Enfin réunies

(L'histoire se passe du point de vue de James) 

 Jessie et moi avions décider de prendre une semaine de vacance pendant que Miaouss allait voir sa famille.Nous avions économisé toute l'année pour nous payer ce voyage dans les Andes.L'anniversaire de la mort de Myamoto approchait,et,comme chaque année,Jessie avait le morale à zéro.J'essayait de la réconforter mais je m'y prenait très mal et je la mettais encore plus mal à l'aise.Je voulais faire ce que je rêvait de faire depuis longtemps.La prendre dans mes bras,lui murmurer des mots gentils à l'oreille,des mots doux...Mais la période n'était pas vraiment bien choisie et je ne savais pas comment elle allait réagir. 
 Nous étions tous les deux dans sa chambre.Miaouss était partit la veille et nous étions tous les deux en train de faire nos valises.

 Je:Tu sais James,si tu ne veux pas venir,tu peux rester ici bien sur,je ne t'en voudrais pas.

 J:Je sais ce que l'endroit où l'on va représente pour toi et c'est pour cette raison que je préfère t'accompagner.

 Elle me sourit et moi,je rougit bêtement.

 ****************************************************************

 Nos valises était prête et nous étions déjà arrivés à l'aéroport.Notre avions venait de se poser et nous n'allions pas tarder à embarquer.Pendant tout le voyage,Jessie ne m'adressa pas la parole,elle était perdue dans ses pensées.Moi j'avais décidé de quitter mes parents très tôt tandis que elle,elle a perdu la personne qui comptait le plus pour elle alors qu'elle n'était encore qu'une toute petite fille.En pensant à cela,une larme coula le long de ma joue.Je retournai ma tête pour que Jessie ne me voit pas pleurer mais en fait,à force de m'agiter,je fini par occuper toute son attention.

 Je:Quelque chose ne va pas?

 J:Non,je t'assure,je vais très bien.

 Je:Alors pourquoi pleures-tu?

 J:Et bien,en fait,je pensais à des choses qui me rendent assez malheureux et..... 
Et puis tu sais,ce n'est pas la peine de t'en faire pour moi,tu as assez de problèmes en cette période de l'année.

 Jessie comprit tout de suite à quoi je pensais.Elle se rapprocha de moi et mit son bras autour de mes épaules.Nous sommes restée comme ça quelques minutes puis nous nous sommes endormis.Quand je me suis réveillé,nous étions arrivés dans les Andes.L'aéroport où notre avion s'était posé était vraiment petit et étroit.Nous prîmes nos bagages et nous commençâmes à marcher le long d'un sinueux chemin qui longeait la montagne.Nous avions loué une petite maison toute en haut de cette montagne.C'était d'ailleur sur cette montagne que la mère de Jessie avait été portée disparue. 
 Cela faisait maintenant une bonne heure que nous avançions et nous avions déjà grimpé la moitié de la Cordillère.Je me retournai et vit le vide de l'autre côté de moi.J'étais vraiment mal à l'aise et de la sueur coulait le long de mon visage.Il faisait pourtant très froid et plus nous avançions,plus le vent se levait.Nous marchâmes encore quelques kilomètres et nous arrivâmes devant une immense plaine recouverte de neige et de glace.Il y avait une petite plaque de marbre,abîmée par les intempéries,sur laquelle était gravés ces quelques mots:"Attention,risques d'avalanches".Je me demandais pourquoi cette plaque n'était pas installée sur le chemin que nous avions emprunté plutôt qu'au milieu de nulle part.Mes pensée fûrent interrompues quand j'entendit Jessie sangloter.Nous étions arrivés à l'endroit où sa mère avait trouvé la mort.

 Je:James?Est-ce que tu veux bien que nous campions ici pour la nuit?J'aimerai rester un peu dans cet endroit.

 J:Je n'y vois aucun inconvénients mais il faudra faire attention de ne pas se faire prendre dans une tempête de neige.

 Notre avons dîner puis nous nous sommes allongés dans nos sacs de couchages et nous nous sommes endormis profondément.Quelque chose me réveilla soudainement.Mes joues étaient glacées et je tremblais comme une feuille morte.Jessie dormait encore mais elle frissonait légèrement.Je souris en la regardant.Je la trouvais magnifique,partout,dans n'importe quelle position,mais surtout quand elle dort.Elle ressemble encore plus à une petite fille.Je soupirais,jamais elle ne voudras de moi.Je décidai donc de sortir la tête de la tente pour voir le temps qu'il faisait dehors.Le Soleil commençait à se lever au dessus de la Cordillère.La vue était absolument magnifique et j'aurai voulu la contempler longuement avec Jessie mais je n'osai pas la réveiller.Soudain,une main se posa sur mon épaule.Jessie me murmura "Bonjour" à l'oreille et vint s'asseoir à côté de moi.

 Je:Tu es réveillé de bonne heure aujourd'hui.C'est étonnant.

 J:En fait,c'est surtout le froid qui m'a réveillé.

 Ses yeux me regardait intensément et moi je me sentait intensément bien.Il faut dire que quand Miaouss est avec nous,moi et Jessie parlons plutôt de Pikachu.Nos conversations ne sont pas très variées,mais aujourd'hui...Nous sommes restés comme ça pendant un bon moment puis Jessie décida que nous devions nous mettre en route.

 J:Tu es sur que tu ne veux pas rester encore un peu?

 Je:Non.Je préfère que nous arrivions à notre location assez rapidement.J'ai envie de dormir dans un vrai lit pour une fois.

 Une fois tout notre matériel rangé,nous nous remîmes en route.Nous avons marché,marché et encore marché.Je n'en pouvait plus,mes jambes étaient en coton.Une tempête commença à se lever.Nous enfilâmes donc nos combinaisons de montagne.Mais le vent soufflait de plus en plus fort et Jessie et moi nous nous sommes évanouis.Je rouvris les yeux quelques instant et ne vit que la neige nous recouvrir petit à petit.Je tombai à nouveau dans les pommes. 
 Quand je me suis réveillé,je me trouvais dans un chalet,dans un lit,à côté de Jessie qui tremblait de tous ces membres.

 J:Jess?Tu dors?

 Je:Non,je viens de me réveiller mais je suis gelée.Je suis épuisée et je ne sais même pas où nous sommes.

 J:Moi je m'en moque.Peu importe l'endroit où nous sommes,le principal est que nous soyons sains et sauf,tu ne crois pas?

 Pour toute réponse,elle me donna un sourire affectueux.Elle recommença à trembler.Elle se blottit contre moi.J'étais terriblement gêné mais je mis quand même mon bras autour de ses épaules.Nous nous sommes rendormis encore quelques heures puis nous avons décidé de nous lever pour rencontrer notre sauveur.

 Je:Je me demande bien qui à eu assez de force pour nous emmener tous les deux dans ce chalet.

 J:Oh,tu sais,moi,du moment que ce n'est pas le docteur Lafleur.

 Je:Rho,tu es vraiment dur avec ce docteur.Moi je l'aime bien.

 J:Ben raison de plus pour que je ne l'aime pas!

 Nous arrivions enfin dans la cuisine.Un petit-déjeuner était préparé juste pour nous.Je me suis jeté sur les beignets et Jessie commença à boire son café chaud.Soudain,elle lâcha sa tasse qui se brisa en mille morceaux.Elle avait vu une personne sur le pas de la porte de la cuisine.Quand je la vit,je laissa,moi aussi,tomber mon beignet.La femme nous sourit et quelques larmes ruisselaient le long de sa joue.

 Je:NON!NON!C'EST IMPOSSIBLE!

 J:Mais Jessie a raison!Vous êtes morte depuis des années!Par contre pour une morte,vous avez un joli teint.(James se ramassa un gros coup de maillet pour avoir sorti une super connerie)

 Je:Ne parle pas de ma mère comme ça!

 J:Oups...Désolé... 
  
 Myamoto:Arrêtez de vous battre enfin!Jessie,pourquoi tu ne t'approches pas de moi?Je te fais peur?

 Je:Un peu,effectivement.Tu es morte.

 M:Si j'étais morte je ne serais pas devant toi.

 Je:Racontes moi comment tu t'en es sorti s'il te plaît.

 M:Quand je suis venue ici pour ma mission,tu as été prévenue que j'avais eu un accident et on t'a aussi dit que je n'avais pas survécue n'est-ce pas?

 Je:C'est tout à fait ça.

 M:Et bien j'ai apperçu ce chalet au loin et j'ai trouvé la force nécessaire pour y parvenir.J'étais dans un très mauvais état mais je m'en suis sorti.Et aujourd'hui,je vis ici.

 Je:Pourquoi tu n'es pas revenue à la maison?Pourquoi tu m'as laissé seule?

 M:Je n'ai pas trouvé Mew et j'avais peur de la réaction de Mme Boss.Je savais que l'on s'occuperait bien de toi et aujourd'hui je vois que toi aussi tu fais parti de la Team Rocket,et je suis fière de toi.

 Jessie alla se jeter dans les bras de sa mère en pleurant.Je me sentait un peu délaissé mais je savais ce que Jessie devait ressentir.Myamoto lâcha sa fille et me posa quelques questions.

 M:Alors,c'est vous le coéquipier de ma fille?

 J:Oui,et je me trouve bien chanceux.

 Je:Pourquoi tu trouves que tu es chanceux?

 J:Parce que tu es avec moi bien sur!

 M:En tout cas vous formez un couple vraiment parfait.

 Je:Mais Maman,nous ne sommes pas ensembles!

 M:Pas encore.Cette petite lueur dans vos yeux vous trahis,vous vous aimez et ça se voit.Comment vous appelez vous jeune homme?

 J:James Morgan.Et je voudrais vous poser une question pendant que j'en ai le courage.

 M:Allez y.

 J:Euh...Vous pouvez me tutoyer.Bon,enfin,je voulais vous demander.Est-ce que vous acceptez de me donner la main de votre fille?

 M:...........

 Je:JAMES!Tu aurais pût me le dire avant quand même!Pourquoi t'être cacher pendant toutes ces années?

 M:Jessie!Tu as un caractère violent avec lui.James,j'accepte bien sur.Et soyez heureux.

 Je:J'accepte aussi mais à une condition.Maman reviens avec nous.

 J:S'il vous plaît Myamoto,dites oui vous aussi!

 M:Vous savez,je commence à m'ennuyer au sommet de cette montagne,alors...je prépare mes valises et... on s'en va d'ici!

 Myamoto partit dans sa chambre et le moment que je redoutais le plus arrivait.Je me retrouvais seul avec Jessie,et je venais d'annoncer mes sentiments à sa mère et même pas à elle.Je décidai de lui dire franchement.

 J:Je t'aimes.

 Je:Moi aussi,mais laisse moi me remettre un peu de toutes ces émotions d'aujourd'hui.

Je n'en croyait pas mes oreilles,la phrase que je voulais entendre depuis des années,elle l'a enfin prononcée! 
 Myamoto revint dans la cuisine,sa valise à la main.Nous nous sommes dirigés en dehors du chalet.Elle regarda sa maison une dernière fois et nous nous mîmes tous les trois à descendre la montagne.Quelques heures plus tard,nous sommes enfin arrivés à l'aéroport où notre avion nous attendait.Myamoto dût s'acheter un billet avec le peu de Pokédolllars qui lui restait. 
 Pendant le retour,Jessie et sa mère n'ont pas arrêté de se raconter leurs vies.En riant et en pleurant en même temps.Nous arrivâmes enfin à Céladopole et nous retournâmes dans notre petite cabane.Myamoto avait décidé qu'elle s'instalerait avec nous pendant quelques temps.Elle avait été voir Giovanni et il l'avait employé dans les locaux du QG.Elle travaillait aux archives. 
 Notre vie avait reprit son cours,et,quelques mois plus tard,le jour que j'avais attendu toute ma vie arriva enfin.Je passa la bague au doigt de Jessie et nous partîmes en voyage de noce une semaine plus tard.

 ***************************************************

 Je n'arrêtai pas de me repasser cette histoire dans ma tête,et,malgré tous nos échecs et nos malheurs,moi et Jessie nous pouvions enfin afirmer que nous étions l'homme et la femme les plus heureux du monde.

THE END 
WILLOW

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site