Mort ou vivant? (1)

"Qu'est-ce qui arrive?!" cria Jessie dans le choc "James, idiot, est-ce toi qui a fait cela?!"

"Ça n'est pas lui le responsable!" déclara Miaouss.

Le feu s'abattait tout autour d'eux, couvrant les arbres voisins et la cabane dans laquelle se trouvaient les 3 amis.

"Jessie! Attention!" haleta James tout à coup en repoussant la jeune femme de même qu'une poutre allait s'abattre sur elle.

Ils accoururent tous 3 à l'extérieur mais bientôt la fumée et le feu devinrent trop épais et les 3 amis se séparèrent involontairement.

***

"Regardez!" haleta Sacha, indiquant les flammes.

"C'est un feu de forêt!" hurla Ondine.

"Il faut que quelqu'un appelle les pompiers!" ajouta Pierre.

Ondine couru le faire tandis que Sacha et Pierre lâchèrent leurs pokémon de type eau dans une tentative de vaincre les flammes.

Soudainement, une petite créature sortit des flammes, toussant difficilement.

"C'est Miaouss!" s'écria Sacha "Qu'est-ce qui se passe? Es tu le responsable de cet incendie?"

"Non" répondit Miaouss, toussant de nouveau "Mes amis et moi, nous pensions que c'était vous qui en étiez responsables!"

"Nous ne ferions jamais une chose pareille!" dit Pierre avec indignation.

"Oh on?" gronda Miaouss, croisant ses pattes. "Toi et Sacha vous ne surveillez jamais votre goupix et votre héricendre. Je savais qu'un jour ou l'autre ils finiraient par arriver quelque chose."

"Ce ne sont pas nos pokémon qui sont responsables de cet incendie!" insista Sacha "Jessie et James ne sont pas avec toi?"

"Ils ne sont pas ici?" les yeux de Miaouss s'agrandirent "Alors ils doivent toujours être prisonniers des flammes!"

"Nous devons les aider" dit Sacha d'un air mécontent.

Miaouss se tourna pour retourner dans les flammes et il termina par se cogner dans Jessie qui essayait de trouver une sortie.

"Où est James?!" exigea t-elle.

"Il est là quelque part!" s'exclama Miaouss, indiquant les flammes d'une manière extravagante.

"Quoi?!" les yeux de Jessie se rétrécirent tandis qu'elle prit un pas en avant et qu'elle tomba face à face avec Sacha et Pierre "Sales morveux, si vous êtes responsables de cela... je jure que..."

"Nous ne sommes responsables de rien!" hurla Sacha, complètement contrecarré.

"Pika!" ajouta Pikachu dans l'accord.

A cet instant, la voix d'Ondine se fit entendre. Elle était assise dans un camion de pompiers.

"La Team Rocket?!" haleta t-elle "Je le savais!"

"Nous n'avons rien fait, morveuse." gronda Jessie "Nous devons trouver James!" Elle essaya de retourner dans les flammes, mais un pompier l'arrêta.

"Restez ici, mademoiselle," dit-il "Vous avez inhalé trop de fumée pour le moment. Vous feriez mieux de nous laisser la recherche."

"Je dois le trouver!" Les yeux de Jessie devinrent aussi rouges que le feu.

"Ne vous inquiétez pas, nous le trouverons. Vous pouvez nous faire confiance." assura le pompier.

"Et bien, j'espère qu'il va bien." dit Sacha d'un ton inaudible.

***

"Jessie? Miaouss?"

James se glissait dans la fumée et les flammes, essayant de respirer du mieux qu'il le pouvait. Le feu commençait à s'approcher de plus en plus de lui et il savait qu'il ne survivrait plus longtemps s'il ne pourrait pas bénéficier bientôt d'un peu d'air frais.

Soudainement, quelque chose le saisit de derrière, le tirant par les cheveux.

"Qui êtes vous ?? Lâchez moi!!!" ordonna James tandis que ses yeux se brouillèrent avec des larmes.

"Enfin" la voix était froide et dure, sans aucun sentiment et était assourdie par un masque de respiration.

"J'ai attendu cela pendant des années. Quelle pitié, vraiment."

"Où sont Jessie et Miaouss?" exigea James, se battant pour se libérer.

"Oh, ne fait pas attention à eux. C'est toi que je veux, jeune James." Les mains de la personne s'enroulèrent autour du cou du garçon "J'ai versé de l'essence partout. Tu peux imaginer les dégâts que ça cause."

"Pourquoi faites vous cela?" James essaya en vain de se retirer brusquement des mains de son ravisseur. Il n'avait déjà pas assez d'oxygène alors en étant en plus étranglé, il ne survivrait plus longtemps.

"Tu en sais trop et je veux que tu ne le répète jamais."

"Je ne sais rien!" protesta James, essayant d'échapper à son ennemi inconnu en lui administrant un bon coup de pied dans le genoux.

"Cet acte ne te conduira nulle part, sauf à la vie d'outre-tombe." dit la voix encore plus froide qu'auparavant. Le coup de pied ne l'avait pas dérouté d'une particule.

"Je ne mourrai pas sans un combat!" haleta James, sachant pourtant trop bien qu'il était trop faible pour faire quoi que ce soit. Il sentit une dernière pression brève autour de son cou puis il s'évanouit.

"Tu as déjà perdu" dit son ravisseur, souriant d'un air satisfait, retirant sa poigne du membre de la Team Rocket qui tomba mollement au sol. "Te voilà entré dans le sommeil dont personne ne se réveille, James." chuchota t-il et suite à ces mots, il disparu dans la fumée.

****

"Qu'est-ce qui arrive?" haleta Sacha "Pourquoi le feu se propage t-il a une telle allure?"

"Une âme malveillante a sûrement versé de l'essence dans les alentours" répondit un pompier à l'air mécontent.

"Quoi?!!!!!" Jessie sursauta dans l'horreur "C'est décidé! Il faut que j'aille sauver James, que vous l'appréciez ou non!"

Avant que chacun ne puisse l'arrêter, elle retournait en courant dans le brasier.

"Elle va se tuer!" haleta Ondine.

"Bien, nous ne pouvons rien faire pour l'arrêter maintenant" remarqua Sacha sombrement.

****

Le feu fit rage longtemps durant la nuit et les premières heures du matin. Miaouss marchait maintenant dans les 2 sens depuis plusieurs heures et Sacha pouvait jurer qu'il avait vu le pokémon perdre quelques larmes.

"Pika?"

"Ouais Pikachu, ça ne semble pas bon" dit Sacha dans l'accord.

"Qui aurait pu causer cela?" dit Ondine en colère "Si de l'essence a été versée dans les alentours ça n'a pas pu être un accident!"

"C'est un mystère" soupira Sacha "Si quelqu'un a fait cela exprès, il est sérieusement dément!"

Quelques temps par après, les flammes furent finalement éteintes. Les pompiers examinèrent la forêt noircie d'un air mécontent.

"Ça prendra des semaines pour nettoyer tout cela" remarqua l'un d'entre eux.

"Avez vous trouvé un singe de Jessie ou James?" demanda Miaouss d'un air suppliant.

"Rien" répondit le pompier. A cet instant, une personne débraillée apparu parmi les débris.

"Jessie!" s'exclama Miaouss, accourant vers elle. "Tu vas bien?!"

"Oui mais je n'ai pas trouvé James." Jessie s'effondra à genoux au sol, éclatant en larmes "Je n'ai pu le trouver nulle part. Il est parti, il doit être mort!"

"Partit?" Miaouss commença à pleurer avec elle "Mais Jim ne peut pas être parti! Il était trop jeune pour que sa vie parte en fumée comme ça!"

"Partit?" répétèrent Sacha et ses amis.

"Pika..." Les yeux de Pikachu scintillèrent et il couru brusquement dans les débris.

"Pikachu! Reviens!" appela Sacha en vain, courant pour attraper son pokémon.

"Où va-t-il?" demanda Ondine.

"Eh, le gosse, tu ferais mieux de ne pas t'éloigner." dit un pompier doucement, empêchant Sacha de poursuivre Pikachu "Ça n'est pas encore sûr."

"Mais, il faut que je rattrape mon pokémon!" protesta Sacha.

"Il te reviendra sûrement!" répondit le pompier fermement "Nous ne voulons pas perdre une autre personne."

Il s'avéra bientôt que le pompier avec eu raison. Pikachu revint deux heures plus tard, portant quelque chose dans sa bouche.

"Pikachu! Pourquoi étais-tu parti?! Et qu'as tu rapporté?" Sacha s'agenouilla à côté de son pokémon et haleta lorsque celui-ci lui remis un gant sanglant déchiré en lambeaux.

"Pika" dit Pikachu tristement.

"Qu'est-ce que c'est?!" exigea Jessie, ensuite elle vu ce dont il s'agissait et pâlit. "Le gant de James". Elle défaillit presque, mais réussi à se stabiliser. "Il est vraiment parti."

"Pas Jim!" brailla Miaouss "Il ne peut pas être mort! Non il ne peut pas!"

****

Bien que James était un des ennemis de Sacha, sa mort l'affectait beaucoup de même qu'Ondine et Pierre.

"Ça me semble étrange de penser qu'il est parti." dit Ondine doucement. Les pompiers avaient fouillé le secteur à la recherche de son corps, mais n'avaient rien trouvé. Ils étaient maintenant sûrs que l'incendie avait été criminel car ils avaient découverts un fut d'essence vide parmi les débris carbonisés et ils avaient conclu que James avait sûrement été prit dans une des explosions.

Sacha et Pierre inclinèrent leurs têtes. "Pikachu ne le prend pas très bien non plus" remarqua Sacha, baissant son regard vers son pokémon qui était assit devant lui sur le terrain. "Étrange, n'est-ce pas? James essayait toujours de l'attraper et Pikachu et nous l'avons détesté, mais maintenant qu'il est... parti, je souhaiterais qu'il surgisse de nulle part et qu'il essaye de me voler mes pokémon..."

"Pika" dit Pikachu dans l'accord. C'était la première fois qu'il était en accord avec une telle déclaration.

"Je me demande ce que Jessie fera maintenant" remarqua Pierre, jetant un coup d'oeil à la jeune femme qui semblait très seule et perdue.

"Peut-être devons nous lui parler" suggéra Sacha. Lentement il s'approcha de Jessie, suivit de près par ses amis. "Jessie... nous sommes désolés pour James" dit Sacha doucement.

Elle se tourna vers lui et il sembla qu'elle voulait répliquer "Oh, *bien sûr* vous êtes désolés" mais alors elle remarqua la sincérité dans les yeux de Sacha. Elle soupira, essayant de contrôler ses émotions et les invita finalement à s'asseoir avec elle. Ils restèrent dans le silence pendant une éternité, avant que Jessie ne dise tranquillement "Je l'ai traité d'idiot si souvent. C'est la dernière chose que je lui ai dit et je l'ai accusé d'avoir provoqué l'incendie. Je... j'étais... si... fâchée que... je suis sortie de la cabane et... on s'est séparés un peu plus loin... Maintenant, je n'aurai jamais l'occasion de lui dire que je suis désolée, que je ne voulais pas lui dire cela....." elle ne pouvait pas croire qu'elle versait ses émotions aux morveux, mais pour le moment ils ne ressemblaient pas aux ennemis qu'ils avaient toujours été auparavant et elle avait besoin de parler à quelqu'un. "Il est parti, il est vraiment parti cette fois! Et je l'ai si mal traité.. je ne me pardonnerai jamais."

"Je suis sûre qu'il savait que tu ne pensais pas ce que tu lui a dit." dit Ondine avec compassion.

Jessie secoua sa tête tristement tandis qu'elle se leva et s'éloigna.

"Jessie?"

Elle se retourna. Miaouss galopait après elle et elle attendit qu'il la rattrape avant de continuer.

"D'abord ma mère et maintenant James. Les deux seules personnes qui se sont jamais vraiment souciées de moi. Maintenant, ils sont tous deux partis."

"Je me soucie de toi, Jessie" répondit Miaouss doucement "Et si nous restons ensemble, nous pourrons passer cela."

Jessie soupira "Ça ne sera plus jamais pareil. Et le boss décidera probablement de nous donner un autre associé. Je ne veux pas quelqu'un d'autre, je veux...... je veux James!"

"Moi aussi, Jessie" dit Miaouss tristement "Il va vraiment me manquer Lil' Jim"

****

L'eau froide se jeta contre lui, le réveillant finalement d'un long état d'inconscience. Il essaya d'ouvrir se yeux mais les trouva collés, donc il essaya au lieu de cela de se souvenir de ce qui lui était arrivé. Rien ne pouvait lui revenir à l'esprit et il commença à s'affoler tandis qu'il se rendit compte qu'il n'avait aucun indice d'où il était et pourquoi il était là.

"Jessie" chuchota t-il, ensuite il s'arrêta. Qui était Jessie? Pourquoi ce nom lui était-il venu à l'esprit? Etait-ce quelqu'un d'important pour lui?

Finalement, il réussit à ouvrir ses yeux. C'était la nuit et il était couché sur une plage, au bord de l'eau, tout seul.

Personne n'était là et ça l'effrayait un peu. Il n'aimait pas la pensée d'être seul quelque part sans l'idée de qui il était et sans que personne ne puisse lui dire.

Jessie... peut-être qu'elle pourrait lui dire, si seulement il pourrait la trouver!

Il toussa, étranglant l'eau qu'il avait apparemment avalée et il prit soudainement conscience d'une douleur cuisante dans son bras droit. Quand il regarda, il vit une longue traînée de sang, venant d'une blessure près de son poignet. D'où étais-ce venu? Est-ce que c'était infecté?

Il chercha quelque chose qu'il pourrait employer pour arrêter le saignement. A côté de lui se trouvaient plusieurs bandes de tissu blanc déchiqueté.

"Ça devrait aller" se dit-il. Il se demanda oisivement si ça lui arrivait souvent de se parler à lui même tandis qu'il enveloppa le tissu autour de sa coupe.

Il remarqua sa réflexion sur l'eau maintenant calmée. Il avait des cheveux lavandes mi-longs qui tombaient sous son menton, des yeux verts profonds et une apparence assez jeune. Il ne pouvait pas en être sûr mais il semblait qu'il devait avoir dans les alentours de 16 ans tout au plus. C'est assez effrayant de regarder l'eau pour voir un étranger dedans, pensa t-il d'un air piteux.

Il portait une chemise noire à manches courtes et un pantalon blanc, la partie d'un uniforme peut-être..., mais... pourquoi?

Il se demanda si quelqu'un savait qu'il avait disparu et le cherchait. "Ou peut-être pensent ils que je suis mort." murmura t-il à haute voix.

Il lutta pour se lever. "Je dois trouver des gens quelque part." décida t-il.  En jugeant de son emplacement isolé, ça pourrait lui prendre quelque temps.

****

Jessie quitta le bureau de Giovanni avec désespoir. Elle avait redouté cette réunion avec lui et elle ne savait toujours pas si ça avait été une bonne ou une mauvaise chose.

"Ainsi, Jessie, j'ai entendu dire que James a finalement rencontré sa cession." avait-il dit d'une voix lisse, rendant Jessie encore plus fâchée.

"Oui, monsieur." avait-elle répondu, essayant de contrôler ses sentiments.

"Bah, il était loin d'être un des meilleurs membres de la Team Rocket."

Suite à ces mots, Jessie s'était emportée. Peut-être que James n'était pas le membre le plus intelligent mais il avait toujours été bon envers elle et elle n'aimait pas entendre quelqu'un d'autre dire qu'il n'était pas intelligent.

"Nous pouvons nous passer d'un imbécile tel que lui." avait continué Giovanni "Franchement, Jessie, il n'était pas du tout de votre niveau. A cause de lui vous avez raté tant de missions... Je ne sais toujours pas pourquoi j'avais accepté de vous assigner ensemble. Vous auriez fait beaucoup mieux avec un associé tel que Butch."

"Je ne voulais pas de Butch, monsieur." avait dit Jessie.

"Oui, oui. peut-être aviez vous quelques compassions pour cet imbécile de James?" Giovanni lui avait sourit froidement.

"Si vous voulez dire d'une façon romanesque, ça n'en était pas le cas monsieur, jamais" avait répondu Jessie, étonnée par la question. "Mais monsieur..." avait-elle ajouté "... si vous m'avez appelée ici pour parler d'un nouvel associé,cela serait-il impossible de... remettre cette discussion à plus tard? Miaouss et moi nous pourrions faire une bonne équipe et..."

"Jessie, Jessie" avait interrompu le boss "Allons droit aux conclusions. En réalité, je vous ai appelée pour vous offrir mes condoléances." sa voix lisse, impassible n'avait pas rassuré la jeune femme "Si quelqu'un essaye d'assassiner mes agents, je peux vous assurer que je réglerais cette atrocité."

Jessie était capable de dire que Giovanni n'était pas sincère. Le ton de sa voix lui envoyait un froid dans le dos. Etais-ce... possible... que... peut-être... Giovanni lui-même ait été responsable? Elle devait rester sur sa garde.

"Mais puisque vous me l'avez rappelé, Jessie" continua le boss "Vous aurez besoin, en effet, d'un nouvel associé."

"Monsieur, j'ai travaillé avec James pendant des années" avait répondu Jessie "Et je ne me sentirais pas bien avec un nouvel associé... particulièrement maintenant."

"Vrai, vous devez toujours être dans le choc." Giovanni avait étreint ses mains ensemble et s'était penché en avant. Son sourire rendait Jessie encore plus mal à l'aise. "Peut-être dois je vous donner un couple de semaines de réflexion. Hmm? Je ne veux pas perdre d'autres agents, après tout."

"Merci, monsieur." avait dit Jessie, étonnée. Intérieurement elle savait que Giovanni devait avoir une raison de réagir comme cela, une raison sombre et sinistre. "J'apprécie cette idée."

"C'est entendu" avait dit Giovanni sans à-coup "Maintenant, ma chère, vous pouvez partir."

..............

"Alors comment ça s'est passé?"

Jessie sursauta quand Miaouss apparu soudainement dans sa vue alors qu'elle quittait le Q.G.

"Aussi bien que je pouvais l'espérer." elle regarda les alentours furtivement puis elle disparu dans les buissons avec Miaouss qui semblait intrigué."Nous devons être prudents, Miaouss."

"Pourquoi?" il cligna des yeux "Tu penses que quelqu'un pourrait nous vouloir encore du mal?"

Jessie soupira. Pourquoi Miaouss devait-il être si naïf? "Bien, franchement, oui. Je n'ai pas confiance en Giovanni."

"Pourquoi?" Miaouss haussa ses épaules.

"Je commence à me demander s'il est le responsable de cet incendie." dit Jessie d'un air mécontent.

"Lui? Pourquoi le ferait-il?" Les yeux de Miaouss devinrent encore plus larges que d'habitude.

"Je ne sais pas. Nous devons jute... être très prudents." avertit Jessie.

****

Le jeune homme s'avança à travers une espèce de forêt. Il ne savait pas depuis combien de temps il avait marché mais ça avait semblé durer des siècles. Il lui semblait qu'il pouvait apercevoir des bâtiments au loin. Peut-être avait-il finalement atteint une ville.

Sans avertissement, une créature étrange, pareille à un singe se balança devant lui, émettant de drôles de sons. Effrayé, le garçon cria et recula.

La créature ressemblant à un signe commença à crier aussi. Il semblait que cette créature l'avait reconnu et en était effrayée, mais il n'était pas sûr de si c'était une bonne ou une mauvaise chose.

"Pardonne moi" dit le garçon inconfortablement, s'éloignant de la créature et continuant sa route. Il se demanda s'il parlait souvent aux animaux de la sorte.

Il devenait très faible au moment où il atteint un bâtiment. "Un hôpital Pokémon?" il lu les lettres sur la porte, embarrassé. Qu'est-ce qu'était un Pokémon?  Oh bien... peut-être que quelqu'un pourrait l'aider à l'intérieur.

Avec ses dernières onces de force, il poussa la porte et entra. A l'intérieur, il vu une fille aux cheveux étrangement roses portant un uniforme d'infirmière et les yeux de cette dernière s'élargirent lorsqu'elle l'aperçu.

"Team Rocket!" haleta t-elle.

"Qui?"

Elle prit conscience de son apparition misérable. "Qu'est-ce qui vous est arrivé?! Avez vous décollé de nouveau?"

"Je n'ai aucune idée de quoi vous parlez" répondit-il, essayant de se stabiliser en saisissant le mur "Tout ce que je sais, c'est que je me suis réveillé sur une plage sans idée de comment je suis arrivé là, ou qui je suis..."

L'infirmière pouvait voir par ses yeux qu'il était sincère.

"Et je crois que de nouvelles explications devront attendre jusqu'à plus tard, parce que je pense que je suis sur le point de !"

Suite à cela, il s'effondra sur le plancher.

****

L'infirmière Joëlle ne pouvait absolument pas le croire. Ce garçon de la Team Rocket, quel était son nom? John, Jason... James? Oui, James c'était ça... Pourquoi était-il entré dans le centre et avait défaillit?

Attendez une minute... elle n'avait pas entendu dire que "James" avait été tué dans une explosion? Comment pourrait-il être ici? Selon les pompiers, il n'avait eu aucune chance d'échapper au brasier. Bien, elle s'en inquiéterait plus tard. Tout de suite, elle ferait de son mieux pour voir si était gravement blessé.

"Qu'est-ce qui se passe ici?" Un des docteurs sortit de son bureau, ayant entendu la chute de James.

"Quelqu'un est entré ici et s'est évanouit, Docteur" répondit l'infirmière Joëlle. Elle s'agenouillait sur le plancher à côté du garçon, vérifiant si elle pouvait sentir une impulsion.

"N'est-il pas de la Team Rocket?" demanda le docteur, rétrécissant ses yeux. "Je reconnaîtrais ces cheveux lavandes bleuâtres n'importe où!"

"Je ne pense pas vraiment que ça soit important pour le moment, Docteur" dit l'infirmière, un peu fâchée "Il est blessé."

Le docteur soupira "Vous avez raison, infirmière Joëlle."

****

Quand il ouvrit ses yeux, il se trouva couché sur un lit dans ce qui ressemblait à une pièce d'hôpital. Pendant une minute il ne pouvait pas placer où il était, mais alors il se rappela l'hôpital Pokémon. Regardant autour de soi, il découvrit l'infirmière aux cheveux étrangement roses qui lui souriait.

"Vous êtes éveillé, je vois." dit-elle.

"Qu'est-ce qui est arrivé?" demanda t-il.

"Vous êtes entré et vous êtes évanouit sur le plancher." lui dit-elle "Quoi que vous ayez passé, je pense que vous êtes très chanceux d'être en vie. Vous avez des coupes multiples et contusions, y compris cette blessure désagréable sur votre bras et un heurt sur votre tête. C'est étonnant que vous n'ayez pas de commotion cérébrale."

"Je ne me rappelle pas ce qui  m'est arrivé." soupira-il.

Elle le regarda curieusement "Quand vous êtes entré, vous avez aussi dit que vous ne saviez pas qui vous êtes. C'est vrai?"

Il inclina sa tête, semblant perdu.

"Le nom: "Team Rocket" vous rappelle t-il quelque chose?" demanda t-elle.

"Rien du tout." répondit-il "Pourquoi?"

L'infirmière regarda les alentours furtivement puis ensuite elle s'approcha. "Je pense que votre nom est James et que vous travaillez avec eux." dit-elle.

"Ça pourrait être possible. Je ne sais pas, du moins pas maintenant." soupira t-il.

"Bien, je vous appellerai James." dit-elle en souriant "Vous savez, ça fait longtemp que je n'ai plus eu un patient qui n'était pas un Pokémon."

"Ah bon? Qu'est-ce qu'un Pokémon?"

L'infirmière sursauta dans la surprise. "Oh. Vous avez vraiment un mauvais cas d'amnésie."

Le garçon soupira. "Bien, ne faites pas attention au Pokémon pour le moment." il fit une pause. "Puisque vous semblez me connaître, est-ce que je connais quelqu'un qui s'appelle Jessie?"

"Oui, je le crois." répondit l'infirmière "Mais je n'ai aucune idée d'où elle est pour le moment." Elle lui donna un regard concerné "Vous savez, le docteur a trouvé quelques marques étranges sur votre cou, comme si quelqu'un avait essayé de vous étrangler."

Il pâlit. "Quelqu'un a essayé de m'étrangler?"

"J'en ai bien peur."

"Bien, c'est remarquable." murmura t-il sarcastiquement "Non seulement je ne peux pas me souvenir qui je suis, mais maintenant je suis informé que quelqu'un veut ma mort. S'il découvre que je suis vivant, il essayera probablement de nouveau."

"Oh, je ne sais pas." dit l'infirmière "Si vous ne savez pas qui vous êtes, ça sera assez dur pour cette personne de découvrir que vous êtes toujours vivant."

"Je suis certain que cette personne me cherche en ce moment." répondit le garçon nerveusement.

****

Il n'aurait pas pu avoir plus raison.

"Monsieur?"

Une ombre sombre se tourna vers l'agent. "Oui?"

"Vous n'allez pas le croire, monsieur" dit l'agent, s'excusant. "L'agent Kidd a découvert un jeune homme ressemblant à James entrant dans un Centre Pokemon."

"hein?! Hmmm, et pourquoi ferait-il cela? Supposez vous qu'il pense *être* un Pokémon?"

L'homme rit de sa propre plaisanterie.

"Monsieur, vous ne semblez pas étonné qu'il soit toujours en vie." observa l'agent dans la surprise.

"Peut-être est-ce dû au fait que je le savais déjà." dit l'homme avec un sourire sinistre. "Apparemment le jeune James est plus dur que je le pensais. Maintenant, savez vous a quel centre Pokémon il est?"

"Oui, monsieur."

"Bien alors, peut-être devez vous en faire quelque chose. Sortez."

"Oui, monsieur!" l'agent se tourna et parti.

Son patron sourit d'un air satisfait, méchamment. "Je ne sais pas comment vous l'avez géré, James, mais vous pouvez être certain que je ne le laisserai pas arriver de nouveau." murmura t-il.

****

Le garçon regarda la fenêtre curieusement. Il avait décidé de s'appeler James puisque cette infirmière semblait certaine qu'il était cette personne. Il sursauta dans la surprise en observant une liasse de gens étranges convergeant près de la fenêtre. SE sentant en danger, il s'esquiva en dessous avant qu'ils ne puissent le voir.

"Il est là, je le sais." dit la voix d'une des personnes. "Alors, vous savez tous ce à quoi il ressemble?"

"Heu, je ne sais pas." dit une autre personne timidement.

"Idiot. Il a des cheveux lavandes, des yeux verts et un léger accent snob britannique. Allez le trouver maintenant et éliminez le."

James haleta. Ils le recherchaient. Il devait sortir de là et vite. Peut-être pourrait-il se glisser dans un déguisement? Il était bon pour le déguisement. Attendez... comment le savait-il? Oh, peu importe. Il devait se concentrer sur comment rester en vie et ensuite réfléchir à son passé.

Rapidement, il quitta la pièce et se dirigea dans le hall jusqu'à une porte où il faisait écrit: "Réservé au personnel." Plusieurs minutes plus tard, il apparu dans un uniforme d'infirmière, les cheveux cachés sous le chapeau. En regardant les alentours furtivement, il saisit un chariot de blanchisserie et commença à courir avec vers le bout du hall.

"Excusez moi, madame."

James se gela. "Oui?" dit-il d'une voix aiguë.

"Avez-vous vu un idiot aux cheveux bleus courant dans le centre? Il aurait pu porter une rose et il répond au nom de James."

"Non, je n'ai vu personne comme ça." répondit James.

"Désolé de vous déranger, madame." L'homme marcha au bout du hall et James libéra un soupir de soulagement. Il tourna à un coin et entra soudainement dans un type à l'air dur et aux cheveux turquoises.

"Oh, salut." salua James, employant toujours sa voix aiguë. "Pardonnez-moi, je ne regardais pas où j'allais..."

Malheureusement pour James, ce type n'était pas aussi imbécile que l'autre.

"James," se moqua t-il "Nous nous rencontrons de nouveau." Il saisit le garçon effrayé par le col de son uniforme d'un air menaçant.

"Uh... nous nous sommes rencontrés auparavant?" demanda James totalement embarrassé.

"N'essaye pas de te moquer de moi." grogna le type dur. "Maintenant tu vas venir avec moi."

"Oh vraiment? Je n'étais pas conscient de cela. Je crois que je dois partir."

"Tu n'as pas le choix!" Le type présenta son poing, prêt à frapper. James devait penser vite.

"Regardez là-bas!" dit-il, essayant d'indiquer un mur derrière eux.

"Ne sois pas ridicule. Je ne m'y laisserais pas prendre." gronda son ravisseur.

Tandis qu'il essaya tout de même de voir, Il se pencha donnant à James l'opportunité de lui donner un coup de pied rapide sur le genou, le forçant à retirer sa poigne de lui, criant dans la douleur. Pris de panique, James poussa le chariot sur lui et se sauva dans le hall.

"Suivez le! Il part!" hurla le type dur en colère, repoussant le chariot.

James regarda les alentours à la recherche d'une porte et n'en trouva aucune, il trouva une fenêtre et y bondit. Les agents regardèrent au dehors. Il n'y avait aucun signe de lui n'importe où.

"Il semble qu'il a pris la clef des champs de nouveau, Butchie." dit une fille blonde.

"Comment quelqu'un d'aussi idiot peut-il continuer à nous échapper?" gronda Butch.

"Devons nous vraiment annoncer cela au boss?" gémit un autre agent.

"Il ne l'appréciera pas, c'est sûr." dit un quatrième.

"Allez venez!" gronda Butch, ne répondant pas à la question. "Sortons!"

****

James, s'accrochant précairement au rebord de la fenêtre, écouta la conversation, les yeux grands ouverts. Il devait partir loin d'ici et vite. Il se demanda que diable ce qu'il avait pu faire pour que leur patron soit si fâché.

à suivre...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site