Parfaite

Un mari. C'est ce que "Mère" du moins, la mère de James, m'a dit que j'allais avoir. Je n'ai pas vraiment compris ce qu'elle voulais dire. C'était juste un nouveau jeu pour moi, rien de sérieux. Elle m'a dit qu'il était gentil, très riche lui aussi et parfait pour moi. Parfait. C'est un mot qui me hantais. Et c'était comment j'avais été élevée, d'une façon parfaite. J'avais un aspect parfait, une voix parfaite, une famille parfaite, j'étais parfaite.

Tout ce que j'ai appris d'autre au sujet de mon "futur époux" était qu'il avait mon âge. Et quand je l'ai finalement rencontré, j'ai appris que son prénom était James. Quel joli nom, un nom correct, parfait. Il avait un caninos appelé Caninou. Il me l'a présenté. La première chose que le chien a fait est de me lécher le visage, j'ai été dégoûtée. James riait, qu'est-ce qu'il trouvait d'amusant à ça? Le fait que ma robe et mon visage étaient pleins de bave de chien n'avait rien d'amusant. Dès le moment où j'ai vu ce chien, je l'ai détesté et ma plus grande envie fut de me tenir le plus loin possible de lui. Un jour, j'ai apporté mon mystherbe avec moi et il a décidé d'envoyer une bouffée de paraspore dans le visage de James. Pour le défendre, Caninou a brûlé ma robe avec son attaque lance-flammes en retour. Je pense que je l'ai encore détesté d'avantage à partir de ce moment. À chacune de mes visites chez James, j'ai remarqué que ce dernier ignorait chaque règle qui lui était donnée. Il voulait toujours faire les choses comme il l'avait décidé, d'une façon tout à fait incorrecte bien sûr. J'ai essayé d'être subtile avec lui d'abord, mais il a préféré ignorer mes conseils, j'ai alors décidé d'utiliser une approche directe, figurant que si je lui enseignais TOUT ce qu'il devait savoir, un jour il finirait par devenir une personne convenable. Pour le punir quand il refusait d'apprendre, je le frappais avec un fouet. Cet enseignement était un jeu pour moi, mais je ne pense pas que James voyait les choses de la même façon.

Alors est venu ce soir terrible où j'ai décidé de lui enseigner comment manger les spaghettis correctement. Je ne sais pas ce qui lui a prit, mais il s'est levé tout à coup et a couru hors de la maison. Je lui ai crié de revenir et je me suis mise à sa poursuite mais il s'est avéré qu'il courait plus rapidement que moi, sans doute parce qu'il ne portait pas de robe et je l'ai perdu. Je ne l'ai plus vu revenir durant des années entières suite à cela. Je n'ai pas su ce qui s'était passé jusqu'à ce que je découvre la cruelle réalité: James avait fugué. Je ne pouvais pas le croire, il en avait eu assez. Il avait abandonné ses parents, moi, tout. Pourquoi voulait-il rester loin de nous comme ça? Non, je ne pouvais pas le comprendre, il devait y avoir une explication.

Pendant deux semaines, suite à la disparition de James, ses parents et les miens m'ont réprimandée. Je n'ai pas vraiment compris pourquoi. Qu'aurais je pu faire pour empêcher la fugue de ce vilain garçon? Sa mère m'a dit que j'avais été trop molle envers lui, que j'avais été trop gentille, que quand les gens refusaient d'apprendre les choses, on devait obligatoirement leur faire apprendre. Ainsi, si James ne voulait pas apprendre à être correct, j'aurai dû lui donner les leçons qu'ils méritaient et le frapper d'avantage. Je ne pouvais pas croire que sa propre mère me disait de me comporter de la sorte envers lui. J'étais tout de même sévère quand il était là, je l'avais traité comme un animal qui avait besoin d'être apprivoisé. Et est-ce que j'avais réussit? Non. Plus je m'étais montrée sévère envers lui, plus il était devenu indiscipliné. James savait que je ne voulais pas vraiment le blesser et que j'effectuais juste mon travail de future épouse, n'est ce pas? Alors pourquoi était-il parti?

Les années ont passé et un jour, les parents de James ont truqué leur propre enterrement pour l'attirer de nouveau au manoir. Ce plan a fonctionné, je ne sais pas comment. Durant le bref moment où James est revenu, j'ai essayé de le convaincre de rester, j'ai essayé de nouveau de l'apprivoiser, espérant qu'avec l'âge il avait acquis un peu de maturité et que mon travail serait plus facile. Malheureusement, il s'est de nouveau enfuit, sans un mot, sans une trace, sans une explication. Je me suis retrouvée seule de nouveau.

Souvent, je pense que je suis condamnée à rester seule. Je feins apprécier cette condition, je feins agir comme si ça n'était pas malheureux pour moi. Mais savoir que James me déteste me rend malade, parfois je pense que je ne pourrais plus vivre avec ce tourment. Pourquoi pense-t-il que je suis un monstre moi qui suis si parfaite?

FIN

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site