Les aveux

Depuis quelques jours, James était troublé, il ne parvenait pas à trouver les mots pour avouer ses sentiments à Jessie. Nuit et jour il la contemplait et mourrait d'envie de lui dire enfin qu'il l'aimait et qu'il était prêt à tout pour lui prouver son amour. Mais, elle était si froide, si rude en son égard. 
Comment lui faire comprendre?

        Un jour, il se décida enfin à lui dire. Il lui demanda de venir un instant à l'écart sans avoir Miaouss comme témoin. Au moment fatidique où il allait enfin tout lui avouer, celui-ci s'interposa, il lui dit que sa fiancée Jessiebelle avait téléphoné et qu'elle tenait absolument à lui parler immédiatement. James lui répondit qu'il n'avait pas le temps et qu'il avait quelque chose de bien plus urgent à faire mais Miaouss insista de plus belle, il dit que c'était extrêmement urgent. James se résigna, il remit la discussion au soir après tout il n'était plus à l'après d'une minute. Ca faisait plus de dix ans qu'il cachait ses sentiments. Miaouss lui passa le téléphone. A l'autre bout du fil, c'était bel et bien l'horrible fiancée.
Elle avait l'air totalement effondrée en expliquant à James qu'elle voulait lui parler face à face que ça concernait leur enfance et que pour une fois cette discussion n'avait rien de financière. James accepta, il donna rendez-vous à son ex dans un parc avoisinant. Quelques minutes plus tard, ils s'y retrouvèrent. Ils s'assirent tous deux sur un banc... Pour une fois, la jeune fille ne faisait pas de genre, elle était étrangement calme. Elle prit son fiancé par la main et se mit à lui parler sur un ton très doux et très triste. Elle lui dit: 
-"Très cher James, ceci fait maintenant plus de quinze ans que nous nous connaissons et depuis tout ce temps que je garde au plus profond de moi-même un terrible secret. Peu après la mort de mes parents, j'ai totalement oublié ce qu'était l'amour. Mais tes parents sont venus, ils m'ont prises par la main, m'ont adoptée et considérée comme leur propre enfant. Ils m'ont donnés de l'amour, un nouveau foyer et m'ont gâtée et chouchoutée comme s'ils étaient ma famille. 
Malheureusement, toi, leur propre fils, ils t'ont laissé tomber et se sont moins occupés de toi. Ils ont voulu faire de toi un véritable gentleman pour que tu honores leur famille comme l'avaient fait jadis ton père et ton grand-père. Comme ils savaient que j'avait reçu une éducation assez rude ils m'ont demandé de t'apprendre la politesse mais j'ai fait ressortir sur toi toute la détresse que je ressentais, je l'avoue. Je me suis défoulée sur toi. Je t'ai pris comme bouc émissaire en te cachant mes véritables sentiments. James, je t'aimais... JE T'AIME!!! D'un amour masochiste, certes... mais je t'ai toujours aimé quand même. J'ai caché mes sentiments sous une véritable rudesse, je ne voulais pas que tu le sache. 
Maintenant, je ne pouvais plus garder tout cela enfuit en moi, je ne pouvais plus... Il a fallu que je te l'avoue. Mais... ooooh James, maintenant tu me déteste..." 
 

Jessiebelle s'effondra en larme. Elle qui avait toujours été si dure. Elle qui avait tant de fierté; voilà qu'elle pleurait comme une petite fille. Jamais James ne l'avait vue dans cet état. Il s'était trompé à son sujet, elle n'avait pas vraiment un coeur de pierre. Il se souvint du jour où ses parents l'avait recueillie alors qu'elle était toute petite. Elle était timide, réservée mais si jolie. Puis elle a révélé sa vraie nature en devenant si brute, si fière, si imbue d'elle-même. Elle n'avait pas menti... James prit pitié... Lui, qui allait justement avouer son amour à Jessie, maintenant, il ne pouvait plus le faire, 
Jessiebelle allait tellement souffrir... Il était face à un nouveau problème... Il ne savais plus quoi faire... 

 
Tout se mélangeait dans sa tête. Qui aimait t'il vraiment? Etait-ce réellement Jessie? Jessie était si semblable à Jessiebelle, parfois elle se comportait comme elle et le maltraitait aussi. C'était ce côté autoritaire que James adorait chez Jessie. Cette autorité, ça lui rappelait sa fiancée. Oui SA fiancée. James était persuadé qu'il la détestait, mais en réalité, il en était fou amoureux. Il l'avait aimé dès le premier jour et c'était seulement maintenant qu'il s'en rendait compte. Il avait toujours rêvé de lui ressembler Elle était si parfaite, ses propres parents l'admiraient. Mais il ne comprenait pas pourquoi, elle était si méchante avec lui, il ne supportait plus de toujours se faire humilier par la fille qu'il aimait. Il était parti dans le but de se faire oublier, persuadé qu'elle le détestait, que ses propres parents le détestait. Hors, il n'en était rien. Ils cachaient leur amour sous une carapace de dureté. James s'effondra en larme. La jeune fille comprit... Elle demanda à son fiancé de se ressaisir. Puis, elle ajouta: -"Très cher James, tu aimes... la fille aux longs cheveux qui me ressemble et qui t'accompagne tout le temps, n'est-ce pas?" 
Il ne répondit pas. 
Elle poursuivit: -"Si tu aimes cette fille, je ne m'insinuerais plus entre vous désormais. Je n'aurais jamais dû te parler, voilà que je te fait souffrir à nouveau. Je suis trop bête, je ne te mérite pas. Va, va avec elle. 
Mon seul but désormais est... que tu sois heureux." 
James releva la tête, il s'essuya les yeux et prit Jezabelle par la main, il lui dit: 
"Jessiebelle... je... je t'aime aussi tu sais." 
La jeune fille rougit un peu, une larme coula le long de sa joue. Elle se mit à songer qu'elle lui avait fait assez de mal, le pauvre, il avait toujours souffert. Avec beaucoup de difficulté elle répondit: 
-"Tu aimes aussi cette fille, elle est semblable à moi mais elle... Elle est plus gentille. Elle ne te fera jamais souffrir comme moi je l'ai fait. Si je t'épousais, je risquerais de te faire à nouveau du mal, elle, elle est aussi un peu rude mais.........elle ne le sera jamais autant que moi. Elle t'aime, j'en suis 
persuadée. Elle t'aime peut-être encore plus fort que moi je t'ai aimé. Moi, j'arriverais à m'en sortir toute seule et puis j'ai toujours tes parents à mes côtés. Mais vous, vous êtes seuls au monde. Il faut que tu lui avoue tes sentiments et que vous reconstruisiez votre vie ensemble. Vous avez vraiment besoin l'un de l'autre. James... fais le... Ne gâche pas tout à cause de moi. Pour l'héritage, ça n'est pas grâve. Tu sera heureux et c'est ça le principal. Tes parents comprendront." 
James fut totalement surpris d'entendre cela de la part de sa fiancée qu'il avait connue si cruelle auparavant. Elle renonçait à tout, pour qu'il soit heureux. C'était un signe du destin, maintenant il ne pouvait plus reculer, Jessie n'était pas entrée dans sa vie par hasard elle avait besoin de lui et lui d'elle. Il se releva et prit son courage à 2 mains pour aller lui avouer. Tout à coup, il vit... qu'elle était là, juste devant lui. Il ferma les yeux et lui dit en hâte: "Jessie, je dois t'avouer quelque chose. Cette fois, je ne peut plus attendre. JE..." 
Elle mit son doigt sur sa bouche et lui murmura;.. "Chuuut, tu n'as plus à te justifier. J'ai tout entendu." 
Ils s'approchèrent l'un de l'autre et... s'embrassèrent. Enfin, leur plus grand rêve s'était réalisé. 
Quant à Jessiebelle??? Elle aussi elle était vraiment heureuse. Pour une fois dans sa vie, elle venait d'accomplir sa première bonne action.

FIN


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site