Le majordome de Maria par Comtesse-Dynamite

English version here

Chapitre 1:

Sacha et ses amis, Ondine et Pierre, prenaient une pause dans un endroit paisible près d'un lac limpide. Pierre était occupé à préparer le déjeuner. Il avait décidé de concoter une soupe de goulash, des brownies et une Rosace à l’orange pour le dessert. Ondine passait son temps avec Togepi, câlinant et embrassant son bébé-Pokémon, le jetant en l'air et le soulevant, et Sacha se concentrait sur son entraînement quotidien. Le jeune garçon voulait défier son amie au combat et Ondine accepta, sachant qu'il n'aurait aucune chance contre elle. Elle choisit Stary, car la bataille aurait lieu sur une petite île flottante sur le lac. Sacha sortit sa Pokéball et appela Salamèche qui fut grossièrement réveillé. Ils se préparèrent au combat quand soudain une main métallique surgit de nulle part, agrippant le Pokémon Feu en le soulevant dans les airs.

Un montgolfière en forme de Miaouss géant apparu dans le ciel. Sacha remarqua trois personnages se penchant hors du panier, souriant malicieusement. Il reconnut tout de suite les méchants, c’était la Team Rocket, encore une fois prête à commettre des méfaits.

La femme aux cheveux magenta s'éclaircit la gorge et commença à réciter leur devise bien connue.

"Nous sommes de retour", cria-t-elle.

James, son partenaire, la rejoignit et posa une main sur l'épaule de son ami.

"Pour vous jouer de mauvais tours", renchérit-il.

Sacha se mit en colère et ordonna à Pikachu de neutraliser ces intrus. Sa souris jaune se prépara à attaquer les voleurs, mais fut interrompue.

"Coupez! Coupez! Coupez! J'ai besoin de plus de sentiments! Montrez-moi la colère, le désespoir, la volonté de survivre! ", S’exclama une voix avec un accent italien. Il y avait un petit grassouillet joufflu sortant de la forêt voisine. Il tenait un mégaphone dans ses mains. Il s'approcha de Sacha, ses amis et la Team Rocket puis fit ses présentations.

„Bonjour, je m'appelle M. Bergspiel. Je suis un réalisateur distingué et je cherche de nouveaux acteurs et actrices pour mon prochain film ", déclara-t-il.

Les yeux de Jessie brillèrent. Elle sauta hors du ballon et lui tendit la main.

„Je m'appelle Jessie, je suis le choix idéal. Je suis talentueuse, gracieuse et bien élevée. Je suis née pour être sur scène. Quand j'étais petite, je jouais dans d'innombrables pièces, intérprêtant toujours le rôle principal ", elle laissa M. Bergspiel embrasser sa main, un cri aigu s'échappa de sa bouche. James et Miaouss penchaient la tête. Jessie était déjà suffisamment prétentieuse et ils ne seraient pas en mesure de faire face à un comportement de Prima Donna en prime, ils espéraient que ce n’était qu’une blague, mais M. Bergspiel était formellement sérieux.

Il a été pris au charme de cette belle dame. Le réalisateur était sûr d'avoir trouvé sa Maria. Maintenant, il lui fallait gagner ses coéquipiers et ses adversaires pour augmenter son équipe de tournage.

„Miss Jessie, je pense que vous êtes un soutien précieux pour mon court-métrage. Vous êtes un spectacle pour les yeux aguéris. Votre tenue, votre silhouette, tout, de la tête aux pieds, est parfait. Je voudrais que vous et votre partenaire ", il indiqua James," vous interprêtiez les rôles principaux. Et vous, les enfants? Je vous promets une place dans le succès, la gloire et la réputation. Il ne faudra pas longtemps pour tourner le film, seulement quelques jours. C’est un court métrage, mais cela impliquera de la musique et de la danse et ce sera mon chef-d’œuvre ", expliqua le réalisateur, enthousiasmé par son film.

Ondine leva les épaules. C'était une distraction bienvenue et pour être honnête, elle n'était pas encore prête à suivre Sacha à son prochain tournois d’arène. 

„Penses-tu que nous pourrions peut-être tourner le dos à notre voyage et nous consacrer à ce film?", Elle espérait que Sacha soit d’accord, mais le garçon secoua la tête.

"Je ne peux pas changer d’objectif, je veux être un maître Pokémon et tu le sais bien", déclara-t-il d'une manière enfantine. Le réalisateur essaya de lui donner envie de participer aussi.

„Il va y avoir des combats de Pokémon pendant le tournage. Vous pouvez jouer le rôle de Frankie, le garçon qui renverse tout dans le vieux manoir en entraînant son Pokémon à l'intérieur de la maison. Frankie détruit les vases et les fenêtres, mais il est un dresseur rusé et a été recruté pour divertir la dame ", 

"Vous pourriez continuer votre entraînement et nous pourrions avoir nos scènes éblouissantes", proposa le réalisateur. Sacha examina brièvement cette offre, acquiesçant finalement.

"Faisons-le!", Cria-t-il plein d’enthousiasme et de vigueur.

Jessie se tourna vers ses amis. „Écoutez-moi, j'ai un plan", murmura-t-elle pour que seuls James et Miauss puissent l'entendre.Tout d'abord, ce film pourrait devenir un tremplin pour ma carrière à l'écran, alors ne le ratez pas. Deuxièmement, il y aura beaucoup de Pokémon rares en scène. Nous devons faire attention et attendre une belle occasion pour les attraper et les amener ensuite à notre patron, qu'en pensez-vous? Jouons, devenons célèbres, suivez les instructions du réalisateur et au bon moment, nous allons tout renverser. ", suggéra-t-elle. James et le chat-Pokémon se réjouirent, c'était une idée brillante, la seule chose qu'ils redoutaient étaient les grands-airs et les caprices de Jessie.

"Permettez-moi de vous présenter mes collaborateurs", annonca M. Bergspiel au cinéaste MacCauley, qui, ce dernier sourit à Jessie quand il apprit qu'elle allait devenir la vedette: Maria, la noble femme. Cela fit un peu rougir Jessie, James leva un sourcil. A quoi le trio devait-il s'attendre?

„Mademoiselle, je vous promets de me donner beaucoup de peine pour vous offrir un moment inoubliable avec le nouveau chef-d’oeuvre de M. Bergspiel", bégaya l'homme en s'inclinant devant Jessie. Elle profita de cette situation pour demander à MacCauley de lui apporter du jus d’airelles fraîches chaque matin. Elle commanda également à son assistante personnelle de s’assurer que ses cheveux et son maquillage aient une apparence parfaite devant la caméra.

"Est-ce que cela signifie que vous êtes tous prêts à jouer dans mon film?", M. Bergspiel était impatient d'entendre leurs réponses. Sacha, Ondine, Pierre et Team Rocket acquiescèrent. Il avait finalement trouvé ses acteurs et était impatient de tourner son court-métrage musical.

„Rencontrons-nous et discutons du film et de vos rôles dans environ deux heures. Je m'attends à ce que mes jeunes artistes ambitieux se présentent au vieux Manoir Schlüter. "

Chapitre 2:

L'équipe de tournage avait conduit ses nouveaux membres à leurs zones de repos. Jessie fut installée dans une loge bien équipée. C’était tellement grand qu’ils avaient réussi à construire une piscine à l’intérieur de la caravane. Outre la piscine, il y avait un bar, un lit king-size, deux salles de bain, une salle de télévision et une petite terrasse avec vue sur un jardin magnifiquement entretenu. La jeune femme aux cheveux magenta était submergée par l’émotion. Jamais elle n’avait été autorisée à vivre dans le luxe. Les seuls lits qu’elle connaissait étaient des tobbogans, des troncs d’arbres et des bancs froids et métalliques dans le parc. Jessie voulait cacher ses sentiments et essayait de retenir ses larmes. Après tout, elle était considérée comme une vraie diva et elle devait se comporter comme telle. La jeune femme demanda à son assistante personnelle: MacCauley de lui préparer une boisson rafraîchissante et s’assit sur une chaise longue devant sa porte d’entrée.

"Elle a déjà la tête dans les nuages", remarqua James en accompagnant Miaouss à leur camp privé qu’ils partageaient tout comme Ondine, Sacha et Pierre en partageaient un seul. C’était un peu plus petit que la loge de Jessie, même si James avait été recruté pour le second rôle principal. Mais il ne se préoccupait pas de ces conditions et bondit sur le canapé violet.

"Pas le temps de faire une sieste, acteurs", cria M. Bergspiel. Il leur demanda de se réunir devant le manoir Schlüter dans environ dix minutes. Il était temps de présenter le scénario, les rôles et ses véritables intentions cachées derrière ce court-métrage. 

Tout le monde reçu une chaise personnalisée avec son nom inscrit sur le dossier. Jessie s’assit en face de James. Pierre s’assit à côté de son collège acteur aux cheveux lavande et Ondine et Sacha se disputèrent un siège jusqu’à ce que M. Bergspiel leur ordonne de se taire et d’écouter son annonce.

„Merci d'être venus. Je pense que nous sommes prêts à parler de l'intrigue du film et des rôles qui vous sont donnés. Le film s'appelle "Le majordome de Maria". Ce n'est pas seulement une comédie musicale, mais aussi une tragédie romantique ", énonca le réalisateur. Jessie et James s’échangèrent des regards significatifs.

„Tout d’abord, jetez un coup d’œil à cet excellent lieu de tournage. Nous avons obtenu des permis de tournage du propriétaire. Le manoir est vieux et digne, un spécimen splendide ", souligna M. Bergspiel devant une hutte délabrée derrière eux. Les fenêtres étaient brisées et un mur couvert de graffitis était clairement visible. Le jardin ressemblait à une forêt vierge envahie par la végétation. Personne n’osa le contredire, ils se contentèrent d’acquiescer.

„Maria est une femme noble qui aime secrètement Johann, son majordome. La plupart du temps, vous ne les voyez que devant la caméra, tous deux trop timides pour confesser leurs sentiments, mais toujours prêts à donner des indices. Le film devrait émouvoir et amuser en même temps ", dit-il en s’approchant de Jessie.

„Vous allez interprêter Maria. Elle était jadis gaie, joyeuse et ouverte d’esprit, mais elle traverse une période difficile, car elle est convaincue que Johann ne partage pas ses sentiments. Parfois, elle semble autoritaire et intimidante, mais c'est parce qu'elle n'a aucune joie de vivre. Pensez-vous pouvoir faire passer ces traits de caractère? ", Voulait savoir M. Bergspiel.

"Elle doit juste être elle-même", murmura Miaouss dans l'oreille de James. Son ami gloussa.

Jessie hocha la tête et ils l'entendirent rire à haute voix.

"Ce n'est rien! J'ai joué des rôles plus complexes et plus profonds à la maternelle ", se vanta-t-elle.
Le directeur applaudit.

„Brava! Brava! Je savais que j'avais fait le bon choix ", il semblait pleinement convaincu par Jessie.

Ensuite, il se tourna vers James.

„Laissez-moi vous dire quelque chose à propos de Johann. Connaissez-vous "Blackadder (La vipère noire)"? ", demanda M. Bergspiel. James secoua la tête. Il n'avait jamais entendu parler de ce nom auparavant.

"Vous devez agir comme lui"

Pierre mis son grain de sel.

„N'était-il pas un majordome égocentrique, facétieux et narcissique issu d'une vieille émission de télévision britannique ayant eu lieu dans les années 80?", interrogea-t-il.

"Exactement! "Blackadder le troisième". C'est ce que je veux voir de vous, James ", 
M. Bergspiel avait de grandes attentes.

„Pourquoi quelqu'un comme Jessie m'aimerait-il ..., je veux dire aimer Johann, je veux dire, pourquoi Maria pourrait-elle aimer peut-être Johann? Il semble être un personnage si complexe?", demanda James qui avait faillit se trahir dans ses propres propos.

Jessie écoutait attentivement, elle était plus qu’heureuse de passer autant de temps avec son partenaire. Elle voulait faire des ouvertures à James et c'était beaucoup plus facile de le faire à l'écran que dans la vie réelle. Elle n’avait jamais trouvé le courage de lui faire part ouvertement de ses sentiments et ses peines de coeur, mais grâce à ce film, elle pourrait converger. Jessie était amoureuse de James depuis quelques mois. Après l'avoir sauvé du fantôme de la jeune fille, elle avait réalisé qu'il y avait plus que de l'amitié entre elle et ce niais. Jessie se souciait de lui. Elle ne l'admettrait jamais, mais elle aimait ce gars pathétique. Elle était certaine qu'il ne la trahirait pas comme ses amours passés l'avaient fait. Bien sûr, elle ne se comporterait jamais en public comme une nymphette naïve et dépendante, elle était trop têtue pour faire le premier pas, mais maintenant, Jessie était prête à tirer parti de cette situation. Malheureusement, elle ne savait pas ce que James ressentait.

"Peut-être l'aime-t-elle, parce qu'elle peut lui faire confiance?", Suggéra Jessie. Tout le monde se tourna vers elle. Ondine était capable de lire entre les lignes. Tôt ou tard, elle confronterait Jessie à une question délicate.

"Je veux dire, Johann semble être le seul homme dans sa vie à l'exception de quelques autres membres du personnel, serveurs et cuisiniers, mais eux ils n'ont que des rôles mineurs", informa-t-elle alors qu’elle avait déjà lu quelques pages de son scénario.

"Et", souligna-t-elle, "chaque film a besoin d'une bonne histoire d'amour et de sacrifices et je vais être l'héroïne, une femme adorable et svelte pour laquelle se battre", James était sous le choc. Son amie avait tendance à exagérer, mais il ne savait pas que Jessie était tellement obsédée par les fantasmes infantiles d'un avenir heureux. Il était conscient qu'elle désirait une aventure romantique, mais ne pouvait-elle pas se ressaisir et penser rationnellement?

„Ce film doit être parfait! Pas de bêtisiers, pas de scènes coupées, pas de jeu d'acteur terrible! ", s’enthousiasma M. Bergspiel

"Alors, pourquoi as-tu embauché Jessie?", laissa échapper Miaouss. Jessie lui frappa la tête avec le script.

"Parce que le rôle de Maria lui va comme un gant, j'en suis absolument convaincu", répéta le réalisateur.

„Monsieur, je me demandais si ce film doit devenir votre chef-d'œuvre, pourquoi travaillez-vous avec des amateurs?", Se demanda Ondine.

Le directeur toussa légèrement. «C’est un accord non compétitif», lança-t-il. «La tâche est de tourner un court-métrage sans professionnels devant la caméra. Je dois gagner, je ne veux pas que Noleen me batte à nouveau!» dit-il en donnant des coups de pieds à sa chaise comme le ferait un petit gamin. Sacha et ses amis frissonnèrent.

«Mais tout d'abord…", M. Bergspiel avait quelque chose en tête.

"Une autre question, Monsieur", interrompit James. "Qui s'occupe de nos Pokémon pendant que nous tournons en scène? Je veux que mes petits bébés soient en sécurité et bien protégés", dit-il d’une voix douce mais déterminée, caressant ses Pokéballs.

"Ne m'interrompez jamais!", Cria M. Bergspiel. James se recroquevilla.

„L'équipe va s'occuper de vos Pokémon, pas de panique", informa le directeur.

"Et où les gardent-ils?", Se demanda Jessie. Ils devaient connaître leur emplacement pour trouver un moyen  de les voler.

„En arrière-scène, il y a une zone de garderie", répondit M. Bergspiel. «Je disais donc…», reprit-il, cette fois, c'était Sacha qui devait exprimer sa pensée.

"Qu'en est-il des effets spéciaux?", questionna l'enfant.

Le directeur était furieux. Il était aveuglé par la rage, sa tête était rouge comme une betterave.

"Pas d'interruption! Nous n'avons pas d'effets spéciaux, nous utilisons les attaques de nos Pokémon pour créer des scènes époustouflantes "

"Avant que j'oublie! J'ai choisi une chanson pour chacun de vous. Vous allez la jouer pendant le film. J'espère que j'ai  ciblé vos goûts. Mlle Jessie, votre chanson est "Fading like a Flower" de Roxette, ne me décevez pas, c'est la grande finale ",il prit les mains de la jeune femme. "S'il vous plaît, c'est la scène cruciale, je veux voir la sophistication, la sincérité, un moment touchant, un moment inoubliable", pleurait-il presque. Jessie savait que c'était sa seule chance de devenir célèbre et elle voulait saisir cette opportunité.

M. Bergspiel expliqua leurs rôles à Sacha, Ondine et Pierre et ils convinrent que certaines scènes devaient être tournées jusqu'à minuit. Il voulait qu'ils apprennent leurs textes par cœur et que leurs rôles soient clairement définis.

"Hey, et moi?", Voulut savoir Miaouss.

"Oh bien sûr. Vous allez, mon petit compagnon, être l'assistant du directeur. Qu’est-ce que vous en dites ? ", déclara M. Bergspiel.

Miaouss se frotta les pattes. 
"Je les mènerais par le bout du nez", pensa-t-il en souriant malicieusement.

James disparu dans sa caravane. Il feuilletait son scénario quand soudainement, il remarqua une scène particulière. C'était écrit en grosses lettres: MARIA ET JOHANN S’EMBRASSENT
Il en blanchit de peur.

"MIAOUSS!", Cria-t-il. Le chat-Pokémon sauta sur la table.

"Qu'est-ce qui ne va pas, Jimmy?", Demanda-t-il.

"Jette un coup d'œil à ça", James tremblait de toutes ses forces. Miaouss lut les mots et sa mâchoire tomba.

„Je ne peux pas embrasser Jessie. Je ne suis pas prêt, nous sommes juste des amis, je veux dire, ça ne nous va pas… n'est-ce pas? ", Bégaya James.

„Jimmy, il faut parfois franchir le pas. C'est écrit, tu dois le faire! C’est une instruction de l’assistant du directeur ", ordonna le chat-Pokémon.

"Jamais! Pas dans un milliard d'années! Je suis désolé, Miaouss, mais je dois partir d'ici ", James attrapa sa veste, les clés de leur caravane et se précipita dans la nuit.

A suivre...

9 votes. Moyenne 3.33 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Date de dernière mise à jour : 25/01/2019

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha