presque fonctionné aujourd'hui, n'est-ce pas?"

"Oui nous étions très près du but..." ronchonna Jessie "Malheureusement ce chat stupide ne peut pas conduire droit."

"J'aurais dû prendre le volant à sa part." soupira James.

"C'est vrai." répliqua Jessie "D'autant plus que tu conduit très bien pour quelqu'un qui n'a jamais passé son permis."

Le jeune homme se sentit plutôt ravi de reçevoir une flatterie de la part de son équipière. C'était si rare. "Merci." lui répondit-il calmement en souriant.

"En puis..." continua Jessie en souriant "... la prochaine fois je pourrais prendre le volant moi-même."

"Pourquoi pas. Enfin, après que je t'ai montré comment faire." répondit James.

Cette remarque eut pour effet d'énerver la jeune voleuse "Qu'est-ce qui te fais penser que je ne peux pas apprendre toute seule?!" grogna Jessie, tout en fusillant son équpier du regard.

James se trouva assez décontenancé. "Heu.... ne te méprend pas... je ne voulais pas dire que... que..."

"Tu as dit que tu devrais m'apprendre comment conduire avant que je prenne le volant! Grrr. N'essaye pas de détourner la conversation, Monsieur Je-sais-tout, je t'ai très bien entendu!"

"Et bien... heu..."

Un éclair illumina le ciel et les environs interrompant la conversation qui s'envenimait. "James, est-ce que tu penses que c'était ce que je pense?"

"Oui, je pense que c'est lui, Jessie." James regarda du coin de son oeil les 3 personnes qui s'avançaient derrière eux "C'est ce morveux qui est avec le morveux plus grand et la fille rousse. L'éclair venait du pikachu."

"Je suis fatiguée de les suivre."

"Ne le faisons pas."

Jessie soupira et frissonna. Elle enveloppa ses bras autour d'elle "Il fait si froid. J'aimerais tant qu'un prince charmant me prenne dans ses bras en ce moment et me réchauffe."

"Tu en trouveras un, un jour, Jessie."

"Non, ça n'arrivera jamais." Elle se pelotonna et s'appuya contre la base du chêne énorme derrière elle. "Personne ne m'aimera, parce que je suis méchante." Elle renifla "Et désagréable..." Des larmes montèrent dans ses yeux "Et mauvaise." Elle se détourna pour que James ne remarque pas les gouttes qui glissaient en bas de ses joues.

James s'agenouilla à côté de son amie. "Je suis sûr que quelqu'un t'aimera. Tu as plein de qualités."

"Comme quoi?"

"Bien..." il commença à compter sur ses doigts "Tu composes beaucoup de bons plans et tu pardonnes toujours les gens finalement et tu es toujours confiante et jolie, aussi... je pourrais trouver un tas de raisons, Jessie."

Elle sourit "Merci, James. Je parie que je pourrais te trouver plein de qualités, aussi."

"Que je suis toujours geignard et stupide?"

"Non, mais c'est vrai..." Il grogna "Je rigolais. BIEN? Tu es... hum... voyons, tu inventes beaucoup de bons plans aussi, parfois tu es plus courageux que tu le penses, tu as beaucoup d'esprit et tu es assez joli."

"Nous sommes la meilleure équipe dans le monde entier, n'est-ce pas?"

"Bien sûr!"

Ils se sourirent.

"Mais ça n'empêche pas..." soupira Jessie "Que personne ne m'aimera jamais."

"Mais si, Jessie."

James se pencha et l'étreignit amicalement "Tu auras tous les hommes à tes pieds."

"Mais je ne veux pas tous les hommes" murmura-t-elle, déposant ses mains sur les bras de son ami "Je veux quelqu'un qui peut m'aimer pour ce que je suis vraiment."

"Tu veux un type sensible, hein?"

"Oui, c'est mieux qu'un sale macho."

"Je le pense aussi."

Elle se pencha contre son ami, légèrement.

"Qu'est-ce qui m'arrive?" Son coeur battait rapidement et elle pouvait ressentir des sentiments profonds qu'elle avait caché à l'intérieur d'elle depuis un long moment "James ne me prendra jamais comme petite amie. Il m'a toujours connue comme une personne autoritaire, quelqu'un qui ne montre jamais son côté doux. Ça ne fonctionnerait jamais entre nous."

"Tu... tu es fatiguée, Jessie?"

"Pas vraiment. Je pense que je veux rester assise ici et regarder la pluie."

"Bien. Bien, je vais me coucher et dormir maintenant. À demain matin."

James enveloppa ses bras autour de la taille de son amie. En se penchant contre elle et en appuyant sa tête contre ses genoux, il ferma ses yeux et commença son voyage vers le pays des rêves.

Jessie baissa son regard vers lui puis leva sa tête et regarda le ciel. Elle pouvait voir les feuilles d'arbres bombardées par la pluie au-dessus d'elle. Une goutte tomba vers la terre mais fut interceptée par la joue de James. Il plissa son nez, secoua sa tête un peu et retourna dans son sommeil paisible.

"Oh, James..." dit Jessie, riant doucement. Elle repoussa la mèche qui tombait au milieu de son visage "Tu es si mignon..."

Elle soupira, enroula une mèche de cheveux autour de son doigt et une larme roula lentement en bas de sa joue. "Pourquoi ai-je envie de pleurer?"

Elle cacha son visage entre ses mains et commença soudainement à sangloter incontrôlablement, évitant de réveiller son associé endormi sur ses genoux.

"Arrête de pleurer, Jessie"

Mais son coeur ne la laissait pas s'arrêter. Ses sentiments l'engloutissait comme une fosse sombre, ne lui donnant pas une chance de remonter à la surface.

"Mais il ne m'aimera jamais! Je veux quelqu'un que je peux garder à mes côtés pour toujours! Il me colle oui, mais pas par amour!"

Elle sentit James exalter sur ses genoux et devenir plus léger quand il souleva sa tête. Elle ne baissa pas la sienne. "Tu tremblais, Jessie" dit-il d'une voix fatiguée "Qu'est-ce que...?"

En la voyant pleurer, il s'assit et mit immédiatement son bras autour d'elle "Qu'est-ce qu'il y a? Qu'est-ce qui ne va pas? Je t'aiderai, Jessie."

"Tu n'essaye même pas de m'aider... tu ne le sais pas..."

Lentement, elle laissa tomber ses mains et baissa son regard. Saisissant ses genoux, elle secoua sa tête "Ce n'est rien, James. Ne t'inquiète pas. Rendors toi."

"Non" dit-il tranquillement "Regarde moi, s'il te plaît."

Le regard fixe de Jessie quitta le sol.

Soupirant, James mit sa main sous son menton "Jessie, tu n'as jamais pleuré comme cela auparavant." Son expression était remplie de souci "Il doit y avoir quelque chose de mal."

Elle étreignit ses genoux un peu plus.

James se détourna "Tu restes assise là une minute. Quand je reviendrais, je veux que tu me dises ce qui est arrivé."

Il rampa de l'autre côté de l'arbre.

"James... tu ne m'aimeras jamais comme je t'aime."

Environ une minute plus tard, il réapparu. Il se rassit auprès de son amie. "Jessie, regarde moi s'il te plaît."

Elle obétit lentement à ses ordres et regarda fixement le sourire consolant de son ami.

"Maintenant, ferme tes yeux et offre moi tes mains."

Elle suivit les instructions de nouveau. Bientôt elle sentit quelque chose se déposer dans ses paumes. Qu'est-ce que ça pouvait être?

"Bien, ouvre tes yeux maintenant."

Elle souleva ses paupières et regarda ce qu'elle tenait. Une pile de fourrure brune avec de grands yeux bleus foncés la regardait fixement en retour. "Qu'est-ce que... c'est, James?"

Ses joues tournèrent au rouge léger "C'est... c'est mon teddyoursa. Je... l'ai eu quand j'étais tout petit. Je pensais que peut-être que si tu le prenais un peu, il te réconforterait."

Jessie regarda le jouet un instant, ensuite elle l'appuya contre sa poitrine. "Merci, James. Tu es une personne... si tendre."

Il l'étreignit de nouveau "Ne te sens pas si solitaire, Jessie. Je suis ici."

Elle acquiesça. "Je sais."

"Alors, qu'est-ce qu'il y a?"

"J'étais juste..."

"Solitaire?" Ils se regardèrent.

"Oui."

"Tu auras quelqu'un à aimer, Jessie. Je parie qu'il t'aimera dix fois plus en retour."

"Tu le penses vraiment?"

James sourit "Je le sais, Jessie."

Le silence les surmonta pendant un court moment.

"Regarde, Jessie." Le chuchotement calme de James, interrompit ses pensées. Il indiqua la tête du pokémon en peluche. "Il a des yeux bleus, comme toi."

Ils se sourirent. "Mais je ne pense pas que ses poils sont si jolis que tes cheveux." ajouta-til "Les tiens sont tous doux et d'une jolie couleur rosâtre. Ses poils sont bruns et miteux."

"Je pense que tes cheveux sont très jolis, également."

James souffla sur la longue mèche qui tombait entre ses yeux "Mais tu sais ce qui est exactement pareil entre vous deux?"

"Quoi?"

"Vous m'aidez tous les deux à me sentir mieux quand je déprime. Vous êtes tous deux un cadeau pour moi et..."

Son étreinte se resserra un peu "Vous êtes tous deux faciles à étreindre."

Jessie se sentit rougir.

"Je suppose que tu ne t'attendais pas à ce que je dise ça."

"Je suppose que non..." murmura Jessie.

"Je ne m'étais jamais attendue à ce que tu regardes par dessus la coquille froide de mon coeur mais il semble que tu l'as fait, James. Je savais que tu serais toujours là pour moi, que tu t'occuperais de moi et m'aimerais pour ce que je suis vraiment. Je ne suis pas une si mauvaise personne, tu sais. Merci, James, je t'aimerai toujours... toujours..."

Elle déposa doucement le jouet moelleux à côté d'elle, regarda d'abord si personne ne pouvait la voir puis elle se tourna de nouveau vers son ami. Leurs yeux se rencontrèrent et...

Elle jeta ses bras autour de James, le faisant tomber au sol en riant.

"Aïe, doucement, Jessie."

"James?"

"Oui?"

Elle blottit sa tête sur sa poitrine "Je t'aime énormément."

"Moi aussi, Jessie."

Elle ferma ses yeux "C'est un endroit confortable. je pense que je dormirais bien ici."

"Ma tête est sur une racine... je veux me déplacer."

"Bien, bouge ta tête alors. Je ne déplace pas la mienne."

"Oh, parfait." James remua légèrement jusqu'à ce qu'il trouve une position plus plaisante et il se coucha. "Ça va, comme ça."

"Bien. Bonne nuit alors."

"Bonne nuit, Jessie."

"Merci, James."

En fermant ses yeux, Jessie ne remarqua pas qu'une petite goutte tombait d'une feuille au-dessus d'elle. Elle centra son attention sur la respiration douce de son ami au-dessous d'elle puis se laissa plonger dans le monde des rêves.

Pendant ce temps, la petite goutte atterrit sur la lèvre de James.

FIN 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site