Par une journée de Noël

24 Décembre

Une fois de plus James allait passer le réveillon seul… Il allait se saouler, s’enivrer, boire jusqu’à tomber ivre mort…. boire jusqu’à oublier… Boire pour noyer dans son cœur et dans sa mémoire la douleur trop présente, trop poignante, trop désespérante…  Lui qui ne supportais pas l’alcool, le 24 au soir, la veille de Noël, il avalait Whisky sur Whisky, Pastis, Ricard.. Il se forçait à engloutir, pour tomber dans un sommeil douloureux et oublier.. oublier.. Comment pourrais-t-il jamais le faire ? La scène se répétait dans sa mémoire.. Comme un film tourné en repeat.. Les images se succédaient.. Plus douloureuses les unes que les autres.. Alors il buvait pour noyer ses cris de douleur.. Il s’en rappelait malgré lui.. Cela s’était passé deux ans auparavant.. Par une nuit de Noël, par un froid poignant..

Jessie s’était disputée avec James car ils n’avaient aucun argent pour Noël.. La discussion avait rapidement dégénéré.. Jessie s’était mise à hurler, James avait fait de même, puis au fil des cris était venu la remarque de Jessie, brûlante, blessante : « Je te déteste !!! »

Alors James, qui croyait mourir de douleur de se disputer avec Jessie, vu sa douleur multipliée par 500, alors il avait répondu : « Je ne t’ai jamais aimé Jessie, et en réalité : je te déteste !!! »

La réplique avait produit sur Jessie un effet dévastateur, elle ne s’y attendait pas.. James avait vu toute vie se retirer du visage de Jessie.. Puis des larmes monter à ses beaux yeux si bleus.. En pleurant, elle avait courut à la porte et était sortie dehors, faisant entrer une bouffée de vent glacial..

James, trop abattu pour chercher à la rattraper, était resté debout au milieu de la pièce, et avait écouté un bruit de moteur.. Jessie avait pris la voiture et était partie pour de bon..

James était tombé à genoux et restait abasourdi sur le parquet, puis il y avait eu ce bruit.. ce bruit qui retentirait dans sa mémoire jusqu’à sa mort.. Un bruit de frein, puis de féraille pliée..

« Non, avait pensé James, non pas ça » il avait été sortit de sa torpeur par le bruit de la sirène de l’ambulance, alors il avait courut, avec toute la force de son âme et était arrivée sur les lieux de l’accident..

La voiture de Jessie avait percuté de plein fouet un poteau électrique, elle était pliée en deux, le capot défoncé…

Les ambulanciers avait sortit Jessie, et l’avait installée sur une civière, James avait vu Jessie baignée de son sang.. Et le sang de Jessie couler sur le goudron, comme une vie qui s’écoule et part doucement, pour ne plus revenir..

Les paroles des ambulanciers résonnaient dans sa tête, comme les coups de l’infâme châtiment.. « Eclatement de la rate, nous allons tenter un électrochoc.. aucune pulsation cardiaque. »

Puis il avait fermé sur son beau visage privé de vie cet immense drap noir et James était resté immobile, submergé par la marée de la douleur…. Il hurlait, son âme hurlait, mais sa bouche restait muette.. Puis l’ambulance était repartie… Ainsi était morte Jessie, celle que James aimait.

25 décembre au matin

Des coups de sonnette répétés tirèrent James de son sommeil.. Tout revint à sa mémoire d’un coup.. le Whisky.. Il avait mal à la tête, les coups de sonnette se faisaient plus impatient. James attrapa un cachet d’aspirine sur la cheminée et l’avala en hâte, la personne tambourinait à la porte…

James ouvrit la porte avec la résignation de ceux qui n’attendent plus rien de la vie. Sur le seuil de la porte se tenait un chat, un chat pokémon, mais il se tenait sur deux pattes..

« Miaouss ? »

Les larmes vinrent aux yeux du pokémon : « Jajames ?? Tu as un aspect lamentable. »

James n’avait pas dormi depuis deux jours, et la nuit dernière, il avait, jusqu’à tombe ivre.. Il était dépeigné, ces beaux cheveux s’emméllaient, il était mal rasé et ses yeux trahissaient une fatigue de vivre…

Comme ce dernier ne bougeait pas, Miaous entra et referma la porte. « James ? »

« Miaouss ? »

« Regarde ce que tu est devenu, nous devons parler »

«  Parler Miaouss ??? Je t’ai perdu et j’ai perdu Jessie.. »

Des larmes coulèrent sur les joues de James.

Miaouss sauta dans les bras de James, « Je t’en prie Jajames, ne dit pas des choses pareilles !!! »

« Pourquoi es-tu venu Miaouss ? »

« James, tu dois savoir un chose très importante, Jessie.. »

Le visage de James se ferma. « Jessie… est en vie. » 

James se figea et regarda Miaouss : « J’ai assez souffert, ces mauvaises blagues ne me font pas rire !!! »

Miaouss se leva. « James !!! C’est la vérité !! »

« Comment pourrait-elle vivre ??? Je l’ai vu mourir Miaouss !!!! J’ai vu son sang sur le sol !!! »

Elle était gravement blessée James !! Mais elle n’est pas morte ! »

James laissa passer quelques longues secondes et se tourna à nouveau vers Miaouss : « Alors pourquoi l’ont-il emmenée ? »

« Car c’était une mise en scène !! j’ai rencontré Jessie par hasard hier, elle m’a expliqué ce qui s’était réellement passé. En fait, sa voiture n’avait plus de freins, elle a perdu conscience et quand elle s’est réveillé, elle était ds le QG de la team rocket. Mais dans la quartier des services secrets. »

James explosa « Quoi ?! »

« Oui, sa mère Myamoto en faisait partie, Jessie devait prendre la relève, alors quand il l’ont jugée apte, ils l’ont enlevée. »

James restait abasourdi. « Jessie ?? Ma Jessie ?? En vie? »

Le chat pokémon sauta sur les genoux de James et le saisit par les épaules : « Il faut la sortir de là James ! » 

« Mais pourquoi ne nous a-t-elle pas prévenu plus tôt ? »

«  Elle était surveillée James !! »  

Les yeux de James se perdirent dans le vague.. « Jessie ? En vie ? »

25 décembre, après-midi.

James suivait Miaouss dans des ruelles sombres et étroites,

« Miaouss ? Et-tu sur de ce chemin ? »

« Oui, Jessie me l’a expliqué. »

Après des minutes de marche silencieuse, Miaouss s’arrêta devant une petite porte dans une ruelle, il entra. Un couloir s’ouvrait devant eux.

« Miaouss, comment va-t-on faire pour éviter les autres agents ? »

« Il n’y a personne la journée, tout le monde est en mission. »

James avança dans le couloir, Miaouss à côté de lui. Il s’approcha vers la 1ère porte qu’il rencontra : « C’est celle-là ? » 

« Non, fit Miaouss, ça ce sont les WC » James ouvrit : il était en effet dans les WC.. Accablé par la réalité, il regarda Miaouss, le chat, réalisant qu’il s’était trahi, recula.

« Traitre !!! hurla James, Tu es avec eux ! »

Le visage du chat pokémon pris une expression triste : « Désolé James, il le fallait. »

Sans laisser à James le temps de la réaction, Miaouss sortit de la poche de son blouson un fusil à cartouches tranquillisantes et tira sur son ami.

Les pensées troubillonaient dans la tête de James tandis qu’il sombrait dans le sommeil : « Et.. Jessie ? » Il s’effondra par terre.

Miaouss rengaina son pistolet, une porte s’ouvrir et Jessie en sortit : « Miaouss... Il est arrivé ? »

« Oui Jessie, le voilà.. »

25 décembre, le soir tard.

James repris conscience, les pensées étaient embrouillées dans sa tête, le QG, le fusil, Miaouss, Jessie… Jessie… James ouvrit un œil, il vit la plafond d’une chambre au-dessus de sa tête, il risqua un coup d’œil à droite, Jessie tournait en rond dans une petite chambre agréable, Miaouss était assis dans un fauteuil et lui , couché dans un lit… 

La voix de Miaouss se fit entendre : « Jessie, il se réveille. »

Jessie s’approcha du lit de James et le regarda, James ouvrit totalement les yeux.. « Toi Jessie ?? En vie ??? »

Le regard de James se tourna vers Miaouss, « Toi, sale traître ! »

James fit un mouvement pour se lever mais retomba immédiatement, épuisé.

« Miaouss, demanda Jessie, laisse-nous. »

James arriva à s’asseoir et regarda Jessie de ses grands yeux verts. « Jessie… Pourquoi ? »

La jeune femme se leva avec un mouvement d’agacement mêlé de gêne, « Essaie de comprendre James !! Il m’ont engagée ici et… »

« Tu aurais pu reprend contact »

Jessie détourna les yeux pour éviter le regard trop clair de James.

« J’ai essayé, mais… et puis en quoi cela te concerne !! Tu m’as dit que tu me détestais !! »

Les larmes montèrent aux yeux de James « Et toi ?? Tu a dit me détester aussi !! Si tu n’avais pas dit ça, rien ne ce serait passé !! »

« Tais-toi !!!!!!! »  Jessie gifla James : « Tais-toi !! Tu ne comprend rien !!! »

« Non Jessie, c’est toi qui ne comprend pas, tu ne comprend pas combien j’ai souffert ?? J’ai pensé me suicider !! je l’ai même tenté ! J’ai vagabondé sans but, la douleur me dévorait…. »

« Et tu pense que je n’ai pas souffert ? » demanda Jessie des larmes dans la voix.

James leva les yeux : « Jessie ? »

Jessie laissa couler ses larmes « Tu pense que je m’en fichais ? En réalité je.. »

Les mots s’étranglèrent dans la gorge de Jessie. « Je t’aime James, depuis toujours. »

Le sang de James remonta à son visage d’un coup, il pensait avoir mal écouté, il regarda le beau visage de Jessie…

Elle le regardait lui, James. Il se leva et essuya les larmes de Jessie : « Tu sais, la vérité est que.. je t’aime également. »

Jessie leva les yeux vers James, noyée dans le bonheur. Ce dernier passa ses bras autour de son amie et l’embrassa tendrement, comme il rêvait de le faire… Miaouss regarda par l’entrebaillement  de la porte avant d'entrer pour se jeter dans les bras de James : « Oh pardonne-moi Jajames !! Si tu es ici, c’est parce qu’ils veulent t’engager dans les services secrets… »

James ne croyait pas à son bonheur, lui ? Travailler avec Jessie et Miaouss ? Il sourit et serra son ami Miaouss dans ses bras

« On pardonne toujours à des amis ! »

Des larmes d’émotion montèrent aux yeux de Miaouss et James ouvirt des bras pour y acceuillir ses deux amis.

« Maintenant, pensa James, le temps perdu sera rattrapé, et la vraie vie va commencer. »

1 an plus tard, le 25 décembre.

Jezabelle errait dans son manoir, des larmes ruisselaient sur ses joues, cela faisait un an déjà, qu’on était venu lui annoncer la mort de James, dans un accident de voiture. Depuis, elle se perdait dans la boisson et la douleur…  Elle erra ainsi jusqu’à ce qu’on vint sonner à sa porte…. Et qu’un étrange chat pokémon, se tenant sur ses deux pattes de derrière, vint lui annoncer que James n’était pas mort… 
 

FIN 
By Imoen

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 14/01/2013

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site