Ne pars pas sans moi

Note : C’est une sorte de suite de « Ce moment de réflexion », mais avec le point de vue de Jessie après sa mort. 

Etendue dans l’herbe, à réfléchir. A donner un sens à ma peut-être trop courte vie. Etendue dans le ciel comme était étendu James dans l’herbe maintenant, je songeais. A quoi ? A tout, et a rien, en même temps. Ce serait assez dur à expliquer. Je me sens… Bizarre, étrange. Calme, apaisée. Par quoi ? Je ne le savais que trop bien. 

      Je suis morte il y a un mois, pour sauver mon ami. Nous n’avions pas eus le temps de nous avouer nos sentiments. C’est comme ça. La vie est parfois injuste, mais on n’y peut rien. Ce n’est pas toujours rose. Je le sais très bien. Et je n’ai aucun regret. J’avais fait ce que j’avais à faire. J’avais la satisfaction du devoir accompli. J’y ai laissé ma vie, mais qu’importe ? James vit, lui. C’est ce qui compte. Moi, j’ai gâché ma vie. Ma seule joie, ce fut la rencontre avec James. Quelques bons moments au sein de la Team Rocket, peut-être. Je ne sais pas. Sans doute ne saurais-je jamais. Qu’importe. 

  
Etendue dans un nuage, quelque part dans le ciel, je songeais. Je regardais James, longuement. Il dormait. Il avait toujours eu cet air innocent quand il fermait les yeux, et se reposait. Depuis ma mort, il avait été terrifié. Longtemps, ses paupières n’osaient se fermer. Alors, je priais de toutes mes forces pour qu’il s’en remette. Je m’étais sacrifiée pour lui. Pour le sauver. Alors pourquoi mourir ensuite ? Ses paupières se fermaient alors doucement, et il semblait sourire. 

 Alors je pouvais moi aussi, me reposer un peu. Un peu. Je veillais sur James. Il avait encore besoin de moi, même si j’étais morte. Il était sensible… Miaouss l’aidait à reprendre goût à la vie, mais je sentais bien que ce n’était pas suffisant. Je voudrais tellement aider James… Mais je ne pouvais pas tout avoir. Je m’étais sacrifiée, il m’était impossible de faire quoi que ce soit sous forme de fantôme.

Oui, hélas… J’avais peur pour James. Des fois, il semblait joyeux, d’autres fois, il semblait perdu. Il était si instable. Je ne sais pas ce que lui réserverait l’avenir. Il avait quitté la Team Rocket, le seul endroit au monde où il avait pu se sentir chez lui. Mais je comprenais ce sentiment. Je le comprenais fort bien.

 Mais James n’avait plus d’argent. Il se laissait aller. J’avais beau prier, hurler silencieusement, pleurer, rien n’y faisait. James maigrissait de jour en jour. Il dépérissait petit à petit.

 Je devais réagir. Impossible de voir cela sans rien faire. 

James dormait. Allant à sa rencontre, je me penchais doucement vers lui. Il ne pouvait pas me voir, ni m’entendre. Mais je devais faire quelque chose, n’importe quoi. 

-         James… Je sais que ce n’est pas facile, mais… Il faut que tu fasses face une fois pour toute à la vie. Tu ne peux pas rester toujours seul, à gémir dans ton coin. Non, ce n’est pas ce que j’ai souhaité le jour de ma mort. Je veux que tu sois fort, souriant, optimiste. Même si tu n’y arrives pas, je veux que tu sois toi-même. Je sais que c’est dur. Tu as perdu tellement de personnes que tu aimais… Mais tu ne dois pas perdre courage, James. La vie te réserve peut-être d’autres malheurs, mais tu as tellement de choses à vivre, encore ! Les joies, les peines ! La douleur, l’espoir ! Même si ce n’est pas toujours rose, tu dois surmonter tout ça. Ne m’oublies pas, mais ne t’empêche pas de vivre. Ne me fais pas regretter ma mort. Voilà… Sois fort, James. Je t’aime.

Je partis doucement.

* * *

Soudainement, James se réveilla en sursaut.

-         Jessie ! murmura-t-il.

Elle n’était pas là. Il avait encore rêvé. Pourtant, il avait cru entendre Jessie. Non, ce n’était pas que des songes. Il savait que quelque part, Jessie comptait sur lui. Le soutenait.

-         Je te le promets, Jessie. Je vais me reprendre en main. Tu n’auras plus à te soucier de moi. Tu as raison, c’est nul… Il ne faut pas que ton sacrifice soit vain. Je l’avais oublié. Je ne pensais qu’à mon chagrin. Tu peux retourner là-haut l’esprit tranquille, je ne t’embêterais plus. Je veux juste une chose… Attends-moi… 

 Quelque part dans le ciel, la larme d’une jeune fille tomba doucement sur un nuage, déclenchant une petite averse. La jeune fille s’essuya les yeux et sourit.

FIN  

Voilà ! J’ai finalement fait une suite. J’espère que vous avez aimé… @+ ^^

Lullu91 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site