Matinée animée

*BAFF* 

James se frotta la joue en regardant Jessy partir furieuse en claquant la porte... Il avait encore dit une bêtise, elle s'était encore fâchée, mais le pire, c'est qu'il n'arrivait jamais à comprendre pourquoi. Il regarda la table du petit déjeuner... Bien sûr il avait un peu pris de l'avance sur elle en déjeunant assez tôt, bien sûr ce n'était pas -très- rangé, elle s'était fâchée en le voyant... Peut être qu'il n'aurait pas du lui proposer un bout de la tartine dégoulinante qu'il avait trempée dans son bol et déjà bien entamée... Et peut être qu'il n'aurait pas du rechigner à ranger la cuisine ensuite... A moins que ce ne soit le contenu de l'assiette qui lui avait échappé des mains quand il avait voulu se lever et qui était parti se répandre sur les cheveux de Jessy dans une très jolie gerbe de confiture... En tout cas elle était en colère, et avait rarement crié aussi fort. Miaouss était caché sous la table et n'en sortit qu'un fois persuadé qu'elle était loin. James le regarda d'un air penaud..

"Miaouss, dis moi...", demanda t'il, tout étonné, "Qu'est ce que je lui ai fait encore?"

C'était trop de naïveté pour le chat pokemon qui avait failli essuyer la colère de Jessy et devait se venger sur quelqu'un. Il se jeta au visage de James pour le lacérer et sortit à son tour en claquant la porte. James resta seul dans la cuisine, désemparé... Pourquoi tout le monde lui en voulait il ainsi? Il avança vers la table pour la défaire, mais dérapa sur la confiture qui n'avait pas atterri sur Jessy et parti rouler dans les pieds de la table, dont le contenu se renversa sur lui...

Jessy essayait de ne pas faire attention à ce qu'elle entendait de la salle de bain, où elle s'était mise en tête de refaire intégralement sa coiffure. Des bruits de bris de verre dans la cuisine la crispèrent, de même que les chocs de vaisselle, que le bruit sourd d'un meuble qui tombe, ou celui plus léger d'un James qui tombe... Le cri de son équipier retentit, suivi des craquements d'un paquet d'on ne sait quoi qui avait du se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Elle cru entendre le bruit du lave vaisselle un instant, et s'en rassura, mais le bruit de la porte de la pauvre machine que l'on forçait lui fit grincer des dents. Elle se concentra sur sa coiffure en essayant de ne plus penser au désastre qu'elle retrouverait dans la cuisine en y retournant... Mais pourquoi diable lui avait on fichu un tel équipier, et pourquoi diable devait elle vivre avec lui?! Peut être parce qu'elle n'avait jamais pensé à demander une mutation, et qu'elle n'en avait pas l'intention. Elle cessa d'y penser, c'était déjà assez compliqué de vivre avec lui pour en plus se poser des questions...

Miaouss toqua à la porte de la salle de bain.

"Jessy, il y a du courrier, ouvre moi, je ne vais pas t'attendre toute la journée", geignit le chat pokemon

"Va au diable Miaouss, tu n'as qu'à le donner à James!"

Moment de silence. Miaouss reprit finalement:

"Mais Jessy... James est sorti de la cuisine... Mais il me fait peur..."

Jessy soupira d'agacement et sortit de la salle de bain ses cheveux à moitié gélifiés, étant d'un côté redressés et de l'autre tombant sur ses épaules. Elle regarda en direction de la porte de la cuisine, pour y voir, dans l'encadrure, un James pitoyable, sale, avec un costume blanc tout confituré, des cheveux aux céréales, un œil un peu bleu, quelques jolies bosses, une manche brûlée avec une tartine carbonisée et encore collée dessus, et tout le pantalon trempé... Jessy ouvrit de grands yeux et mis toutes ses forces pour ne pas exploser, elle n'osait même pas regarder dans quel état était la cuisine. Elle arracha la lettre que Miaouss lui tendait en se retenant de rire et fila vers la chambre, désignant violemment la salle de bain à James en hurlant:

"James si dans 10 minutes tu n'es pas propre et la cuisine n'est pas parfaite, crois moi, je te tue!"

James hocha doucement la tête alors qu'une céréale lui retombait sur le nez. Il jeta un regard suppliant à Miaouss qui haussa les épaules et s'en retourna vaquer à ses occupations. Décidément, le pauvre James commençait mal sa journée... disons qu'il commençait une journée normale.

Heureusement pour lui, Miaouss consentit à l'aider dans le rangement de la cuisine pendant qu'il tentait de se rendre un peu plus présentable. Il se prépara au mieux, et ressortit finalement de la salle de bain avec une tenue neuve après avoir, comme à son habitude, caché tout ce qu'il avait pu faire tomber, mouiller ou qu'il avait abîmé pendant sa toilette. Il espérait que Jessy ne remarque pas ces nouveau dégâts… 
Elle l'accueillit à la sortie de la salle de bain en lui brandissant une lettre sous le nez, cachetée de l'insigne de la Team Rocket.

"Enfin ! J'ai cru que tu ne sortirais jamais d'ici ! Le boss nous réclame, dépêche toi un peu !"

James soupira… Quand aurait il enfin une journée paisible ? Il commençait à trouver cela irréalisable… Jessy partait déjà vers la sortie.

"Heu... Jess...?" James prit un sourire gêné alors qu'elle se retournait.

"Quoi encore?" lui cracha t'elle, agacée.

"Tes... Tes cheveux Jessy..."

"Et bien quoi mes cheveux?!!"

Miaouss tourna un oeil vers Jessy et pouffa de rire... Elle passa une main dans ses cheveux et se souvint qu'elle n'avait fait que la moitié de sa coiffure. Rougissant de colère, elle courut vers la salle de bain après avoir au passage shooté dans Miaouss et donné un coup de coude à James... Le jeune homme jeta un regard méfiant au chat pokemon:

"Toi, avise toi de me griffer et tu le regretteras..."

Miaouss rentra ses griffes, il devait trouver autre chose sur quoi se faire les nerfs, il avait été pris sur le fait...

Une heure plus tard, Jessy, James et Miaouss arrivaient enfin dans le bureau du boss. Ils auraient pu y être de suite si James n'avait pas décidé de reprendre un encas pendant que Jessy finissait de se coiffer, et si Miaouss ne s'était pas passé les nerfs sur le canapé... Jessy ne se serait pas fâchée, elle n'aurait pas poursuivi James dans leur logement, elle n'aurait pas trébuché sur Miaouss, ce qui n'aurait pas fait éclater James de rire, le jeune homme n'aurait pas récolté un violent coup de pied dans le tibia, il ne serait pas tombé à la renverse contre une table sur laquelle était posé son vase de roses, qui ne se serait pas renversé sur Miaouss qui n'aurait pas paniqué, ne s'emmêlant pas dans les cheveux de Jessy en voulant fuir... Mais tout ça était arrivé, et leur retard en était la conséquence malheureuse.

Ils entrèrent donc dans le bureau du boss, qui les regarda en plissant les yeux... ils semblaient tous trois hors d'eux, Miaouss avait les poils hérissés, Jessy avait une mêche rebelle, ce qui ne lui arrivait JAMAIS, et James fronçait les sourcils en baissant les yeux, contrarié. La tension était presque palpable entre ces trois là, et le boss regretta une seconde de les avoir convoqué. Le persian qui sommeillait sur ses genoux leva un instant les yeux vers Miaouss, qui lui jeta un regard si meurtrier que pour la première fois depuis longtemps, il se sentit intimidé.

Le boss resta un moment silencieux, mais se reprit vite, après tout il ne les avait pas appelés pour perdre son temps. Il se racla la gorge et prit la parole:

"Vous ne savez sans doute pas pourquoi je vous ai convoqué, je serai bref, vous m'avez déçu."

Le boss fronça les sourcils, Jessy et James ne semblaient pas aussi déconfits que lors de leurs précédentes réprimandes, ils étaient trop occupés à se jeter des regards en coin peu engageants. Giovanni s'éclaircit de nouveau la gorge, ses subordonnés se mirent au garde à vous et lui accordèrent enfin leur attention.

"Je pense que votre équipe est inapte", repris froidement le boss. "Ensemble, vous n'arrivez strictement à rien! Votre Miaouss a beau être rare, il ne connaît aucune attaque valable. Vos pokemons sont les recordpoke (ndlr : et non recordmen) du nombre de défaites lors de match. Mr Morgan, vous êtes tout à fait inadapté à ce travail, vous restez dans l'ombre de votre coéquipière sans prendre d'initiatives, quand à vous..." Le boss lança un regard noir à Jessy, "Vous n'arrivez pas à la hauteur des espérances que j'ai pu placer en vous."

Jessy fronça les sourcils, il y avait sans doute une allusion à sa mère, elle n'avait pas apprécié. Mais en voyant James se balancer d'une jambe sur l'autre, l'air penaud sous les menaces, elle oublia sa colère contre le boss pour reprendre celle contre James, il avait été si insupportable ce matin...

James ne pensait pas non plus à ce que disait le boss, il jetait des coups d'œil en coin à Jessy, elle avait été odieuse avec lui, alors qu'il n'avait rien fait exprès, il lui en voulait.

Miaouss regardait avec envie les visages de ses amis. Ils lui avaient gâché sa matinée, il mourrait d'envie de les griffer.

Le boss avait continué à parler pendant qu'ils pensaient à cela, mais ils n'écoutaient pas, c'était incroyable, mais cela leur était égal. Ils captèrent cependant ses dernière paroles.

"...vais devoir dissoudre votre équipe pour votre réassigner."

Jessy, James et Miaouss le regardèrent avec de grands yeux. Le boss sourit en coin, il avait enfin fait un petit effet. Peut être allaient ils être plus efficaces désormais.

"Mais..." Balbutia James, "Je... Ce n'est même pas ma faute!"

"Pas ta faute!" dit Jessy sur un ton mordant, "Pour qui te prends tu? Une pauvre victime? Le boss a raison, tes maladresses nous font tout perdre!"

"Vous n'êtes pas mieux l'un que l'autre", renchérit Miaouss, sarcastique, "ce n'est pas tes crises d'humeur, Jessy, qui vont nous aider!"

Jessy grimaça et voulut gifler le pokemon, mais ayant l'habitude de la faire sur James elle voulut frapper trop haut, ce qui eut pour seul effet de battre du vent. James éclate de rire, mais un coup de poing dans l'estomac lui coupa le souffle, elle s'était vengée sur lui. Miaouss se mit à sautiller autour de ses coéquipiers en chantonnant:

"Vous êtes des inutiles! C'est moi le cerveau de la bande! Vous n'êtes même pas capables de..."

Miaouss fut coupé et poussa un hurlement, Jessy lui avait écrasé la queue en gigotant pour essayer d'atteindre le visage de James qui se protégeait le visage de ses bras en gémissant. Le pokemon n'apprécia pas ce geste et se jeta dans la mêlée en criant un "MIAOUSSSS" comme cri de guerre. Il cria de suite après alors que James avait refermé ses dents sur la queue déjà endolorie du pokemon, c'était la seule idée qu'il avait trouvée pour se défendre des griffes...

Le boss regardait la scène avec de gros yeux alors que son Persian s'était caché la tête entre les pattes, effaré. Le boss tenta de leur crier d'arrêter, mais ses deux employés étaient survoltés.

Jessy, n'arrivant à rien, avisa la pokeball à la ceinture de James et s'en saisit pour la jeter vers son compagnon.

"Empifor, GO!", cria t'elle en ricanant.

Comme elle l'avait prévu, le pokemon se jeta sur James et l'engloutit à moitié. Elle voulu éclater d'un rire sarcastique mais n'en eut pas le temps, Miaouss lui avait sauté sur la tête et attrapé une mèche de cheveux qu'il menaçait de ses griffes.

"Jessy, fais moi tes excuses de suite", cria t'il, "Ou dit adieu à tes cheveux!"

"Miaouss si tu fais ça je t'arrache les poils un à un!" Hurla Jessy en se débattant furieusement.

"Mmm mm mmm" ajouta James, la tête toujours dans son pokemon plante.

Miaouss referma ses griffes sur la mèche de Jessy, qui tomba au sol devant la jeune fille. Le rouge lui monta au visage et elle tourna violemment la tête, envoyant Miaouss voler du côté du bureau du boss.

Giovanni esquiva, mais resta à moitié protégé de son bureau, hallucinant devant le déchaînement de ceux qui lui étaient pourtant dévoués.

"Persian, calme les", cria t'il à son pokemon.

"Arbok, à l'attaque! Attaque ligotage sur Miaouss!" Lança Jessy après avoir libéré son pokemon.

Arbok voulut en effet aller vers Miaouss, mais fut interrompu par le Persian qui sautait vers Jessy, et qui n'avait pas prévu la sortie d'un autre pokemon. Arbok et Persian entrèrent en collision violemment, et alors qu'Arbok continuait sa course, assommé, vers Miaouss, le Persian roula vers Empiflor, qui parvint à le gober en même temps que James. 
Miaouss s'était réfugié derrière le boss, qui accueillit un Arbok KO dans ses bras, alors que le chat pokemon bondissait à nouveau vers Jessy. La jeune femme, désemparée, jeta une pokeball en direction de Miaouss, pensant qu'il s'agissait d'excellangue, mais la pokeball était vide! Miaouss, qui sautait la gueule ouverte pour mordre, se retrouva avec la pokeball coincée entre les dents et tomba au sol en se frottant la bouche avec les pattes pour tenter de l'en sortir.

"Mmm mm mmmm m!" Cria James dans son Empiflor en tentant d'éviter les griffes du Persian prisonnier avec lui.

Empiflor prit ces paroles pour un ordre de son maître et lança une attaque fouet liane... l'un des fouet alla s'emmêler dans le cheveux de Jessy alors que l'autre heurta le bureau du boss pour en renverser le contenu.

Ce fut alors que le boss cria si fort, s'époumona même, que tous se figèrent dans la pièce, statufiés...

La situation était en effet des plus particulières...

Les papiers du boss étaient renversés sur le pieds de ce dernier, qui avait un Arbok KO autour du cou... 
Miaouss se roulait par terre dans la pièce en tentant de retire la pokeball que le muselait... 
Empiflor sautillait dans la pièce, ne parvenant pas à recracher à la fois James et Persian... 
Persian n'était pas visible, il était entièrement entré dans Empiflor... 
James n'avait que les jambes qui dépassaient dans son pokemon, et courait dans le vide en criant "Mmmm mmm mmmmmmmm!" et en se débattant contre le Persian qui voulait lui griffer le visage... 
Jessy sautillait en même temps qu'Empiflor, pour la bonne raison que ses cheveux étaient pris dans les lianes du pokemon...

Giovanni se débarrassa du pokemon qui ornait son cou et le jeta en direction de Jessy, furieux.

"SORTEZ D'ICI! TOUS! JE NE VEUX PLUS VOUS VOIR! ET RENDEZ MOI MON PERSIAN!"

L'Empiflor parvint enfin à recracher ses prisonniers, le Persian plein de bave de pokemon courut se réfugier dans les jambes de son maître, alors que James pleurnichait en cachant son visage tout griffé entre ses mains.

"Empiflor, rentre dans ta pokeball", pleura James.

La pokeball d'Empiflor était entre les dents de Miaouss, le pokemon plante y entra, libérant ainsi les cheveux de Jessy... La pokeball rétrécit comme toujours après avoir réceptionné un pokemon, Miaouss put enfin la cracher, elle fut ramassée par James... 
Jessy fit également revenir Arbok, et les 3 amis si énervés jetèrent un regard en direction du boss...

"Boss, nous sommes... " Commença à gémir James.

"Nous sommes venus, comme vous nous l'avez demandé dans votre lettre..." Renchérit Jessy d'un air terriblement gêné.

"Vous vouliez... Nous dire quelque chose?" Hésita Miaouss.

Ils crurent voir leur boss passer par toutes les couleurs de rage existantes... Ce devait être les mots de trop qu'il n'aurait pas fallu dire... Il les foudroya du regard, si bien que ce n'était même pas la peine de parler. Jessy, James et Miaouss firent volte face et sortirent du bureau au pas de course.

Le boss se laissa tomber sur son fauteuil, le visage encore rouge, et finit par se calmer dans la tranquillité retrouvée de son bureau, et à l'aide de son Persian encore humide qui lui lêchouillait les doigts..

"Persian", soupira t'il, "Je crois qu'il ne vaut mieux pas réassigner ces trois là..." Il jeta un coup d'œil à son bureau dévasté, "qui d'autre pourrait leur survivre ou les supporter...?"

James geignait toujours en sortant du bâtiment de la team rocket, même si les griffures n'étaient presque pas visibles, il était certain d'être défiguré à vie. Jessy touchait avec désespoir ses cheveux en pagaille alors que Miaouss bougeait sa mâchoire endolorie. Ce fut James qui prit la parole le premier:

"Mais... Le boss ne nous a pas dit à qui il allait nous réassigner! Il faut retourner le v..."

James s'interrompit et protégea son visage de ses bras en voyant la main de Jessy s'élever au dessus de sa tête. Le coup ne vient pas, au lieu de ça, Jessy lui prit le bras pour le baisser et voir son visage. Elle soupira.

"James", dit elle calmement, "Tu tiens vraiment à être réassigné?"

James secoua négativement la tête sans oser parler, il avait assez souffert aujourd'hui. Jessy passa une main sur le visage du jeune homme pour en aviser les blessure, puis la retira en souriant.

"Tu sais", reprit elle, "Moi non plus je n'y tiens pas. Après tout, qui d'autre que moi pourrait te supporter?"

"Hey mais...", James se ravisa, "Ouais... Tu as peut être raison..."

Jessy se remit à marcher en direction de leur demeure. James se mit à son pas pour rester à ses côtés. Miaouss marchait devant eux, il semblait assez heureux.

"Vous savez quoi?" Miaula t'il, "Je crois qu'on forme la meilleure team de toute la team rocket! C'est pour ça que le boss a changé d'avis!"

James sourit, Jessy haussa les épaules.

"Et puis", ajouta Miaouss, "On ne peut pas me séparer de vous, je suis votre pokemon après tout!" Il jeta un regard amusé à ses deux amis, "Et puis vous, qui pourrait vous séparer, hein?"

Miaouss accéléra le pas, il venait de se rappeler des traces de griffe qu'il avait laissé sur le canapé et voulait arriver avant ses amis pour cacher cela histoire de ne pas déclencher une nouvelle dispute! Il partit donc en courant devant eux. 
Jessy crut qu'il avait eu peur d'un coup de représailles. 
James pensa qu'il avait voulu leur laisser un peu d'intimité.

"Jess?", demanda timidement James, alors qu'ils marchaient toujours tranquillement.

"Mmmm?" Jessy semblait un peu lointaine, pensive.

"Ma maladresse est si terrible que ça?"

"Si tu savais", soupira t'elle.

"Ca te gène beaucoup?"

"Mmmm..."

"Pourquoi tu n'as jamais demandé à faire équipe avec quelqu'un d'autre, alors?" hasarda James

Jessy haussa les épaules. Il la regarda avec un peu d'inquiétude, l'interrogeant des yeux. Elle sourit légèrement et leur jeta un regard en coin assez attendri.

"James..." commença t'elle

"Quoi? J'ai fait quelque chose?" s'inquiéta t'il

"Décidément", reprit elle avec un sourire, "tu ne changeras jamais"

"Ho..."

James ne comprenait pas ce qu'elle voulait dire, mais ça n'avait pas l'air d'être si déplaisant que ça, il n'en rajouta donc pas. Ils marchèrent encore quelques minutes sans rien dire, et elle finit pas lui attraper la main, et la serrer très fortement, sans s'arrêter d'avancer. James se méfia d'abord, puis rendit cette légère étreinte, il se sentit proche d'elle... Il leva les yeux vers le soleil encore assez bas, la matinée commençait à peine. 
Ce n'était pas une si mauvaise journée que ça, finalement, elle commençait bien... disons, mieux que d'habitude. 
  

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site