Déception

Deux adolescents sont couchés sous le ciel sombre de la nuit, cachés dans les profondeurs de la forêt de Jadielle. Le membre féminin du duo caresse inconsciemment les cheveux lavandes de son associé dont une mèche tombe sur ses yeux fermés puis sa main retombe mollement. Tout près du garçon un être solitaire est assit. Il regarde son ami dans l'adoration, tombant totalement en transe. En étreignant un peu plus son petit sac de couchage jaune, le chat pokémon soupire profondément. Il observe tranquillement le visage paisible de l'adolescent aux cheveux bleutés et soupire de nouveau.

"Oh James" chuchote t'il "Si seulement tu savais."

A contre-coeur, Miaouss se relève et s'éloigne vers le côté opposé du camp pour que ses amis soient hors de portée de sa voix. Il commence alors à divaguer, tranquillement, mais amèrement.

"Mais et s'il le savait vraiment? Il ne semble pas s'en soucier! Il ne semble pas qu'il puisse ressentir la même chose pour mouâ un jour!"

Miaouss se relève et avec dégout il dépose ses pattes de devant sur son visage.

"Je suis un pokémon respectable, je ne douâ pas pleurer comme çoâ!" s'exclame t'il "Ouais, je peux parler. Je peux marcher, mais je ne suis pôas un humain! Je ne suis même plus un vrai pokémon! Miaouzy a eu raison! Je suis rien d'autre qu'un monstre!"

Des larmes de désespoir roulent en bas des joues du miaouss affligé. Il essuie ses yeux et regarde fixement ses pattes avec colère.

'Pourquoi ai-je dû naître comme çoâ?!"

Il se retourne et observe l'autre côté du terrain où James est toujours endormi, insouciant de la situation douloureuse de son ami. Le jeune homme est retourné dans son sommeil et il murmure quelque chose au sujet des beignets, ça force le pokémon maussade à sourire faiblement. Il prend son sac de couchage et retourne auprès du reste de son équipe. Miaouss dépose son sac de couchage à côté de James. Il remarque qu'il frissonne dans sa somnolence et soulève le dessus du sac du jeune homme un peu plus autour des épaules de celui-ci puis il recule et murmure: "Je me demande, si j'aurais eu la considération de James si j'aurais été humain."

Après cela, il se penche doucement vers son ami aimé et embrasse son front doucement.

"Beaux rêves, Jimmy."

Miaouss se glisse alors dans son propre sac de couchage, ferme ses yeux et s'apaise pour dormir, écoutant le son lent et rythmique de la respiration de l'humain dont il est amoureux.

FIN

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Roketto Dan no Sekai--Site créé le 22 mars 2011 par Musashi et Kojiro

Design par Musashi, Jez et Chacha

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site