Rien ne pourrait gâcher mon bonheur

"James?"

"Oui, Jessie?"

"J'ai quelque chose à te dire..."

"Je t'écoute..."

"Alors... Tu vois, ça fait des années qu'on se connaît... Des années qu'on vit ensemble, qu'on partage nos vies... Ca, tu le sais... Mais ce que tu ne sais pas, c'est que quand je t'ai rencontré, la première fois que je t'ai vu... J'ai senti mon coeur battre la chamade... James... Il faut que je te dise... Mais
d'abord promets-moi de ne pas te moquer de moi... S'il te plaît..."

"Bien sûr Jess..."

"James... Je t'aime."

J'ai alors vu James changer de couleur, il est devenu rouge comme une pivoine...

"Enfin, puisque ce n'est pas réciproque... Nous pouvons rester amis... Enfin, si tu acceptes de ne pas me laisser tomber après ça..."

"Mais... Mais... Pourquoi crois-tu que je te laisserais tomber... Alors que je ressens... Enfin, ce que je ressens pour toi... La même chose... *gasp* Jessica... Je t'aime."

"James! Oh, c'est merveilleux!"

Je l'ai serré dans mes bras, il en a fait de même... J'étais vraiment heureuse, à mi-chemin entre le rêve et la réalité.

"Mais dis-moi juste que ce n'est pas un rêve... Que je ne vais pas me réveiller... Retourner au dur monde réel, ce monde où tu ne m'aimes pas, où tu as peur de moi... Où tu me trouves trop dure... Dépourvue de sentiments..."

"Jessie, ce n'est pas un rêve."

Puis, comme pour m'en assurer, j'ai passé un bras derrière son dos et j'ai mis ma main libre sur sa joue... Puis nous nous sommes rapprochés... Et nous nous sommes embrassés. Je n'étais toujours pas sûre d'être dans la réalité; j'ai voulu profiter de ce rêve qui se réalise, de cet amour pour moi que je découvrais en James... Profiter de ce moment où je pouvais sentir les douces lèvres de mon James... De mon bonheur... Mon soleil... J'ai brisé le baiser et j'ai regardé l'amour de ma vie. Il était encore plus rouge qu'auparavant, et il affichait un petit sourire timide.

"Je t'aime tant..."

Puis j'ai entendu une voix criarde me tirer de mon doux rêve. J'ai été énormément déçue... Il fallait donc revenir dans ce monde cruel sans amour...

"Héhé, les tourteraux! J'ai tout vu! Il manquerait plus que maintenant je ne vous entende roucouler! Hahahahaaaaa!!!"

"MIAOUSS!!! CHAT STUPIDE!!!"

"Hé, calme-toi Jess! Tu as eu ce que tu voulais, non?"

Puis j'ai réalisé, d'un seul coup. James et moi étions toujours enlacés... Ce n'était pas un rêve.

"MIAOUSS!!!"

Je me suis précipitée vers le chat et je lui ai dit, avant qu'il ne s'enfuie...

"Pas un mot! Sinon... Couic! Capito?"

"Moui..."

Puis il partit en courant:

"MIAOUSSCOURS!!!!!"

"Il ne changera donc jamais..."

"Jessie... Rien ne pourrait gâcher mon bonheur... Rien au monde..."

En guise de réponse, je l'ai de nouveau embrassé, et il m'a embrassée en retour.
Puis nous nous sommes couchés, dans le même sac de couchage. Nous nous sommes
enlacés, non pas pour nous tenir chaud, mais pour entendre nos coeurs battre et dire "je t'aime" sans un seul mot...

Nous avons été réveillés au petit matin, toujours l'un dans les bras de l'autre, par une voix qui hurlait:

"JAMES CHER! JE NE VOUS PERMETS PAS D'AIMER UNE AUTRE FEMME QUE MOI! CE N'EST PAS CORRECT!!!"

Mon esprit était encore engourdi par les évènements de la veille et par la nuit, mais je reconnus tout de même la voix de cette femme. Cette horrible mégère.
Celle qui avait blessé mon tendre amour dans son enfance. JEZABELLE!!!

"NE TOUCHE PAS A MON JAMES, ESPECE DE VIEILLE CHOUETTE TORTIONNAIRE QUI JOUE DU FOUET!!!"

"Ah oui? Je suis une vieille chouette tortionnaire qui joue du fouet? TU VAS VOIR CA!!! RAFFLESIA, GO!!! ATTAQUE POUDRE DODO!!!"

"Rafflesiaaa!!!"

Le Pokémon vaporisa le pollen... Je pouvais sentir mes sens s'engourdir à nouveau, mon corps se désorienter, mes paupières se fermer... Ce que j'ai aussi senti m'a arraché un cri, j'ai senti qu'on m'arrachait mon doux James... CETTE SALE MEGERE OSAIT, EN PLUS DE NOUS DERANGER, BRISER NOTRE ETREINTE???

"Laisse James tran... *baille* tranquille... ZZZZZZZZZZ..."

Avant de m'endormir, j'ai pu entendre les hurlements de James, et aussi ceux de Miaouss.

Quand je me suis réveillée, j'étais seule... Grrr! En plus de me voler James, Jezabelle avait osé me voler AUSSI Miaouss! Je me suis promise de la massacrer une fois retrouvée!!!

Je me suis levée et me suis habillée très vite... Jezabelle avait déjà pris beaucoup d'avance pendant mon sommeil... C'était certain...

En chemin j'ai croisé les morveux...

"Mais c'est Jessie?"

"Bizarre... Où sont James et Miaouss?"

"JEZABELLE LES A ENLEVES!!! NE POSEZ PAS DE QUESTIONS, JE N'AI PAS LE TEMPS D'Y REPONDRE!"

"Attends! On peut t'aider à les retrouver!"

Je me suis arrêtée d'un coup.

"M'aider? Mais vous êtes mes ennemis!"

"On pourrait devenir amis! Les ennemis ne servent à rien, les amis servent à embellir la vie..."

"D'accord!"

J'ai serré la main de Sacha en signe d'amitié.

"Fini la parlotte... Il faut retrouver James et Miaouss..."

"Mais par où commencer? Sais-tu par où Jezabelle est partie?"

"Heu... A vrai dire..."

J'ai baissé la tête pour ne pas montrer que mes yeux étaient embués de larmes.
Je commençais à perdre tout espoir.

"On va les retrouver!"

Ondine essayait de me remonter le moral.

"Je sais à quel point c'est dur... Tu aimes James, c'est ça? Tu peux te confier
à moi..."

"Hmmm..."

"Je te comprends."

Puis j'éclatai en sanglots.

"Mon James... Seul, sans défense... Avec cette horrible mégère..."

"Ca va aller... On va le retrouver..."

"Et Miaouss! Jezabelle n'aime pas les chats, elle va sûrement le..."

"Ne t'inquiète pas. Tant que tu tiendras autant à eux rien nepourra leur arriver. Ton amour pour eux les protègera... Ne pleure plus..."

Je me suis rendue compte que Ondine était vraiment quelqu'un sur qui on pouvait compter dans les moments difficiles.

"SACHA!!! On commence les recherches!"

"D'accord! Jessie et toi, allez par là, Pierre et moi, heu... On vous suit!"

"Comment ça, par là? Ne me dis pas que tu ne sais toujours pas par où aller?"

"Heu..."

Puis j'ai eu une idée. Comment n'y ai-je pas pensé plus tôt?

"ALLONS AU MANOIR MORGAN! Jezabelle y est certainement repartie!"

"Excellente idée!"

Nous avons marché jusqu'à atteindre l'énorme batisse.

"C'est aussi grand que la dernière fois..."

J'ai ajouté d'un air sombre:

"Et toujours aussi effrayant..."

"Allez, ce n'est quand même pas le château hanté!"

"Non. C'est pire. Jezabelle est pire que le pire de tous les pires monstres."

"Allez, Jessie, positive..."

Nous nous sommes avancés vers le portail. Puis nous avons entendu des
aboiements.

"Caninou!"

Le chien Pokémon était bien là, attaché à une chaîne, elle-même attachée au mur
du manoir.

"Il faut le détacher!"

Sacha eut une idée:

"Attends, je vais le délivrer! Héricendre, go!"

"Héri, cendre!"

"Héricendre, attaque Lance-Flamme sur la chaîne de Caninou! Et fais bien attention à ne pas le brûler!"

Le Pokémon s'exécuta... Quelques secondes plus tard, le toutou était libre comme l'air.

J'ai demandé:

"Caninou! Est-ce que Jezabelle est là?"

Le Pokémon hocha la tête...

"Je m'en doutais! On va entrer et elle va voir de quel bois on se chauffe!"

"YIIIIIIIIIIIIIIIIIIII!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!"

"JAMES!!!"

Je me suis retournée d'un coup en criant ce nom quand j'ai entendu le hurlement provenant du sol... Du sous-sol...

"LA SALLE DE TORTURE!"

J'étais horrifiée. Les morveux ont couru vers l'entrée du souterrain située dans le jardin, je les ai suivis.

Je ne m'en étais pas rendue compte avant, sans doute parce que je n'ouvrais pas les yeux, enfin, les vrais yeux, ceux du coeur, mais ces enfants étaient vraiment sympatiques; ils se souciaient vraiment des autres, ils faisaient tout pour aider leur prochain... C'est rare de nos jours, des gosses pareils. Très rare.

Nous avons pénétré dans le souterrain et nous avons avancé le long de l'étroit tunnel, éclairé par les flammes sur le dos de Héricendre. Nous avons entendu un jappement derrière nous.

"Caninou! Alors tu viens avec nous?"

C'était une question stupide. Jamais un Pokémon pareil n'abandonnerait son maître au moment où il a le plus besoin de lui.

"AU SECOURS!!!!!"

Nous avons James courir le long du tunnel, terrifié, pendant que Jezabelle faisait claquer le fouet derrière lui... Celui-ci atteignait souvent sa cible, qui poussait alors un gémissement de douleur...

L'affreuse femme tenait aussi dans sa main une corde, au bout de laquelle elle traînait Miaouss, ligoté comme un saucisson. Le chat hurlait et laissait un nuage de poussière derrière lui. Quand Jezabelle a donné une saccade sur la corde, le minou s'est soulevé dans les airs. J'ai pu voir que son dos était tout éraflé.

J'ai sifflé entre mes dents:

"Cette fille est atroce... Atroce... On ne fait pas ça à mes amis... TU VAS PAYER!!!!!"

Elle s'est arrêtée d'un coup, Miaouss a poussé un soupir de soulagement et James
est venu se réfugier dans mes bras.

"Jess... J'ai cru que tu ne viendrais pas..."

"Jamais je ne t'aurais abandonné..."

Il s'est mis à pleurer. Je ne supporte pas de le voir pleurer. Ca me fend le coeur.

"J'ai eu si peur... Elle m'a fait si mal..."

"Jamais plus elle ne touchera à toi. Jamais plus. Je te le promets. Elle va payer pour ce qu'elle vient de te faire. Ca aussi, je te le promets."

J'ai caressé les cheveux de James pour qu'il arrête de pleurer.

Jezabelle a raillé:

"Rends-moi mon tendre James. Il est à moi. Je vais l'épouser dès demain. Dès lors tu ne pourras plus rien contre moi, petite souillon. Plus rien. Rien du tout!"

Puis elle a éclaté d'un rire sardonique.

James s'est remis à pleurer.

"Sssht... Ne pleure pas Jimmy... Elle ne te fera rien, elle ne te fera rien tant que je serai à tes côtés."

Jezabelle s'est approchée en levant son fouet.

"Donne-moi James immédiatement, ou c'est LUI qui va tester ce fouet."

Elle a montré Miaouss du doigt; le Pokémon se raidit, médusé... Il a cepandant hurlé, dans un élan de bravoure:

"Jamais! Fais ce que tu voudras de moi, jamais tu ne briseras l'amour de mes amis!"

"Très bien..."

Elle leva son fouet pour frapper le chat...

Sa main a été stoppée par un jet de flammes.

"Caninou!"

Le chat Pokémon avait été sauvé par Caninou.

"AAAH!!! MA BELLE ROBE EST EN FEUUUUU!!!!!"

Jezabelle s'est mise à courir comme une folle et a plongé la tête la première dans un tonneau rempli d'eau qui traînait par là.

"Ca lui aura servi de leçon! ET QUE JE NE T'Y REPRENNE PAS, MEGERE!!!!!"

Nous sommes remontés en laissant Jezabelle trempée dans le souterrain.

Et j'ai fermé la trappe qui permettait d'y entrer ou d'en sortir!

"Bien fait pour elle! Elle sortira quand Wiliam et Ellery la trouveront!"

"Tu as raison Jessie... Bien fait!"

James s'est de nouveau serré dans mes bras.

Sacha a alors murmuré:

"Ben... On va vous laisser seuls... Vous nous appelerez quand ce sera fini..."

"Merci. C'est gentil de préserver notre intimité."

Une fois les morveux, Miaouss et Caninou partis, j'ai embrassé James tendrement.

Une fois le baiser brisé, James a soupiré:

"Jessie... Rien ne pourrait gâcher mon bonheur... Rien au monde... Pas même
Jezabelle."

FIN
par Ondine

1 vote. Moyenne 1.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site