Mystère au camping (1) - Magneti

Le soleil traversant la fenêtre de la chambre à coucher, réveilla Jessie quelque peu et elle se retourna pour éviter les rayons aveuglants qui se jetaient dans ses yeux chaque matin. Un sourire se forma sur son visage quand ses yeux bleus se posèrent sur son ami. 'Il semble toujours si paisible' pensa-t-elle en observant son corps se soulever calmement avec chaque souffle.

Elle s'assit tranquillement, afin de ne pas réveiller James. 'Je dois le laisser dormir un peu' pensa-t-elle. De cette façon, elle pourrait chercher une idée de surprise à lui faire. Elle se glissa hors des draps, laissant chuter sa chemise de nuit doucement sur le sol comme si c'était un vêtement royal. Elle s'avança jusqu'à sa penderie et l'ouvrit, recherchant un peignoir et une paire de pantoufles. C'était la mi-juillet, mais ce matin semblait notamment frais.

James remarqua que Jessie avait quitté le lit quand il fut lui aussi, grossièrement éveillé par les rayons du soleil. L'un de ses yeux verts s'entrouvrit et il observa la jeune femme fouillant la penderie. Il sourit en la regardant glisser un peignoir rouge autour de son corps. Il voulait bondit hors du lit et l'embrasser partout mais il n'osait pas réagir de la sorte devant elle.

Il se retourna tranquillement, feignant toujours être endormi. Il se lèverait plus tard.

Jessie n'avait pas remarqué que le jeune homme aux cheveux lavandes l'espionnait et après avoir refermé son peignoir, elle quitta la chambre à coucher, refermant la porte derrière elle en disparaissant dans le hall.

Elle s'avança auprès de la porte d'entrée pour ramasser le journal. En ouvrant la porte, elle inhala un profond souffle d'air frais et se pencha pour ramasser le journal. Elle n'entendit pas un bruit doux qui s'approchait d'elle par derrière. Quand elle se retourna, tenant son journal dans la main, elle fut saluée par un grand serpent imposant.

Elle sourit chaleureusement en observant son arbok.

"Salut, tu as faim?"

Il siffla pour confirmer cette pensée.

Jessie se dirigea vers le buffet, jetant le journal sur la table de la cuisine alors qu'Arbok la suivait de près. Elle ouvrit le buffet, en retirant deux boites de pokefood (nourriture pour pokémon) et elle le versa dans des plats qui étaient posés sur le sol. Arbok l'observa heureusement, attendant patiemment comme un chien que sa maîtresse lui donne son petit déjeuner.

Arbok se jeta sur sa nourriture comme s'il n'avait plus mangé depuis des mois. En entendant le son du repas de son ami, Smogogo apparu silencieusement à l'entrée de la cuisine puis il commença à manger avec sa plus grosse tête.

Jessie se servit une tasse de café et s'assit à table. Après avoir ouvert le journal, ses yeux voyagèrent sur la première page. Ils s'étincelèrent tout à coup quand une idée lui vint. Peut-être pourrait-elle aller camper avec James ce soir! Cela faisait un an qu'ils avaient abandonné la mission Pikachu et qu'ils n'avaient plus campés dans les bois. Ça leur permettrait de retrouver quelques souvenirs.

James entra dans la cuisine une heure plus tard, après s'être décidé à se traîner hors du lit. Il s'approcha de son amie assise à table et s'avança derrière sa chaise, enveloppant ses bras autour de son cou de même qu'il donna un coup d'oeil au journal qu'elle était entrain de lire. "Qu'est-ce que tu fais de beau?" demanda-t-il.

Jessie sourit en sentant la douce odeur du shampooing de James "Je lis le journal comme tu vois. Mais j'ai aussi réfléchit à quelque chose. Nous pourrions sortir cet après-midi!"

"Où ça?" demanda James.

"Nous pourrions camper comme au bon vieux temps."

Le jeune homme aux cheveux lavandes rit doucement "Camper, hein? C'est une bonne idée! Ça peut être amusant!" Il se mis à glousser de plaisir "Mais je ne veux plus dormir sur le sol de nouveau, Jessie!"

Elle le regarda fixement pendant un moment avant d'adoucir son expression "Ne m'oblige pas à te frapper" réprimanda-t-elle. "Allez viens, ça sera amusant. Nous pourrons laisser les pokémon à Mondo ou à quelqu'un d'autre et nous resterons seuls tous les deux."

"Seuls tous les deux?!" s'exclama James "Tu veux dire, juste toi, moi, les étoiles et la lune et pas Miaouss..." il fut interrompu au milieu de sa phrase quand le chat pokémon bondit sur la table de la cuisine.

"Pas Miaouss?!" demanda-t-il, présentant ses griffes à son ami masculin, prêt à le griffer.

"Bien..." balbutia James mais Jessie prit la parole avant lui "Nous allons faire du camping durant tout le week end." dit-elle "Et tu pourras rester ici avec Mondo. Que choisis tu?"

"Je veux partir avec vous." répondit Miaouss.

Jessie et James s'échangèrent un regard silencieux.

"Parfait, parfait." dit James "Tu peux venir mais tu promets de ne pas nous ennuyer avec tes blagues de mauvais goût et tes remarques amères."

Le chat pokémon acquiesça.

"Vous avez fait le bon choix" dit-il en s'éloignant dans le hall.

Jessie donna un coup d'oeil à James qui soupira tranquillement "Ne t'inquiète pas, Jessie" dit-il "Je suis sûr que ce week end sera parfait et que Miaouss nous laissera tranquilles."

"Je l'espère" dit-elle. Son ami l'embrassa sur la joue avant d'accourir dans la chambre à coucher pour empaqueter ses biens "Allez Jessie, ne t'inquiète pas, ça sera amusant. On aura tout un week end pour se détendre!"

Elle acquiesça et se leva pour le suivre. Mais ils ne savaient pas encore ce qui les attendait en chemin.

 


James était au volant de la voiture bleue décapotable, roulant posément, Jessie était assise sur le siège passager et ses cheveux rouges étaient secoués par la brise. Il leur avait fallu près d'une heure pour empaqueter leurs biens et ils étaient sur la route depuis près de deux heures maintenant. Jessie avait essayé d'empaqueter Miaouss dans une de leurs valises au grand mécontentement de ce dernier mais James l'avait empêchée, promettant qu'il s'assurerait que le chat pokémon ne les ennuierait pas. A contre coeur, elle avait été d'accord ce qui faisait que maintenant, ce dernier était assit entre eux.

Jessie prit un souffle profond pour absorber l'air frais dont le parfum était un mélange d'aiguilles de pin, d'herbe et d'autres arômes traditionnels de la forêt. James avait commencé à ralentir, se préparant à tourner à gauche quand Jessie étendit l'un de ses bras alors qu'un sourire excité traversait son visage "Nous sommes arrivés!" s'exclama-t-elle.

Miaouss bougonna "Il était temps, j'allais m'endormir."

James sourit d'un air satisfait à l'audition de la plainte du félin. Il stationna le véhicule sur le parking longeant le camp.

"Bien, voilà, Jessie" dit-il "Nous sommes arrivés." Il arrêta le moteur, déboucla sa ceinture et ouvrit la porte. Bien qu'il faisait assez frais il s'était paré d'une tenue d'été, portant un t-shirt blanc et un short en coton bleu pas trop moderne. Il bondit hors du véhicule, plein d'enthousiasme, glissant une paire de lunettes de soleil sur son nez. Jessie le suivit de près. Elle portait un pantalon blanc et un chemisier bleu clair. Ses lunettes de soleil étaient posées sur le dessus de sa tête, incorporées dans ses cheveux, ce qui lui donnait un air élégant. Miaouss resta assit au milieu des sièges de devant, attendant leur retour.

Ce que Jessie et James ne remarquèrent pas, était que le personnel du parc les regardait fixement de derrière leurs fenêtres tandis qu'ils s'approchaient. Une des propriétaire les salua, souriant faussement pour cacher sa nervosité "Salut, bienvenue au parc du Cerfrouse bleu, je suis Suzanne." Ses yeux voyagèrent entre Jessie et James comme si elle attendait une réponse. Quand elle n'en reçu pas, elle se remit à parler, remettant à James une carte sur laquelle les sites étaient indiqués. "Voici la carte de nos sites. Nous avons barrés ceux qui sont actuellement occupés mais il en reste d'abondance à choisir."

'Ça n'est pas vrai' pensa James en prenant la feuille blanche et en faisant voyager ses yeux verts dessus. Il restait seulement deux sites libres. Il souleva son regard jusqu'à Suzanne qui souriait toujours.

"Ça va, mon amie et moi nous allons visiter les sites puis nous reviendrons ici pour vous faire part de notre choix." Il ne reçu aucune réponse mis à part un signe d'approbation de l'employée. Il poussa doucement Jessie du coude pour gagner son attention. Elle l'avait laissé parler seul car elle semblait s'être rendue compte de l'observation des autres membres du personnel, assez étranges. Elle se tourna dans la direction du jeune homme pour constater qu'il retournait déjà à leur voiture.

James ouvrit la porte et entra, suivit par son amie. Miaouss avait attendu patiemment leur retour. Les deux jeunes gens s'échangèrent des regards en faisant claquer leurs portières, avant que James ne démarre et quitte le camping.

Après un moment de silence, Jessie se décida à parler. "James... tu n'as pas trouvé ces gens un peu étranges?" demanda-t-elle douteusement. "Je veux dire... ils nous regardaient fixement comme si nous étions des prisonniers évadés. C'était un peu bizarre."

Le jeune homme acquiesça en mettant la carte sur le tableau de bord "Je ne sais pas mais j'ai trouvé que cette femme semblait assez inquiète."

Miaouss se sentit dans le besoin de placer une interjection "Peut-être qu'elle savait que nous étions dans la Team Rocket et elle a pensé qu'on venait pour les voler."

Jessie et James secouèrent leurs têtes simultanément et James se remit à parler.

"Je ne pense pas que c'était cela, Miaouss. Ça semble être plus grave. Cette dame a dit qu'il y avait d'abondance de sites à choisir et il ne reste presque plus rien."

Depuis ces derniers mois, James montrait un nouveau côté de sa personnalité. Il avait gagné de la confiance en soi et semblait plus courageux. Il n'avait plus autant peur de dire ce qu'il pensait. Ça crainte ancienne de s'exprimer avait caché son intelligence réelle à chacun, y compris ses associés.

Jessie acquiesça dans l'accord. Elle avait aussi changé au cours de ces derniers mois. Elle avait perdu un peu de sa cruauté envers celui qu'elle aimait et lui donnait une pleine confiance désormais.

"Cependant, ça ne veut pas dire que nous ne pouvons pas rester ici." dit-elle "Je sais que ces gens étaient étranges mais peut-être sont ils toujours comme ça envers tout le monde."

James haussa ses épaules. "Bien, oublions les un petit moment. Nous ne devons pas gâcher notre week-end" dit-il "Nous allons trouver le site parfait." Il sourit largement et déposa sa main libre sur celle de Jessie avant de la remettre sur le volant.

Ils roulèrent autour des deux terrains inoccupés. Ceux qui n'étaient pas libres étaient employés par des personnes étranges.

Après s'être décidé à choisir un site qui leur convenait, ils retournèrent à l'entrée du parc.

Jessie et James retournèrent auprès du bureau. James prit les papiers que Suzanne lui remis ainsi que les honoraires du site. "Merci beaucoup." dit-il "Vous avez une brochure sur les activités qu'il y a dans le secteur?"

Suzanne acquiesça et lui remis un autre couple de papiers "Passez un séjour agréable." dit-elle en lui remettant des sacs poubelles. James sourit de nouveau en les prenant "Merci." dit-il en retournant auprès de la voiture, suivit de Jessie.

Cette dernière le regarda une fois qu'ils furent de retour au véhicule "Détendons nous, nous aurons un bon week-end."

Tous deux roulèrent de nouveau jusqu'au site.

"Bon maintenant, déballons nos affaires et nous arrangerons le camp plus tard, d'accord?"

Miaouss et Jessie acquiescèrent et commencèrent à rassembler leurs provisions.

Aucun des trois amis ne remarquèrent que dans le feuillage épais les entourant, des yeux les regardaient fixement, observant leur installation...

 


Il était presque 19 heures maintenant et les deux amis avaient fini de trier leurs appartenances. Ils n'étaient pas habitués à avoir du matériel réel de camping car en temps normal ils dormaient toujours sur le sol au-dessous des étoiles.

Le côté positif était qu'ils avaient tout ce dont ils avaient besoin. De la nourriture (qui était le souci principal de James), une tente, des sacs de couchage, des plats et d'autres choses de ce genre.

Miaouss avait fini de déballer ses biens lui aussi. Il était déjà assit dans l'embrasure de la petite tente, regardant ses compagnons finir leur installation.

James s'arrêta et essuya son front pour essuyer sa sueur "Là, je pense que nous avons terminé" dit-il en regardant Jessie placer ses dernières appartenances à l'intérieur de la tente.

Miaouss ne pouvait pas tenir sa bouche fermée "Il était temps de finir, je pensais que vous alliez passer le week end entier à fouiller vos valises."

Jessie gronda quelques insultes en envoyant quelques affaires sur la tête du félin. "Tais toi!!!!"

James se décida à intervenir avant que la jeune femme ne jette leur nourriture à la tête de Miaouss. Il glissa ses bras autour de sa taille et lui chuchota dans l'oreille 'inutile de t'énerver, nous sommes ici pour nous détendre'. Jessie arrêta d'envoyer des choses et se tourna vers lui pour observer ses yeux verts doux. Un sourire se forma sur ses lèvres et elle se pencha en avant pour déposer un baiser sur son front. Elle se recula ensuite et observa sa montre "Nous devons manger maintenant. J'aurais souhaité explorer les alentours mais je suppose que nous ferions mieux-" elle s'interrompit au milieu de sa phrase en remarquant que James sortait la nourriture pour le dîner de son petit frigo portable. Elle rit, son côté gourmand ne le quitterait jamais.

James avait prit quelques hot-dogs, de la salade et des guimauves pour le dessert. Il exposa tous les condiments sur la table de pique nique avec des couverts en plastique et du pain. Jessie avait préparé le feu tandis qu'il fondait la table.

Après un moment, James rejoignit ses amis avec trois hot-dogs épinglés sur des espèces de grandes fourchettes "Mangeons!" dit-il avec un sourire sincère sur le visage. Jessie prit une des fourchettes dans sa main, la tenant d'une façon maladroite "Je peux essayer d'en faire cuire un, James?" demanda-t-elle.

Il rit "Si tu veux, Jessie. Tu dois juste mettre le hot dog par dessus le feu, c'est facile."

La jeune femme sembla sceptique en faisant cuire sa nourriture mais elle sourit avec confiance une fois qu'elle remarqua que celle-ci était cuite.

Ils eurent un dîner excellent. Jessie et Miaouss mangèrent avidement mais moins que James qui se nourrissait toujours de façon extravagante sans gagner un seul kilo. Ils parlèrent de leurs vieux jours de camping et reconnurent que cette fois c'était bien mieux et qu'ils recommenceraient à camper de la sorte volontiers, de nouveau. James se pencha en arrière, allongeant ses bras derrière sa tête alors qu'un sourire de contentement apparu sur ses lèvres "J'aimerais bien aller me promener, pas toi, Jessie?"

Elle soupira "D'accord mais après la vaisselle. Nous laisserons Miaouss ici tant que nous explorerons le secteur."

"Hé!" hurla le chat pokémon "Pourquoi dois je rester ici?!"

Jessie le regarda d'un air sévère "Nous n'avons pas besoin d'une charge comme toi sur le dos. Tu as PROMIS de rester loin de nous!"

Le chat pokémon regarda James avec un air triste. Celui ci semblait assez coupable mais ne répondit rien. Miaouss secoua sa tête, admettant sa défaite "Parfait" dit-il "Je vous retiens tous les deux!"

Jesise sourit, satisfaite. Elle se releva, accompagnée de James et tous deux s'éloignèrent du site, ne remarquants pas que Miaouss les suivaient de loin.

Tous deux marchèrent sur une route graveleuse, appréciant l'air frais. Maintenant le soleil avait presque disparu. James retira une petite torche électrique de sa poche pour s'assurer de ne pas perdre son chemin. Miaouss pouvait voir parfaitement dans le noir, bien qu'il ait aussi apporté une lampe de poche. Jessie et James firent une note mentale de l'endroit où la salle de toilette se situait par rapport à leur site. Ça n'était pas trop dur puisqu'elle était assez proche pour qu'ils puissent la voir du camp. Quand ils s'approchèrent d'un des sites occupés, l'attention de Jessie se posa sur un grand homme costaud, assit sur une chaise de jardin devant le feu, tenant un bâton dans sa main comme s'il attendait de la visite indésirable.

L'homme les regarda méchamment. James recula légèrement en le voyant, se sentant mal à l'aise.

"Toujours ici, hein?" dit le type d'une voix brusque comme s'il n'avait plus parlé depuis des années. James n'osa rien répondre et Jessie se décida à prendre la parole.

"Nous venons d'arriver ici, aujourd'hui." dit-elle. L'homme tournoya son bâton, semblant assez fâché.

"Écoutez les jeunes" dit-il "Vous ne savez pas que vous n'êtes pas invincibles?"

James ouvrit sa bouche pour demander ce que le type voulait dire mais les mots ne sortirent pas et Jessie reprit la parole de nouveau.

"Il y a d'autres jeunes gens ici?" demanda-t-elle légèrement.

L'homme acquiesça et se leva de son siège, le bâton ne quittant pas sa main. Il jeta un regard sur son épaule au feuillage derrière lui avant de se mettre à marcher. Miaouss s'était caché dans les buissons, attendant que cette conversation se termine et fort heureusement personne ne l'avait vu. Jessie recula un peu dans James, trouvant l'homme légèrement intimidant par la façon dont il marchait vers eux. James n'osa plus se déplacer et il enveloppa ses bras autour de la taille de son amie.

"Ces jeunes gens cherchent des ennuis" dit l'homme "Tourner autour d'eux n'est pas intelligent." Il s'arrêta devant Jessie et la regarda fixement "Mon nom est Édouard Stone. Mais appelez moi seulement Stone. Si vous êtes intelligent, empaquetez vos appartenances et partez!"

James se décida enfin à parler, retrouvant son courage "Pourquoi vous êtes toujours ici, Stone? Si cet endroit est dangereux?" dit-il doucement. L'homme rit comme un dément.

"Parce que je peux me protéger moi-même!" dit-il "Je sais comment me comporter."

"Ah bon?" demanda James "Est ce que vous parlez de la raison pour laquelle le personnel du parc semble un peu nerveux?"

Stone acquiesça, riant de nouveau.

"Si vous savez ce qui est bon pour vous, vous partirez. Je projette de rester pour surveiller ma parcelle."

James acquiesça, assez incrédule, il songeait en lui même que ce type essayait seulement de les intimider "Moi et mon associée nous avons travaillé dans une organisation criminelle donc nous pourrons nous défendre." Il donna un coup de coude à Jessie qui acquiesça d'un air franc et tous deux se remirent en route "Bonne nuit, Stone. Nous continuons notre promenade avant qu'il ne fasse trop noir."

Le type sourit d'un air satisfait "Soyez prudents et ne dites pas que je ne vous ai pas avertis." dit-il en retournant à sa chaise et en s'y rasseyant, plaçant son bâton à côté de lui.

Jessie et James continuèrent leur promenade. Une fois qu'ils furent hors de portée de voix, Jessie regarda son ami avec souci "James, je n'aime pas cela." dit-elle "En y réfléchissant bien, l'histoire de ce type semblait assez sérieuse."

Il l'embrassa sur la joue, son souffle chaud réchauffant son visage "Tout ira bien." dit-il "Je suis sûr qu'il a dit ça pour nous intimider. Nous n'avons rien vu de peu commun. On devrait peut être parler avec d'autres campeurs pour éclairer nos idées."

Jessie soupira "Si tu le dis."

Tous deux se remirent à marcher et étaient presque de retour à leur camp quand la voix de Miaouss se fit entendre derrière eux, les faisant sursauter.

"J'ai attrapé mal aux pattes à force de vous suivre."

"Miaouss, que fais tu là?! On t'avais dit-" commença Jessie. Elle s'interrompit lorsqu'elle entendit deux voix familières résonner à proximité.

"PAS VOUS DE NOUVEAU!!!!" cria James.

Elle se tourna sur sa droite pour voir que son ami regardait fixement Sacha, Ondine et Pierre. Sacha bondit devant lui, acclamant son habituel: "Vous ne pourrez pas avoir mon Pikachu!!!" Il reçu un coup de coude de Pierre lui chuchotant "Tu n'as même pas ton Pikachu." Les épaules du garçon s'effondrèrent quand il se le rappela.

"Nous ne voulons même pas ton rat jaune" dit Jessie, crachant pratiquement ses mots alors que sa vieille colère la reprenait "Nous ne travaillons même plus sur cette mission, morveux!"

"Dites, comment ça se fait que Sacha n'a pas Pikachu?" demanda James, frappé par la réalisation "Où est-il?" Sacha était sur le point de lancer de nouvelles remarques stupides quand Pierre se mit à parler.

"Il a disparu" dit-il "Nous l'avons cherché pendant deux jours. Cet homme sur le site 32 nous a dit de partir mais Sacha ne partira pas sans Pikachu."

Ondine prit la parole à son tour, brisant le silence "Cet endroit et ce type sont effrayants. J'aimerais partir avant que quelque chose d'autre n'arrive."

Sacha regarda son amie, semblant être d'un avis totalement différent.

"Je ne pars pas sans Pikachu!" dit-il de nouveau. Il regarda alors Jessie et James avant de demander "Alors, pourquoi êtes vous ici?"

Jessie le regarda fixement "Nous sommes en vacances. Nous n'avions plus campé depuis une année, je voulais retrouver cette satisfaction."

"Bon" dit finalement Pierre "Peut-être devrions nous continuer notre recherche avant la tombée de la nuit."

Sacha et Ondine acquiescèrent avant de s'éloigner.

James et Jessie se dirigèrent de nouveau vers leur camping, dans le silence complet jusqu'à ce que Jessie parle "Bien que je n'apprécie pas beaucoup les morveux, je trouve leur histoire triste. Si je n'étais pas si nerveuse, j'aurais suggéré de les aider."

James acquiesça "Je sais... mais tu sais j'ai réfléchit et maintenant j'ai envie de partir d'ici car-" il s'arrêta au milieu de sa phrase en atteignant le camping puis il se retourna. Miaouss n'était plus derrière eux. Les deux jeunes gens se regardèrent fixement un instant avant que Jessie ne se mette à parler "Je crois que finalement, nous ne pourrons pas partir maintenant."

à suivre....

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Date de dernière mise à jour : 14/02/2012

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site