Différent

Le soleil venait de se lever par dessus la petite cabane, y jetant ses rayons. Miaouss était assit à table, attendant le petit déjeuner, Jessie prenait une douche et James cuisinait.

"Ça n'est pas encore prêt?!" hurla le chat "Je suis affamé moi!"

"Peut-être devrais tu apprendre à cuisiner pour toi" répondit James "Alors tu pourrais avoir tes repas à chaque fois que tu le souhaites et tu arrêterais de me déranger!"

"Ouais c'est ça" se moqua le chat "Si j'apprendrais comment cuisiner alors tu chômerais! Il ne semble pas que tu ait d'autres compétences!"

James commença à murmurer quelque chose d'obscène.

"Qu'est-ce que tu as dit?" demanda le chat

"Oh rien, Miaouss" soupira le jeune homme en apportant les plats et en les déposant sur la table, s'asseyant dans le processus. Miaouss se jeta sur son plat et engloutit tout son contenu en une seule fois. James sursauta dans la surprise avant de commencer à manger son propre repas

Bientôt, James remarqua que le chat cessait de mâcher et le regardait fixement. "Quoi?" demanda t'il d'un ton curieux.

"Ho" soupira le chat "Que t'es t'il arrivé?"

James sembla embarrassé et regarda les alentours pour s'assurer que c'était bien à lui que Miaouss s'adressait.

"Que veux tu dire?"

"Bien" dit le chat, dirigeant sa patte vers lui "Ton visage!"

James élargit un peu plus ses yeux à l'audition du commentaire et commença à s'affoler mais il reprit rapidement son calme.

"Oh je comprend" dit James en soupirant "C'est une sorte de blague du pigeon, hein? Bon essai mais je ne m'y laisserais pas prendre..."

"Non" le chat pokémon secoua violemment sa tête.

"Bien sûr... comme le jour où tu m'as donné une paire de jumelles?"

"Quoi?"

"Tu avais secrètement mis du cirage à l'endroit où je devait regarder ainsi quand j'ai examiné, j'ai terminé par ressembler à un raton laveur!"

"Oh ouais!" Miaouss rit "C'était hilare!"

James regarda fixement le chat riant sottement et hystèriquement. Jessie entra alors dans la pièce portant un peignoir de bain, elle regarda la scène étrangement.

"Qu'est-ce qui - Oh, mon Dieu!" haleta t'elle "James! Qu'est-ce qui t'est arrivé?"

En sursautant, James haleta dans la terreur et saisit rapidement un miroir de poche pour regarder sa réflexion. "Oh!" cria t'il en remarquant que son visage était couvert de petits boutons. Il partit alors s'enfermer en courant dans sa chambre et fit claquer la porte derrière lui. Jessie saisit un toast et le suivit.

"James?" appela t'elle en frappant sur la porte. Quand aucune réponse ne vint, elle se décida à entrer à l'intérieur. Là, il était couché dans son lit avec sa couverture sur sa tête.

"James?" dit-elle de nouveau, essayant de retirer brusquement le drap.

"Non!" hurla t'il, le saisissant "Ne me regarde pas, je suis affreux!"

"Oh non tu ne l'es pas..." insista la jeune femme.

"Si, je le suis" exposa t'il tristement "Hier, j'étais la perfection et maintenant je suis... je suis..."

"Boutonneux?" fini Jessie.

"Oui!" s'exclama t'il.

"Oh, James!" elle secoua sa tête "Viens ici."

"Non!" dit-il, serrant un peu plus sa poigne sur le drap.

"Laisse moi juste jeter un coup d'oeil." essaya Jessie de nouveau.

"Non" soupira t'il "Si tu me vois de nouveau tu vas te moquer de moi."

"Mais non" dit Jessie en souriant "Montre moi maintenant..."

A contre-coeur, James repoussa lentement le drap loin de lui.

"Voilà" dit Jessie doucement. Et alors elle commença à regarder plus attentivement son malheur "Hmmm" soupira t'elle "Ils sont trop petits pour être des boutons d'acné. As tu déjà eu la rougeole et la varicelle...?"

"Ouais" soupira James tristement.

"Peut-être est-ce une éruption due à quelque chose" pensa Jessie à haute voix.

"Une éruption?" demanda James "Je n'ai plus 15 ans."

"Je n'ai pas dit ça gros idiot!"

"Désolé" dit-il tranquillement.

"Ce n'est rien" soupira t'elle.

"Que penses tu que c'est?" demanda James.

"Ça pourrait être une réaction allergique à quelque chose." dit Jessie "Est-ce que tu es allergique à quelque chose?"

"Je n'en suis pas vraiment sûr" James secoua sa tête.

"Bien, as tu mangé quelque chose qui sorte de l'ordinaire, récemment?" devina Jessie.

"Non" soupira t'il.

"Hmmm" elle réfléchit "As tu employé quelque chose de différent? Comme de l'eau de cologne ou-"

"Oui!" cria James soudainement et il bondit hors du lit et quitta la pièce en courant. Jessie s'assit un peu abasourdie et elle termina son toast. Alors elle fut bientôt rejointe par James tenant une bouteille en plastique.

"J'ai employé un nouveau shampooing hier soir!" dit-il triomphalement.

Jessie rétrécit ses yeux et prit l'objet qu'il lui présentait.

"Où as tu trouvé cela?" demanda t'elle en étudiant l'étiquette du regard.

"Au magasin, bien sûr" répondit-il "Il y avait une vente de 5 bouteilles de ce shampooing pour seulement 3 poké dollars."

"Bien, ce prix ne m'étonne pas" dit la jeune femme, secouant sa tête "C'est un produit très bon marché, James. Et je pense que c'est cela qui t'a donné ta réaction allergique."

"Oh" James inclina sa tête et s'affola ensuite "Est-ce que ça va être permanent?!"

"Non" elle sourit "J'en doute "Mais tu vas probablement garder ces boutons quelques jours."

"Quelques jours?!" cria James "C'est pour toujours!" Il soupira alors et s'assit sur le lit à côté de son amie.

"Courage" dit la jeune femme, l'embrassant sur le front "Ça ne durera pas longtemps. En plus ces boutons sont tout petits, tu es toujours le type le plus mignon que j'ai jamais vu."

James sourit face au compliment.

"Merci, Jessie" dit-il doucement en déposant sa main sur la sienne.

"Éprouves tu des démangeaisons?" demanda t'elle le regardant.

"Non" dit-il "C'est juste que ça me rend laid."

Jessie sourit et aplani ses cheveux de sa main

"Bien, au moins ce shampooing n'a pas abîmé tes cheveux. Ils sont toujours aussi beaux." chuchota t'elle.

"Merci" il sourit "Les tient aussi."

"Oh pas tout à fait, je dois les sécher un peu plus."

"Oui." James inclina sa tête. "Mais ils sont tout de même très agréables."

"Merci James" elle sourit. Ils restèrent assis dans le silence pendant un moment, ne sachant plus quoi dire.

"Tu n'as pas terminé de déjeuner? N'est-ce pas?" demanda Jessie.

"Non" répondit James.

"Je vais te chercher quelques toast si Miaouss ne les a pas tous mangé" soupira Jessie en se relevant.

"C'est gentil" dit James en souriant "Mais je ne suis pas affamé.

"James non affamé?!" haleta Jessie "C'est bien une chose que je pensais ne jamais entendre!" Elle retourna auprès de son ami et pris place devant lui. "Y-a-t-il quelque chose d'autre de mal?" questionna t'elle.

"Non, juste que je n'ai pas faim" soupira James tristement "Non seulement je n'ai plus la même apparence mais il me semble que je ne suis plus le même désormais"

Jessie fronça ses sourcils et secoua sa tête "Où as tu été chercher une idée comme ça?!" exigea t'elle.

"Je ne sais pas" il haussa ses épaules "Mais c'est vrai."

"S'il te plaît, James" gronda t'elle "Ce n'est pas vrai! Tu es beau, soucieux, doux, un grand cuisinier, un bon ami..." James lui sourit et ça la fit sourire aussi.

"Ainsi" dit Jessie, saisissant la main de son ami dans la sienne "Est-ce assez pour te remonter le moral?"

"Oui" dit-il, balançant son bras et celui de son amie dans le processus.

"Bon" elle inclina sa tête, le lâchant "Maintenant que j'en ai assez de toutes ces désolations, faisons quelque chose."

"Je ne veux pas être vu comme cela" gémit James en tressaillant.

"Allez viens" dit Jessie en tirant sur son bras "Il vaut mieux te changer l'esprit, si tu ne le fait pas tu n'arrêteras pas de geindre et de te plaindre toute la journée."

"C'est vrai" soupira James.

"Ainsi, que veux tu faire?" demanda la jeune femme. James réfléchit une minute puis alors il sourit en ayant une pensée "Nous avons toujours ces armes à feu, hein?" demanda t'il.

"Oui" dit Jessie d'un ton réfléchit "Elles sont enfermées dans le coffre en bas. Pourquoi?"

"Bien" dit-il en prenant une des bouteilles de shampooing "Je pensais que nous pourrions avoir des petits exercices de tir."

"Fabuleuse idée" dit Jessie en souriant "Laisses moi juste le temps de me changer."

Après que tout 2 eurent quitté la cabane et après une petite marche à pied, les 2 amis trouvèrent finalement un endroit approprié pour s'entraîner au tir.

"Allons y." dit Jessie en finissant de placer la dernière bouteille. Elle couru alors aux côtés de son associé.

"Prêt?" demanda t'elle tandis qu'ils soulevèrent leurs armes.

"Oui!" cria James dans l'accord. Il ferma ses yeux et se détourna tandis qu'il appuya sur la gâchette ainsi que son amie.

"Wow!!!! C'est trop fort!!!!" dit James rayonnant en observant les bouteilles de shampooing transpercées "C'est bien fait pour ces vilaines choses!"

Jessie regarda son ami fixement "Ces 5 bouteilles ne seront plus capables de faire du mal à qui que ce soit maintenant."

"Je me demande si nous pourrions poursuivre en justice la société qui les a crées" pensa James à haute voix.

"Nan" dit Jessie, lui faisant signe de la main "En plus, même si nous pourrions nous venons juste de détruire les preuves."

"Mince..." James mordit ses doigts dans la déception.

"Tu te sens tout de même soulagé maintenant?" demanda Jessie. "Uh, huh" il inclina sa tête. Après cela, les 2 amis rangèrent leurs armes et s'éloignèrent, retournants vers leur cabane.

"Je déteste les armes à feu de toute façon." remarqua James durant le chemin du retour.

"Moi aussi" dit Jessie dans l'accord "Mais tu dois admettre qu'elles peuvent être pratiques de temps en temps."

"Ouais" il inclina sa tête "Mais je suis tout de même heureux que nous ne les portons pas sur nous. J'aurais pu tuer Sacha ou un morveux par erreur tant ils m'énervent parfois."

"Il ne faut pas dire ça. Mais il est vrai qu'ils sont assez brutaux envers nous. Je ne peux plus compter le nombre de fois où ils nous ont électrocutés, brûlés, frappés-"

"Insultés, battus" poursuivit James "Et j'en ai assez de cela."

"Moi aussi..." soupira Jessie.

Soudainement, il y eut un bruit à distance.

"Qu'est-ce que c'était?!" demanda James.

"Il y a une seule façon de le découvrir" répondit Jessie en s'approchant d'un groupe de buissons. Tous 2 gémirent en découvrant les morveux à l'horizon.

"Il devient dur de dire si nous les suivons ou si ce sont eux qui nous suivent." soupira James.

Les 2 amis s'assirent dans le silence un instant, observant la petite troupe ennuyeuse de voyageurs. Ils se battaient comme d'habitude pour des stupidités.

"Je n'ai pas sérieusement envie de traiter avec eux aujourd'hui" admis James. Jessie se tourna vers lui et sourit "Ce sentiment est mutuel." dit-elle, déposant sa main sur sa joue.

Ce contact rappela au jeune homme sa condition malheureuse.

"Tu penses que mes boutons vont un peu mieux?" demanda t'il, mettant sa main sur celle de son amie.

"Désolée" dit-elle, retirant sa main "Non. Mais ça ne pourrait pas être plus mauvais."

"bien, c'est déjà quelque chose." gémit James. Un petit moment de silence passa.

"Hé Jess?!" s'écria t'il alors tout à coup après un instant.

"Hmmm?" demanda t'elle, gardant ses yeux figés sur leurs ennemis.

"Merci d'être si agréable envers moi aujourd'hui."

Suite à cette déclaration, elle tourna sa tête pour regarder son ami. Elle avait une expression légèrement embarrassée sur son visage et ça rendit James nerveux.

"Bien c'est que... euh..." commença t'il à expliquer "Tu étais si soucieuse.... tu... tu..., tu me... en fait aujourd'hui... heu, je ne veux pas dire que tu ne te soucies pas de moi d'habitude - c'est juste que tu ne m'as pas frappé ou tu ne m'as pas dit que j'étais un idiot. Que j'étais responsable de ce qui m'étais arrivé et... et bien, c'est vrai il faut y faire face je ne suis pas le plus intelligent de la terre et ensuite-"

"James" chuchota Jessie d'un ton fort.

"Oui?" soupira t'il. "Je suis désolé, je suis un babillard, n'est ce pas?"

"Bien c'est vrai" Jessie sourit, tenant son ton calme "Mais si tu continues à parler aussi fort les morveux vont t'entendre et ils nous trouveront."

"Oh" il inclina sa tête, diminuant le volume de sa voix au niveau de celui de son amie. "Comme ça c'est mieux?"

"Beaucoup mieux." approuva t'elle. Jessie tourna alors de nouveau son attention au groupe devant eux.

"Ce qui t'es arrivé n'était pas ta faute."

"Huh?" demanda James, il se tourna alors vers son amie "Quoi Jessie?"

"De quoi m'as tu parlé auparavant?" demanda la jeune femme, lui donnant un coup de coude.

"Oh" il sembla se souvenir "Oh! Oh, oui!"

"Je suis désolée de ne pas être si sympathique envers toi plus souvent" soupira la jeune femme "C'est juste que j'ai tendance à me frustrer à cause des morveux et il faut toujours que j'enlève ma colère sur toi..."

"Ce n'est rien Jessie" dit James gaiement.

"Non, ce n'est pas rien." elle secoua sa tête et un nouveau moment de silence les consomma pendant quelques minute.

"Il ne semble pas que les morveux vont nous causer des ennuis aujourd'hui" dit enfin Jessie "Nous devrions retourner à la cabane maintenant, tu ne penses pas?"

"C'est une bonne idée." dit James inclinant sa tête. Tandis qu'ils commencèrent à se lever, une petite balle roula à côté de leurs pieds. Tous 2 la regardèrent.

"C'est juste une balle en caoutchouc ordinaire" conclu Jessie "Elle doit appartenir aux morveux."

James la pris et sourit. "Maintenant elle est à moi."

A cet instant, une voix agaçante familière se fit entendre "Où est la balle, Pikachu?! Hé, c'est vous!!!"

Les 2 amis se tournèrent alors avec lassitude vers le jeune garçon.

"A qui parles tu, Sacha?!" appela Ondine.

"C'est la Team Rocket!" hurla Sacha en se faisant rejoindre par ses amis "Et ils ont volé le jouet de Pikachu!"

"Volé? Nous n'avons rien volé du tout!" protesta James.

"Et alors qu'est-ce sa balle fait dans ta main?!" demanda Sacha froidement.

"Il la regardait seulement." dit Jessie hostilement.

"Et il allait la garder!" accusa Sacha.

"Non, je ne la veux plus!" cria James et sur ces mots il jeta la balle sur la tête du gosse.

"Hé!" hurla Sacha "Tu veux essayer de me crever un oeil?!"

"C'est une balle!" cria Jessie "Ça n'a aucun coin pointu,c 'est du caoutchouc mou, imbécile!"

"Ce n'est qu'un sournois!" gronda Sacha en retour "Nul ne sait ce qu'il pourrait projeter!"

Jessie et James s'échangèrent un regard et soupirèrent.

"Ouais bien sûr..."

"Hé James!" cria Sacha tout à coup d'un air moqueur.

"Quoi?" demanda t'il curieusement.

"Qu'est-ce qui est arrivé à ton visage?! Tu as de l'acné?!"

"Ça ne te regarde pas, petit crétin!" gronda Jessie, se plaçant devant James "Fiches nous la paix maintenant, morveux!"

"Pourquoi devrais je?!" railla Sacha.

"A non?..." soupira Jessie d'un ton froid. Elle se pencha alors pour ouvrir la malle où se trouvait leurs armes, James remarqua qu'un large sourire traversait son visage.

Le jeune homme haleta dans le choc

"Jessie?! Qu'est-ce que tu-"

"AH AH!!!" cria Jessie, tenant les 2 armes à feu à bout de bras devant elle "Personne ne se déplace!"

"Des armes?!" haletèrent les gosses "Ils ont des armes à feu?!"

"Ça vous surprend n'est ce pas?!" répondit Jessie "Écoutez maintenant, James et moi nous ne vous voulions pas d'ennui mais vous nous avez cherché par vous même aujourd'hui. Maintenant vous allez avoir la monnaie de votre pièce... Déposez vos pokéball sur le terrain avant que je me fâche!"

Sur ces mots, les 3 gosses vidèrent leurs sacs et leurs poches et  en déposèrent le contenu ainsi que leurs pokéball en tas sur le terrain.

"Très bien" dit Jessie, inclinant sa tête "Maintenant James et moi nous allons nous servir et vous ne pourrez plus inventer une nouvelle façon de ruiner nos plans. Non pas aujourd'hui et vous savez pourquoi? Aujourd'hui est un jour différent."

"Ouais" murmura Sacha "Aujourd'hui James est affreux!"

Une décharge retentit "Ma casquette!" cria Sacha "Tu as tué ma casquette!"

"Tu ferais mieux de tenir ta grande bouche fermée" dit Jessie tranquillement.

"Jessie?" demanda James prudemment "Tu es sûr, d'aller bien?"

"Je vais très bien, James" dit-elle, tenant son arme centrée sur les morveux mais concentrant son attention sur lui "Mais comme tu l'as dit tout à l'heure nous en avons tous 2 assez de cela."

"Assez de quoi?" demanda Sacha.

"Assez de toi!" cria Jessie "Tu fait tout pour essayer de nous nuire!"

"C'est vous qui faites tout pour me nuire!" incita le gosse.

Jessie soupira "Écoutes" commença t'elle "James et moi nous avons pour mission de capturer ton Pikachu. Ça n'est pas une surprise, tout le monde le sais mais tu n'as aucun droit de nous faire souffrir et de nous insulter à chaque moment où tu nous vois, même quand nous ne te faisons rien!"

Les 3 gosses s'échangèrent des regards. Jessie continua alors "Je sais que nos 2 groupes ne se lieront probablement jamais d'amitié mais ça n'est pas mon soucis. Tout ce dont nous avons besoin mes amis et moi c'est de ton Pikachu. Nous n'avons pas besoin de ton amitié, de ta bonté ou de ta pitié, nous avons juste besoin du rongeur électrique pour le conduire au boss. Si nous avions de l'argent nous pourrions peut être négocier un prix mais vu nos finances du moment... nous n'avons pas vraiment le choix..." elle baissa alors son regard et se mit à parler lentement "Je sais que vous pensez tous probablement que nous sommes stupides ou sans importance. Voler l'animal de compagnie d'un gosse semble assez déplorable, mais c'est sérieux... tant que nous n'achevons pas cette mission mes amis et moi nous ne pourrons jamais avoir le bonheur ou simplement une vie normale..."

James regarda Jessie calmement, celle ci était maintenant silencieuse. Il s'agenouilla et mis sa main sur son épaule.

"Jessie" chuchota t'il.

"James?" demanda t'elle dans le même ton. Elle lui sourit alors d'un air satisfait.

"Ne t'inquiètes pas, je ne souhaites pas les blesser, je ne suis pas fâchée, je suis juste contrecarrée de nouveau. Mais hé, au moins je n'enlève plus ma colère sur toi cette fois."

James sourit et caressa légèrement la joue de son amie de sa main "Cesse des les menacer avec ces armes à feu" suggéra t'il "Ça ne sert à rien."

"Je ne peux pas le faire!" gronda Jessie.

"Pourquoi pas?" demanda James.

"Parce que..." soupira t'elle. "Aussitôt que je cesserais de les menacer, les gosses reprendront tous leurs pokémon et leurs demanderont de nous attaquer."

"Ce n'est pas certain." offrit James.

"Oh si ça l'est!" cria Sacha.

"Sacha! Tais toi!" lui crièrent ses amis.

"Je ne souhaites blesser personne" dit Jessie doucement.

"Je sais" soupira James

"Et je veux que personne ne te blesse..."

Tandis que cette phrase quitta les lèves de Jessie, elle sentit une paire de bras s'envelopper autour d'elle. Elle tourna sa tête en direction de son ami et l'embrassa sur la joue tandis que des larmes coulèrent le long de son visage. Tandis qu'il l'étreignait, une nouvelle richesse d'émotions venait en elle.

"Ce n'était pas ce qui était supposé arriver." commença t'elle en pleurant.

"Je sais" dit James, la balançant.

"Je voulais passer une journée agréable pour une fois sans aucun décollage vers d'autres cieux!" sanglota Jessie.

"Maintenant tout tourne mal de nouveau, moi je veux retourner à la maison et qu'ils nous laissent seuls..." gémit James.

"Pourquoi vous ne pouviez pas nous laisser seuls?!" cria Jessie au groupe.

"Je sais" chuchota James, embrassant la joue de son amie légèrement. "Je sais Jessie... tu es vexée mais ça ira mieux je te le promet."

Jessie s'arrêta de grogner et le regarda.

"Je te promet que tout ira bien, ok?" répéta James.

"James," dit-elle en souriant "Tu es si doux."

"Euh, Jessie?" risqua Ondine. Les 2 amis se tournèrent vers elles, la regardant interrogativement.

"Tu as eu raison" exposa Ondine.

"Quoi?!" cria Sacha.

"Bien c'est vrai!" gronda t'elle "Ils n'ont rien fait. Ils passaient juste et tu les as provoqués!"

"Ouais mais - bien, ils -" commença Sacha, essayant de se défendre.

"Ils ne portent même pas leurs uniformes de la Team Rocket. Et James ne porte pas de robe aujourd'hui, ce qui veut dire qu'ils ne travaillaient pas."

Sacha resta sans voix.

"Tout à fait." bougonna Jessie.

"Je pense que... nous devons faire une trêve!" dit Ondine.

"Encore?!" gronda tout le monde à l'unisson.

"Juste pour aujourd'hui?" suggéra la jeune fille rousse.

Chacun accepta et inclina finalement la tête dans l'accord.

"Parfait" dit Jessie "Je range les armes à feu si vous restez à 6 mètres de vos pokéball." Elle observa le groupe se déplacer lentement en arrière et commença à replacer les armes dans leur petit coffre. Sur l'entre fait, Sacha bondit en avant et hurla: "Pikachu! Attaque tonnerre!"

Aussitôt, James n'hésita pas à saisir une arme à son tour avant même que le rongeur n'ait le temps de libérer l'électricité de ses joues et il tira. Chacun resta debout immobile, complètement abasourdit. Pikachu arrêta même son attaque en voyant son maître chuter au sol.

"Qu'as tu fait?!" cria Ondine, s'agenouillant auprès de son ami.

"Tu as tué Sacha!" s'exclama Pierre.

"Certainement." dit Jessie moqueusement "Bien visé."

"Merci, Jessie" dit James en souriant.

"Je ne savais pas que tu maniais si bien les armes, James" dit la jeune femme en haussant les épaules. Elle rampa alors auprès du garçon sur le terrain, le regarda un instant puis elle haussa ses épaules et retourna auprès de James "Il ira bien." chuchota t'elle.

"Bien sûr qu'il ira bien." dit James en inclinant sa tête. De même qu'ils étaient tous 2 sur le point de partir, Jessie remarqua que toutes les appartenances personnelles des morveux étaient toujours sur le terrain. En mordant sa lèvre inférieure, elle donna un coup de coude à James. Il réfléchit un court instant puis lui sourit tandis que tous 2 savaient exactement quoi faire.

Sacha était toujours couché sur le terrain, entouré par ses amis. Il avait une petite trace de sang sur le haut de son bras droit. Ondine déchira rapidement sa manche pour exposer sa blessure.

"Oh, Sacha!" pleura t'elle "Pourquoi ont-ils, pourquoi ont-ils,-" elle s'arrêta alors en inspectant le secteur affecté de plus près.

"Oh!!!" cria t'elle "C'est juste une éraflure!"

"Quoi?!" dit Sacha faiblement, reprenant ses esprits.

"La balle t'as juste frôlé!" cria Ondine "Moi qui pensais que c'était sérieux!"

"Heu?" demanda le jeune garçon, regardant sa blessure.

"Voilà" dit Ondine, y déposant un pansement "Te voilà guérit. Je ne peux pas croire quelle mauviette tu fait!" râla t'elle en réunissant leurs biens et en retournant vers son camp.

La Team Rocket était maintenant à une bonne distance, flânant négligemment le long du chemin, main dans la main.

"Je les ai bien eu, hein Jessie?" dit James doucement "Quelle trêve! Avec cet argent maintenant je pourrais m'acheter de la pommade pour faire partir mes boutons!"

"Ouais!" la jeune femme inclina sa tête, tapotant la bourse dans laquelle elle avait glissé l'argent de poches collective des morveux "Et en effet, aujourd'hui tu as été différent. Tu m'as épatée."

Tous 2 rirent alors joyeusement en retournant vers leur cabane.

FIN

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi et Jez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site