Entre cauchemard et réalité (4)

Jessie s'évanouit presque lorsqu'elle entendit le cri perçant de Qulbutoké. Elle se tourna vers lui et lui présenta sa pokéball d'un air furieux: "RENTRE Y IMMÉDIATEMENT! JE JURE QUE SI TU AS FAIT RATER NOTRE PLAN JE..."

"Qulbu...." soupira le pokémon.

"Je t'expliquerai tout plus tard! Je n'ai pas de temps à perdre pour le moment!" gronda Jessie tandis que son pokémon fut aspiré dans sa pokéball. Elle la reglissa dans sa poche, se prépara à se remettre à la poursuite de James et sursauta lorsqu'elle sentit que quelqu'un tapotait son épaule.

"Jessie."

Elle baissa son regard vers le pokémon chat debout à ses côtés "Quoi encore, Miaouss?!"

Il lui présenta sa perruque blonde. "Tu allais oublier un certain détail..."

Le chat pokémon observa son amie remettre sa perruque puis descendre les escaliers 4 à 4. Apparemment, personne n'avait entendu les cris de James et Qulbutoké car la jeune femme ne rencontra personne sur son passage. Miaouss soupira avec soulagement en atteignant le parc. "Quel coup de bol. Tout compte fait, tout n'est pas encore fichu."

James trébucha en courant vers la niche immense de son fidèle chien pokémon. Jessie profita de sa chute pour le rattraper mais dès qu'elle se pencha pour l'aider à se relever; il la repoussa et se remit à courir, ne prenant même pas la peine de s'épousseter un peu.

"J'ARRIVE CANINOU!!!" cria James en atteignant la porte de la niche. Il y frappa assez puissamment mais aucune réponse ne vint. Il s'approcha alors de la fenêtre, y frappa à son tour puis il retourna auprès de la porte et tira sur sa poignée. Malheureusement, elle ne s'ouvrit pas. "Non!!! Ce n'est pas vrai!!! Je veux voir Caninou!!!" cria la jeune homme, brisant le silence de la nuit. Il se remit à frapper violemment contre la porte.

"Bon sang. Il souhaite vraiment alerter tout le monde." pensa Jessie. Elle rejoignit James et le saisit par la taille "S'il te plaît, calme toi, tu vas alerter tes parents!"

Cette remarque attira l'attention du jeune homme et il se tourna vers son amie puis enveloppa ses bras autour de son cou et se mit à pleurer contre son épaule: "Je devieeeeens fouuuuu..." Ne sachant pas quoi faire d'autre, la jeune femme caressa le dos de son ami dans une tentative de le consoler un peu.

Comme attendu, cette fois, les cris de James avaient alerté ses parents. Ceux-ci apparurent sur le pas de la porte, parés de leur pyjama et accompagnés d'Hopkins qui était dans la même tenue.

"Que se passe-t-il?" demanda monsieur Morgan en s'approchant de Jessie.

La jeune femme prit d'abord un air catastrophé mais bientôt elle regagnât son sang froid et murmura: "Le... le jeune maître.... Heum.... s'est précipité dehors en criant qu'il.... qu'il voulait voir son pokémon... Je... j'ai pensé qu'il n'était pas raisonnable pour lui de sortir.... hum... a une telle heure... alors.... j'ai essayé de le raisonner..."

"Pauvre James, vous ne changerez donc jamais!" s'écria sa mère en rejoignant son mari. Tous deux regardèrent leur fils avec un air fâché. Celui-ci baissa son regard. "P... pardon papa et maman. Cette fois, je n'ai pas essayé de fuir, je le jure. Je voulais juste voir Caninou."

Les Morgan's s'échangèrent un regard ravi, satisfaits de voir qu'apparemment, leur fils n'avait plus l'esprit tout à fait clair. Ils s'approchèrent de lui et ce dernier sursauta en croyant qu'il allait être frappé. Bientôt il se détendit lorsqu'il sentit que ses parents déposaient chacun l'une de leur main sur son dos.

"Allons tendre James, il n'est pas sérieux de rester dehors à cette heure et par ce froid. Retournez donc vous coucher."

"Mais... mais j'aurai aimé voir Caninou..." chuchota-t-il.

Ses parents soupirèrent doucement. "Hélas très cher." commença sa mère "Je ne sais pas si vous vous en souvenez mais nous vous avons expliqué, votre père et moi; que vous aviez souffert d'un état comateux..."

"Je m'en souviens" interrompit James, ce qui enthousiasma d'avantage ses parents. Ceux-ci toussotèrent. "Hélas, votre pokémon est mort l'année dernière." termina enfin madame Morgan. James haleta. "Quoi?!" Il se tourna vers l'habitation du pokémon et des larmes emplirent ses yeux. "Noooon!!! NOOOOOON!!! Ça n'est pas possible! NOOOOOON!!!! Il me manque tant!!!!" Il éclata en larmes et cacha son visage entre ses mains.

Sans un mot, les Morgan's le reconduisirent à l'intérieur. Jessie essaya de lui parler mais il ne répondit pas, trop concentré sur son désemparement.

"A mon avis, nous ne pourrons rien tirer de bien de lui cette nuit." dit Miaouss en observant le couple et leur fils entrer à l'intérieur.

Jessie secoua sa tête. "Nous devons tout de même trouver une solution pour le faire partir d'ici au plus tôt, Miaouss. Tu as vu l'état dans lequel il est? S'il reste ici plus longtemps, il risque de devenir complètement fou ou pire encore... Nous avons sans doute encore une chance de lui raviver la mémoire. Il a dit qu'il pensait avoir rêvé de nous, tu te souviens? Nous pourrons sans doute lui faire comprendre que ça n'était pas un rêve tôt ou tard."

"Ouais." dit Miaouss "En tout cas, je me demande bien comment nous pourrons le faire partir une fois que nous aurons parvenu à le persuader de nous accompagner. Cette habitation est si grande qu'elle doit être ultra sécurisée." dit-il en indiquant le manoir.

Jessie secoua sa tête. "Jusqu'à présent, je n'ai vu le moindre garde nulle part et apparemment les alarmes ne sont pas très efficaces. James a réussit à sortir sans que la moindre alarme ne s'enclenche."

"C'est vrai..." dit Miaouss tapotant son menton pensivement "Il faut croire que ses parents sont stupides."

"Ils le sont certainement. Puisqu'ils ont laissé Jezabelle martyriser leur fils sous leur nez sans agir et qu'il a réussit à fuguer à l'âge de 10 ans sans aucun problème apparent."

"Ouais... Ils ont tout dans le portefeuille et rien dans la tête."

La jeune femme et le chat pokémon pénétrèrent à l'intérieur de l'immense demeure à leur tour et en s'avançants dans le couloir, ils purent percevoir une conversation venant de la salle principale.

"Qu'est-il arrivé à James?" demanda une voix féminine qui appartenait vraisemblablement à Jezabelle.

"Il est sorti pour voir Caninou mais nous l'avons informé qu'il était mort." dit madame Morgan froidement.

"A-t-il mal prit cette nouvelle?" demanda Jezabelle.

"Effectivement." dit monsieur Morgan "Nous avons demandé à Hopkins de le reconduire dans sa chambre et de demander au passage à Wilfred de lui faire une nouvelle injection calmante."

"Est-ce encore cette drogue qui lui a été administrée plus tôt?" demanda Jezabelle.

"Non." dit madame Morgan "Juste des calmants. Apparemment, la drogue a bien fait effet comme nous l'avions prévu. Il semblait que tout s'était mélangé dans l'esprit de notre fils et qu'il ne savait plus vraiment séparer le vrai du faux et se situer dans le temps."

"Il a donc enfin cru le récit concernant son accident?"

"Il semble fort que ça en soit le cas."

Jezabelle libéra un cri de joie. "Oh! C'est formidable!"

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

"C'est bien ce que je pensais." chuchota Jessie à Miaouss. "James a été drogué." Elle serra ses poings et répéta "Nous devons absolument le sortir d'ici au plus tôt."

"Oui... Mais comment faire?" chuchota Miaouss.

"Je ne sais pas."

Tous deux montèrent les grands escaliers conduisants à l'étage dans le silence. Lorsqu'ils atteignirent le palier, Miaouss s'écria tout à coup: "Euréka!"

Jessie le regarda curieusement. "Que se passe-t-il?" demanda-t-elle.

"Mondo! On pourrait demander de l'aide à Mondo! J'ai justement mon talkie walkie avec moi!"

"Quoi? Ce machin qu'il t'a donné il y a 4 ans, fonctionne toujours?"

Miaouss acquiesça: "Ouais! Je l'ai testé il y a peu! Mondo a toujours son talkie walkie sur lui, il ne s'en sépare jamais, c'était un cadeau de son père. Il m'a donné le second parce qu'il a dit qu'il avait une grande confiance en moi et que c'était un gage de notre amitié."

Jessie secoua sa tête. "N'importe quoi." Elle ne pouvait pas comprendre l'admiration que ce garçon vouait à Miaouss. "Bien..." soupira-t-elle alors finalement "Allons tester ton gadget dans la chambre. S'il fonctionne, je pense savoir en quoi Mondo pourra nous être utiles..."

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Après quelques minutes de grésillements intenses, la voix de Mondo s'était faite entendre sur le talkie-walkie de Miaouss. La jeune femme et le chat pokémon avaient raconté au jeune garçon tout ce qui était arrivé à leur associé masculin et lui avaient demandé de venir. Bien entendu, ce dernier avait accepté. Le plan était tout simple. Mondo viendrait à la propriété dans une montgolfière et la déposerait dans le parc à l'heure où les parents de James et leurs employés seraient endormis. Apparemment, le seul gardien de la propriété en plus des alarmes qui ne fonctionnaient que quand quelqu'un essayait d'entrer par infraction dans le bâtiment et non pas quand on en sortait la nuit; était Hopkins, le vieux majordome et ce dernier dormirait sans doute également aux petites heures du matin. Tout ce qui restait à faire à Jessie et Miaouss; était de réussir à persuader leur ami de les accompagner, au cas où il ne dormirait plus.

Ainsi, la jeune femme et le pokémon chat attendirent patiemment que le manoir soit plongé dans le noir et que tous ses habitants soient endormis pour se mettre en action. Après avoir jeté un coup d'oeil dans le couloir pour s'assurer qu'il était désert, ils quittèrent leur chambre à pas de loup et se dirigèrent vers la chambre de leur ami. Ils n'eurent aucun mal à ouvrir la porte, vu que désormais elle n'était plus verrouillée. Par chance, James était toujours paisiblement assoupit sur le lit, le souffle faible, assommé par les injections qu'il avait reçu et il n'entendit pas ses amis entrer dans sa chambre.

Tandis que Miaouss fit le guet dans l'embrasure de la porte, Jessie décida qu'il était meilleur de ne pas essayer de réveiller son ami et grâce à sa force légendaire, le souleva sur son épaule. Avant de quitter la chambre, elle se tourna vers Miaouss qui fouillait une corbeille à papier et lui donna un petit coup de pied dans le postérieur. "Nous n'avons pas de temps à perdre pour fouiller les poubelles!" gronda-t-elle. Elle ne laissa pas le temps au félin de répondre quelque chose et quitta la chambre aussi rapidement qu'il lui était possible puis descendit tout aussi rapidement les grands escaliers, veillant à ne pas trop faire de bruit. Quand ils atteignirent la porte principale, Jessie remarqua que la porte était verrouillée. Elle s'énerva. Comment avait-elle pu oublier de voler les clefs?! Elle commença à fouiller ses poches de sa main libre à la recherche d'une épingle avec laquelle crocheter la serrure quand tout à coup, Miaouss tapota sa jambe. Elle baissa son regard vers lui et lui fronça les sourcils. "Que veux tu?!" gronda-t-elle d'un ton fâché.

Le chat pokémon sourit, soulevant un trousseau de clefs à bout de bras par dessus lui. "J'ai eu la bonne idée de voler ce trousseau dans la chambre des parents de James tout à l'heure. Merci qui?!"

Jessie ne put pas s'empêcher de sourire. Elle détestait faire des remerciements mais là, elle devait admettre que sans Miaouss elle se serait trouvée dans un cul de sac. Elle rit légèrement. "Merci Miaouss." dit-elle en clignant de l'oeil au félin qui croisa ses pattes en prenant une pose fière.

"De rien, Jessie. Les amis sont là pour aider leurs amis, n'est-ce pas?"

Après avoir essayé quelques clefs, Jessie haleta avec joie lorsqu'un cliquetis résonna, lui annonçant que la porte principale était ouverte. Aussi lentement que possible et avec l'aide de Miaouss, la jeune femme entrouvrit alors la porte lentement, veillant à ne pas la faire trop grincer puis, sans prendre la peine de la refermer, elle couru dans le parc sombre.

"Où est Mondo?!" gronda-t-elle en regardant l'étendue énorme d'herbe, arbres, buissons, parterres de fleurs et garnitures de jardin diverses qui l'entouraient. "J'espère qu'il ne va pas venir en retard et qu'il ne nous a pas posés un lapin!"

Miaouss, qui regardait les alentours également, se retourna tout à coup, indiquant une direction derrière lui en s'exclamant: "Il est là, Jess!!!"

La jeune femme se retourna et soupira avec soulagement en voyant l'ombre familière d'une montgolfière à proximité. Elle grogna, cependant, en se mettant à marcher dans sa direction et en sentant ses jambes et ses bras s'engourdirent sous le poids de James. "Il aurait pu se poser un peu plus près du bâtiment!" gronda-t-elle. Miaouss fut le premier à rejoindre le panier de la montgolfière. Lorsqu'il y pénétra, Mondo l'accueillit à bras ouverts. "Oh Miaouss, quelle joie de te revoir!!!" s'écria-t-il. Il étreignit le félin qui enveloppa ses pattes autour de lui en retour puis sourit d'avantage lorsqu'il souleva son regard et aperçu Jessie, s'avançant dans sa direction en tenant toujours James dans ses bras. "Mademoiselle Jessie!" Mondo déposa Miaouss au sol, bondit hors du panier et accouru auprès de la jeune femme pour lui venir en aide. "Monsieur James n'est pas trop lourd, mademoiselle Jessie? Je peux vous aider à le porter si vous le souhaitez. Je n'apprécierais pas la pensée que vous vous épuisiez."

Jessie repoussa le garçon collant d'un coup de coude. "Je me débrouille trop bien. Fais gonfler le ballon au lieu de m'ennuyer. Nous n'avons aucun temps à perdre!"

Sans un mot, Mondo exécuta les ordres de son amie, retournant dans le panier de la montgolfière. Il venait à peine de mettre le gaz et Jessie était à peine à proximité du panier lorsqu'un cri strident résonna tout à coup, brisant le silence de la nuit en résonnant dans le parc. "QUUUUUUUUUULBUUUUUUUUUUTOKÉEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!!!!" De nouveau, le pokémon bleu de Jessie avait quitté sa pokéball sans le moindre avertissement. La jeune femme haleta dans la crainte avant de lui jeter un regard haineux. Bientôt, les quelques sonneries de diverses alarmes résonnèrent à leur tour, les aboiements de Caninou résonnèrent, avertissants Jessie et Miaouss que contrairement aux dires des Morgan's, il n'était pas mort du tout et le manoir s'éclaira. "Qulbutoké!!!!!! Tu n'aurais pas pu choisir un meilleur moment pour sortir?! Crétin?!!!!" hurla Jessie en se mettant à courir à toute allure. Elle ne prit pas la peine de s'arrêter pour rappeler son pokémon et au lieu de cela, retira sa pokéball de sa poche en courant. Elle accéléra son allure et jeta James dans le panier de la montgolfière avant d'y bondir à son tour. Ensuite, elle rappela seulement Qulbutoké lorsque la montgolfière commença à quitter le sol.

Monsieur, Madame Morgan, Jezabelle et Hopkins apparurent sur le pas de la porte de leur habitation, avant d'être secondés par d'autres employés de maison. Hopkins saisit une carabine et visa la montgolfière en courant dans sa direction, prêt à tirer dessus mais il la manqua.

Le choc qu'il avait ressentit en atterrissant dans le panier de la montgolfière n'avait pas réveillé James mais par contre, les cris furieux des membres de sa famille et les coups de fusils le tirèrent enfin de son sommeil profond. Entre le rêve et la réalité, il entrouvrit ses yeux, s'assit faiblement et après avoir frotté ses paupières, gémit d'un ton très faible. "Qu... que se passe-t-il?"

Il reçu une réponse brutale et commune de ses 3 amis: "NOUS N'AVONS PAS LE TEMPS DE DONNER DES EXPLICATIONS!!!"

Une fois à une assez haute altitude pour ne plus courir le risque d'être touchée, Jessie se pencha sur le bord du panier et observa Hopkins, les Morgan's et Jezabelle pénétrer dans une limousine, portants toujours leurs pyjama.

"Mondo!" s'écria-t-elle en se tournant vers lui. "Je pense que le vent n'est pas assez fort!!! Nous risquons de nous faire rattraper!!! Nous sommes sans doute perdus!"

Le jeune garçon secoua sa tête. "Ne vous inquiétez pas!" s'écria-t-il. "Il y a un grand court d'eau non loin d'ici, suivit par de grandes collines. Quand nous l'aurons atteint, les parents de James ne pourront jamais nous suivre avec leur limousine. Ils seront obligés de le détourner et comme ils ne sauront pas exactement où nous nous dirigerons, nous pourrons les semer!"

"Et où allons nous, nous cacher?" demanda Miaouss.

"Au quartier général de la Team Rocket, bien sûr." dit Mondo. "A cet endroit, vous êtes sûrs que nul ne pourra jamais nous trouver."

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

Le voyage en montgolfière fut assez long et ennuyant. James s'était rendormit presque immédiatement après s'être éveillé mais contrairement à lui, Jessie et Miaouss étaient tout à fait incapables de trouver le sommeil. Ils discutèrent avec Mondo jusqu'à leur arrivée au Q.G.

"Ainsi, il a été drogué?" demanda Mondo une fois qu'il eut déposé le ballon sur le parking secret de la cachette de la Team Rocket, caché derrière d'épais fourrés. Jessie et Miaouss acquiescèrent. "Oui. James divaguait complètement et ne nous reconnaissait plus. Il pensait avoir été victime d'une noyade dans sa piscine il y a 10 ans de cela et qu'il était resté dans le coma depuis lors."

"C'est n'importe quoi." dit Mondo. Avant de quitter le panier de la montgolfière, il observa James et inspecta les traces de piqûres visibles sur son bras. "Quelle était cette drogue, exactement?"

Jessie haussa les épaules. "Je n'en ai pas la moindre idée."

Miaouss prit un nouvel air fier tout à coup. "Moi je sais!" acclama-t-il en soulevant un papier blanc chiffonné, ressemblant fort à une notice et en le présentant à Mondo. Celui-ci le prit et lu ce qui y était inscrit. "Oh! D'après ce qui fait inscrit sur cette notice!" s'exclama-t-il "La drogue n'a qu'un effet temporaire et le sujet à qui elle a été administrée retrouve la mémoire si une seconde dose ne lui est pas donnée 3 heures suivant la précédente!"

Jessie regarda Miaouss d'un air surpris: "Où as tu eu cela?!" demanda-t-elle en arrachant le papier des mains de Mondo et en l'observant fixement.

"Je l'ai trouvée dans la corbeille à papier de la chambre de James!" dit le félin. Jessie tomba presque de côté.

"Bon alors, normalement si je comprend bien..." dit Jessie en soulevant de nouveau son ami aux cheveux lavandes dans ses bras "Quand James se réveillera, il nous reconnaîtra enfin Miaouss et moi?"

Mondo acquiesça "C'est fort possible mais il risque tout de même de rester assez perdu durant quelques jours."

"Ce n'est pas grave." dit Jessie "Nous prendrons nos quelques jours de congé maladie. Je parie que le boss ne le remarquera même pas."

............

^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^^

............

Finalement, lorsque James se réveilla de nouveau mais cette fois ci pour de bon. Il eut la surprise de constater qu'il était couché dans son lit dans la chambre du Q.G de la Team Rocket.

"Que faites vous là?" demanda-t-il en clignant des paupières, observant Jessie et Miaouss fixement. Il tourna alors son attention vers Mondo: "Et toi? Ça fait longtemps que je ne t'avais plus vu.... Je ne pensais pas que tu devais travailler avec nous... Comment se fait-il que tu sois là, Mondo?"

Jessie sourit, déposant sa main sur l'épaule de James. "Ne t'inquiète pas. C'est une longue histoire, nous te raconterons tout plus tard."

Miaouss rit: "En tout cas, on est heureux de voir que tu te souviens de nous; Jessie et moi."

James fronça ses sourcils d'un air curieux. "Mais de quoi parlez vous? Pourquoi vous aurais-je oublié?" Il bâilla puis frotta ses yeux vivement et regarda les alentours avec curiosité. "Mais...?" gémit-il "Que fais je dans cette chambre du Q.G? Je pensais.... que l'on allait passer la nuit dans une cabane en forêt. Ce n'est pas là que nous logions hier soir?" questionna-t-il en observant ses 3 amis debout autour de son lit.

Jessie, Miaouss et Mondo haussèrent leurs épaules. "Il est préférable que tu restes ici pour le moment. Nous demanderons nos jours de congé maladie." dit Jessie "Après tout, nous n'avons pas encore utilisés ceux de cette année."

James se gratta la tête pensivement. "Peut-être ai-je de nouveau atterri sur ma tête suite à un décollage vers d'autres cieux" pensa-t-il. Bientôt il soupira et se laissa retomber en arrière dans son lit, soulevant ses mains sur son front. "J'ai une de ces migraines!" soupira-t-il. Il exhala puis ajouta, les dents serrées: "Vous ne pourrez jamais deviner le cauchemar horrible et saugrenu que j'ai fais cette nuit! Il semblait vraiment réaliste"

Jessie, Miaouss et Mondo rirent à l'unisson. "Oh si, nous devinons parfaitement!!!!"

James se décida à ne plus poser de questions, trop fatigué pour réfléchir. Il ferma ses yeux et les ouvrit tout à coup lorsqu'un cri perçant résonna, le faisant sursauter.

"QUUUUUUULBUUUUUUUUUUTOKÉ!!!!!!!!!!"

Terriblement agacée, Jessie rappela son pokémon bleu une fois de plus, lui chuchotant d'un ton exaspéré: "Toi tu es un cauchemar trop réel à mon goût!"

FIN

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site