Une nouvelle trève

Sacha et compagnie se dirigeaient vers la ville après 2 jours de voyage dans la forêt. Ils venaient de prendre une pause lorsqu'Ondine remarqua qu'ils étaient à court de super potion pour leurs pokémon.

"Sacha, nous n'avons plus de super potion et Pierre et moi sommes allés les acheter la dernière fois. C'est ton tour!"

Le jeune garçon baissa sa tête, émettant un grognement "Mais je ne sais même pas où se trouve la ville." protesta t-il.

Pierre retira une carte de son sac à dos et se tourna vers lui. "Prend ceci." dit-il "La prochaine ville est à moins de 2 kilomètres." Sacha soupira tandis qu'il saisit la carte.

"Bien, j'irai..." gémit-il. "Allons-y Pikachu!"

::::::::::::::::::::

"Mais Jessie! J'y suis allé la dernière fois! Pourquoi est-ce toujours moi qui dois acheter les super potions?" geignit James. Son amie se tourna lentement vers lui. "Parce que je l'ai décidé. Vas y et dépêche toi!"

"Bien Jess..."

Miaouss était sur le terrain jouant avec une boule de laine. Il se tourna à son tour vers lui, hurlant: "Et achète moi de l'herbe à chat!!!"

James fronça ses sourcils tandis qu'il commença à s'éloigner. 'Pourquoi dois je toujours faire tout le travail ennuyeux?' pensa t-il. Il était sur le point de donner un coup de pied à une roche lorsqu'il entendit une voix...

"Bien, Pikachu, tu dois descendre de mon dos maintenant..."

Il haleta dans l'excitation. "C'est le morveux" chuchota t-il "Si je parviens à capturer Pikachu seul, Jessie et le boss seront si fiers de moi!!!"

Il couru alors dans la direction d'où provenait la voix de Sacha et bondit devant lui, puis il lui récita l'habituel dicton de son équipe.

"Nous sommes de retour, pour vous jouer de mauvais tours, afin de protéger le monde de la dévastation, etc..."

Il s'arrêta tout à coup, prenant un air pensif "James... et, um... James!!! La Team Rocket plus rapide que la lumière, rendez vous tous où ce sera la guerre! James, oui la guerre!"

Sacha soupira. "Pas toi de nouveau." Il libéra un second soupir "Écoute, je n'ai pas de temps à te consacrer pour le moment... je dois aller en ville pour acheter des super potions. Reviens à la tombée du jour avec tes amis si tu le souhaite mais je ne peux pas lutter tout de suite!"

James secoua sa tête rapidement. "Ah non!!!!" Aussitôt il retira une pokéball de sa poche "A toi, Smogogo!!!!"

Sacha soupira une fois de plus, tout à fait ennuyé. "Allez, vas y Pikachu..." gémit-il d'un ton las et fatigué.

Pikachu prit place devant Smogogo "Smogogo attaque brouillard!" hurla James. Aussitôt le jeune homme couru dans la brume pour saisir Pikachu mais celui ci lui envoya une décharge électrique. James, hurlant dans la douleur, parvint à rappeler son Smogogo et tandis que celui ci disparu dans sa pokéball dans un flash rouge, James tomba mollement au sol.

Sacha s'accroupit devant Pikachu et l'étreint fermement. "Bon travail, Pikachu." s'exclama t-il "Allons-y."

Il continua alors son chemin vers la ville, ne se souciant pas du jeune homme aux cheveux bleus.

Après quelques minutes de marche, il atteignit enfin la destination espérée mais fut quelque peu dérangé de remarquer qu'il n'y avait aucune personne dans les alentours. Il s'approcha de la boutique la plus proche et frappa prudemment sur la porte.

"Salut, y a quelqu'un?"

"Vous désirez?" répondit une voix masculine assez âgée.

"Euh, ... um... puis je avoir quelques super potions?" questionna Sacha. La porte s'ouvrit pour révéler un vieil homme à la peau pâle portant un espèce de kimono.

"Je suppose que vous pouvez entrer si vous le désirez... Il n'y a aucune raison pour vous de reculer alors que vous êtes déjà entré en ville."  déclara t-il.

Sacha fut intrigué par ce que le vieillard avait dit mais il ne pouvait pas refuser l'entrée dans la boutique alors qu'il devait absolument faire ses achats.

"Um... Bien... je voudrais 9 super potions, s'il vous plaît." dit-il en entrant dans le petit bâtiment. L'homme s'avança derrière le comptoir et plaça neuf fioles dans un sac. "Tenez" dit-il, le présentant à Sacha. Le jeune garçon prit le sac et se tourna pour partir. Il était sur le point de franchir la porte quand il se rendit compte qu'il n'avait pas payé. "Attendez!" dit-il en fouillant sa poche "Vous ne m'avez pas demandé de payer et j'avais complètement oublié."

L'homme secoua sa tête.

"Non... l'argent est tout à fait inutile, croyez moi, ça ne sert plus à rien désormais."

Sacha trouva cette réponse assez étrange mais accepta le cadeau de l'homme. "Merci... pour votre générosité."

"A votre service." répondit l'homme.

::::::::::::::::::::

James s'éveilla au crépuscule après plusieurs heures de sommeil suite à son évanouissement. Maintenant il entrait en ville. Tout comme Sacha, il fut assez étonné de voir que celle ci était sombre et déserte.

"C'est effrayant ici..." gémit-il. 'Jessie, pourquoi m'as tu envoyé ici?' pensa t-il. Sachant que son amie serait folle de rage s'il revenait sans super potion, James continua sa route jusqu'à la petite boutique.

"Salut, il y a quelqu'un ici? Je voudrais des super potions. Vous pouvez les déposer sur le pas de la porte..."

Il n'y eut aucune réponse.

"Bonjour?" appela t-il nerveusement. De nouveau il ne reçu aucune réponse. James ouvrit lentement la porte. En entrant dans le magasin, il vit un vieil homme étendu sur le plancher. Il ne montrait aucun signe de vie.

"WHEHOOHOO!!!! JE DOIS SORTIR D'ICI!!!!" James couru à toute allure vers son camp, criant tout le long du chemin. Il était presque arrivé quand Jessie surgit devant lui.

"Où étais tu?!" cria t-elle. James commença à brailler "Jessie, il y avait là un TYPE MORT, whaaaaaaaaa!!!!"

Le visage de Jessie se tordit avec colère. "TYPE MORT OU AUCUN TYPE MORT, TU DEVAIS ME RAPPORTER DES SUPER POTIONS!"

Elle commença alors à le frapper "OH, OOH, OH...!" cria James dans la douleur.

::::::::::::::::::::

"Le dîner est prêt, les amis." dit Pierre "J'ai préparé du poisson et du riz."

Ondine se tourna vers lui, les yeux larges. "Comment as tu obtenu du poisson, Pierre?"

Pierre retira son regard de la poêle à frire. "Il y avait un ruisseau près de notre dernier camp. J'ai pensé que ça serait agréable de nous pêcher quelque chose à manger pour changer des conserves."

Pierre remis à Ondine un plat de poisson qu'elle commença à manger avec plaisir.

"Hé, Sacha..." dit-elle la bouche pleine "... Tu ne manges pas? C'est surprenant."

Sacha était assit sur un rondin un peu plus loin, la tête basse. Il retira son regard du sol pour se tourner vers Ondine.

"Hein? Non je n'ai pas faim ce soir... Peut-être plus tard..." dit-il.

"Sacha Ketchum non affamé? C'est une première." dit Ondine nonchalamment. "Qu'en pensez vous les amis?" questionna t-elle en se tournant vers Pikachu et Togépi.

Tous 2 lui donnèrent un signe affirmatif de la tête, prononçants leurs noms.

Pierre se pencha près de la jeune fille, chuchotant: "Sacha est probablement déçu par le fait qu'il n'a pas capturé de nouveau pokémon depuis plus d'un mois."

"Tu as probablement raison." répondit Ondine.

Bientôt tous 2 eurent fini de manger et les 3 amis s'installèrent dans leurs sacs de couchage pour dormir.

::::::::::::::::::::

Le matin vint rapidement. Ondine tendit ses bras par dessus sa tête et inspira profondément.

"Aaaah, quel beau jour!"

Une voix assourdie, à côté d'elle, protesta: "Pourrais tu te taire, Ondine? J'essaye de dormir..."

La jeune fille roula ses yeux et s'approcha de Sacha. Elle secoua son épaule.

"Hé, lève toi!"

Sacha se retourna pour lui faire face. Ondine fut immédiatement déconcertée.

"Sacha, tu ne sembles pas trop bien..." dit-elle. Le visage du jeune garçon était étrangement pâle.

"Ouais, bien c'est vrai, je ne me sens pas bien..." dit-il. Pierre s'accroupit à leurs côtés.

"Hé, qu'est-ce qui arrive à Sacha?" demanda t-il à Ondine. Elle le regarda. "Je ne sais pas, je pense qu'il est malade." dit-elle.

Pierre allongea un bras vers Sacha et déposa sa main sur son front.

"Hé, Sacha, tu ne penses pas que tu devrais voir un docteur?"

Celui-ci secoua sa tête. "Nah, j'irais bien. Arrêtez de me déranger et laissez moi dormir!"

Pendant ce temps, cachée dans les buissons, Jessie espionnait le trio.

"Cette fois je suis sûre que nous allons capturer Pikachu pour de bon."

James était assit contre un arbre à proximité, le visage rouge.

"Jessie, nous ne pouvons pas remettre notre plan à plus tard?" demanda t-il. Son amie se tourna lentement vers lui. "Non, NOUS NE POUVONS PAS!" cria t-elle. "Le boss nous a donné la mission de capturer ce pokémon rare et c'est EXACTEMENT ce que nous allons FAIRE aujourd'hui!" Elle ne retira pas son attention de l'autre camp.

"James, prépare toi! Cette fois c'est sûr, nous n'échouerons plus!"

James baissa sa tête tristement. "Je ne sais pas..." gémit-il.

Jessie lui administra un coup rapide sur la tête. "C'est le moment où jamais, allons y!"

Accompagnés de Miaouss, ils sautèrent hors des buissons et apparurent devant Ondine et Pierre.

"Nous sommes de retour!"

Il prit un moment à James pour répondre.

"Pour vous jouer de mauvais tours..."

"Afin de protéger..."

etc...

"JESSIE!"

"James..."

"La Team Rocket, plus rapide que la lumière"

"Rendez vous.... rendez vous.... la... gu..." James ne pouvait pas achever sa dernière ligne. Il s'approcha d'un arbre, s'y appuyant puis il laissa descendre son corps le long du tronc.

Jessie ne savait plus quoi faire.

"Um... où se sera la guerre?" fini t-elle pour lui.

"Miaouss oui la guerre" gémit Miaouss en s'approchant de James. "Jessie, je pense qu'il a un problème." dit-il.

Jessie rit nerveusement et se tourna vers Ondine et Pierre.

"Nous serons de retour... dans une seconde..." elle s'agenouilla auprès de son associé. "Lèves toi James! Nous avons fait la devise, maintenant il est temps de se battre!"

James secoua sa tête faiblement.

"Je ne peux pas... Jessie, je ne peux pas..." gémit-il.

"J'AI DIT, LÈVE TOI!" cria la jeune femme. Son ami tremblait violemment et il ne pouvait pas obéir.

Dans un moment de surprise, Jessie soupira "Je suppose qu'il ne se lèvera pas..." elle retira une pokéball de sa poche et la jeta en l'air. "Il est temps d'entrer en action, Arbok!"

Avec un sifflement son Pokémon apparu devant les gosses intrigués.

"CHAAAAA....RBOK!"

Ondine croisa ses bras. "C'est dingue." dit-elle "James est malade et tout ce dont tu te soucies est de te battre... Tu es si égoïste!"

Jessie baissa sa tête dans l'embarras. A contre-coeur, elle rappela Arbok.

"... Arbok... reviens..."

Ondine regarda Sacha, toujours couché derrière elle et ensuite Pierre.

"Pierre..." chuchota t-elle "Tu ne suppose pas... qu'ils ont la même maladie?"

Le garçon leva sa main à son menton.

"Hmm, c'est une possibilité..."

James, qui avait entendu, murmura "Génial... le morveux me l'a donné."

Sacha rampa à moitié hors de son sac de couchage, frissonnant.

"Je te l'ai donné? TU me l'a probablement donné!" cria t-il.

Ondine fronça ses sourcils. "Je ne me soucie pas de qui l'a donné à qui! Nous devons trouver un remède à cela!"

"Hé Jessie" dit Pierre "James n'est pas allé à la ville Granole, n'est-ce pas?"

"Je ne suis pas sûre... je l'ai envoyé chercher des super potions, je ne sais pas où il est allé..." répondit-elle.

"Je suis allé là." dit James doucement "Il y avait un type mort..."

Il essaya alors d'ouvrir ses yeux tandis que la terreur traversa son visage. "MORT! Ce type était MORT!!!" Il rampa près de Jessie et s'agrippa à ses jambes. "Je ne veux pas mourir, Jessie! Je ne veux pas vraiment!" sanglota t-il.

"Berk!" dit-elle en essayant de le repousser "Ne met pas tes microbes sur moi!"

Pierre avait déjà commencé à empaqueter son sac. "Nous devons nous y rendre pour voir ce que nous pouvons faire." dit-il "Ainsi, que penses tu d'une trêve, Jessie?"

La jeune femme réfléchit un moment et étendit finalement sa main vers lui. "Une trêve provisoire..." murmura t-elle. Ondine inclina sa tête. "Je resterai ici... ils ne peuvent pas voyager loin." dit-elle.

"Miaouss, viens avec nous!" appela Jessie au chat pokémon. Celui-ci commença à suivre son amie de près tandis qu'elle s'avança avec Pierre vers la ville Granole.

::::::::::::::::::::

Après être entré dans la ville avec Jessie, Pierre découvrit quelque chose. "Regarde" dit-il, il indiqua le panneau de bienvenue de la ville. Cachées sous un buisson tout au fond du panneau se trouvaient des petites lettres rouges, indiquants: "Quarantaine"

Jessie haleta "Quarantaine?!"

Miaouss surgit derrière elle. "Pauvre James..." murmura t-il.

"Je suppose que nous devons partir" soupira Jessie. Pierre se tourna vers elle. "Nous ne pouvons pas. Nous avons déjà été exposés aux germes, allons examiner les lieux."

Les 2 jeunes gens et le pokémon entrèrent en ville et se dirigèrent vers l'établissement médical. De nouveau, le panneau indiquait: "mis en quarantaine." mais ils y entrèrent tout de même.

Les halls et les pièces étaient vides.

"Oh bon sang..." dit Pierre. Miaouss était parti dans sa propre direction quand ils l'entendirent dire: "Hé, les amis, regardez cela!"

Pierre et Jessie entrèrent dans la pièce. Miaouss indiquait un bureau. Sur celui ci se trouvait un livre médical. Le chat indiqua son contenu.

"Terrositis?"

Pierre se pencha tout près du livre pour lire à haute voix.

"Le seul remède est d'ingérer le pollen de la fleur d'un Florizarre."

Jessie s'approcha de Pierre et Miaouss. "Où allons nous trouver un florizarre?" demanda t-elle.

Pierre était sur le point de dire autre chose lorsqu'il remarqua un petit carnet. Il le prit et l'ouvrit à la page indiquée par un signet. Il lu alors à haute voix:

"Nous avons découvert il y a 8 jours de cela que le seul remède à notre maladie était le pollen de florizarre Aucun d'entre nous ne possède ce pokémon et le seul moyen d'en trouver un serait de se rendre en montagne. Nous allons donc tous quitter la ville... Sauf peut être le vieux commerçant, créateur de ce virus, que nous n'avons plus vu depuis des jours..."

Pierre ferma le livre.

"Alors, qu'allons nous faire maintenant?" demanda Jessie.

Avec un air sérieux, Pierre annonça: "Nous irons en montagne."

****

La santé de Sacha et James ne s'était pas améliorée. Sacha était toujours endormi dans son sac, tandis que James était couché sur le sol. Ondine avait trouvé que les surveiller avec vigilance était incroyablement ennuyeux, donc elle passait son temps en lisant à haute voix un de ses romans à l'eau de rose.

"Oh, Diana" dit Thomas en approchant son visage du sien---" Ondine fut interrompue par un gémissement de James. Elle se précipita immédiatement à son côté.

"Qu'est-ce qu'il y a?" demanda t-elle.

"Rien..." dit-il "... je voulais juste te faire arrêter de lire ce livre ennuyeux..."

Ondine l'aurait bien frappé sur la tête avec son livre, mais elle ne voulait pas lui causer de malaise. Au lieu de cela, elle se leva pour lui chercher une couverture.

"Sache que 'Diana, fleur des champs' est classé au sommet des dix premiers best-sellers, tu devrais apprendre à l'aimer." dit-elle.

"Topriii!" cria Togépi.

"Tu vois, Togépi l'aime." dit Ondine et Pikachu aussi." conclu t-elle en indiquant le petit pokémon jaune assit à ses côtés.

"Oh, que pouvons nous faire maintenant?" soupira t-elle en déposant la couverture sur James, qui semblait endormi. Pikachu sautilla dans l'excitation. "Pika pi!" Il s'approcha des pokéball de Sacha et en ouvrit quelques unes.

Les pokémon qu'elles contenaient s'alignèrent près d'Ondine et Pikachu tapota l'épaule de Sacha pour lui demander quelque chose. Le jeune garçon s'assit en style indien, bâillant lourdement.

"Bien, Pikachu..." dit-il "Que veux tu?"

Pikachu, se plaça devant lui, mettant un haut de forme puis il commença à danser ainsi que les autres pokémon, debout en arrière plan. Kaïminus employait son pistolet en haut en guise de fontaine et comme leur danse semblait assez drôle, Sacha commença à rire. Pikachu, était heureux de savoir qu'il pouvait aider son maître à se sentir un peu mieux et il lui sourit sympathiquement.

"Merci, Pikachu." dit le jeune garçon d'un ton fatigué. Ondine riait aussi.

"Je suppose que le rire est un des meilleurs remèdes."

Elle se leva et fouilla les provisions restantes puis elle sortit quelques bols de riz que Pierre leur avait laissé.

"Hé, Sacha, as tu faim?" demanda t-elle. Le garçon réfléchit un petit moment.

"Oui, je suppose que je dois manger quelque chose." Ondine lui remit un bol. "Hé!" déclara t-elle alors de nouveau "Réveille James, il doit manger quelque chose aussi."

Sacha se pencha et secoua l'épaule de James.

"Heu..." murmura t-il.

"Salut, James." dit Sacha "Réveille toi. Tu dois manger quelque chose."

James tira la couverture un peu plus autour de lui.

"Je n'ai pas très envie..." chuchota t-il. Ondine s'approcha de lui avec un bol de nourriture. "Hé, si tu manges, tu te sentiras mieux." James se retourna. Ondine mis sa main sur son front. Celui-ci était brûlant.

"Sacha, il brûle, laisse moi sentir ton front..." dit-elle. Elle déposa sa main sur le front du garçon mais le trouva simplement tiède.

"C'est drôle." dit-elle d'un ton réfléchit "Vous devriez avoir la même température."

Sacha haussa ses épaules. Ondine soupira "Nous devons le rafraîchir."

"C'est facile!" s'exclama Sacha "Kaïminus, pistolet à eau sur James!"

Avant qu'Ondine ne puisse protester, le pokémon avait déjà pulvérisé un flot d'eau sur le visage de James.

"WHEHOOHOO!" hurla t-il.

"Kaïminus, arrête!" cria Ondine "Tu veux lui donner une pneumonie?!"

James s'était agrippé à une branche anciennement postée par dessus lui.

"Ouais, c'est ce qu'il veut!" cria t-il. Bientôt, il perdit sa poigne et tomba au sol. Sacha rit de nouveau et Ondine croisa ses bras. "Je pense que tu as trop rit pour la journée, Sacha Ketchum." dit-elle. James s'assit sur le terrain et saisit sa couverture de nouveau. "Tout compte fait, j'ai envie de manger!"

::::::::::::::::::::

Jessie et Pierre marchaient depuis un bon moment le long de la route conduisant au sommet de la montagne quand ils se trouvèrent face à une grosse pile de neige.

"Qu'est-ce que?!" s'exclama Jessie. Pierre s'approcha pour la regarder.

"Qu'est-ce qu'il y a, Jessie?" demanda t-il.

"Tu t'attends à ce que je marche là-dessus? Je vais détruire mes bottes!"

"Mes pattes vont être gelées!" gémit Miaouss. Malgré leur protestation, le groupe continua la marche à pied.

"Hé!" cria soudainement Pierre "Regardez!"

Jessie et Miaouss soulevèrent leurs regards vers la direction que Pierre indiquait et ils remarquèrent tout à coup, qu'un florizarre se trouvait non loin d'eux, marchant sur une pente fleurie.

"Florizarre, florizarre..." chantèrent les 2 jeunes gens.

"Nous l'avons enfin trouvé!" cria Miaouss.

"Mais comment grimper là?" demanda Jessie. Pierre jeta un coup d'oeil à la jeune femme et ensuite à la falaise.

"Ah non, je ne grimpe pas!" cria Jessie, frappée par la réalisation.

Pierre la poussa en avant et Jessie appuya l'un de ses talons sur une roche.

"Allez, vas y Jessie, ça ne sera pas bien dur." dit-il, les dents serrées.

Rapidement, Miaouss sauta sur l'épaule de celle-ci. "Hé, Jessie." chuchota t-il "Fait le pour James..."

A contre-coeur, la jeune femme arrêta de résister et commença à grimper "Bon point, Miaouss."

Quand ils arrivèrent au rebord supérieur, Pierre déclara: "Bien Miaouss, maintenant nous allons avoir besoin de ton talent d'interprète. Explique à ce pokémon que nous avons besoin de son pollen."

Miaouss s'approcha du Florizarre qui s'arrêta d'humer les fleurs pour se tourner vers lui.

"Florizarre?" questionna t-il.

Totalement ignorante de ce qu'il pouvait dire, Jessie questionna: "Miaouss, qu'a-t-il dit?"

Le chat se tourna vers Pierre et elle.

"Il vous demande de ne pas le tuer."

"Nous ne voulons pas le tuer, nous avons juste besoin d'un peu de pollen..." dit Pierre.

"Flori-flori, florizarre!" dit le pokémon.

"Il dit que les gens du village ont essayé de le tuer pour prendre son pollen." traduit Miaouss.

"Mais nous n'allons pas te tuer, nous avons juste besoin d'un peu de pollen. Pouvons nous en avoir un peu, s'il te plaît?" demanda Pierre.

Le florizarre réfléchit pensivement. "Zarre." dit-il finalement. Jessie et Pierre se tournèrent vers Miaouss; il souriait.

"Il dit qu'il est d'accord." dit-il. Pierre retira deux gourdes et s'approcha de la fleur du pokémon pour rassembler un peu de pollen. Quand il eut fini, il remercia le florizarre.

"Allons-y."

Le groupe descendit la falaise, tout s'était très bien passé.

::::::::::::::::::::

De retour au camp, Ondine était submergée par l'observation de Togépi et la surveillance de James en attendant son réveil.

"James, tu ne dois pas toujours dormir comme ça. Parles moi." dit-elle. Le jeune homme sourit et commença à chanter: "Qui est le roi de la montagne? Je le suis, c'est moiiiiii..."

Ondine et Sacha ne pouvaient pas s'empêcher de rire.

"Sacha... ce n'est pas drôle." ricana Jessie.

"Je ne peux pas m'empêcher de rire, c'est trop fort." dit Sacha. Ne les entendant pas et toujours plongé dans le sommeil, James continua à chanter: ... plus riche que tous les autres rois des villes et des campagnes, James le Sulfura, vous surprendra..."

Ondine soupira "J'espère que Pierre et les autres reviendront bientôt. Sa fièvre empire, il commence à délirer."

Elle sursauta tout à coup, au son d'une voix familière. "Hé les amis, nous sommes de retour!!!"

Elle se tourna pour voir que Pierre entrait dans le camp, suivit de Jessie et Miaouss.

"Alors, qu'avez-vous trouvé?" demanda t-elle. Pierre était sur le point de répondre, mais quand il vit James, il remit l'une des gourdes à Jessie. "Tu ferais mieux de la remettre rapidement à James." dit-il.

Aussitôt, la jeune femme s'approcha de son ami.

"La ville avait été mise en quarantaine mais je suppose qu'ils n'ont pas vu le panneau, l'indiquant." dit Pierre à Ondine tandis que Jessie s'occupa de James "De toute façon, j'ai trouvé le remède. Il suffit d'ingérer le pollen d'une fleur de florizarre et nous avons eu la chance d'en trouver."

Ondine soupira. "Bien, je suis heureuse de savoir qu'ils iront mieux maintenant. Mais il y a une chose que je ne comprend pas..."

Pierre la regarda. "Qu'est-ce que tu ne comprend pas?" demanda t-il.

"Et bien, tout à l'heure, Sacha a commencé à se sentir mieux, mais James empirait. Pourquoi la condition de Sacha s'améliorait-elle, mais pas celle de James?" questionna t-elle. Pierre fit une pause pensive.

"Ça pourrait avoir un rapport avec Bulbizarre. Puisqu'un Florizarre est la forme évoluée d'un bulbizarre, l'exposition quotidienne à Bulbizarre pendant nos voyages doit avoir donné à Sacha plus de résistance au virus que James." dit-il.

Ondine inclina sa tête "C'est bien possible."

A ce moment, Sacha guéri prit un moment pour taquiner son ennemi. "Hé, James. Cette chanson ne te rappelle rien? Plus riche que les rois des villes et des campagnes, James le Sulfura, vous surprendra..."

Le visage de James pâli, mais pas de maladie "Je l'ai chanté à haute voix?!" Il se leva alors d'un bond et partit se cacher derrière un arbre.

Jessie allongea un bras vers Pierre et lui secoua la main. "Merci... pour ton aide."

Le garçon oriental, savait que la gratitude était difficile pour Jessie, donc il inclina simplement sa tête en retour.

"Bien, la trêve prend fin... mais je pense que ça ne changera rien."

Ondine, Pierre et Sacha s'éloignèrent alors pour continuer leur route, séparés de la Team Rocket mais ils savaient qu'ils referaient sûrement équipe pour une autre aventure, un jour ou l'autre. Après tout, ça n'était pas la première fois...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site