Passion souterraine

Jessie trembla légèrement avant de grogner, - Depuis combien de temps est-il parti?! Il nous a abandonnés ici, je savais qu'il allait le faire!

James gémit, - Jessie, il ne nous a pas abandonnés. Nous avons envoyé Miaouss chercher la sortie d'autres cavernes auparavant puisqu'il peut voir dans l'obscurité, rappelle-toi.

James se sentait frustré mais parvenait à se contrôler malgré tout.

Ils avaient entendu creuser au-dessus de l'entrée effondrée de la caverne dans laquelle ils se trouvaient et s'étaient rendu compte qu'ils devraient trouver une autre sortie rapidement car s'était apparemment des officiers qui se trouvaient là haut. Ils avaient envoyé Miaouss à la recherche d'une sortie de secours il y avait plus d'une heure de cela mais il n'était toujours pas revenu. Tout ce qu'il leur restait à faire était d'attendre.

Plus le temps passait et plus Jessie devenait frustrée. - Mais où est-il?! Il nous a abandonnés, j'en suis sûre, je le connais!, exigea-t-elle.

James répliqua de nouveau, - Jessie, Miaouss ne nous ferait jamais cela. Calme toi!, il essaya de rendre sa voix aussi puissante que possible.

Il ne s'était pas rendu compte d'à quel point son amie était tendue, - Ne me dit pas de me calmer!!!, cria-t-elle, soulevant sa main gauche pour le gifler comme elle l'avait déjà fait beaucoup de fois avant. Seulement en ce moment, James était fatigué des blâmes constants de la jeune femme sur lui et fatigué de se plaindre. Tout à fait franchement, il en avait assez.

Il attrapa le bras de son amie facilement avec sa main droite et le tint fermement, - Je t'ai demandé de te calmer, répéta-t-il, essayant encore de sembler aussi puissant que possible.

- TU N'AS PAS À ME DONNER D'ORDRES!!!, cria Jessie, essayant cette fois de lui donner des coups de pieds.

Tenant toujours la main de son amie en l'air, James essaya d'esquiver ses coups de pieds et en déposant sa main libre sur l'épaule droite de Jessie, il la repoussa contre le mur de la caverne.

- Laisse-moi partir! Laisse-moi partir!, cria-t-elle, poussant des cris perçants en essayant de se retirer de sa prise. Elle haletait pour essayer de récupérer son souffle pendant qu'elle luttait contre lui. James avait déjà vu Jessie dans des crises de colère mais tout de même pas dans un tel état!

- Jessie, Jessie mais qu'est ce qui t'arrive?, demanda-t-il, continuant à la tenir fermement par instinct de protection de lui-même puisqu'il n'était pas sûr de ce qu'elle lui ferait s'il la laissait partir.

- C'est juste, elle libéra un souffle profond, - que je n'aime pas rester ici., elle continua à haleter, - Je n'aime pas l'obscurité, je n'aime pas être enfermée. Je n'aime pas cette condition., Bientôt, ses halètements furent remplacés par des sanglots.

James dû admettre qu'il n'aimait pas non plus cette situation mais Jessie semblait terrifiée. Depuis tout le temps où il l'avait connue il ne l'avait jamais vue si bouleversée.

Elle libéra de grands et longs souffles frissonnants. James recula sa main droite, libérant le bras de son amie et il appuya ses deux mains contre ses épaules. - Jessie, tu vas bien?

Le ton tendre du jeune homme fit complètement éclater Jessie en larmes, elle se pencha contre lui.

- Shhh, Jessie, shhh, tout va bien, lui chuchota James. Il abaissa son visage vers celui de la jeune femme, continuant à chuchoter, - Miaouss sera de retour bientôt et il aura trouvé une sortie qui nous permettra de partir sans nous livrer à la police. Nous pourrons sortir de la même façon que nous sommes entrés.

Elle acquiesça légèrement et il continua, - Miaouss est notre ami. Il ne nous abandonnera pas. Les amis ne font pas cela. Nous sommes tous amis, n'est-ce pas?

Jessie sembla se calmer. - Je je sais, chuchota-t-elle.

- Tout va aller bien, je promets, dit James baissant son regard vers Jessie. Dans la faible lumière, il pouvait voir que des larmes glissaient sur ses joues. Il se sentait si désolé pour elle. Elle était si effrayée et il ne savait pas quoi faire. Elle trembla et James enroula ses bras autour d'elle. Il se pencha en avant et embrassa son amie sur le dessus de la tête. Elle se détendit et il sentit les bras de Jessie s'envelopper à leur tour autour de sa taille. Après un court moment, Jessie souleva sa tête pour le regarder et déposa ses lèvres sur les siennes.

Le coeur de Jessie martelait. Elle avait été si effrayée, emprisonnée dans cette caverne sombre et froide. Tout ce qu'elle voulait était d'être quelque part ailleurs en sécurité et au chaud et maintenant, bien qu'elle était toujours emprisonnée dans la même caverne lugubre, elle se sentait  en sécurité et au chaud puisqu'elle était dans les bras de James. Mais les "amis" n'étaient que des amis et Jessie souhaitait qu'ils soient plus que cela.

Pour sa part, James s'était sentit aussi confus que son amie s'était sentie effrayée. Il avait toujours considéré Jessie comme une soeur mais cependant, à ce moment où ses lèvres avaient touchées les siennes, il avait senti un sentiment étrange dans son coeur; quelque chose qu'il n'aurait pas pu prévoir.

En hésitant, il poussa sa langue à travers les lèvres de la jeune femme. Elle s'avança légèrement plus près de lui, lui rendant le baiser passionné.

Jessie brisa le baiser et recula légèrement, soulevant son regard vers son compagnon. - Je ne sais pas si nous aurions du faire ça., dit-elle d'une voix tremblante. James glissa ses mains sur sa taille et appuya son corps plus étroitement contre le sien. ::Ne jamais faire ça?:: Ils étaient tous deux restés aveugles aux sentiments qu'ils se vouaient l'un envers l'autre alors pourquoi devraient-ils toujours se cacher maintenant?

- Je ne souhaite pas continuer à te cacher mes sentiments de nouveau., murmura-t-il dans l'oreille de Jessie, respirant le doux parfum de ses cheveux, - Dis moi que tu ne le veux pas non plus.

- Je ne le veux pas, lui chuchota-t-elle à son tour.

Cette fois, il n'y eut plus aucune hésitation du tout quand ils s'embrassèrent de nouveau avec force et passion. Jessie enveloppa ses bras autour du cou de son compagnon qui fit glisser ses mains sur son dos. James appuya Jessie contre le mur, savourant la chaleur de son corps appuyé contre le sien.

Jessie se préparait à déboutonner le pantalon de James et James se préparait à faire voyager sa main sous la veste de Jessie lorsque tous deux entendirent une voix qui ne leur était pas inconnue.

- Hé vous deux, il y a une sortie pas trop loin!

Surpris, Jessie et James se retournèrent et baissèrent leurs regards pour voir Miaouss leur souriant d'un air taquin. - Cependant, je ne pense pas que vous souhaitez sortir tout de suite, hein?!

FIN

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site