S'il te plaît soit bien

par Murai Sakura

“Jessie, s'il te plaît calme toi” haleta James, comme un caninos fatigué.

“Calme toi?!!!!” hurla Jessie outragée. “Nous avons encore échoué misérablement et tu me dis de me calmer!”

James soupira et s'assit sur un roc. Il avait chaud. Il avait le sentiment qu'il pourrait se mettre à brûler à tout instant. “C'est n'est différent en rien de tous les deux jours, Jess” dit-il, en essayant de cacher la douloureuse migraine qui palpitait dans son crâne. “Pourquoi est-ce que tu continues à en faire un drame?” il bu quelques gorgées de l'eau qu'ils avaient prit, s'assurant qu'il en resterait assez pour sa coéquipière.

“Je veux simplement que nous réussissions la prochaine fois” dit Jessie tranquillement. Elle avait remarqué qu'il y avait un problème avec James. Elle s'assit à côté de lui et senti son front.  “James!” hurla-t-elle “Qu'est-ce que tu as?”

Ce dernier lui sourit presque d'un air moqueur et se leva pour se diriger vers leur tente.“Je suis seulement fatigué” dit-il “Je pense que je me coucherais tôt aujourd'hui” Jessie lui fit un signe de la tête et le regarda entrer dans leur tente en bâillant.

“Je sais que c'est plus que de la fatigue” se dit-elle à elle-même. Elle flâna jusqu'à son chat - ou plutôt son second équipier qui pêchait dans le lac. “Miaouss, je vais aller chercher des médicaments pour James dans la ville la plus proche. Et je serai bientôt de retour; d'accord?”

Miaouss - qui était actuellement complètement occupé par le poisson - fit seulement un signe de la tête en luttant avec son nouveau repas.

Jessie commença à marcher et remarqua qu'il commençait à pleuvoir. “Génial” gémit-elle en elle-même.“Qu'est-ce qu'Arcéus à contre moi? Zut!” dit-elle furieusement. Bientôt, le vent tourna en tempête, et la terre devint toute boueuse et glissante. Jessie continua toujours à s'avancer en luttant contre la tempête le long de la route, voulant vraiment trouver des médicaments pour James; surtout après avoir hurlé sur lui.

Finalement, une fois trempée jusqu'aux os, elle trouva une ville. Soupira dans le soulagement complet, elle se mit à la recherche d'un pharmacien. Quand elle en trouva finalement un, elle y entra rapidement et se hâta de décrire les symptômes de James. Le pharmacien comprit ce dont il souffrait et donna à Jessie tout ce qu'elle pouvait avoir sans avoir besoin de la prescription d'un médecin. Ensuite, la jeune femme retourna sous la pluie et commença à courir en direction du camp. seulement en route, elle ne réussit plus à retrouver son chemin. Elle était complètement perdue. Elle eut tôt fait de réaliser que les gouttes de pluie épaisses ne faisaient pas bon ménage avec sa santé.

“Oh non” se dit-elle“Je ne peux pas penser à ma condition maintenant, l'état de James est bien plus mauvais.” elle continua sa recherche, cependant sans le moindre espoir de recevoir une réponse.

Bientôt, il fit complètement sombre mais la pluie n'avait pas diminué. Jessie se rendit compte que plusieurs heures s'étaient écoulées et que tous ses espoirs s'étaient maintenant dissipés. Elle regarda le ciel dont des torrents d'eau s'échappaient toujours furieusement, la trempant seulement d'avantage. Son pied glissa sur un roc et elle tomba face la première dans la boue. Quand elle leva ses yeux, elle vit que sa bouteille de médicaments s'était cassée. Elle était maintenant remplie de colère et de désespoir. Des larmes mouillèrent ses yeux et bientôt, elle se mit à pleurer.

Ses reniflements et gémissements se noyèrent dans la pluie rude. Elle se sentait malade à son tour. Elle avait froid, bien que son front fut assez chaud. Ses yeux devinrent rouges et bouffis, rendant sa vue encore plus trouble qu'elle l'était auparavant. Sa tristesse ne se fanerait pas. Son meilleur ami lui manquait horriblement et elle ne comprenait pas comment elle avait pu être assez stupide pour arriver à se perdre dans les bois.

Elle se leva et commença à courir dans la forêt, totalement déprimée. Est-ce qu'elle retrouverait son chemin un jour? Les branches des arbres égratignaient son visage, ses bras et ses jambes sans pitié. La petite veste d'été qu'elle portait ne lui offrait pas beaucoup de protection. Elle fut rapidement sale, couverte de sang et d'égratignures et elle n'avait toujours pas vu le moindre endroit qui lui semblait familier. Désespérée, elle se laissa tomber sur le sol. Se sentant abandonnée, elle laissa la pluie se verser sur la totalité de son corps et sombra finalement dans l'inconscience.

James se réveilla lorsqu'il entendit le son du tonnerre qui s'écrasait sur le sol. Il s'étira et bailla, se sentant déjà beaucoup mieux. Il regarda les alentours, et ne trouva pas Jessie endormie à côté de lui sans risque. Il vit seulement Miaouss, pelotonné en boule au-dessus de lui, sommeillant heureusement. Il s'inquiéta, sachant que son amie n'apprécierait pas de rester sous la pluie et réveilla donc le chat avec regret. Miaouss - qui était assez capricieux - le regarda furieux. “Quoi?!” demanda-t-il. “Est-ce que tu sais où est Jessie?” Miaouss se recoucha en boule, prêt à se rendormir rapidement. “Elle est allée chercher des médicaments pour toi.” fut tout ce qu'il dit avant de se rendormir.

James sursauta dans l'horreur. Est-ce qu'elle était dans la tempête? Il ne se pardonnerait jamais si elle était en difficulté à cause de lui. Il enfonça sa couverture dans un sac à dos et couru hors de la tente. Il connaissait Jessie assez bien pour savoir qu'elle était du genre à se perdre facilement, et surtout quand il faisait sombre. Et maintenant - avec cette tempête - ça ne promettait rien de bon.

Il chercha et chercha mais ne réussit pas à la trouver. Il se sentait si impuissant. Jessie était probablement en danger et il ne pouvait rien faire.

Et alors, il la vit. Allongée dans la boue, le corps égratigné, les vêtements déchirés et le visage couvert de larmes. Il couru jusqu'à elle et l'enveloppa dans la couverture qu'il avait apporté. Il la soulevé dans ses bras et la porta jusqu'au camp. Il l'embrassa sur le front en atteignant leur tente.“Ça va aller Jessie” chuchota-t-il dans son oreille “Je te le promets.” Il la déposa ensuite sur son lit

Après qu'il l'ait séchée, elle ouvrit ses eux, dans la panique évidente. “James” gémit-elle. “Je suis si désolée” James la regarda avec l'apparence qu'il ne la comprenait pas complètement.“J'ai cassé ta bouteille de médicaments. Je suis vraiment sans valeur.

James la souleva dans ses bras et l'étreignit fortement, comme s'il ne voulait jamais la laisser partir.  “Tu as été très brave aujourd'hui, je ne l'oublierai jamais.”

Il soupira et l'embrassa sur la joue “Tu vois, c'est pourquoi je t'aime tant.” Jessie se gela dans son étreinte. Elle ne savait que dire. C'était la scène dont elle avait toujours rêvé et maintenant ça se réalisait enfin.. “Je  t'aime aussi, James.” dit-elle sincèrement.

“Je sais” répondit James. “Je l'ai toujours su. J'attendais juste que tu penses qu'il était temps de le dire.” Jessie le regarda avec surprise. Comment pouvait-il la comprendre de la sorte, être si patient et l'aimer de la sorte?

Elle sourit et regarda James prendre soin de ses blessures avec douceur et inquiétude. Il paraissait être fâché. “James, qu'est-ce qu'il y a? ” demanda-t-elle d'une façon inquiète. “Je suis furieux contre moi-même de t'avoir laissé partir si facilement!” gronda-t-il. “J'aurais dû savoir que tu essayerais de faire quelque chose de fou!”

Jessie le regarda dans les yeux. “J'ai seulement essayé de t'aider” dit-elle.

James soupira en la dévisageant. “Et je t'en suis reconnaissant, mais tu aurais dû me croire lorsque je t'ai dit que j'allais bien.” Jessie soupira et acquiesça.
  
“Je suis heureux que tu ailles bien, maintenant, Jess” ajouta James doucement. “Je ne sais pas ce que j'aurais fait si tu serais morte là-bas.”

Jessie rougit. “Je suis heureuse que tu penses cela” chuchota-t-elle.

James l'embrassa encore sur la joue et observa l'ouverture de la tente “Tes appels ont été noyés par la pluie” dit-il "Mais maintenant que tu es avec moi, je suis là pour t'écouter."

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 25/07/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site