Le long chemin jusqu'à la maison

Le long trajet jusqu'à la maison 
par Caroline Olsen

Diclaimer :    Jessie, james et Miaouss sont tous une marque déposée de Pokemon et ne m'appartiennent pas. Ni l'un ni l'autre des autres membres de la TR (Giovannni, Miyamoto etc...) ou les morveux. 
Tous appartiennent à Satoshi Tajiri, gamefreak et nintendo. Je les emprunte seulement. C'est un fic rocketshippy, ainsi ceux qui ne pense pas que Jessie et James appartiennent l'un à l'autre, ne devraient pas lire ceci ! 
J'aimerai avoir vos réactions, mais svp, ne m'insultez pas !

~~~~~~~~~~~~~~~~

Jessie regardait James attentivement, il s'était rapidement endormi dans son sac de couchage, qui était étendu à côté du sien. 
Il ressemblait un peu à un ange...... Avec son sourire de petit garçon et la mèche de cheveux tombant dans son visage........ 
"Il est si mignon" pensa-t-elle en elle-même "OH... s'il savait.... Si j'osais seulement dire ce que j'ai dans l'esprit et le coeur en ce moment.... Mais je ne peux pas, et s'il me rejetait ? Ah, je ne peux simplement pas y penser !" Elle regarda de son autre côté, où Miaouss était endormi, il était courbé en boule et paraissait rêver de la plus grande boule de laine du monde. Il ronflait. 
"Zut...." pensa Jessie. "Comment quelque chose d'aussi petit peut faire autant de bruit?"

Jessie ne pouvait pas dormir, elle pensait trop, à James, au sujet de sa mère, au sujet de la façon dont elle se sentait seule quelques fois. Elle se leva de son sac de couchage et marcha autour du feu de camp, y mis une grosse bûche supplémentaire, puis elle descendit jusqu'au lac. 
Elle s'assit sur une roche et regarda la lune qui brillait au-dessus de l'eau miroitante. Elle regarda la réflexion de la lune, elle était si belle, elle commença encore à penser à James, elle ne pouvait rien y faire, ils étaient des meilleurs amis depuis si longtemps. Mais elle avait des sentiments différents pour lui depuis un certain moment maintenant. Toutes les fois où ils se touchaient, elle ressentait la sensation que son coeur allait s'échapper hors de sa poitrine et que ses pieds étaient comme gelés. 
Elle l'aimait, elle en était sûre, il n'y avait aucun doute à ce sujet. Elle pensait à toutes les choses qu'ils avaient toujours fait ensemble et combien ils avaient toujours été proches l'un de l'autre. Leur relation était si spéciale et leur attachement était incassable. 
Jessie semblait dure mais elle était encore si fragile et quand elle était avec James elle se ressentait le besoin de montrer ce côté, un côté qu'elle n'avait jamais montré à n'importe qui. 
Il faisait disparaître les choses dures qu'elle avait en elle et montrer ses vraies couleurs. Toutes les fois où elle avait un problème, elle n'avait qu'à aller près de lui et il l'aidait à s'en sortir. Peut-être étais-ce la raison pour laquelle elle l'aimait tellement? Il était si bon envers elle.

Mais maintenant quoi... Comment pourrait-elle lui parler au sujet de tout si elle l'aimait? Comment pourrait-elle l'observer dormir la nuit comme elle avait l'habitude de le faire, si tout ce qu'elle voulait vraiment était être dans ses bras? Comment pourrait-elle l'étreindre dans la crainte ou le bonheur quand ses jambes se gelaient et que tout ce qu'elle voulait faire était l'embrasser? 
Etait-ce vraiment une si mauvaise chose de tomber amoureuse de son meilleur ami? Est-ce qu'il l'aimerait en retour? Non, il ne pourrait pas... ce n'était pas possible... 
Jessie était toute remplie de questions et au lieu de s'en inquiéter trop, elle décida d'aller prendre un bain. 
Elle se glissa hors de sa chemise de nuit et entra dans l'eau. Elle était un peu fraîche, pas trop cependant.

Tandis que Jessie entrait dans le lac, James se réveilla. Il constata qu'elle était absente et se sentit un peu inquiet. Ainsi, il marcha en direction du lac pour la chercher.

Jessie se gela lorsqu'elle entendit quelqu'un s'approcher. Qui cela pouvait-il être? Elle se leva, ne pensant pas trop à l'absence de ses vêtements. 
"Qui est là?" demanda-t-elle dans la nuit. 
James se paralysa, elle ressemblait à un ange. Elle était nue, mais il la voyait à peine, il pouvait seulement voir sa silhouette éclairée par le clair de lune argenté; derrière elle. 
"James?" demanda-t-elle. 
"Jessie... Je..." Il se senti légèrement embarrassé. 
"James..." il prit un certain temps avant que Jessie se rende compte qu'elle était nue devant lui. 
"OH mon Dieu!!!" hurla-t-elle "JAMES!!!" 
"OH... Jess! Je suis si désolé!! Je m'inquiétais et... Je ne voulais pas..." il se retourna. 
Jessie couru hors de l'eau et enveloppa rapidement sa chemise de nuit autour de son corps. 
Ils se regardèrent l'un l'autre, embarrassés et rougissant. 
"Écoute, je suis si... je suis désolé de ne pas avoir su que tu étais.... que tu étais nue... heu je m'inquiétais... Je suis vraiment désolé..." 
"Tu n'as pas besoin d'être désolé... Comment aurais-tu pu être censé savoir que je prenais un bain? Je ne l'avais pas projeté, c'est juste que je ne pouvais pas dormir, ainsi j'ai décidé d'aller me promener et l'eau me tentait tant. C'est alors que tu es venu... Ça a tout à fait été un choc, mais je ne suis pas furieuse contre toi ou quelque chose de ce genre. Tu ne pouvais pas savoir. Ne t'inquiète pas. Maintenant que le moment de surprise est passé, tout va bien." 
"Je préfère que ce soit ainsi." James sourit "En tout cas, comment sommes nous supposés arranger cette bizarrerie?" 
"Et bien, tu m'as vue... Que dirais tu de faire comme quand nous étions plus jeunes? Nous nous baignons toujours ensemble en ce temps là, et est-ce que l'un ou l'autre de nous ne s'en inquiétait? Que dirais-tu de me rejoindre dans l'eau?" 
"Mais je n'ai aucun maillot de bain..." 
"Ni l'un, ni l'autre n'en a." indiqua Jessie "Mais est-ce que ça importe vraiment? Nous sommes de bons amis, tu te souviens? Et nous ne nous inquiétions pas de cela quand nous étions gosses alors pourquoi le ferions nous maintenant? Nous sommes toujours les mêmes personnes, juste plus âgées et plus évoluées." 
"Oui, tu as raison. Faisons-le." répondit James. Il était un peu nerveux. Mais comment ne pourrait-il pas l'être? 
"Très bien, déshabille toi." dit Jessie en souriant. 
James rougit. 
"Je me retournerai." dit-elle "Tu me dis juste quand tu es dans l'eau. Ok?" 
"Ok." Elle se retourna et il enleva son pyjama et entra dans l'eau. 
"Tu peux regarder maintenant." dit-il "Je suis dans l'eau." 
Jessie libéra son corps de sa robe de nuit. James rougit pendant qu'elle se déshabillait. Jessie se sentait nerveuse et embarrassée mais elle l'ignora et entra dans l'eau. 
"C'est génial." dit-elle pour briser le moment de silence inconfortable qui régnait entre eux. 
"Oui, juste comme quand nous étions des gosses. Seulement nous n'en sommes pas." 
"Tu sais, la seule différence ici c'est que nous sommes plus mûrs et... erm...développés." indiqua Jessie, faisant un regard rapide au corps de James, puis au sien. 
James rougit. Tous deux rirent bêtement. 
"Hé James! Tu te souviens de cela?" James fut éclaboussé par Jessie. 
"Tu dois payer pour cela!!" Il rit et l'éclaboussa en retour. 
Tous deux rirent, jetant de l'eau partout. Alors il se rendirent soudainement compte qu'il y avait déjà un bon moment qu'ils étaient dans l'eau. 
"Peut-être devrions nous retourner au camp?" indiqua James "Le soleil va bientôt se lever et il est préférable de ne pas éveiller le souci de Miaouss." 
"Ah, il ne se sera sûrement pas inquiété." dit Jessie inquiète "Mais tu as raison, si nous voulons éviter une multitude de questions, nous ferions mieux de partir." 
Ils sortirent de l'eau, sans rougir cette fois, mais cela ne signifiait pas qu'ils se regardaient l'un l'autre. 
Oh non, ils essayaient de regarder toute autre chose, toute autre chose possible. Quand ils furent habillés, ils retournèrent en direction du camp et ils commencèrent à parler du temps où ils étaient enfants, quand tout était beaucoup plus simple.

"Tu te souviens à quel point les choses étaient bien à l'époque?" demanda James. 
"Même lorsqu'elles étaient vraiment horribles..." ajouta Jessie. 
"Ouais je sais. Mais nous nous sommes trouvés, nous avons tout surmonté ensemble, comme nous l'avons toujours fait..." 
Ils se regardèrent l'un l'autre. Ni l'un ni l'autre d'entre eux n'avait eu une enfance très heureuse. La mère de Jessie avait été une membre de la Team Rocket, la meilleure en ce temps là. Elle avait été tuée dans une avalanche dans les Andes lors d'une mission de capture de Mew. 
Jessie avait rejoint la Pokémon Tech jusqu'à ce qu'elle soit assez âgée pour retourner dans la Team Rocket. C'était à cette école qu'elle avait rencontré James. Il venait d'une famille riche, mais Jessie ne l'avait pas su, jusqu'à' récemment. 
Tout ce qu'elle savait à l'époque était qu'il s'était enfui de sa maison et qu'il n'aimait pas en parler. 
Tous deux avaient eu des problèmes avec leurs études, pas parce qu'ils étaient stupides, mais simplement parce qu'ils n'avaient pas trouvé le temps pour étudier. 
James était très timide et Jessie prenait sa défense. Ils passaient la majeure partie de leur temps à combattre ou à lutter pour survivre. Ils avaient toujours convenu de la façon dont le monde était injuste, et ils n'avaient pas tardé à découvrir à quel point ils étaient différents des autres enfants à l'école. 
Les autres gosses venaient de familles riches et puissantes. Jessie et James n'avaient jamais rien.

Tous deux échouèrent à l'école puis ils allèrent à Soleil Ville, où ils rejoignirent le gang des bicyclettes et où ils obtinrent une réputation. 
Aux alentours de quinze ans, Jessie dû retourner au Q.G de la Team Rocket. James ne voulait pas être sans elle, ainsi plus tard,  il rejoignit la Team Rocket à son tour.

"Pourquoi finissons nous toujours comme cela?" demanda James. 
"Que veux tu dire?" 
"Regarde-nous, nous avons 17 ans et nous sommes des criminels. Nous poursuivons trois gosses et un pikachu, nous gagnons à peine de quoi survivre et nous ne sommes même pas de mauvaises personnes." 
"Je pense que tu as raison." soupira Jessie. "La vie a toujours été cruelle envers nous. Mais quoique nous travaillons pour la Team Rocket, cela ne signifie pas que nous sommes de mauvaises personnes. Je m'y suis jointe parce que je voulais honorer ma mère et parce que je n'avais aucun autre endroit où aller." 
"Et je m'y suis joint à cause de toi." répondit James "Parce que je ne pouvais pas être seul, ni te laisser seule.." 
Jessie ressentit un pincement au coeur. Elle savait que ces mots tendres concernait de l'amitié, pas de l'amour. Cela l'incitait à vouloir pleurer. 
Elle souffrait tant de ne pas savoir s'il l'aimait, bien qu'elle suspectait qu'il ne le ferait jamais. Elle aimait qu'il lui dise qu'elle était importante pour lui et qu'il avait besoin d'elle, mais c'était de la mauvaise façon... 
Oh comme elle voulait qu'il la tienne et l'embrasse. 
Elle avait ardemment besoin de lui... Comme elle avait eu ardemment besoin de sa maman quand elle était plus jeune. 
Elle mit un terme à ses pensées en disant; "Je suis si fatiguée de cette misère." 
"Je conviens." dit James "Un jour nous sortirons de cet enfer. Toi, moi et Miaouss aussi. Et alors tout ira mieux." 
"Non ça n'ira pas!" chanta l'esprit de Jessie "Pas si je ne peux pas vraiment être avec toi!" 
"Je l'espère." dit-elle. 
Ils atteignirent le camp. Miaouss était encore endormi, ainsi ils décidèrent de retourner dans leurs sacs de couchages et décidèrent de dormir jusqu'à ce que Miaouss les réveille quand il aurait faim. 
 

Quand ils furent tous éveillés plus tard dans la journée, ils suivirent Sacha et ses amis comme d'habitude. 
Rien n'était différent des autres jours. 
"Tu as un plan pour attraper ce maudit Pikachu aujourd'hui, Jessie?" demanda James; 
"Non, je manque trop de sommeil donc je ne peux pas vraiment penser." grogna Jessie, regardant dans ses jumelles "Et toi?" 
"Rien. Miaouss?" 
"Rien de plus que vous. Pourquoi ne creusons-nous pas un trou comme d'habitude? De toute façon, nous serons vite envoyés vers d'autres cieux et nous pourrons passer le reste du jour à ne rien faire. Qu'en pensez vous?" 
"Bien sûr, pourquoi pas?" dit Jessie. 
"Ouais, ni l'un ni l'autre de nous n'a une meilleure idée." répondit James. 
En ce moment il n'y avait aucun secret que tous étaient fatigués de faire la même chose jour après jour. La seule raison pour laquelle ils continuaient à chasser le même Pikachu à plusieurs reprises était parce que leur patron l'exigeait. Et il refusait de leur donner une augmentation ou des vacances avant qu'ils ne l'attrape. Ils étaient si exténués qu'ils ne s'inquiétaient pas vraiment de si leurs plans étaient une réussite ou pas.

Ainsi, ils creusèrent un trou, échouèrent et finirent par encore être envoyés vers d'autres cieux. 
Après leur atterrissage dans une autre forêt, Jessie se releva. 
"JE DÉTESTE CECI!!!" cria-t-elle. 
"Quoi?" demanda Miaouss. 
"Tout!" gronda Jessie "Ce travail, ces atterrissages, le boss, ce pikachu et ces morveux!" Elle secoua sa tête. 
"Tu as raison." James acquiesça "Tout ceci est vraiment lassant." 
"Tu l'as dit." dit Jessie "Peut importe combien nous essayons durement, nous échouons toujours. J'en suis épuisée. Je suis fatiguée de ne pas avoir une vraie maison, d'être électrocutée, envoyée vers d'autres cieux et détestée. Je veux pouvoir être une fille normale. De toute façon, je ne serais jamais à la hauteur de la réputation de ma mère. Le patron ne m'aime pas et je n'aurais jamais la chance de lui prouver que je suis aussi bonne qu'elle." 
"Oh non Jessie, ne renonce pas... Tu ne seras pas coincée comme cela pour toujours, tu sais. Tout va changer! Je te le promets!" 
"Non James." dit-elle "J'en ai assez! J'en ai plus qu'assez! J'arrête!" 
James la regarda, choqué. Il ne pouvait pas croire ce que son amie avait dit "Tu veux arrêter? Tu es née et tu as grandi dans le Q.G de la Team Rocket et tu veux sortir tout ça de ta vie, juste comme cela?" 
"Ma vie est malheureuse James." corrigea Jessie "Après que ma maman soit morte, j'ai eu à peine de quoi vivre, la Team Rocket a essayé de m'aider, mais leur aide n'était pas assez bonne." 
"En es tu sûre?" James mit sa main sur son épaule "Je te soutiendrais toujours et je serais là pour toi, quoi qu'il advienne et tu le sais." 
"Oui, je le sais James mais si tu penses que je fais une erreur, je veux que tu me le dises. Nous ne cachons jamais de secrets l'un à l'autre. Tu te souviens?" 
"Naturellement et si tu penses que tu fais le bon choix, alors je suis avec toi. Je ne t'arrêterais jamais de faire quelque chose que tu veux vraiment faire." 
"Merci, James." 
"Mais en es-tu complètement sûre? Je ne veux pas que tu fasses quelque chose que tu vas regretter plus tard. Ok?" 
"Oui, je comprends ton inquiétude. Tu es un grand ami." 
"Je souhaiterais être plus que ça..." se murmura James à lui-même.Il ne savait pas que Jessie pourrait l'entendre. 
Elle sursauta. Qu'avait-il dit? Son coeur s'emballait, elle se tourna vers lui. 
"Qu-quoi?" 
"Tu m'as entendu?" demanda James, légèrement embarrassé. 
"Oui." 
"OH... Je... Je suis désolé, je ne savais pas... Je comprend si tu es furieuse contre moi..." 
Jessie marcha jusqu'à lui. 
"Sssh..." elle mit un doigt sur ses lèvres. Puis elle s'approcha et l'embrassa doucement sur les lèvres. 
Après le baiser, elle s'écarta, attendant la réaction du garçon. 
"OH, Jess..." chuchota-t-il. 
Elle l'embrassa encore, plus passionnément et il répondit au baiser et tandis que leurs lèvres se touchaient, pendant un moment ils eurent l'impression que le monde s'arrêtait autour d'eux. Ils étaient les seules choses qui existaient dans le monde pendant ce moment. Tous deux se sentaient complets. 
Leurs lèvres se séparèrent. Ils se regardèrent l'un l'autre. 
"Je t'aime" chuchota James "depuis toujours..." 
"OH James, je t'aime aussi." Jessie l'embrassa encore. 
"Je devine que j'étais trop lâche pour te le dire avant. mais j'avais si peur que tu me rejettes.... Que tu ries de moi..." 
"OH James, je ne pourrais jamais rire de toi, je t'aime trop... Mon coeur brûlait pour toi depuis si longtemps... J'avais trop peur..." 
"De quoi?" 
"Le rejet. Et la pensée de la possibilité que nous pourrions ne jamais redevenir amis..."

Miaouss secoua sa tête. "Ce n'est pas le moment de se ramollir! Hé les amis! Je vais rejoindre notre cabane!" cria-t-il en faisant sa voie à travers les buissons. Heureusement, ils étaient atterris dans la forêt où se situait leur cabane.

"Ainsi, nous ressentions la même chose l'un pour l'autre tout le temps..." dit Jessie en souriant. 
"Et nous étions tous deux trop effrayés pour oser dire n'importe quoi..." 
Tous deux éclatèrent de rire. Ils rirent et rirent encore puis ils s'embrassèrent et se remirent à rire. 
Le soleil disparu avant qu'ils aient atteint leur cabane. 
Quand ils y arrivèrent, Miaouss les attendait avec impatience. Il n'était pas très heureux. 
"Ainsi, vous êtes finalement arrivés, les tourtereaux! Et est-ce que l'un de vous a pensé à moi? Pourquoi vous a-t-il fallu si longtemps pour me rejoindre de toute façon? Je suis terriblement affamé!" 
"Calme-toi chaton." dit James "Je ferai cuire le dîner. Est-ce que des nouilles, des frites et du boeuf vous conviennent?" 
"Bien sûr!" crièrent Jessie et Miaouss à l'unisson.

Après le dîner, ils s'assirent et burent du thé puis ils allèrent se coucher. 
James et Jessie enveloppèrent leurs bras autour de l'un l'autres. Tous deux étaient très heureux. 
"Demain je rejoindrais le Q.G et je démissionne." dit Jessie "Est-ce que tu vas garder ton travail?" 
"Allons Jessie. Comme si j'allais te laisser me quitter maintenant que nous sommes finalement un couple? Ne sois pas idiote, chérie..." chuchota-t-il en embrassant son cou. 
"Alors tu arrêtes aussi?" 
"Je ferais tout comme toi..." dit-il "Si tu pars, j'irais avec toi. Comme ça en a toujours été le cas." 
"Merci. Et en ce qui concerne Miaouss? Tu penses qu'il restera dans la Team Rocket?" 
"J'espère que non. Ça serait triste sans lui..." 
"Vous pensez vraiment que je vous laisserai partir sans moi?" demanda Miaouss en bondissant sur leur lit. 
"Tu es éveillé?" 
"Ouais les amis. Vous parlez tous deux si fort que je ne peux pas dormir." 
"Alors tu vas rester dans la Team ROcket ou tu vas venir avec nous?" 
"Ça serait triste sans toi, copain..." dit James. 
"Je ne pars pas n'importe où. Je reste avec vous. Vous aurez besoin d'un baby-sitter que vous connaissez." grimaça Miaouss. 
Jessie et James rougirent. 
"Heu? Il n'y a même pas encore une journée que nous sommes ensemble et déjà tu parles d'enfants? Tu es fou!" rit Jessie. 
"Bien, on ne sait jamais ce à quoi vous pensez tous les deux." répondit Miaouss. 
"Je suis heureux que nous restons les uns avec les autres." indiqua James "C'est ainsi que les choses doivent être. Juste nous et une vie juste et normale." 
 

Le jour suivant, ils emballèrent ce dont ils avaient besoin et quittèrent la cabane. Ils se dirigèrent à Jadielle où le Q.G les attendait. 
Ils étaient un peu nerveux dce que le boss allait dire. Etrangement, Jessie avait le sentiment qu'il serait heureux de se débarrasser d'eux. 
Ils étaient de très bonne humeur. La pensée qu'ils allaient enfin être des adolescents normal les réjouissait. 
En chemin, ils projetèrent comment ils allaient vivre. Ils décidèrent u'ils essayeraient d'ouvrir le restaurant dont ils avaient parlé avant. Tous convinrent que c'était une bonne idée et qu'elle se réaliserait probablement bien. 
"Hé! C'est l'équipe de morveux!" hurla Jessie. 
"Disons-leur que nous démissionnons!" dit James. 
"Mais, dans le style de la Team Rocket." ajouta Miaouss. 
 

Sacha, Ondine et Pierre marchaient le long d'une route qui passait à travers la forêt. 
Soudainement, Jessie, James et Miaouss bondirent dans leur chemin. 
"OH non, pas encore eux!" se plaignit Sacha.

"Une fois pour toutes, nous sommes de retour!" 
"Pour la dernière fois nous vous jouons de mauvais tours! 
"Nous arrêtons notre travail car nous en avons eu assez!" 
"De la Team Rocket nous sommes fatigués!" 
"Afin de nous assurer une vie de succès!" 
"Dans la glace et la neige, nous arrêtons de patauger!" 
"Jessie!" 
"James!" 
"La Team Rocket, fait son show pour la dernière fois!" 
"Rendez vous tous, pour un ultime combat!" 
"Miaouss! Oui, c'est notre choix!"

Les morveux n'y comprirent rien. "Que diable racontent ils?" demanda Ondine "C'est une autre façon débile d'obtenir de l'attention?" 
"Je parie que oui." dit Sacha "Hé! Pourquoi vous tenez vous la main?" 
"Ouais! Qu'est-ce qui se passe?" cria Pierre "Est-ce que vous essayez de nous duper?" 
"C'est beaucoup de questions à la fois." répondit Jessie "Mais cette fois nous disons la vérité. Nous démissionnons." 
"Heu?" 
"Nous quittons la Team Rocket." répondit James "Nous en avons eu assez. Nous allons ouvrir un restaurant et allons vivre le reste de nos vies d'une façon légale." 
"Vous voulez dire que vous n'essayerez jamais plus de voler Pikachu?" 
"C'est exact!" 
"Nous voulons que vous vous rappeliez que nous n'avons jamais voulu être mauvais. Nous avons juste fait notre devoir." 
"Ouais, ce n'est pas comme si nous AIMIONS vous suivre partout!" 
"Ainsi, vous nous laisserez tranquilles dorénavant?" 
"Oui. C'était une joie de vous connaître!" dit Jessie. 
"Peut-être nous rencontrerons nous encore!" dit James. 
"Et peut-être pas." dit Miaouss en souriant. 
Ils retournèrent dans les buissons et se dirigèrent vers Jadielle.

Les morveux restèrent figés sur le chemin. 
"Etait-ce vrai?" demanda Sacha. 
"Pika?" 
"Je pense que oui..." dit Ondine. 
"Je pense qu'ils forment un couple maintenant..." pleura Pierre. 
"Ce qui signifie...?" 
"QU'UNE AUTRE FILLE EST PRISE!" de grandes vagues de larmes sortirent des yeux de Pierre. 
"Il a perdu l'esprit!" Ondine le frappa sur la tête avec un éventail. "Nous ne les reverrons probablement jamais..." 
"Je sais que ça peut paraître étrange, mais ils vont me manquer..." dit Sacha. 
"Oui, cela semble très étrange, mais ils me manquent déjà..." 
"Ouais, les choses ne seront plus pareilles... Et il faut avouer qu'ils nous ont aidés de temps en temps..." 
 

Jessie, James et Miaouss avaient atteint Jadielle, ainsi ils allèrent au Q.G pour parler à Giovanni. 
Ils entèrent dans le bâtiment et firent un saut chez la secrétaire. 
"Est-ce que le patron est ici?" 
"Oui." 
"Nous voudrions le voir." 
"J'aurai besoin de vos noms." 
"Jessie et James." 
"Attendez un instant, je vais le contacter sur le parlophone." 
Elle composa un numéro et bientôt une voix s'adressa à eux à travers un haut-parleur. 
"Oui?" 
"L'équipe 149 souhaiterais vous voir, Monsieur." répondit la secrétaire. 
"QUI?" 
Jessie et James, Monsieur." 
"OH, eux. *soupir* "Envoyez-les moi." 
"Vous pouvez entrer."

Lorsqu'ils entrèrent dans le bureau, Miaouss et James se cachèrent derrière Jessie. 
"Qu'est-ce que vous voulez?" grogna le boss. 
"Nous avons une annonce." dit Jessie. 
"Annoncez-moi la." 
"Nous voudrions démissionner." dit Jessie fermement. 
"QUOI?!" 
"Vous devez en avoir à moi. J'en ai eu assez de tout cela et James et moi sommes prêts à commencer une nouvelle vie ensemble." 
"Ensemble?" 
"Oui, nous sommes un couple maintenant et nous nous aimons." 
Oui." James fit un pas en avant et prit la main de Jessie "Et nous voudrions tout arrêter maintenant." 
Le boss sembla choqué mais un peu triste aussi. 
"Jessica." dit-il. 
Ils sursautèrent tous. 
"Oui?" 
"Êtes vous sûre de ne pas vouloir rester?" 
"Oui." 
"Mais c'est votre maison..." 
"Je sais mais je suis presque une adulte maintenant. Il est temps pour moi de quitter la maison et je n'arriverais jamais à atteindre la réputation de ma mère." dit Jessie.
"Vous avez raison." soupira Giovanni "Je sais que je ne vous aime pas trop mais votre absence sera regrettable..." 
Tous furent choqués. 
"Je vous ai connue toute votre vie et je trouve ceci un peu triste. Mais je vous accorde ce souhait. Vous pouvez démissionner." 
"Merci monsieur." dirent Jessie et James à l'unisson. 
"Vous devrez rester ici une nuit de plus, cependant." répondit Giovanni. 
"Pourquoi?" 
"Nous allons organiser une party d'adieu pour vous." 
"Mais vous n'avez jamais fait cela pour n'importe qui d'autre?" 
"Non, mais vous êtes la petite fille de la Team Rocket et maintenant vous nous quittez. Vous méritez une party, peut importe que vous étiez une mauvaise équipe." rit le boss. 
Les trois amis clignèrent des yeux, jamais ils n'avaient vu leur patron rire et ils en étaient choqués. 
"Vous savez" dit James "Quand vous ne nous commandez pas, vous êtes un type plutôt sympa." 
"Je sais. Vous n'êtes pas mauvais non plus quand vous n'échouez pas." 
 

Cette nuit là, il y eu en effet une grande party pour Jessie, James et Miaouss. La fête fut formidable et chacun s'amusa, excepté Cassidy et Butch, qui étaient extrêmement jaloux. Les trois amis s'amusèrent toute la nuit, dormirent toute la journée suivante et quittèrent le quartier général en soirée. Et quand ils partirent, tous les agents leur firent un signe de la main.

Après trois jours environ, ils trouvèrent un appartement bon marché où ils entrèrent. 
Quelques semaines plus tard, ils ouvrirent leur restaurant et il eu un succès énorme. 
Le premier jour, après la fermeture, Jessie et James s'assirent à une table pour parler. Miaouss était parti se reposer depuis un moment. 
"Les choses ont bien tourné après tout." indiqua James. 
"Oui, je me sens finalement complète. C'est en grande partie grâce à toi,. Merci James." 
"Je serais toujours là pour toi et tu le sais. C'est parce que je t'aime." 
"Je t'aime aussi et maintenant j'ai finalement eu tout ce que j'ai jamais voulu, une maison, un amour et une liberté." 
"Bienvenue à la maison, Jessie." dit James. 
"Merci." répondit-elle "Cela a prit beaucoup d'années de labeur long et difficile mais... je suis finalement à la maison!"

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Pendant ce temps, un ange regardait la jeune femme en bas. Une larme coula le long de sa joue. 
"Je suis si fière de toi, Jessie." dit-elle  "Tu as enfin réussi, ma chérie......."

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site