Lettre anonyme

Le cliquetis d'une horloge pouvait se faire entendre dans la pièce bien qu'à l'extérieur le vent hurlait puissamment. Des rayons de lumières fluorescents provenants d'une petite lampe éclairaient faiblement le mur à travers la pièce de la jeune femme. Un caninos était fourré dans le coin, occupant la pièce lui aussi

"Tu ne peux pas te cacher dans ce coin toute la soirée mon cher." dit la fille d'un ton rude.

Le pokémon ne répondit pas.

"Tu as de la chance que je t'ai laissé entrer sale ingrat."

Elle poussa la lettre qu'elle venait d'achever dans une enveloppe et la scella. Un sourire rusé s'étendit à travers son visage.

"Bien" exposa t'elle avec contentement "Je vais faire ce qui doit être fait."

La fille déposa l'enveloppe sur son bureau encombré et s'approcha du caninos. Il grogna mais essaya de l'ignorer.

"Ne pense pas que tu pourras partir comme ton maître l'a fait. Ne t'inquiète pas cher animal de compagnie, une fois que mon plan brillant sera exécuté, ton imbécile de maître et la catin avec qui il est toujours refuseront de se parler de nouveau. Alors... je le récupérerai..."

Elle glissa ses doigts sous le menton du chien, le forçant à examiner ses yeux.

"... pour toujours..." chuchota t'elle froidement. Le caninos tressaillit.

~ * ~

"Jessie, tu dois te lever."

Un fort bougonnement se fit entendre de sous les couvertures. "Mrrmmrr..."

"Allez lèves toi. S'il te plaît."

"Mrrph... non..."

James la découvrit légèrement. Elle enterra alors son visage sur son oreiller pour ne pas être éblouie par les premiers rayons de soleil du matin.

"Attend encore un peu..."

James soupira doucement, comprenant ce qu'il devait faire. Il bondit aux côtés de son amie et commença à la chatouiller.

"Non James, non! Arrêtes cela!" glapit Jessie en se retenant de rire. Elle balança son oreiller en l'air, espérant frapper James.

"Cesse ça!"

Il s'arrêta un instant. "Seulement si tu promet que tu te lèves!"

"Oh bien..."

James se recula et sourit. "Je suis de retour pour te jouer de mauvais tours!"

Jessie ne pu pas s'empêcher de sourire. "Bien, tu peux cesser ces mauvais tours maintenant, je me lèverai. Mais seulement si tu prépares des crêpes."

"Tu lis dans mon esprit Jessie. A moins que ça soit moi qui ait lu dans le tient." Il s'avança alors vers la cuisine sans ajouter un mot.

Normalement, une action comme celle là aurait dû lui faire mériter un coup d'éventail ou une injure mais Jessie était dans une bonne humeur pour une raison inconnue donc elle ne se fâcha pas.

Elle se traîna hors du lit et entra dans la salle de bains pour se changer.

Quand elle quitta la pièce quelques minutes plus tard tout à fait prête, une forte odeur de crêpes emplit son nez et elle se décida à styliser ses cheveux plus tard.

James avait déposé un plat énorme de crêpes sur la table entouré de 3 assiettes plus petites. Miaouss mangeait déjà sa partie en complimentant son ami.

"Ta cuisine est meilleure de jour en jour Jajames. C'est délicieux!"

"Merci Miaouss." James sourit et se tourna vers Jessie "Tu es déjà là? Tu peux te servir tout est sur la table."

"Merci, James."

Tandis que les 2 jeunes gens s'assirent pour manger, une ombre glissa au coin de la cabane. Elle fit glisser une petite enveloppe sous la porte puis elle parti précipitamment.

Le message anonyme ne fut pas perçu par les trois membres de la Team Rocket avant que James ait terminé son repas et qu'il se dirige vers la porte, remarquant l'enveloppe en premier.

"Hé, quelle est cette chose?"

"Je ne sais pas. Pourquoi ne l'ouvres tu pas?" demanda Miaouss tranquillement.

"Je ne peux pas. C'est adressé à toi Jessie" dit James à son amie tandis qu'elle s'approcha de lui et en lui remettant l'enveloppe.

"Je me demande de qui elle peut bien être" soupira la jeune femme en la prenant. Elle fit glisser son doigt sous le cachet et l'ouvrit. Après avoir retiré les 2 feuilles qui s'y trouvaient, elle les déplia puis commença à lire silencieusement.

~A Jessie:

Vous ne savez pas qui je suis, mais j'ai quelque chose à vous dire. Quelque chose de vraiment important. Oh, ça peut sembler un peu provocateur mais je sais qu'une fille aussi incorrecte et impitoyable que vous ne s'en souciera pas.
Je sais de source sûre que vous avez le béguin pour votre associé James. Et justement à ce sujet, j'ai une grande nouvelle à vous annoncer. Pour cela, retournez cette page, regardez la lettre suivante et vous comprendrez...

La jeune femme retourna la première page et regarda fixement la seconde feuille. De grandes lettres coupées y étaient collées inscrivants cette phrase:

"JAMES NE VOUS AIME PAS"

Jessie haleta dans la surprise.

"Vous avez bien lu, il ne vous aime pas. En fait, vous vous demandez pourquoi il se montre si "affectueux "envers vous? Et bien... tout est mensonge, mensonge. Il profite de votre générosité tout simplement. Comment sais-je cela? Bien, il est AMOUREUX de... MOI, c'est tout... Mais je parie qu'une femme aussi indépendante que vous ne s'en soucie pas. N'est-ce pas?"

Il n'y avait aucune signature. Jessie pouvait sentir des larmes piquer ses yeux. La personne dont elle se souciait le plus était amoureux de quelqu'un d'autre? Elle qui pensait pouvoir lui avouer ses sentiments romantiques un jour... Son coeur se brisa en mille morceaux et le message en lettres découpées réapparu à plusieurs reprises dans son esprit torturé. Les battements du coeur de Jessie répercutèrent dans sa tête tandis que son estomac se noua dans l'émotion indésirable. Elle mordit ses lèvres tandis qu'elle froissa les papiers et qu'elle les jeta au plancher et ses jambes lui ordonnèrent de courir jusqu'à son lit.

"Jessie, qu'est-ce qu'il y a?" demanda James avec souci tandis que son amie referma la porte de la chambre derrière elle.

"Laisses moi seule! Pars!" cria t'elle en se jetant sur son lit et en enterrant sa tête sur son oreiller. Des larmes salées glissèrent en bas de ses joues et humidifièrent le coussin. Son coeur lui faisait terriblement mal, ainsi que le reste de son corps. La douleur semblait suinter dans ses os; la seule chose qu'elle pouvait encore faire était pleurer.

A l'extérieur de la chambre, James essayait de déterminer ce qui avait pu bouleverser autant son amie. Miaouss pris la lettre et la lu, il haleta tout à coup en lisant ce qui se trouvait sur la deuxième page.

"Je pense avoir trouvé le problème, James" chuchota t'il tranquillement.

Il soutint les papiers et les remis à James. Celui ci survola rapidement la première page. "Alors, qu'est-ce qu'il y a de si terrible?"

"Lis la page suivante..."

"Qu'est-ce que..."

James s'arrêta et haleta dans la stupeur "Oh ça alors!"

Ses yeux voyagèrent rapidement sur le manuscrit gribouillé sous le message en lettres découpées.

"Mais... ce n'est pas vrai! Je n'ai pas de petite amie!"

Il baissa son regard vers le chat pokémon. Miaouss pouvait sentir le malaise de son ami. Il pouvait voir des larmes briller aux coins de ses yeux.

"Je ... j'aime... Je... je..."

En détournant sa tête, James s'approcha de nouveau de la porte de la chambre.

"Jessie?" chuchota t'il "Jessica?"

Il se décida à ouvrir la porte et à entrer. Une fois aux côtés de la jeune femme toujours couchée de face sur le lit, il la secoua doucement mais elle ne répondit pas. James remarqua alors que ses yeux étaient fermés et qu'elle respirait plus lentement.

"Elle... elle a tant pleuré qu'elle s'est endormie. Et tout ça c'est à cause de moi et cette note stupide... c'est..." il renifla un peu et une larme roula en bas de son visage "Ce n'est même pas vrai."

James s'assit aux côtés de son amie sur le lit.

"Je sais que je n'ai rien fait, mais maintenant je dois m'assurer que Jessie sache que c'est vrai aussi. Je trouverai qui a écrit cette lettre et je l'obligerai à faire des excuses."

Il se pencha près de son amie, ne pouvant plus retenir ses larmes.

"Je ne veux pas que tu sois triste ma Jessie. Je ne veux plus voir que tu pleures désormais. Je ne savais pas que tu m'aimais autant toi aussi et je promet que j'arrangerais tout. Tout ira mieux, je le promet."

Il se leva, s'avança auprès de son lit et s'y coucha. En se pelotonnant en boule, il pleura tout comme Jessie l'avait fait quelques minutes auparavant puis il se laissa sombrer dans le sommeil lui aussi.

~ * ~

Ce n'est que quelques heures plus tard que James se réveilla. Les événements des heures précédentes tourbillonnèrent dans son esprit. Il devait s'expliquer mais il ne savait pas comment.

"Je pourrais sortir maintenant pour trouver l'auteur de cette lettre mais quand Jessie se réveillera, si elle voit que je ne suis plus ici, elle risque de croire que j'ai vraiment une petite amie et que je suis allé la voir. Cependant, je dois trouver une solution rapidement..."

James entendit un marmonnement venant d'à côté de lui. Il se tourna vers le lit de Jessie, elle remuait légèrement et appelait son nom dans son sommeil.

"Je veux t'aider, Jessie" chuchota t'il "Mais j'ai perdu ta confiance et maintenant je ne peux plus rien faire du tout. Je veux te réveiller et te tenir dans mes bras jusqu'à ce que ton chagrin cesse et je veux que nos cauchemars à tous 2 disparaissent, je le veux vraiment."

Ces émotions de douleur et sa dépression firent apparaître une autre émotion dans le coeur du jeune homme. L'indignation forte le rempli soudainement. Il donna un coup de poing dans l'oreiller à côté de lui.

"Je vais trouver qui a écrit cette lettre et... et..." Une montée de colère le submergea subitement. Il pris l'oreiller et le déchira de moitié. Son bourrage vola partout sur son lit.

James réalisa tout à coup ce qu'il avait fait et il haleta, il n'avait jamais réagit de la sorte auparavant. Il saisit les plumes de son oreillers et commença à les jeter rapidement dans la corbeille à papier posée à côté de son lit. Tout à coup, il sentit un mouvement à côté de lui. Jessie s'était assise sur son lit et le regardait fixement.

"Salut Jessie"

Elle se détourna.

"Je dois te parler."

Elle se tourna de nouveau vers lui et commença à crier "De quoi?! Tu veux m'avouer que tu vas voir une fille derrière mon dos?! Je pensais que tu m'aimais James et que je pourrais t'avouer mes sentiments un jour... Oui, je t'aimais!!! Ça te surprend hein?! Merci de m'avoir donné de faux espoirs... je pensais que tu avais plus de sens, James!"

Le jeune homme tressaillit. "Mais... la lettre..."

Jessie l'interrompit. "La lettre?! Je parie que tu vas me dire que ça n'est pas complètement vrai, n'est-ce pas?! sais tu le nombre de fois où j'ai entendu: "Oh Jessie, je suis désolé mais en réalité j'aime une autre fille mais..." GRR TU ME DÉGOÛTES!!!"

La jeune femme jeta un regard haineux à son ami. "Je suis malade et fatiguée des garçons comme toi! Je te hais désormais!"

Le jeune homme gémit péniblement à l'audition de ces mots et baissa son regard tristement.

"Je ne veux plus jamais te parler, James."

"JESSIE!!!" hurla le jeune homme tout à coup la voix brisée par les sanglots "ÉCOUTES MOI UNE SECONDE!!!"

Les yeux bleus de la jeune femme s'élargirent "Quoi...?"

"J'AI DIT ÉCOUTES MOI!!!"

Elle se gela pendant une seconde et ensuite elle bondit hors de son lit et quitta la pièce en courant. Elle hurla péniblement: "JE SERAIS DE RETOUR CE SOIR!"

James appuya ses genoux contre sa poitrine, y déposant son menton tandis qu'il songea en lui même "Tu n'es qu'un idiot."

Miaouss entra alors dans la pièce.

"Pourquoi ne vas tu pas chercher Jessie? Elle vient juste de quitter la cabane et elle n'a pas l'air bien du tout."

"Pour rien. Laisse moi seul, s'il te plaît."

"Sûr?"

James inclina sa tête.

"BIEN" Miaouss se détourna "Mais si tu dois parler, tu sais où je suis."

"Parfait."

(James, essaye de te contrôler...) songea le jeune homme en lui même tandis que la porte de la chambre se referma de nouveau (Tu dois essayer de trouver une solution... Maintenant que Jessie est partie... tu dois d'abord examiner cette lettre de nouveau.)

En soupirant profondément, le jeune homme quitta son lit et il entra dans la pièce principale puis il s'arrêta devant le papier chiffonné, toujours posé sur le sol. Avec un léger glapissement, il le ramassa et l'aplanit puis il s'assit en lotus sur le sol et commença à le lire.

"Cette écriture me semble familière."

Il inspecta chaque recoin du papier. Son estomac se resserra tandis qu'il compris qu'il ne trouverait rien. "Je dois regarder l'enveloppe, j'y trouverais peut être quelque chose de mieux..."

Il déposa la lettre à côté de lui et pris l'enveloppe puis tout à coup il remarqua une petite tache blanche de typex sur son coin.

"Ah ah!" s'exclama t'il "J'ai trouvé un indice!"

Il retira une capsule de bouteille de sa poche et gratta furieusement la tache blanche. Un petit insigne apparu. En frottant avec toute sa force, James remarqua qu'il s'agissait d'un insigne représentant un J rose. 
"Je sais c'est une des enveloppes de... je sais enfin qui c'est!!!"

Il fronça ses sourcils.

"Je le savais! Elle va le payer!"

~ * ~

à suivre...

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. tilit11 17/04/2012

Chouette ^^
J'aime bien, je vais vite allé voir l suite ^^

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site