Le bonheur règne (South Park version Rocket)

Tout commença une nuit d’orage devant le soleil qui se levait. Mondo arriva du haut de l’arc en ciel, ignorant la neige, haletant tellement il avait chaud, pour informer Jessie qu’il avait découvert quelque chose d’horrible pas beau méchant vilain bouhouhou censuré.

 

Mondo : Jessie !

Jessie : Salut ! Tu te baignes avec nous ?

Mondo : quoi, en pleine nuit et sous la neige ?

Jessie : mais non regarde, c’est l’aurore et il fait 30° !!

Mondo : …….. laisse tomber. J’ai découvert quelque chose qui te concerne beaucoup beaucoup vraiment beaucoup beaucoup !

Jessie : Wow ! Ca me concerne à ce point?

Mondo : Oui ! Ca va te plaire !

Jessie : cool !

Mondo : c’est extra !

Jessie : vraiment ?

Mondo : Formidable !

Jessie : je suis si impatiente !

Mondo : c’est quelque chose de démentiel !

Jessie : la vaaaaache !!

Mondo : tu vas pas en revenir !

Jessie : tu es tellement formidable Mondo !

 

Et elle lui roula une pelle.

 

James : mais, il ne t’a toujours pas dit ce que c’est !

Jessie : Ah ?

Mondo : Oups ! je suis le maillon faible.

 

Jessie décapita Mondo.

 

Miaouss : ah ! elle a tué Kenny ! heu, Mondo !

James : bien fait !

Jessie : zut, je ne saurai jamais ce qu’il avait à dire ! James, tout est ta faute !

James : Moi ? je suis innocent comme l’agneau qui vient de nai…

Jessie : la ferme laisse moi réfléchir. (elle décapite James)

Miaouss : j’ai justement une potion pour ressuciter les morts, je l’ai acheté en solde hier au supermarché. On y trouve vraiment tout !!

Jessie : j’ai dit : LA FERME ! (elle décapite Miaouss)

Mondo : Bon, je me souviens de ce que j’avais à dire.

Jessie : t’étais pas mort toi, maquereau puant ?

Mondo : J’avais plus envie. C’était pas drôle. Et pis d’abord si tu m’embêtes je le dis à mon papa et puis tu sauras pas ce que j’ai à dire, NAAAA !

Jessie : crache le morceau…

Mondo : C’est le boss qui a envoyé ta mère dans la mission suicide de la montagne !

Jessie : OH NON !! pourquoi ??

Mondo : Elle voulait une augmentation.

Jessie : boss, moi aussi je veux une augmentation !

Boss : Ah ! capture pikachu et tu pourras passer du coté obscur du compte bancaire, nous dominerons la team rocket ensemble !

Jessie : pas question ! Vous avez tué ma mère.

Boss : Quel rapport ?

Jessie : je sais pas…

Boss : Et puis de toute manière… oh… c’est dur…

Jessie : quoi ?

Boss : JE SUIS TA MERE !!

Jessie : NOOOOOOOON !!

Boss : et je suis aussi celle de Mondo, Miaouss et Sacha !!

Mondo : Toutes mes félicitations madame. Je veux dire, maman.

James : Salut boss. Vous auriez pas vu ma tête ?

Jessie : Tu parles poliment à ma mère, tête de lard !

James : c’est un homme !

Jessie : ce qui n’est pas ton cas !

James : mais tu…

Jessie : la ferme ! (le décapite)

James : j’étais déjà décapité !

Jessie: J’en ai rien à foutre !

Miaouss : Et pis d’abord, pourquoi vous êtes là boss ?

Boss : Et toi comment tu parles sans tête ?

Miaouss : Bah, je savais déjà bien respirer sans nez… tout est question d’entraînement et de volonté…

Mondo : Que de philosophie !

Miaouss : Oui, j’ai lu ça dans la rubrique « humour » de rocket-gazette.

 

James : Hep, voilà les morveux !

Boss : capturez les.

Jessie : d’accord maman !

 

Sacha : lalalalala…

Ondine : lalalalala…

Pierre : lalalalalala…

Pikachu : kakakakakaka…

Sacha : regardez ! qu’est ce que c’est ?

Ondine : c’est un pokémon !

Pierre : j’aurais pas deviné !

Pokédex : ceci est un gro-ta-dmerde, le po-ké-mon le plus puis-sant du mon-de…

Sacha : Trop génial !

 

Il lance une poké ball. Tralalilèrelalala ! grotadmerde est capturé !

 

Sacha : il est à moi !

Pikachu : pikaaaaachuuuu !!

Sacha : désormais, je suis le plus puissant dresseur du monde. Dégage, rat minable ! (il tue pikachu)

Ondine : Bien joué Sacha !

Pierre : je peux faire une carpette avec ?

 

James : zut ! nous ne pourrons pas voler pikachu.

Jessie : on s’en fout ! volons grotadmerde.

Miaouss : On construit une nouvelle machine ?

Mondo : je vais vous aider (il sort une mitraillette et tue les morveux)

Jessie&Miaouss : BRAVVVOOO !!

James : Hep, salaud, tu m’as pris la place du méchant principal ! (cogne Mondo)

 

Pokédex (tombé par terre) : C’était un pois-son d’a-vri-l…

Boss : vous êtes des incapables !

Jessie : Mais maman…

Boss : Tu es privée de sortie pour un mois !

Jessie : OUIN !

Miaouss : Pas moi j’espère ?

Boss : Non ! Toi tu es mon chouchou, tu n’es pas puni…

Miaouss : C’était pas persian le favori ?

Boss : Persian est ton père ! Je vous aime autant l’un que l’autre ! Enfin je crois…

Miaouss (demoralisé) : J’suis trop trop rassuré là…

James : Moi je le suis ! A part que le boss est une femme zoophile, la journée est belle, non ?

Jessie : Aie ! Il grêle !

James : Je me disais bien aussi…

Mondo : Depuis quand tu penses toi ?

Jessie : EH ! Tu insultes mon fiancé !

Elle frappe Mondo (tient, pour une fois il n’y a pas de mort !)

Boss : Mon dieu ! Ma fille ! Tu es fiancée ? A James ?

Jessie : Euh… non en fait.

Boss : ouf.

Jessie (émue) : C’est Miaouss que j’aime ! Je veux qu’il soit mon époux.

Boss : Miaouss est ton FRERE !

Jessie (passionnée) : Peu importe !

Boss : Mais…

Jessie (carrément lyrique) : Je l’aime et rien d’autre ne compte !

Boss : Et si tu comptais les zéros sur un chèque ?

Jessie (air de reproche) : Ah, si vous me prenez par les sentiments…

Boss : Je me disais bien aussi…

Miaouss : Mais moi je n’aime pas Jessie !

Boss : Tu n’aimes pas ta propre sœur ? Frère indigne ! Fils indigne ! Mauvais père !

Miaouss : N’allons pas jusque là…

Boss : Ok, je me suis laissé emporter. Mais les autres reproches tiennent toujours ! Tu n’as pas honte ?

Miaouss (choqué): Mais je ne veux pas l’épouser, c’est tout !

Boss : Ca ne répond pas à ma question. Ceci est un flagrant délit de mauvais frère ! Alors, plaides tu coupable ?

Miaouss (coléreux): Je suis un miaouss libre !

Boss : Ne me force pas à répéter le chef d’accusation…

Miaouss (indigné): C’est horrible ! On me force la main pour que je prenne celle de Jessie ! Qui, soit dit en passant, aurait bien besoin d’une manucure…

Boss : Méchant en plus ! Et tu ne répond toujours pas !!

Miaouss (enflammé): Jamais je ne céderai à cette odieuse pression exercée par un milieu familial coercitif et dégénéré !

Boss : Tu m’agaces fiston…

Miaouss (exalté et hystérique) : MA VIE M’APPARTIENT !!!

Boss : Pas pour longtemps. Mondo… Tue le !

Miaouss (en pleurs et en train de se faire charcuter) : Mais… je croyais que j’étais le chouchou !

Boss : Ah, mais mon amour parental a des limites.

James : Beaucoup beaucoup de limites…

Boss : En clair : fallait pas faire c**** sale gosse de *****, ***** de sa **** !!!

Mondo : Je le fais rôtir ! Avec des patates il sera délicieux.

Jessie : Oh ! Mon amour ! Je t’aimerai pour l’éternité je te le jure, jusqu’à la fin des temps, la mort ne nous séparera pas. (Elle sèche ses larmes) Enfin… tout deuil doit cesser, je sais que tu n’aurais pas aimé me voir malheureuse à tout jamais. (elle prend une cuisse de Miaouss et mange de bon appétit)

Mondo : Eh oui, c’est la vie. Quelqu’un d’autre en veux ? J’ai du ketchup !!

James : C’est… répugnant.

Mondo : Mais non mais non. C’est la vie.

James : C’est bien ce que je voulais dire…

Miyamoto : je peux goûter ?

Jessie : maman ! Enfin tu es de retour, je t’aime ma mamounette chéri, oooooh pourquoi m’as tu quitté (sans même me laisser d’héritage, sa***e) !!!

James : Euh… et le boss ?

Jessie : Mais c’est vrai ! Qui est ma mère ??

James : Et elle était pas morte Miyamoto…

Miyamoto : Wai j’étais morte, mais toutes les bonnes choses ont une fin…

Mondo : On dérive vers le cynisme pur là.

Boss : Mais il me semble que c’est le but de cette fic tarée. Ou plutôt de la tarée qui écrit cette fic.

Jessie : Bon, si c’est pas trop demander, je peux savoir qui est ma mère ?

Boss : C’est une longue histoire. Tu es le produit d’une expérience. On a prélevé le noyau de l’ovule de Miyamoto pour y mettre un noyau d’ovule de vache croisé avec quelques chromosomes de moi. Et puis on a injecté un spermatozoïde de pikachu mélangé au matériel génétique de Miyamoto. On a placé l’ovule dans le ventre d’un kangourex, et puis à ta naissance c’est Miyamoto qui t’as élevé. Jusqu’à ce qu’elle en ait marre et qu’elle me supplie de la tuer en mission.

Mondo : J’imagine déjà les gros titres des journaux à scandale : «Jessica, prouesse ou dérive de la science ? » Enfin, vu la tête de la concernée, à mon avis on peut déjà éliminer l’option « prouesse»… hahaha…

*BAAAAAM*

Miaouss (ressuscité, comme d’hab) : Ou bien juste délire d’un mythomane professionnel…

Jessie : N’insulte pas mon quart de maman, salaud !

*BAAAAAM*

James : Enfin, tout est clair maintenant. On sait enfin pourquoi Jessie est aussi vache ! Hahahah…

*BAAAAAM*

Jessie : WOUIM ! Je vais abandonner mes projets d’arbre généalogique…

Miyamoto : Quoi, cette explication aurait t’elle été embrouillée ??

Jessie : En effet !! Je n’y comprend plus rien !! Qui suis-je, d’où viens-je, où vais-je ?

Miyamoto : Tu es un tas de graisse écervelé, tu viens d’un utérus de pokémon marsupial et tu vas te prendre une claque si tu continue à me crier dans les oreilles !

Jessie : Mais enfin, suis-je où ne suis-je pas ???

Miaouss : Telle est la question.

James : Je dirais même plus : question est telle la !!

Boss : Yo man ! Tu speak verlan ?

James: Bof, je cite Spearshak...

Miaouss: Waaaa c’est d’la bombe bébé!!

Mondo: Mais vous êtes FOUS!

James : Ca se pourrait, je suis le beau frère du cousin par alliance de la sœur jumelle de la maîtresse inofficieuse de Freud. Donc…

Miaouss : Ah mais moi je suis la réincarnation de Nostradamus !

 

*A partir de cet instant de l’épisode, les acteurs ont refusé de poursuivre la récitation de leur texte. Ils veulent appeler leur syndicat pour se plaindre du nouveau scénariste qui est selon eux ridicule et vulgaire. Patientez quelques instants, le temps de leur remettre en tête le taux de chômage, ça va les dissuader de continuer leurs caprices…Et en ajoutant quelques calmants ce sera le retour à la normale ! Enfin à la normale… Disons… A la routine…*

 

Hélène : De toute façon, cette fic est finie.

 

*Hein !?! De quel droit et pourquoi ??*

 

Hélène : Du droit que c’est moi qui suis en train d’écrire cette pourriture et parce-que l’effet de la drogue vient de se dissiper. *

 

*NOOOOooooon…*

 

COUPEEEZ !!

 

Fin

Hélène

 

*: je tiens à préciser que c’est une blague sans aucun rapport avec mon état réel… j’ai même pas besoin de drogue pour être foldingue.

 

PS : J’adresse mes excuses à ceux que cette fic aura choqué et à ceux qui pensent que je suis tombée au plus bas du style humoristique (quoi, j’y étais pas déjà ?) J’avais juste envie de dire des débilités et la Team rocket a payé de sa personne…

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site